Direct Soir n°276 15 jan 2008
Direct Soir n°276 15 jan 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°276 de 15 jan 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : José Bové l'éternel militant

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LAHALLE/PRESSE SPORTS G. BERTHOUD/DP Directsoir N°276/Mardi 15 janvier 2008 12 SPORTS Si les Franck Picard et autres Luc Alphand cherchent un successeur, sans parler du légendaire Jean-Claude Killy, ils ont peut-être trouvé en Jean-Baptiste Grange le poulain rêvé. Le skieur de Valloire, qui a grandi sur les pentes du célèbre Galibier, prouve depuis maintenant quelques descentes qu’il en a l’étoffe. Avec une équipe de France amputée de son chef de file Antoine Dénériaz, parti à la retraite à l’orée de la Coupe du monde, beaucoup avaient prédit une saison blanche, sans mauvais jeu de mots. Mais à un an des Mondiaux organisés en France à Val-d’Isère, l’idée de voir les Français au fond des RUGBY SKI ■ Le « salary cap » est un plafond limitant la masse salariale des clubs dans certains sports, notamment dans le rugby en Angleterre. Il était jusque-là fixé à 2,9 millions d’euros par an. Un montant que les responsables du championnat savaient non respecté. C’est pour cela que la Guinness Premiership a décidé, avec l’accord des douze clubs de l’élite, d’augmenter ce montant à 5,3 millions d’euros par an. A tout juste 23 ans, Jean-Baptiste Grange domine, de la tête et des spatules, les épreuves de slalom de la Coupe du monde depuis le début de la saison. Doté d’une technique irréprochable, il porte le flambeau d’une génération qui s’annonce dorée pour l’équipe de France de ski. Grange, par la grande porte Jean-Baptiste Grange a fait un doublé retentissant à Wengen en gagnant les épreuves de super-combiné et de slalom vendredi et samedi derniers. ACTION IMAGES/FLASH PRESS Les Anglais dopent leur salary cap HOK SPORT ARCHITECTURE 2007 classements fait froid dans le dos. Il semblerait que la politique du haut niveau tricolore commence à porter ses fruits. Jean-Baptiste Grange en est l’exemple parfait. Il a goûté à ses premières Olympiades à Turin en 2006. Une manière de se lancer doucement dans le grand bain au milieu des ténors de la spatule. Un an plus tard, lorsqu’il monte sur la troisième marche du podium à l’occasion du slalom d’Are, en Suède, personne ne le connaît ou presque. Il se révèle et prend conscience qu’il peut rivaliser en toutes circonstances. Pour nombre d’observateurs, Jean-Baptiste Grange représente le prototype même du skieur moderne. ÉCONOMIE Les Lyonnais sont pour l’OL Land ■ Sur les 1 019 personnes de la région lyonnaise interrogées par Ipsos, 76% se déclarent favorables à l’OL Land, un complexe de 50 hectares avec un stade de 60 000 places (20 000 de plus que l’actuel stade de Gerland), un centre commercial de 20 hectares, un centre de loisirs et deux hôtels jouxtant le stade. Seules 10% de ces personnes se déclarent opposées à ce projet. Ce projet est estimé à 80 millions d’euros. F. LE FLOCH/DPPI MARKETING Les timbres du Dakar 2008 sont en vente ■ Malgré l’annulation du Dakar 2008, la Poste portugaise maintient la sortie de timbres sur cette 30 e édition. « L’annulation de l’épreuve et le fait que cette collection de timbres célèbre le 30 e anniversaire lui confèrent une valeur particulière », révèle la Poste portugaise, qui a prévu 60 000 blocs de quatre timbres d’une valeur globale de 2,75 euros, chacun d’entre eux représentant des véhicules qui auraient dû participer au rallye. Outre Jean-Baptiste Grange, la relève du ski français se nomme SteveMissilier, Thomas Fanara ou encore Tessa Worley chez les filles. Son jeu de jambes et son explosivité font des merveilles.Alors qu’auparavant les slalomeurs enchaînaient les séances de musculation pour gagner en puissance, lui s’attache à ne surtout pas trop prendre de masse. Glisser entre les piquets, voilà le maître mot du jeune Savoyard. Avec trois victoires au compteur dont deux la semaine passée sur la mythique piste de Wengen, en Suisse, et une double tunique de leader des Coupes du monde de super-combiné et de slalom, Jean- Baptiste Grange glisse vers son premier globe de cristal. Une première étape, avant de penser au titre mondial sur une piste bleu blanc rouge. HIPPISME L’équipe de dressage suisse se retire des JO ■ Non seulement il n’y aura pas d’équipe de France de saut d’obstacles aux JO de Pékin – elle a raté sa qualification –, mais il n’y aura pas non plus d’équipe suisse de dressage. C’est Silvia Iklé, n°4 mondiale et meilleure Suissesse qui a déclaré forfait en premier : « Les conditions climatiques [à Hong Kong] pourraient être dangereuses pour la santé des chevaux. » Peter Von Grebel, le patron de l’équipe, a suivi : « A partir du moment où Silvia se retirait, j’ai considéré qu’il fallait retirer toute l’équipe... Les chevaux de dressage sont beaucoup plus sensibles que ceux de jumping... Il n’y a pas seulement le climat. Il faut 11 heures de vol pour arriver à Hong Kong, et c’est un déplacement de six semaines. » Jean-Baptiste Grange ■ Né le 10 octobre 1984 à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie). Club : EMHM/S.C. Valloire de Galibier Spécialité : slalom Matériel : Rossignol (chaussures, skis et fixations). Palmarès : Championnat du monde d’Are en 2007 (Suède) : 3e. Coupe du monde : 3 victoires Slalom : Alta Badia (Italie) et Wengen (Suisse). Super-combiné : Wengen (Suisse). Place d’honneur : Super-combiné : 2 e à Beaver Creek (Etats-Unis). Meilleure place au classement général de la Coupe du monde : 29 e en 2007. DR EXPLOIT Le tour du monde à pédales a démarré ■ Le tour du monde en 365 jours à pédales, sur terre et sur mer, c’est possible. Jean- Gabriel Chelala est parti dimanche de Paris pour 30 000 km à travers l’Atlantique et le Pacifique, les Etats-Unis, la Russie et l’Europe. Chelala est un habitué. Aventurier, il a déjà escaladé nombre de sommets et visité tous les continents. LAHALLE/L’EQUIPE
R. HEATHCOTE/ACTION IMAGES/FLASH PRESS PRESSE SPORTS/FEL V. MICHEL/FEP/PANORAMIC www.directsoir.net FOOTBALL L2 Le Havre gagne à Brest Le Havrais Guillaume Hoarau. ■ Le Havre a réalisé une bonne opération, hier soir, lors du dernier match de la 20 e journée de Ligue 2. Les Normands se sont imposés 2 à 0 à Brest grâce aux buts de Jean-Michel Lesage et Guillaume Hoarau. Le Havre est deuxième du classement à trois longueurs du leader nantais mais avec huit points d’avance sur le quatrième, Clermont. Hoarau continue à trôner en tête du classement des buteurs avec dorénavant seize réalisations. Un joueur qui pourrait intéresser un club de Ligue 1 lors du mercato. Quant à Brest, ils sont 12e. JOUEURS ont déjà recrutés par l’équipe de football du Mans lors du mercato d’hiver. Le latéral droit Saber Ben Frej, le milieu défensif Abdul Khaled Adénon et les Brésiliens Antonio Geder (défenseur) et 4Marcos Paulo (milieu) vont renforcer l’équipe. COUPE DE LA LIGUE Début des quarts de finale Le Mans (en rouge) reçoit Lyon ce soir. ■ Ce soir, à 21h, débutent les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. En ouverture, Le Mans accueille Lyon pour une rencontre qui sent la poudre, entre une des équipes surprise de cette saison, septième du championnat, et le leader de la L1. Le Mans est outsider face aux champions de France. Mais avec cinq victoires, trois nuls et deux défaites à domicile, les Sarthois ont une carte à jouer face à une équipe lyonnaise qui affiche cinq victoires, un nul et trois défaites à l’extérieur en championnat. La suite des quarts de finale se déroulera demain avec PSG-Valenciennes à 17h, Lens-Nancy à 19h et Auxerre-Marseille à 21h. FOOTBALL Ginola conseille Keegan Kevin Keegan pourrait revenir chez les Magpies. BASKET J. BRYANT/UPI/EYEDEA PRESSE ■ Ancien joueur de Newcastle de 1995 à 1997, David Ginola, qui se livre rarement, a fait part de son opinion concernant le choix de l’entraîneur de son ancienne équipe. « El magnifico » s’est prononcé en faveur du retour du mythique Kevin Keegan chez les Magpies : « Kevin Keegan est la raison pour laquelle j’avais signé au club. Il a vraiment apporté quelque chose de particulier au niveau de l’état d’esprit, c’est vraiment l’homme qu’il faut pour le poste. » Bien que la place soit libre – Sam Allardyce a été renvoyé la semaine passée –, Keegan ne part pas favori. Il n’a pas entraîné depuis mars 2005 et aurait déclaré qu’il ne souhaitait pas reprendre ses fonctions. TENNIS/OPEN D’AUSTRALIE Les larmes de Marion Bartoli Après la belle victoire de Jo-Wilfried Tsonga sur Andy Murray hier, la Française Marion Bartoli quitte le tournoi après avoir été battue, aujourd’hui, par la Suèdoise Sofia Arvidsson, 80 e mondiale. L’image du jour, ce sont les larmes de Marion Bartoli, à l’issue de son match raté en entame de son Open d’Australie.Tête de série n°10, Marion a fait illusion au cours du premier set puis a laissé filer la partie tout à fait à sa portée. La n°1 française s’incline contre la Suédoise Sofia Arvidsson, 80 e mondiale, (6-7, 6-4, 6-3). Une grosse contre-performance qu’il va falloir vite gommer de sa tête pour repartir de l’avant. Elle est accompagnée dans sa chute par Nathalie Dechy, logiquement battue par la tête de série n°2, Svetlana Kuznetsova, sur le score très sec de 6-3, 6-1 et par Séverine Bremond. Chez les autres Tricolores, joli match de la Niçoise Camille Pin face à Monica Niculescu (5-7, 6-1, 6-1) et de notre jeune espoir,Alizé Cornet, face à l’Argentine Clarisa Fernandez (6-3, 6-3). Elles sont suivies dans cette euphorie par Pauline Parmentier qui se défait de Martina Muller (7-5, 6-3). Pour les autres, victoire facile d’Ana Ivanovic (n°4), Daniela Hantuchova (n°9), Nadia Petrova (n°14) et victoire très facile pour Anna Chakvetadze (n°6) sur abandon de son adversaire. La Française Marion Bartoli quitte les courts dès le début de l’Open d’Australie. AU REVOIR NBA Une nuit à rebondissements Avec 48 points et le panier de la victoire inscrit à moins de cinq secondes du buzzer en prolongation, l’arrière des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, a permis aux siens de l’emporter sur le parquet des Seattle Supersonics, 123-121. A noter la belle prestation de Ronny Turiaf pour les Californiens, qui termine la rencontre avec 14 points et 3 contres. L’autre exploit de la soirée est venu de John Salmons, ailier des Sacramento Kings. Dans une rencontre âprement disputée à domicile face aux Dallas Mavericks, le joueur est parvenu à donner la victoire à son équipe grâce Jeff Green des Seattle SuperSonics (à g.) et Kobe Bryant des Lakers. C. DUPONT ELISE/DPPI SPORTS 13 Dans la colonne des pertes étonnantes, c’est Dinara Safina qui s’illustre en s’inclinant contre Sabine Lisicki. Chez les hommes, Fabrice Santoro continue sa jolie et probable dernière balade en Australie en s’imposant 6-2, 6-2, 6-4 contre John Isner. Sébastien Grosjean fait le travail et écarte Filippo Volandri en trois manches. En revanche, Edouard Roger-Vasselin a été terrassé par la tête de série n°5, David Ferrer (6-2, 6-2, 6-1). Même déconvenue pour Thierry Ascione face à Fernando Verdasco (6-4, 6-0, 6-3). Chez les autres garçons, on notera que Novak Djokovic s’est débarrassé facilement de Benjamin Becker (6-0, 6-2, 7-6 (7-5)), il jouera les 32 es de finale. Tout comme Lleyton Hewitt, Marat Safin, James Blake (qui bat Nicolas Massu), Marcos Baghdatis,Tomas Berdych, David Nalbandian, Juan Monaco, Juan Carlos Ferrero (contre Nicolas Kieffer). Les surprises viennent de l’arrêt, dès le premier match, pour la tête de série n°17, Ivan Ljubicic, défait par Robin Haase et d’Olivier Rochus, qui s’est incliné en trois sets face à Sam Querrey. ALONZO MOURNING ■ Alonzo Mourning, qui devait arrêter sa carrière en fin de saison, a décidé de précipiter l’échéance à cause d’une blessure au genou droit. Star des parquets, il a été sept fois sélectionné pour le All Star Game, a remporté le titre NBA avec Miami en 2006 et été nommé deux fois meilleur défenseur de la Ligue. En 837 rencontres, il a inscrit 17,1 points de moyenne et pris 8,5 rebonds par match. à une impressionnante pénétration à 2,4 secondes de la fin du match (122-120). La dernière surprise de la soirée est venue des Washington Wizards, qui se sont imposés pour la deuxième fois consécutive face à la meilleure équipe de la NBA, les Boston Celtics, qui jouaient pourtant à domicile. Caron Butler (21 pts) et Antawn Jamison (20 pts) peuvent s’enorgueillir de cette performance, réalisée sans l’aide de Gilbert Arenas (blessé), meilleur marqueur de l’équipe. Enfin, Tony Parker (14 pts) et les Spurs se sont imposés à domicile face aux Sixers de Philadelphie (89-82). V. BOUYER/TENNIS MAG/DPPI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :