Direct Soir n°254 30 nov 2007
Direct Soir n°254 30 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°254 de 30 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Ingrid Betancourt l'espoir renaît

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
R. DEMPSTER/AFP O. ANDRIVON/ICON SPORT V. CURUTCHET/DPPI Directsoir N°254/Vendredi 30 novembre 2007 12 SPORTS VOILE Stamm en tête de la B to B ■ Partis hier de Bahia, au Brésil, en direction de la Bretagne, les quinze monocoques qui participent à la Transat Ecover B to B ont passé une nuit tranquille en direction de Recife. Alors que des conditions orageuses ont accompagné le départ du port brésilien, la brise a commencé à s’établir et les bateaux ont pu trouver un rythme plus adapté à leur vitesse. Les prévisions météorologiques annoncent des vents instables pour les prochaines heures. Ce matin, au dernier pointage, le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) avait pris la tête de la flotte devant Samantha Davies (Roxy) Cheminées Poujoulat. et Rich Wilson (Great America III). 2000 Dimanche, face à Toulouse, les Girondins de Bordeaux joueront leur 2 000 e match en championnat de France de Ligue 1. RUGBY Le Stade Français à l’ouverture Juan Martín Hernández. ■ Le Stade Français va ouvrir cette nouvelle journée de Top 14, face à Dax. Les Parisiens, invaincus à domicile depuis le 4 septembre 2004, devront se passer de leur centre, Brian Liebenberg, blessé. Demain, le Pays basque va vibrer pour le derby entre les Bayonnais et leurs voisins Biarrots. Autre match au sommet de cette 4 e journée, la rencontre entre Bourgoin et Clermont, deux prétendants aux demi-finales. Les Toulousains, intouchables depuis le début de la saison, reçoivent Albi pour enchaîner une sixième victoire consécutive toutes compétitions confondues. Enfin, Perpignan tentera d’arracher un premier succès en Top 14 cette saison sur le terrain de Castres. RALLYE Loeb est proche du but Sébastien Loeb est en tête du classement des pilotes. À SAVOIR LUTTIAU/L’EQUIPE PRESSE SPORT ■ Sébastien Loeb n’a jamais été aussi prêt d’un 4 e titre consécutif de champion du monde. En tête du classement des pilotes avant le rallye de Grande-Bretagne, qui débute aujourd’hui à Cardiff, il lui suffit de se classer parmi les cinq premiers de l’épreuve pour s’assurer la couronne mondiale. L’Alsacien appréhende cette dernière étape car il doit gérer un classement plus que chercher la victoire. Une situation inhabituelle pour lui, d’autant que son rival et dauphin Marcus Grönholm, pour sa dernière course avant la retraite, jettera toutes ses forces dans la bataille. Ce week-end peut permettre à Loeb d’égaler le record de Tommi Makinen, champion du monde de 1996 à 1999. Allison Pineau. BASKET/NBA Boston dévore les Knicks de New York La nuit dernière, les Knicks ont regardé passer la fusée verte des Celtics, impressionnants de maîtrise. Les New-Yorkais ont été pulvérisés sur un score sans appel (104 à 59). Les Celtics souhaitaient mettre les points sur les « i » après leur défaite en prolongation, avant-hier, face à Cleveland. Ils l’ont fait cette nuit en corrigeant les Knicks (104 à 59). Une victoire aux allures de record pour Boston, qui n’avait plus gagné avec un tel écart depuis 1970. Face au « big three », Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen, les hommes du très menacé Isiah Thomas n’ont jamais semblé être en mesure de pouvoir rivaliser. Pour preuve, le meilleur marqueur new-yorkais, Nate Robinson, n’a inscrit que 11 petits points. Stephon Marbury, joueur clé des Knicks, n’a pas mâché ses mots : « Je suis en colère (…) c’est ridicule. » Doc Rivers, le coach des Celtics, s’est même payé le luxe de faire tourner son équipe dans le quatrième quart-temps, redonnant ainsi un peu d’entrain à la partie. Boston signe là sa 12 e victoire de la saison et s’affirme un peu plus comme l’un des grands favoris pour le Jared Jeffries, Renaldo Balkman et Nate Robinson, des Knicks dépités. SQUASH HANDBALL L’heure pour les Bleues ■ L’équipe des handballeuses françaises, version 2007, mise sur la jeunesse, avec Allison Pineau, 19 ans, ainsi que sur l’expérience, avec Isabelle Wendling, 36 ans. Entre elles, dix-sept ans d’écart. Toutes deux font partie des quinze qui débuteront ce 18 e championnat du monde, aprèsdemain à Pau contre l’Argentine. « C’est un bon mélange », explique Véronique Pecqueux-Rolland, figure de proue du handball féminin français. titre. De leur côté, les Knicks s’enfoncent encore un peu plus avant d’aller défier Milwaukee la nuit prochaine. Les Warriors continuent eux sur leur lancée.Vainqueur hier de Houston (113-94), Golden States enchaîne un huitième succès en 9 matchs. Si la franchise se porte bien, Mickaël Piétrus, en revanche, ne foule quasiment plus les parquets. Le Français n’a joué que 9 minutes face aux Rockets pour 2 petits points et 1 rebond. Enfin, dans le dernier match de la nuit, Les Lakers n’ont pas fait de détails face à Denver (127-99). Kobe Bryant s’est fait plus discret qu’à son habitude avec « seulement » 24 points, 6 rebonds, et 7 passes décisives. Ronny Turiaf a lui rendu une feuille de statistiques honorable, marquant 8 points, captant 7 rebonds et délivrant une passe. Une victoire et un beau cadeau pour Phil Jackson, qui a prolongé de deux saisons sur le banc de Los Angeles, avec lequel il est désormais lié jusqu’en 2010. GRÉGORY GAULTIER ■ Le Français Grégory Gaultier est toujours en course pour conquérir le titre mondial de squash, à Hamilton, aux Bermudes. Vainqueur cette nuit de l’Ecossais John White en quart de finale (12-10, 11-6, 11-5), le natif d’Epinal affrontera en demi-finale l’Anglais Nick Matthew. L’autre Français en lice pour le dernier carré, Thierry Lincou, premier Tricolore à avoir été sacré champion du monde il y a 3 ans, a été éliminé par le n°1 mondial, l’Egyptien Amr Shabana. Sur le papier, la formation alignée par Olivier Krumbholz a fière allure. Reste maintenant à trouver les bons réglages. Tombées dans un groupe A, à leur portée, les Bleues devront se qualifier pour le tour principal avant de se projeter vers Bercy et une éventuelle finale le 16 décembre prochain. Un Mondial où la Russie fait figure d’épouvantail tant elle règne sur le handball féminin depuis plusieurs années. J. CROSNIER/DPPI E. AMENDOLA/AP
RS RedShift



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :