Direct Soir n°257 5 déc 2007
Direct Soir n°257 5 déc 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°257 de 5 déc 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Nicole Kidman une actrice en or

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°257/Mercredi 5 décembre 2007 10 ÉCONOMIE Maronsui’s La châtaigne se fait mousser Quand Chambourcy lance le Maronsui’s en 1959, le succès est immédiat. Sa recette et son goût unique en font le précurseur des « desserts tout prêts ». Presque cinquante ans plus tard, Maronsui’s est toujours leader des desserts aux marrons, avec plus de cinquante-trois millions de pots vendus chaque année. AVEC L’AUTOMNE VIENT LE TEMPS DES MARRONS ET DES CHÂTAIGNES, ET POUR NOMBRE DE GOURMANDS, LE MARRON ÉVOQUE LE DESSERT MARONSUI’S. Mousse légère et onctueuse obtenue en battant de la crème de marrons avec de la crème fraîche, Maronsui’s est conçu dans les laboratoires de l’usine Chambourcy dans les années 1950. C’est l’un des premiers desserts « tout prêts ». A l’époque, les consommateurs découvrent les produits déjà préparés, les emballages jetables et les goûts sur mesure. Chambourcy, comme tous les fabricants alimentaires, encourage et accompagne cette petite révolution… qui va s’accélérer dans les années 1970 pour ne plus jamais s’arrêter. Maronsui’s en est le symbole : c’est le premier « événement dessert ». LA FERME DE CHAMBOURCY A la suite de ce premier dessert viendront les chocolats viennois, les flans, les crèmes au chocolat, les liégeois, les gâteaux de riz, les crèmes caramel… Toutes sortes de crèmes desserts que Chambourcy a popularisées. En 1959, le groupe Chambourcy est déjà un acteur important dans le secteur de la crémerie. Il compte Interview du SPÉCIALISTE C. FAUGIER La crème de marrons provient des prestigieux établissements Clément Faugier, à Privas, dans l’Ardèche. plus de 600 salariés et vient d’inaugurer une usine ultramoderne à Clamart. C’est l’époque où l’entreprise décide de se diversifier et de se lancer véritablement dans la production de desserts. Jusque-là, l’activité de l’entreprise était essentiellement centrée sur les fromages frais. Les créateurs, trois amis issus de familles aisées, décident de mettre en commun leurs idées, leurs ressources et la ferme agricole de l’un deux. Ils créent en 1934 la société laitière ALB, après une discussion sur un terrain d’aviation, leur sport favori. La ferme, qui compte cinquante vaches, produit un lait sain, dont la qualité est considérée comme exceptionnelle. Ce lait est réservé aux nourrissons et distribué dans les meilleures pharmacies. Après avoir racheté une autre ferme sur la commune de Chambourcy, la jeune société développe la production de fromages frais. L’ambition des trois amis est de concurrencer Gervais, maître incontesté du secteur, et dont les fromages Petit Suisse connaissent un succès considérable. LES DÉBUTS DU MARKETING Pour s’implanter sur ce marché des fromages frais, les associés doivent faire preuve d’ingéniosité. Leur première innovation est de révolutionner le mode de livraison. Tandis que les rivaux livrent leurs clients avec la traditionnelle voiture à cheval, les « Petits Chambourcy » seront livrés en triporteur à moteur, un véhicule à la pointe de la modernité. Dès 1939, plus de quarante triporteurs sillonnent les rues de Paris, pour livrer dans les meilleurs délais épiciers, crémiers et autres détaillants. Une deuxième idée va vite asseoir la marque dans Jean-David Boiron - PDG de Clément Faugier QUELLE EST L’HISTOIRE DES RELATIONS ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS CLÉMENT FAUGIER ET LE PRODUIT MARONSUI’S ? Nos deux maisons travaillent ensemble depuis de très nombreuses années. Cela remonte aux années 1960, quand nous travaillions avec Chambourcy, puis Nestlé et maintenant Nestlé Lactalis Produit Laitier. Certes, Nestlé Lactalis est un client, mais nous considérons cette société comme un partenaire. C’est un produit historique pour nos deux maisons. Ce partenariat est une belle réussite commerciale. L’alliance de la crème de marrons et de la crème fraîche. QUELLE PART DE VOTRE PRODUCTION EST CONSACRÉE AU MARONSUI’S ? RÉALISEZ-VOUS UNE CRÈME PARTICULIÈRE POUR CE PRODUIT ? La crème de marrons utilisée dans le Maronsui’s est la même que celle que l’on peut trouver dans nos différents emballages. Nous ne savons fabriquer qu’une seule qualité. Le volume livré à Nestlé est quant à lui une donnée confidentielle. DR 3700 tonnes de Maronsui’s vendues en 2006. l’esprit des consommateurs : ALB lance la boîte en carton paraffiné et propose ses produits en trois six ou douze unités ainsi qu’un choix de produits à 30, 40, 60 ou 75% de matières grasses. A la dimension pratique, les trois entrepreneurs ajoutent la diversité, avec les fromages dits « de régime », précurseurs des allégés des années 1980. Les crémiers adhèrent aussitôt à la nouvelle version de l’emballage, et les ménagères ne mettent pas longtemps à l’adopter. En anticipant les désirs des clients, les fromages de Chambourcy créent, sans le savoir, l’une des toutes premières opérations marketing. VIVE LE YAOURT ! A la fin de la guerre, les rationnements disparaissent peu à peu et l’approvisionnement reprend normalement. C’est une période d’effervescence pour la société, qui adopte le nom de Chambourcy pour tous ses produits. Elle lance en 1955 le pre- DANS QUELLE MESURE LA CRÈME DE MARRONS CLÉMENT FAUGIER A-T-ELLE CONTRIBUÉ À FAIRE AIMER AUX FRANÇAIS LE MARONSUI’S ? La crème de marrons Clément Faugier est la référence, c’est le créateur de la crème de marrons ! C’est pourquoi notre logo est apposé sur chaque petit pot du Maronsui’s. C’est une garantie supplémentaire pour Nestlé. Nos consommateurs sont fidèles et très exigeants sur le goût et la qualité de la crème de marrons, ils retrouvent dans le Maronsui’s ce goût unique.
NESTLÉ FRANCE www.directsoir.net Une des premières publicités pour les Maronsui’s. mier yaourt Chambourcy. C’est un succès. Misant une nouvelle fois sur la nouveauté, Chambourcy propose ses yaourts dans des emballages en carton. Fini les lourds pots en grès, adieu la consigne obligatoire pour les pots de verre. Très vite, cette activité secondaire va devenir la principale production de la marque. Le marché du yaourt se développe de façon fulgurante et fait entrer de plain-pied les produits Chambourcy dans la nouvelle ère des desserts préparés. Qualité des produits, intuitions marketing, fabrications et distributions efficaces, le nouveau dessert Maronsui’s va profiter de ces savoirfaire indispensables à toute réussite. UN MÉLANGE À SUCCÈS Le marron est un aliment réputé pour ses qualités nutritives et gustatives. La crème employée pour le dessert Maronsui’s est issue des établissements ÉVOLUTION DES VENTES DE MARONSUI’S (EN TONNES) 4400 t 1500 t 1620 t 1982 3400 t 3500 t 3700 t 3600 t 1985 1990 1995 2000 2004 2005 ■ Données NLPL (Nestlé Lactalis Produits Laitiers). Clément Faugier, situés à Privas, dans l’Ardèche. Cette image haut de gamme ajoute encore au succès de Maronsui’s. Autrefois battue mécaniquement avec de la crème fraîche, la mousse est aujourd’hui obtenue par le foisonnement de millions de microbulles d’air, injectées dans le mélange des deux crèmes. La texture ainsi obtenue est légère, onctueuse et fondante. Un mélange unique ! Dans les années 1960 et 1970, le développement de Maronsui’s suit la progression de Chambourcy. La marque s’internationalise à partir de 1974 en passant sous le contrôle de Nestlé, le géant mondial de l’agroalimentaire. Depuis 1996, le nom de Chambourcy a disparu des emballages pour être remplacé par Nestlé. La division des produits laitiers frais de Nestlé est aujourd’hui associée à la marque Lactalis, et Maronsui’s, avec 83,4% de parts de marché en volume, domine largement le marché des « mousses spécialité ». DR DANETTE Tout le monde se lève ! Danette existe en 25 goûts différents, dont un des derniers, au chocolat blanc. ■ Une couche de crème fouettée reposant sur une crème au chocolat : c’est le principe du chocolat liégeois que Nestlé commercialise sous le nom « Le Viennois ». Créé en 1866 par le chimiste Henri Nestlé, le groupe suisse est devenu la plus grande société alimentaire au monde. A l’origine, Nestlé développe le premier lait en poudre, destiné à nourrir les nouveau-nés que les mères ne peuvent allaiter. Très vite, la société se diversifie, et outre les produits laitiers frais, développe les chocolats, les confiseries, les eaux et boissons instantanées. Aujourd’hui, en France, les activités de Nestlé sont réparties sur 32 usines et réunissent plus de 16000 collaborateurs. MONT BLANC La crème des enfants ■ La crème aux œufs de Charles Gervais est aujourd’hui confectionnée dans les usines Danone. Depuis 1967, la marque du célèbre homme d’affaires parisien Charles Gervais est rentrée dans le giron du géant alimentaire français. C’est en développant la fabrication des fromages « petits-suisses », en accord avec madame Héroult, fermière du pays ÉCONOMIE 11 ■ Créée en 1970, la crème dessert Danette est fabriquée par Danone, le géant français de l’agroalimentaire. Le slogan publicitaire « Tout le monde se lève pour Danette » a fortement contribué à populariser Danette, qui compte, à ce jour, vingt-cinq goûts différents. Le groupe Danone occupe la première place mondiale pour les produits laitiers frais avec des marques comme Actimel, Danette, Taillefine, Fjord ou Gervita, et pour la production d’eau en bouteille avec Evian, Arvie, Badoit, La Salvetat, Volvic, Wahaha. Depuis la vente de LU (la division biscuits) en 2007, le groupe se recentre sur l’alimentation infantile et la nutrition clinique. LE VIENNOISLe liégeois par Nestlé DR CHARLES GERVAIS Les Petites Crèmes ACTEURS DU MARCHÉ DR ■ Bien connue des enfants, la crème Mont Blanc est la seule à être conditionnée en boîte métallique, et ses parfums de praliné, de vanille, de chocolat ou de caramel ont le don de nous replonger en enfance. En 1948, Raymond Gisard, un ingénieur agronome auvergnat, crée la Compagnie générale du lait qui produira la crème Mont Blanc. Rachetée en 2003, la marque au sommet enneigé s’est diversifiée en lançant les glaces Summum et les gourdes Mon 4 heures. Elle est en passe de redevenir un acteur majeur du marché des desserts. La seule crème dans une boîte métallique. Une crème au chocolat sur de la crème fouettée. de Bray en Normandie, et détentrice du secret de fabrication de ces petits fromages blancs, que Charles Gervais a fait fortune. Aujourd’hui, Danone commercialise des desserts laitiers frais haut de gamme en conservant le célèbre patronyme, mais remis au goût du jour par la cuisinière Sophie Dudemaine. DR Un produit aujourd’hui commercialisé par Danone.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :