Direct Soir n°26 26 sep 2006
Direct Soir n°26 26 sep 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de 26 sep 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : François Hollande double mixte

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mardi 26 septembre 2006 14 CULTURE MARC ENGUERAND THÉÂTRE/Le retour de l’enfant Soleil « Ferdinand » Caubère squatte le Rond-Point. Philippe Caubère s’installe jusqu’en décembre au Théâtre du Rond- Point pour présenter en alternance six spectacles très personnels. Philippe Caubère se lance un nouveau défi : six spectacles en alternance, dont deux inédits, Ariane et Ferdinand. Cette saison, le Molière du film d’Ariane Mnouchkine envahit la scène du Rond- Point avec son tempérament hors du commun. Seul en scène pendant trois heures, il joue et rejoue la grande saga de sa vie. L’enfance, la mère, les rêves, l’adolescence, 68, le désir d’être comédien, les années « Théâtre du Soleil », etc. On y retrouve les obsessions et l’angoisse, le parler Caubère et l’énergie dévastatrice, autant que la pureté d’un homme qui cherche, et renaît sur scène, chaque fois différent. Il dit vouloir faire une pièce de théâtre qui serait comique, réaliste, figurative, sentimentale ; pas abstraite ni symbolique. Cinéma Le Diable s’habille en Prada Ce boulimique déclare reprendre l’histoire de sa mère avec plus de vérité. Celle qui lui a fait découvrir Gérard Philipe, cette mère à l’inévitable « passe ton bac », contre tout, contre l’ironie permanente de son comédien de fils… cette mère enfin, terriblement humaine, et qui nous fait sourire. Tendrement… L’enfant du Soleil n’a pas fini de rayonner. DELPHINE DEWOST Ariane, Claudine ou l’éducation, Ferdinand, L’homme qui danse, Le Théâtre selon Ferdinand, Avignon et Octobre, en alternance jusqu’au 30 décembre. Théâtre du Rond-Point, 2 bis, avenue Franklin-Roosevelt, Paris 8e. Rens.:01 44 95 98 21 ou www.theatredurondpoint.fr u Bienvenue dans le royaume de la mode, dans lequel Miranda Priestly, alias Meryl Streep, incarne la grande prêtresse du célèbre magazine Runway, dont l’opinion peut faire ou défaire une carrière. Tyrannique, fashion, fascinante, Miranda va faire vivre un véritable cauchemar à sa nouvelle assistante, Andy Sachs (brillamment interprétée par Anne Hathaway). Andy envisage ce job comme un tremplin pour sa future carrière de journaliste et n’imagine pas qu’elle vient de pénétrer dans l’univers impitoyable de la mode. Ce film parle avant tout de choix de vie : doit-on tout sacrifier pour son travail ? Comment garder le respect de soi ? Doit-on accepter que son job empiète sur sa vie privée ? De l’humour, de l’intelligence, d’excellents acteurs et une Meryl Streep magnifiquement habillée… Si vous avez aimé le livre de Lauren Weisberger, vous allez adorer le film de David Frankel. En salles dès demain. RACHEL BOURLIER TOPDESTOPS Meilleures ventes de livres (hors livres de poche) Statu quo cette semaine ! Le quarté de tête confirme sa position de leader. Si les romans jeunesse figuraient dans ce top, il faudrait mentionner Harry Potter et le Prince de sang-mêlé qui trône en bonne place des ventes. A noter, la nouvelle entrée (5) qui représente dignement le genre policier. T. Phan et A. Van Darc 1 2 3 4 5 Les Bienveillantes (=) Jonathan Littell/Gallimard Sexus Politicus (=)C.Deloire &C. Dubois/Albin Michel Journal d’Hirondelle (=) Amélie Nothomb/Albin Michel Mes amis, mes amours (=) Marc Levy/Robert Laffont Du sang sur le green (e) Harlan Coben/Fleuve Noir LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (=) : position inchangée (e) : nouvelle entrée Source : VIRGIN G. GAFFIOT/PRESS AGENCY Spectacle Florence Foresti, le plus pétillant des one woman shows u Décidément, tout marche comme sur des roulettes pour Florence Foresti. Ce petit bout de femme de 33 ans, repéré sur Canal+ dans la Bern Academy où elle interprétait le rôle de « la racaille », revient sur les planches avec son tout nouveau spectacle : Florence Foresti fait des sketches et des fois elle amène son chien. Un spectacle vivant, dopé à l’énergie, qui n’hésite pas à dénoncer nos défauts, nos travers, la futilité de nos vies, le machisme de l’homme et l’insouciance des femmes… Tout un programme ! Florence interprète notamment une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres. Vous pourrez retrouver l’étudiante rebelle, la bimbo, la femme politique et beaucoup d’autres surprises… Serez-vous seulement prêt à affronter la vérité ? Cinéma MATHIEU DURAND Ce soir à Lille (au théâtre Sébastopol), puis en tournée à travers toute la France. A Paris (Olympia) du 26 au 30 décembre. Pour connaître les autres dates : www.florenceforesti.com Si loin, si proche u Coup de cœur du dernier Festival de Cannes, Indigènes raconte le destin de quatre soldats, recrutés en Afrique du Nord, venus se battre en 1943 loin de chez eux, sur le sol métropolitain, de la Provence jusqu’aux Vosges, en passant par l’Alsace. A la fois impressionnant film de guerre, mais aussi poignante histoire d’hommes, le film réussit la magnifique gageure de remettre à l’honneur le rôle essentiel des 130000 « indigènes », comme on les appelait à l’époque, venus se battre pour la France. Au bout de deux heures d’intense émotion, on comprend pourquoi le jury cannois a décidé de récompenser les cinq comédiens principaux du film, Bernard Blancan, Sami Bouajila Jamel Debbouze, Samy Naceri et Roschdy Zem, d’un prix d’interprétation collectif. Ils sont exceptionnels. Grâce à eux, mais aussi à la mise en scène de Rachid Bouchareb, Indigènes est un film qu’on n’oublie pas. DR DAVID GAUTHIER
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER ABACAPRESS EXPOSITION ✱ A TRANSITIONAL LANDSCAPE Préparez-vous à affronter l’immensité d’une mer brumeuse, à regarder au loin sa ligne d’horizon, et apercevoir les vestiges de l’architecture coloniale, réduits en ruines et gisant désormais au bord de l’eau… La Galerie Kamel Mennour expose toutes les photographies de l’artiste Zineb Sedira. Avec A transitional Landscape, la photographe dirige les pensées et le regard du spectateur vers la Méditerranée, passerelle immense entre la France et son pays d’origine, l’Algérie. Née en France de parents émigrés algériens, vivant à Londres, Zineb Sedira cultive son œuvre de par ses coutumes françaises, algériennes et britanniques. L’art de la vidéo combiné à celui de la photographie, permet à l’artiste d’exprimer un besoin de redécouvrir ses racines, et au travers de cette recherche, celles de ses parents. Le travail de Zineb a été présenté dans de nombreuses expositions internationales, notamment à la Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006. Z. SEDIRA/COURTESYGALERIE K.MENNOUR Biennale de Venise en 2001, au Centre Pompidou ou encore au Mori Art Museum de Tokyo, en 2004. Cette exposition à l’architecture historique et aux paysages démesurés aura lieu en parallèle à Londres à The Photographer’s Gallery du 29 septembre au 26 novembre prochain. En attendant de traverser la Manche, vous pourrez apprécier toute la symbolique et toute la passion d’un artiste authentique du 21 septembre au 21 octobre 2006. Bon voyage… A Transitional Landscape, jusqu’au 21 octobre 2006 Galerie Kamel Mennour, 72, rue Mazarine Paris 6 e Tél. 01 56 24 03 63 CONCERT ✱ BÏA Après une tournée canadienne à succès, Bïa, la plus francophone des artistes brésiliennes, est en France avec son nouvel album Cœur Vagabond/Coraçao Vagabundo, classé, dès sa sortie dans les bacs, parmi les meilleures ventes de la spécialité musique du monde. De culture franco-brésilienne, elle interprète DR « ARCHITECTE DE L’ÉPHÉMÈRE » La Bibliothèque nationale de France (site Richelieu) propose une exposition sur le scénographe André Acquart. L’occasion de découvrir les dessins et les maquettes de ses décors de théâtre au concept novateur. Jusqu’au 19 novembre, renseignements : 01 53 79 59 59 en français les plus grands tubes d’artistes connus et reconnus tels que Georges Brassens, Henri Salvador, Serge Gainsbourg, Laurent Voulzy et beaucoup d’autres surprises… Un témoignage de son amour pour les mots et les langues, un hommage à ses deux cultures, brésilienne et francophone. Sa voix suave, mêlée aux paroles douces des plus grands paroliers de l’Hexagone, fait de ce concert un véritable mélange des genres. Bïa nous prouve que la meilleure des musiques est bien sûr celle qui n’a pas de frontière. Un rendez-vous à ne pas rater. A partir de 20h. Café de la Danse 5, passage Louis-Philippe Paris 11 e Tél. : 01 47 00 57 59 VIES NOCTURNES d’Alexandra Rosenfeld ✜ LIEU Au club de L’Etoile, car je sais que l’accueil et l’ambiance seront parfaits. ✜ BAR J’aime aller boire un milk-shake chez Häagen-Dazs, sur les Champs-Elysées, parce qu’il est délicieux et qu’il y a toujours du monde. ✜ RESTO Le Café de l’homme, place du Trocadéro à Paris. La cuisine est très bonne et c’est la plus belle vue sur la tour Eiffel. Ce lieu est magique et unique. ✜ SALLE La salle mythique de L’Olympia, car cette salle a une âme. BNF CABARET ✱ NONO Le Parc de la Villette présente, du 29 septembre au 4 novembre 2006 à l’Espace Chapiteaux, le Cabaret Nono. Un dîner spectacle de Styx Théâtre mis en scène par ✜ DVD Les Dieux du stade (le making of du calendrier des rugbymen) ✜ LIVRE Le Diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger (éd. Pocket) ✜ CD De la house, pour pouvoir danser n’importe où et n’importe quand. RACHEL BOURLIER Serge Noyelle. Pour cette soirée cabaret, découvrez un spectacle total, alliant les plaisirs des yeux et les saveurs de la table. Monsieur Loyal (interprété par Serge Noyelle) et ses nombreux acolytes nous propulsent dans un univers beau, plaisant et subtilement drôle. Autour d’un immense lustre fait de 3 500 glaçons, les spectateurs sont le temps d’une soirée, des invités privilégiés… Champagne et impertinence sont les ingrédients de cette soirée fantasque, où se mêlent musique, théâtre et danse. Sur scène, neuf comédiens, quatre danseuses de claquettes, trois musiciens, une poule… Autant d’artistes tendus vers un objectif commun : une explosion d’images, une puissance visuelle inouïe. Cabaret Nono, à partir de 20h30, sauf les jeudis et dimanches L’Espace Chapiteaux du Parc de la Villette, 211, avenue Jean-Jaurès, Paris 19 e Rés. : 01 40 03 75 75 ou sur le site www.villette.com ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net EMMANUEL VALETTE DR Directsoir t Mardi 26 septembre 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :