Direct Soir n°268 20 déc 2007
Direct Soir n°268 20 déc 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°268 de 20 déc 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : François Fillon l'efficacité tranquille

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ARTE C. BERGMANN/UMA Directsoir N°268/Jeudi 20 décembre 2007 18 TÉLÉVISION 20H35 Vincent Kompany, défenseur de Hambourg. 20H40 20H55 Sinbad, roi des mers ■ A l’époque du calife Haroun al-Rachid, au IX e siècle, le grand marin Sinbad, fort de ses sept voyages extraordinaires, décide de raconter à quelques convives sa huitième expédition sur l’île mystérieuse de Deryabar, célèbre pour son fabuleux trésor. De somptueux décors pour une adaptation réussie de l’un des plus célèbres récits des Mille et une nuits. Sinbad le marin, film. Scène féminine ■ Portraits croisés d’Olivia Ruiz, de Rose et de Jeanne Cherhal, ce soir dans Envoyé spécial. L’émission propose aussi certaines astuces pour repérer le vrai du faux dans les mets de luxe et éviter les pièges pour le soir du réveillon. Enfin, vous saurez tout sur la fabrication du pashmina, l’une des fibres les plus précieuses qui soient. Envoyé spécial, magazine. UEFA AU SOMMET GAGNEZ DES PLACES POUR L’AVANT-PREMIÈRE DE LA PIÈCE « OPÉRATION COUSINE » AU THÉÂTRE FONTAINE (PARIS). Directsoir vous offre 30 invitations pour 2 personnes valables pour l’avant-première du 14 janvier 2008 à 20h45 au théâtre Fontaine. Sur fond de campagne politique, Paula débarque sans prévenir ou presque ! Elle est belle, si belle qu’en moins de deux elle réveille la libido de ces messieurs, excite les nerfs de ces dames et surtout s’apprête à révéler un sulfureux secret qui va déclencher l’« Opération cousine ». R. DELALANDE/JDD/GAMMA/EYEDEA Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : opération cousine Les 30 premiers e-mails gagneront 1 invitation pour 2 personnes. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. La Coupe de l’UEFA sera une nouvelle fois à l’honneur, ce soir, sur Direct8. Mikis Cerieix et Noël Tosi vous proposent de suivre la rencontre entre les deux leaders du groupe D, Hambourg et le FC Bâle. L’équipe suisse a réalisé un parcours étonnant dans cette phase de poule, avec deux victoires et un nul en trois matchs. Les Rennais ont fait les frais de l’ardeur des Bâlois, s’inclinant sur un but de Marco Streller (1-0). Quant aux Hambourgeois, ils ont confirmé leur bon état de forme du début de saison.Troisièmes de la Bundesliga, les hommes de Huub Stevens ont remporté tous leurs matchs de poule, manifestant avec éclat leur potentiel offensif (six buts inscrits) et surtout leur rigueur sur le plan défensif : ils n’ont encaissé aucun but au cours de leurs trois rencontres. Un équilibre qui a coûté cher à Rennes. Les coéquipiers de Mickaël Pagis ont été étrillés à la Nordbank Arena (3-0). Suisses et Allemands ont dominé les matchs dans ce tour européen et vont à présent se disputer la première place au classement. Le haut du tableau offre la perspective de rencontrer une équipe moins performante lors des seizièmes de finale : les clubs ayant réussi à terminer en tête de leur groupe affronteront les équipes classées troisièmes. Même s’ils sont conscients de la bonne tenue du football helvétique, les joueurs d’Hambourg savent qu’ils peuvent compter sur un effectif composé de grands talents. Parmi eux, la révélation de l’équipe des Pays-Bas, futur adversaire de la France à l’Euro 2008, le jeune milieu de terrain Rafael Van der Vaart. Hambourg SV-FC Bâle, 20h35, Direct8. 20H50 22H30 TROIS ENFANTS, TROIS DONS, TROIS CLEFS Une légende raconte que le 13 octobre 1307, le roi Philippe Le Bel ordonne l’arrestation des Templiers. Dans leur fuite, les membres de la confrérie cachent leur trésor. Quand le temps sera venu, trois enfants fêteront le même jour leur treizième anniversaire. Ils auront alors trois jours pour réunir les clés qui mènent au secret… La légende des trois clés, épisode 1/3, ce soir sur M6. L’émission sportive Tout le sport, diffusée sur France 3 et présentée par Henry Sannier et Jean-François Laville, se nommera en février prochain Tout en images, et n’aura plus de présentateur. Une évolution motivée notamment par la chasse aux coûts. Source : Le Parisien Un chef-d’œuvre crépusculaire ■ Dans une petite ville du sud du Texas, Pike Bishop et ses hommes s’apprêtent à attaquer les bureaux de la compagnie de chemin de fer, revêtus d’uniformes de l’US Cavalery. Mais ils sont attendus par Duke Thornton, un ancien de la bande devenu chasseur de primes, accompagné de ses hommes. L’affrontement vire au carnage, avant qu’une poursuite sans merci ne s’engage… Réalisateur culte, Sam Peckinpah (Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia, Le convoi, Croix de fer…) livre ici un chefd’œuvre baroque, crépusculaire et violent. Un western légendaire à ne manquer sous aucun prétexte. La horde sauvage, film. William Holden et Ernest Borgnine, héros de La horde sauvage. S. MASSON/M6 WARNER BROS/PROD DB/DR
DR www.directsoir.net ZOOM SUR… L’acteur Lambert Wilson a créé la surprise cette année en sortant un album de variétés, « Loin ». Ce séducteur de 49 ans se raconte en chantant. Lambert Wilson, acteur en chantant Lambert Wilson sort un album. Un acteur de plus dans la chanson, pourrait-on croire. Ce serait une erreur. Car son disque est tout sauf le fruit d’une lubie sans lendemain. Ayant deux opus à son actif dans des registres classiques (Musicals en 1989 et Démons et merveilles en 1997), le fils du metteur en scène Georges Wilson avait déjà, contrairement à certains de ses confrères comédiens, fait ses preuves en donnant de la voix sur scène et en studio. Mais pourquoi avoir attendu si longtemps pour sortir son propre album ? « On a l’impression que certains acteurs, lorsqu’ils sortent un disque, ne sont pas impliqués comme peuvent l’être les chanteurs dont c’est le métier dans leur lancement de disque et de tournées, explique-t-il. Je voulais éviter ça. J’ai attendu très longtemps avant de faire ce disque parce que j’avais justement peur de cet engagement. Mais aujourd’hui, je suis plus prêt à le défendre que je ne l’étais il y a quelques années. » Au sujet de ce tropisme des comédiens pour les parenthèses musicales, le comédien de Matrix reste lucide : « C’est sûr qu’il y a une méfiance du public, reconnaît-il. De plus en plus d’acteurs font leur tour de chant. Mais je crois que l’on vit aussi une époque différente, avec beaucoup de films, musicaux et que l’on devient moins suspicieux vis-àvis d’eux, du moment que ça reste écoutable, bien sûr… » Lorsqu’on lui parle du risque de paraître insaisissable, Lambert Wilson admet qu’il peut être difficile de le suivre, mais s’en réjouit. « Je suis content parce que je n’ai pas d’étiquette, déclaret-il. Ce n’est pas le comédien qui fait le chanteur ni le chanteur qui fait le comédien. » Mais ne craint-il pas de lasser le public avec cette multiplication d’activités ? « Je pense qu’il existe très peu de différences entre ces activités, du moment qu’on les fait avec passion et dévouement », assure l’acteur-chanteur. Il faut que cela devienne une espèce d’évidence, comme avec certains artistes au sujet desquels on ne se pose plus de questions. On se contente de les suivre, et c’est tout. » Quand il s’agit de pointer le hiatus entre la comédie et la chanson, le paradoxe du comédien refait surface. « La promotion d’un disque est beaucoup plus difficile. Parler d’un film n’engage à rien, c’est un produit fini, derrière nous. Quand on chante, c’est différent. Là, il faut prendre sur soi, ce n’est pas un rôle. On ne joue pas la comédie. On est soi-même. » « J’ai commencé à prendre officiellement position pour Greenpeace parce que j’avais été fasciné par quelques modèles comme Robert Redford ou Meryl Streep, qui font preuve de cette efficacité typiquement américaine. » Lambert Wilson, Néo Planète, décembre 2007. G. GAFFIOT/VISUAL PRESS AGENCY V.I.P. 19 Michael Schumacher se reconvertit en taxi ■ Retiré des circuits, le septuple champion de Formule1 Michael Schumacher s’est transformé le temps d’une course en chauffeur de taxi. Accompagné de sa femme et de ses enfants, le pilote allemand aurait demandé à un chauffeur de taxi l’autorisation de prendre le volant pour gagner du temps. Cédant volontiers sa place, le chauffeur a déclaré : « Je me suis retrouvé sur le siège du passager avec Schumi à mes côtés. Il a fait des dépassements incroyables et a roulé à toute allure dans les virages. » L’histoire ne dit pas qui, du pilote ou du chauffeur, a finalement payé la course. BON ANNIVERSAIRE YVAN LE BOLLOC’H Le comédien Yvan Le Bolloc’h fête aujourd’hui ses 46 ans. Né le 20 décembre 1961 à Brest, élève de l’Ecole normale dont il sort major de promo, il devient instituteur durant quatre ans, mais se rend compte qu’il n’est pas donneur de leçons, et abandonne. Après avoir été photographe, animateur de soirées, de radio et de télé, il trouve enfin sa vocation. Il devient comédien et connaît le succès au côté de son compère Bruno Solo, près d’une machine à café. L’an dernier, Le Bolloc’h a sorti un disque intitulé Ma guitare s’appelle reviens. E.CATARINA/EYEDEA PRESSE M. A. MORENATTI/AP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :