Direct Soir n°294 8 fév 2008
Direct Soir n°294 8 fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°294 de 8 fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Laurence Parisot l'esprit d'entreprise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LYDIE/SIPA PHOTOTHEQUE PEUGEOT Directsoir N°294/Vendredi 8 février 2008 12 CULTURE THÉÂTRE Croquante Isabelle Mergault Isabelle Mergault incarne une veuve croqueuse d’hommes sur la scène du Théâtre des Variétés. Charmeuse et gouailleuse, elle joue de tous ses atouts et conquiert le public. Isabelle Mergault (ici avec Alain Sachs) reprend le rôle de Jacqueline Maillan dans Croque-Monsieur. De retour sur les planches après Si c’était à refaire de Laurent Ruquier en 2005, Isabelle Mergault est à l’affiche de Croque-Monsieur, une pièce écrite par Marcel Mithois et mise en scène par Alain Sachs (qui joue aussi). Alors que son film en tant que réalisatrice (Enfin veuve) fait un tabac dans les salles, la tornade Mergault surfe sur la vague de la comédie et reprend en ce moment, entourée de dix comédiens, le rôle de Coco Baisos (naguère interprété par Jacqueline Maillan), veuve et milliardaire ruinée décidée à retrouver en quelques heures un nouveau mari fortuné. Toute la pièce se déroule dans un salon cossu contemporain équipé de gadgets domotiques. En femme expérimentée, Coco Peugeot type 184 de 1928. TOP DES TOPS DR 1 Sheryfa Luna Il avait les mots jkle y enchaîne les numéros de charme (pas toujours) aidée dans sa tâche par Auguste, son homme à tout faire qui a toujours une citation à propos, Jean, secrétaire dévoué un peu benêt, et ses deux enfants, Nicolas en « première année de Sciences- Po, autant dire qu’il ne sait rien faire » et Anna- Maria, ado hippie chic. La mise en scène est dynamique, les dialogues bien écrits, quiproquos et retours de situations s’enchaînent tambour battant dans la tradition du théâtre de boulevard, ici rehaussé d’un second degré plus subtil. Croque-Monsieur, jusqu’au 30 mars, au Théâtre des Variétés, 7, bd Montmartre Paris 2 e (01 42 33 09 92). SALON Tractions et attractions WEEK-END ÉVÉNEMENT La Florence du Nord ■ Si, pour ce week-end, vous hésitez entre le charme de l’Allemagne en hiver et la douceur de vivre d’une ville italienne, réservez au plus vite votre billet pour Munich. Dans la capitale de la Bavière, vous trouverez une façade inspirée du Palazzo Pitti et une imitation de la Loggia dei Lanzi de Florence. En passant devant le palais royal de Residenz, ne manquez pas de caresser le gros nez d’un lion de bronze qui vous portera chance. Dirigez-vous ensuite vers le quartier des musées. La glyptothèque vous transportera dans l’Antiquité. A la Vieille pinacothèque, vous serez submergés par les tableaux de Rubens et séduits par les madones de Raphaël. Allez saluer, en face, les impressionnistes à la Nouvelle pinacothèque. Vous y croiserez Italia und Germania, tableau peint au XIX e siècle par Overbeck en hommage aux affinités électives qui unissent les deux pays. Pour vous aérer ensuite, rien ne vaut une promenade dans le parc du château de Nymphenburg, paradis baroque. Les moins courageux auront retenu une table à la Weisses Brauhaus, sur le Tal, et célébreront les charmes de la vieille Allemagne, bière à la main et rouge aux joues. www.muenchen.de ■ La Voisin de Mistinguett, la Mors de Gaby Morlay, la Delage de Joséphine Baker, certaines voitures sont devenues légendaires grâce à leurs conductrices. Faisant fi des préjugés en matière de femme et d’automobile, le prestigieux salon RétroMobile les a choisies comme vedettes de leur 33 e édition. Jusqu’au 17 février, exposants, professionnels, collectionneurs et amoureux des voitures d’hier ont rendez-vous Porte de Versailles. RétroMobile, jusqu’au 17 février. Paris Expo, Porte de Versailles. Halls 4 et 3.1. Paris 15e. www.retromobile.fr 2 Fatal Bazooka Parle à ma main La rotonde de la Nouvelle pinacothèque. Fréderic Lerner Mondotek Yael Naim 3 4 5 Plus là Alive New soul jkle jkle jkle jkle Yael Naim enchantée. Semaine sans rebondissement pour les ventes de singles puisque le top 5 reste inchangé, à l’exception toutefois de la chanteuse Yael Naim qui entre dans le quinté de tête. Dotée d’une voix à la pureté troublante, et révélée par la comédie musicale Les Dix Commandements, la jeune Franco-Israélienne chante et enchante avec un single extrait de son premier album éponyme. Une grande carrière en perspective. Source : SNEP/IFOP AKG-IMAGES/BILDARCHIV MONHEIM Saint-Quentin, capitale du crime ■ A partir de demain, Saint- Quentin-en-Yvelines va devenir la capitale du crime fictif. Comme chaque année, le festival Polar dans la ville offre un programme très varié : projections (séries TV, films), rencontres, expositions, spectacles, animations musicales… Cette treizième édition fait la part belle aux femmes, de plus en plus présentes dans le polar. Polar dans la ville, du 8 au 16 février à Saint-Quentin-en-Yvelines (78). www.polardanslaville.fr LIVRE Troisième mi-temps littéraire ■ François Blonde est un perdant patenté, escroc à la petite semaine très porté sur la gente féminine du troisième âge fortunée, et papa attendri d’une ado fan de Brad Pitt… Notoire rugbyman du dimanche, il est un fervent supporter de la mythique équipe de l’Union sportive dacquoise, dont la renommée dans la région fait du rugby une véritable religion. Un engouement dont la minable équipe de Salternac-les-Bains, une commune fantaisiste toute proche, fait les frais en suscitant la honte… Signé François Artigas, auteur de Dieu tire les penalties (Romillat, 1998) et journaliste spécialiste en rugby, aujourd’hui chroniqueur dans la presse écrite généraliste, Rugbyland est un roman sans prétention à l’humour décapant. Rugbyland, de François Artigas, éditions Romillat, 15 €. DR François Artigas. DR
LILO/SIPA DR www.directsoir.net Juno McGuff (Ellen Page), 16 ans, cherche les parents idéaux pour son bébé. DVD ■ Adapté d’un roman japonais vendu à six millions d’exemplaires, Brave Story nous plonge au cœur d’une histoire de pure heroic fantasy. Agé de 11 ans, Wataru voit ses parents se séparer, son père le laissant seul avec sa mère. Lorsque cette dernière tombe gravement malade, l’enfant est perdu. Mais sa rencontre avec Mitsuru, un nouveau camarade de classe, va bouleverser sa destinée. Ce dernier lui révèle l’existence d’un monde magique, parallèle au nôtre, où les rêves et les souhaits peuvent se matérialiser. Propulsé dans ce nouvel univers, Wataru s’engage alors dans une aventure pour sauver sa mère et retrouver son père. Malgré quelques temps morts, cette mélancolique quête initiatique ne manquera pas de distraire Flirts et grand amour ■ « Jacks » travaille chez Vogue. De son colocataire qu’elle essaie de caser au grand amour qu’elle cherche sans se l’avouer, la jeune femme papillonne sans remarquer le beau Paolo, qu’elle croit gay. Treize ans après avoir signé le documentaire choc In Bed with Madonna, le réalisateur Alek Keshishian livre une comédie romantique délicieuse avec Brittany Murphy. Love (et ses petits désastres), éd. Europeart. Seuls les braves seront récompensés Avis aux jeunes aventuriers : « Brave Story » et son univers peuplé de chevaliers, de dragons et autres créatures fantastiques débarque en France. DR Wataru et son épée magique. le jeune public, et de séduire les plus âgés. Surtout, cette nouvelle production des studios Gonzo (qui ont aussi créé Origine) touchera les amateurs de jeux de rôle, qui relèveront les nombreux clins d’œil à ce genre particulier. Brave Story, de Kôichi Chigira. En salles. L’ado libertaire 13 ★★★★★ Une bluette moderne et décalée qui révèle l’actrice Ellen Page dans le rôle d’une ado pas comme les autres. CULTURE CINÉMA Oublions l’impression générale qui se dégage de l’affiche de Juno : ni tout à fait comédie sentimentale, ni film pour ados… cette comédie légère est tout cela à la fois, l’esprit et l’humour en plus. Cela n’a pas échappé aux professionnels américains qui ont nommé quatre fois Juno aux oscars (film, réalisateur, scénario et actrice pour Ellen Page). L’histoire est celle d’une adolescente, Juno, 16 ans, bien dans ses baskets et qui prend rarement des pincettes pour dire ce qu’elle ressent. Sans doute poussée par l’ennui, elle couche avec son ami Bleeker, un garçon doux comme un agneau, passionné de course à pied. Elle tombe enceinte, décide de ne pas avorter, mais de confier l’enfant à un couple modèle (Jason Bateman et Jennifer Garner). Née à Halifax (Canada) Mais là où le sujet sous une plume plus en 1987, Ellen Page mièvre aurait pu tourner à la critique puritaine, on est vite subjugué par la patte n’avait que dix ans lorsqu’elle a débuté enlevée de la scénariste Diablo Cody et dans un téléfilm. par l’esprit de la petite Juno. On la voit évoluer, le ventre rond, entre lycée, échographies, et visites de courtoisie chez le futur papa adoptif, ex-rockeur de son état. Pour lui, ce sera l’occasion d’une franche remise en question. Ce n’est pas un nouveau Little Miss Sunshine, mais on y retrouve de nombreux ingrédients. D’abord, de bons comédiens, rares à l’écran, dont Ellen Page, 20 ans, à la fois rayonnante et désinvolte. Il faut dire qu’elle est bien servie : les dialogues sont spirituels, cinglants, corsés. Juno se pose formellement comme un avatar de la culture indépendante américaine, incarnée ici par le côté rebelle de la jeune fille. Dès les premières scènes, elle dispose un salon entier (canapé, tapis, guéridon) devant la maison de son petit ami pour lui annoncer la nouvelle de sa grossesse. Un gage d’originalité… Enfin, notons la qualité de la bande originale, composée de morceaux country d’époque (All I Want is you de Barry Louis Polisar), de passages rock (Sonic Youth), et surtout de l’« antifolk » des Moldy Peaches, que l’on chantonne bien après être sorti de cette bulle délicieuse. Juno, de Jason Bateman, en salles.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :