Direct Soir n°269 21 déc 2007
Direct Soir n°269 21 déc 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°269 de 21 déc 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Yannick Noah au Zénith de Paris ce soir

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°269/Vendredi 21 décembre 2007 8 EN COUVERTURE Nous ne sommes ni des dieux, ni des pourris, juste des êtres humains. Les enfants de la Terre, dont le but est de récolter de l’argent pour construire des maisons d’accueil destinées à des enfants issus de milieux défavorisés. La fondation dispose aujourd’hui de quatre établissements répartis à travers la France, qui accueillent chacun jusqu’à une quinzaine d’enfants. Il parraine également l’association Fête le mur, qui fournit du matériel sportif aux jeunes en difficultés. « Aider les enfants, leur donner un toit, de la nourriture, des jouets… Le sourire d’un enfant me bouleverse : c’est la plus belle récompense. » Et d’ajouter : « Il faut que chacun soit conscient du poids qu’il pèse sur la planète en fonction de son mode de vie. C’est essentiel de savoir comment on agit au quotidien pour pouvoir adopter des bons comportements par la suite. » La musique est pour lui une façon de positiver : « C’est un choix, je n’ai jamais voulu chanter la misère. Je TROIS ÉVÉNEMENTS VICTOIRE HISTORIQUE ■ Le 5 juin 1983, Yannick Noah remporte la finale du tournoi de Roland- Garros, en battant son vieux rival Ivan Lendl en quart de finale et Mats Wilander, tenant du titre, en finale. La balle de match gagnée, il se précipite en larmes dans les bras de son père, le footballeur professionnel Zacharie Noah. Un moment intense qui restera l’une des plus belles images de victoire, tous sports confondus. Quand il rejoue au tennis (ici en 2005), Yannick Noah ne déteste pas faire le clown. crois plus aux actions. J’en mène sur le terrain. » Tous les ans, Yannick Noah organise aussi un concert pour récolter des fonds, rassemblant de nombreuses personnalités et stars parmi lesquelles Michel Sardou, Francis Cabrel, Laurent Voulzy, Chimène Badi, Julie Zenatti… UN HOMME ET SA FAMILLE Derrière l’homme engagé au service des autres, Yannick Noah est un heureux papa de cinq enfants : Joakim, 22 ans, et Yelena, 20 ans (nés de son premier mariage avec Cecilia Rhode, miss Suède 1978), Elyjah, 11 ans, et Jenayé, 9 ans (nés de son deuxième mariage avec le top model Heather Stewart- White) et Joalukas, 2 ans, qu’il a eu avec Isabelle Camus. L’aîné, Joakim, mène une carrière exemplaire de basketteur professionnel aux Etats-Unis, avec l’équipe mythique des Chicago MINGAM-SIMON/GAMMA Bulls. Quant à Yelena, elle est étudiante en sciences politiques et mannequin de la célèbre agence Karin Models, aux côtés de Monica Bellucci, Judith Godrèche ou encore Estelle Lefébure. Son premier défilé, qui eut lieu à Monaco pour Lanvin, était au profit de deux associations humanitaires. A l’image de leur père, ils respirent la sérénité et la joie de vivre. C’est avec beaucoup d’admiration que Yannick Noah regarde ses enfants grandir et développer la même volonté de gagner. Après sa tournée, il prévoit de faire une longue pause avec les siens et peut-être de concrétiser quelques projets de cinéma… Quant au tennis, il continue de le pratiquer pour le plaisir, ou pour la bonne cause, en matchs d’exhibition. Artiste talentueux et homme de cœur, Yannick Noah rêve d’un autre monde. Il n’a pas fini de transmettre son bonheur. LA RÉUSSITE DE YOAKIM ■ Tel père, tel fils. Un quart de siècle après la victoire de son père, Joakim Noah est sacré double champion de basket, aux Etats-Unis, au sein de l’équipe de l’université de Floride (les Gators). Sur le terrain, c’est la même étreinte, la même émotion. Le 28 juin 2007, Joakim est choisi par les Chicago Bulls, l’ancien club du légendaire Michael Jordan, en 9 e position de la Draft NBA 2007, qui a eu lieu au Madison Square Garden de New York. ACTION PRESS/ICON SPORT VU PAR Nelson Monfort, journaliste sportif, animateur sur Radio Classique « Ce pouvoir fabuleux de transmettre son bonheur aux gens » ■ « Yannick Noah est une personne que j’admire et respecte énormément, d’abord en tant que sportif et aussi parce qu’il a su garder les pieds sur terre. Le destin lui a donné ce pouvoir fabuleux de transmettre son bonheur aux gens. Il possède trois qualités qui ne peuvent laisser insensible : la sincérité, la liberté et l’authenticité. C’est vraiment une personnalité très intéressante, attachante et riche. Il est très impliqué par rapport aux jeunes en difficulté, et ce n’est pas pour la gloire qu’il fait ça, il a envie de donner, d’aider. Il est incroyablement généreux et, en même temps, il est habité par une formidable volonté de vaincre. On sent aussi qu’il a envie de partager ce qu’il ressent. Pour lui, c’est le côté humain qui prime avant tout. Sur les terrains comme sur scène, il touche ses publics, il ne triche jamais sur son image. C’est un homme humble et exceptionnel. » LA STAR’AC XAVIER CAILHOL/ICON SPORT ■ Pour la sixième saison de la Star Academy, Yannick Noah a été désigné parrain des élèves au côté de Lionel Richie. En coach d’exception, il a transmis aux académiciens sa devise : « Essaie, fonce et bats-toi ». Il a reversé l’intégralité de son cachet aux associations caritatives Fête le mur et les Enfants de la Terre, dont il est le parrain.
s:S Télévisions



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :