Direct Soir n°289 1er fév 2008
Direct Soir n°289 1er fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°289 de 1er fév 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Etats-Unis : John McCain l'espoir des Républicains

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°289/Vendredi 1 10 ÉCONOMIE er février 2008 Interview du DIRECTEUR DR 500000 lampes torches Mag-Lite sont vendues tous les ans en France ET SI LE RÊVE AMÉRICAIN SE TROU- VAIT AUSSI DANS LE PROLONGEMENT DE LA MAIN, au moyen d’une lampe de poche ultra-résistante, qui permettrait à l’homme de se déplacer la nuit, qui pourrait servir d’arme en cas d’agression, et qui serait fiable en tout temps ? L’histoire des Etats-Unis, forgée par l’expansion du Far West, par la lutte contre les éléments, par la progression de la civilisation face à la nature hostile, regorge de ces produits mythiques. Ils ont forgé l’âme américaine : un mélange d’esprit de conquête et d’indépendance. LA RÉUSSITE AVEC 125 DOLLARS Quand Anthony Maglica fonde la société Mag Instrument à Los Angeles en 1955, il réalise le rêve de tout américain de l’époque. Le jeune entrepreneur, pourtant né à New York, parle à peine l’anglais. Il quitte très jeune un pays en plein marasme économique, dans les années 1930, pour retourner avec sa mère dans leur village familial en Croatie, sur l’île de Zlarin. De retour en 1950 sur le sol américain, il arrive à économiser 125 dollars après cinq années de petits travaux. 125 dollars qui seront suffisants pour acheter une machine-outil et s’installer dans un garage de Los Angeles. DR Quel est le seul objet que l’on retrouve à la ceinture des policiers, dans les sacoches des pompiers ou à la main des veilleurs de nuit ? La lampe torche Mag-Lite. Popularisée par Hollywood et les séries américaines, elle fait partie de la liste des cent meilleurs produits américains et a contribué, à sa manière, à forger l’« American way of life ». Anthony Maglica met toute son énergie au service de sa petite entreprise, et acquiert très vite, en quelques années, une réputation de sérieux, de qualité et d’ingéniosité. Il fournit les entreprises locales en pièces pour le matériel militaire, aéronautique et industriel et se spécialise dans l’éclairage industriel. L’INTUITION DE TONY MAGLICA C’est vers le début des années 1970 que l’entrepreneur d’origine croate s’intéresse aux lampes torches. Le marché est immense, la demande est en hausse et aucun produit de qualité, décliné de manière industrielle, n’existe sur le marché. « Je connaissais dans les années 1970 un dénommé Don Keller, raconte Anthony Maglica, qui avait été agent de police dans sa jeunesse. Il savait que les policiers avaient des problèmes avec leurs lampes de poche. Elles étaient fragiles, en plastique, et se brisaient dès qu’elles tombaient. Il m’a dit que la solution serait de les faire en métal… » Après plusieurs années de tâtonnement, la première lampe torche Mag-Lite sort des ateliers Mag Instrument. Le prototype conçu en 1978 est fabriqué à partir des chutes des métaux utilisés par Maglica pour les pièces aéronautiques. C’est le fa- meux aluminium anodisé, qui fera le succès des nouvelles lampes torches. Conçues à l’origine pour les professionnels de la sécurité, de la police, de l’aéronautique, du bâtiment, de l’automobile ou encore de la marine, les Mag-Lite vont vite conquérir tous les publics grâce à leur performance. LA PLUS RÉSISTANTE La nouvelle lampe-torche s’avère déjà la plus résistante et la plus pratique. L’aluminium du boîtier est issu d’un alliage utilisé dans la construction d’avions et de bateaux, qui résiste aux chocs et à la corrosion. Les ouvertures sont scellées par des morceaux de caoutchouc afin de rendre la lampe étanche. Le faisceau lumineux est réglable à l’aide d’une bague ; une ampoule de rechange est située à l’intérieur du ressort sur le bouchon arrière. De nombreux accessoires sont disponibles, dont des supports pour ajuster la lampe de poche à une Mag-Lite, a work of art that works (« Mag-Lite, une œuvre d’art qui fonctionne ») devise de la firme californienne Ferry Carissimo - Directeur général de GMT, importateur de la marque Mag-Lite France QUELLE EST L’IMAGE VÉHICULÉE PAR LA MARQUE MAG-LITE ? Mag-Lite est perçue comme la référence en matière de lampe torche. Elle a été la première marque connue et est restée la seule pendant de nombreuses années. Sa forme a passé les années et elle est toujours très appréciée, un peu comme la bouteille de Coca-Cola en verre. Les Français la découvrent depuis deux décennies, et à partir de 2000, ce marché s’est développé rapidement, de même qu’en Allemagne, en Grande-Bretagne ou en Italie. QUE REPRÉSENTE CETTE LAMPE TORCHE POUR LES AMÉRICAINS ? Mag-Lite fait partie des beaux produits américains. Chaque policier américain possède sa lampe Mag-Lite. Il y en a au moins une à chaque étage dans les maisons aux Etats-Unis. Dans toutes les voitures américaines, vous trouverez une Mag-Lite. Pour les Américains, c’est un produit de consommation courante. On le retrouve d’ailleurs dans un film sur trois aux Etats-Unis. C’est vraiment un objet culte. La Mag-Lite est une lampe 100% « made in USA ». Mag-Lite Et la lumière fut… arme à feu, des étuis ajustables à la ceinture, des balises pour permettre des signaux routiers ou encore des filtres pour n’émettre que des rayons infrarouges. UNE RÉUSSITE À L’AMÉRICAINE Les premiers succès de la lampe de Maglica vont accélérer le développement de la firme et révolutionner le marché des lampes de poche. Obsédé par la recherche de la qualité et la réduction des coûts, Tony Maglica décide en 1982 de délocaliser son entreprise dans la ville d’Ontario en Californie, au sud Mag-Lite version « bougie ». QUELLES SERONT LES PROCHAINES ÉVOLUTION DE MAG-LITE ? Avec le développement des nouvelles technologies dans le domaine de l’éclairage, le système LED a été adapté aux lampes de poche. Pour le même rapport qualité-prix, l’ampoule est remplacée par une diode, gerée elle-même par une puce électronique. Cette technique optimise la durée de vie de la lampe. Nous garantissons la durée de vie des Mag-Led à au moins 10 000 heures. DR
DR DR CR/DIRECTSOIR/www.directsoir.net Annonce presse Mag-Lite (parution décembre 2007). Schéma de montage d’une lampe torche à 2 piles AA. de Los Angeles. Presque soixante ans plus tard, le génial inventeur est toujours à la tête de l’entreprise. Au fil des années, le fabricant à su étoffer la gamme tout en restant fidèle à sa première intuition : la forme de la Mag-Lite n’a pas évolué d’un pouce. Détenue à 100% par le créateur, la société a fait de la défense de ses produits sa meilleure arme pour se développer. De multiples brevets protègent la forme et les différentes innovations apportées à la lampe torche, et un réseau d’avocats traque en permanence les éventuelles contrefaçons dans le monde entier. A la tête d’une immense fortune, Tony Maglica se targue aujourd’hui d’être cité comme un modèle de « réussite à l’américaine ». Les magazines les plus prestigieux citent la lampe Mag-Lite dans la ÉVOLUTION DES VENTES DE LAMPES MAG-LITE EN FRANCE 2004 2005 ■ Source : MPG-IMPORT 420 000 unités 480 000 unités liste des cent produits que l’Amérique a créés et fabrique le mieux à l’heure actuelle. MADE IN USA La fabrication de cette lampe est toujours à 100% américaine. Cet enracinement explique en partie l’attachement des Américains pour ce produit présent dans tous les foyers. La compagnie fait la promotion de ses produits comme étant conçus et fabriqués entièrement aux Etats-Unis par des Américains et ce, depuis le début de l’entreprise. Cet engagement de la part du manufacturier à rester fidèle à ses racines dans un contexte de mondialisation et d’externalisation des emplois industriels a définitivement ancré la société dans le cœur des Américains. 2006 2007 Etui ajustable à la ceinture. La Mini Mag-Lite se décline en plusieurs couleurs. 495 000 unités dont 104 000 LED 500 000 unités dont 49 000 LED dont 148 000 LED DR KFIR SIVAN/ISRAEL SUN-REA ÉCONOMIQUE La lampe sans piles ■ Lampes de secours par excellence, les lampes sans piles fonctionnent en utilisant l’énergie cinétique, produite par les mouvements du corps humain. Secouées ou à l’aide d’une manivelle, certaines lampes peuvent stocker suffisamment d’énergie pour éclairer correctement pendant plus d’une heure. Les modèles fonctionnant à l’aide d’une manivelle utilisent le principe de la dynamo. L’énergie stockée dans un accumulateur peut fournir, en fonction du modèle, entre vingt minutes et une heure de lumière. Conçue par des Français au Maroc au début des années 1940, l’éclairage obtenu par une lampe secouée est, lui, provoqué par le passage répété de l’aimant dans une bobine, d’après le principe de Faraday, du nom du physicien anglais Michael Faraday. Trente secondes de mouvement suffisent à produire environ vingt minutes de lumière, une énergie renouvelable à l’infini. Les lampes américaines de la firme Applied Innovative Technologies sont garanties cinq ans. ■ Quand deux composés chimiques bien particuliers se retrouvent dans un tube, le mélange des deux substances produit de la lumière. Toujours tenue au secret par les fabricants, la recette est pourtant une simple formule chimique. Utilisés par les forces de sécurité, les militaires, les sportifs ou encore pour égayer des soirées et les grands événements, ces bâtons lumineux font partie ■ Comme Mag-Lite, les grands fabricants de lampes de poche s’orientent aujourd’hui vers la nouvelle technologie LED, ou à « diode électroluminescente ». Cette petite diode révolutionnaire va peu à peu remplacer les ampoules. Incassables, d’une durée de vie supérieure à 100 000 heures, pouvant porter la lumière jusqu’à 250m, les diodes LED sans filaments consomment trois à quatre fois moins d’électricité qu’une ampoule classique. ÉCONOMIE 11 FUTURISTE Le bâton lumineux de notre quotidien. Une fois la petite ampoule interne cassée et le mélange activé, la réaction produit de la lumière sans discontinuer pendant environ douze heures. Seule la congélation peut ralentir le processus. Le bâton, étanche, flotte sur l’eau, est résistant et d’une durée de conservation de quatre ans. Les armées de l’OTAN, comme la plupart des forces de l’ordre, sont équipées de bâtons Cyalume fabriqués en France. PRATIQUE La lampe frontale Les lampes frontales sont très utiles en chirurgie. TECHNOLOGIQUE La LED ACTEURS DU MARCHÉ Lampes sans piles à dynamo. ■ Idéales pour la randonnée, l’escalade, les travaux mécaniques, le bricolage ou encore pour faire du vélo, les lampes frontales sont déclinées dans toutes les tailles et avec toutes les puissances par la plupart des fabricants. Elles sont orientables et fournies avec une bande de tissu élastique qui permet de les fixer sur la tête ou sur un chapeau. Le concept de la lampe frontale a été inventé en 1972 par le Français Fernand Petzl, un des plus grands spécialistes de sa génération de l’alpinisme et la spéléologie. Lampe torche à diode électroluminescente (LED). N. CHAUVEAU/SIPA P.SITTLER/REA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :