Direct Soir n°251 27 nov 2007
Direct Soir n°251 27 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°251 de 27 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : George W. Bush rendez-vous pour la paix à Annapolis

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°251/Mardi 27 novembre 2007 8 EN COUVERTURE Je comprends pourquoi les gens n’aiment pas l’usage de la force. Mais la libération de 25 millions de personnes, c’est une chose noble. George W. Bush, le 7 novembre 2007 sur TF1 conflits engagés en Irak et en Afghanistan. L’emploi du mot « croisade » pour décrire la guerre contre le terrorisme, le combat contre « l’Axe du mal », sont aujourd’hui des expressions associées au président américain le plus détesté de l’histoire par le monde arabe. Cette vision, fondée par bien des aspects, obéit à une lecture européenne de la vie américaine. Si George W. Bush et son entourage « néo-conservateur » sont de facto critiqués par une partie de l’opinion publique, il n’en demeure pas moins que les références religieuses ou messianiques n’ont pas la même connotation négative que dans la « vieille Europe ». Et l’on peut imaginer que le destin de la terre biblique revêt une importance particulière pour cet homme qui lit un passage des Ecritures saintes tous les matins. Au-delà de cette lecture mystique du sommet d’Annapolis, de nombreux éléments évoquent, dans cette recherche de la Trois figures clés DE SON ENTOURAGE A.C. GLENN/UPI/EYEDEA PRESS George W. Bush en visite à la base militaire d’al-Asad, en Irak, le 3 septembre dernier. DICK CHENEY ■ Né en 1941 dans le Nebraska, le vice-président a été élu six fois de suite à la Chambre des représentants. Il fut secrétaire à la Défense pendant la première guerre du Golfe. Promoteur de la guerre d’Irak, il est accusé de servir les intérêts de la société Halliburton et d’être intervenu en sa faveur lors d’appels d’offres pour la reconstruction de l’Irak. paix au Proche-Orient, les ressorts traditionnels de la diplomatie américaine qui manie le bâton avec dextérité pour promouvoir la paix… et ses intérêts. Une version contemporaine de l’adage romain : « Si vis pacem para bellum » (Si tu veux la paix, prépare la guerre). RIEN À PERDRE Si la motivation et la capacité d’influence sont incontestables à la Maison Blanche, George W. Bush, empêtré dans le mécontentement national, n’est pas armé comme l’était Bill Clinton pour traiter un problème qui, quoi qu’il en dise, n’a jamais été au cœur de sa politique étrangère depuis sept ans. George W. Bush a découvert à ses dépens que diriger la première puissance du monde ne laisse pas toujours décider des urgences. A un an du terme de son mandat, il essaiera, comme son prédécesseur, de trouver une compensation sur le dossier de la Terre sainte. A. BENAINOUS/GAMMA L’exercice n’est pas insurmontable. Les solutions sont connues, à Jérusalem comme à Ramallah, même si elles sont tues. Et dans cette affaire, le style du Texan, franchise et bonhomie, qu’on lui a souvent prêté n’est pas le moindre de ses atouts. Arrivant au terme de son mandat, il sait que son bilan intérieur est en partie compromis (Katrina, crise des « subprimes » …), il devrait donc avoir à cœur aujourd’hui de donner le maximum pour redonner du lustre à son image internationale. L’histoire le jugera. Bush en est convaincu et l’a récemment déclaré à Patrick Poivre d’Arvor, lors de la visite à Washington de Nicolas Sarkozy les 6 et 7 novembre derniers : « Il n’y a pas d’histoire précise à court terme, il faut du temps au temps pour que les gens puissent voir les résultats des décisions qui ont été prises, je suis tout à fait à l’aise en ce qui concerne mon bilan. » LAURA BUSH ■ Née au Texas en 1946, la première dame est passionnée par l’éducation des défavorisés. Le magazine Forbes estime que son influence a baissé entre 2006 et 2007, passant de la 43 e à la 60 e place du classement des femmes les plus puissantes du monde. R.L. WOLLENBERG/EYEDEA R. FEATURES/REX/SIPA VU PAR Joseph Smallhoover, représentant du parti démocrate en France « Il est coupé de toutes les réalités, politiques ou autres » ■ « Aujourd’hui, l’image de George W. Bush est ternie. Toute sa présidence est une fuite en avant, en commençant par le fait qu’il n’a pas été élu, mais choisi par les juges qui ont décidé d’arrêter le recompte des votes en Floride. Il lui a donc manqué une certaine légitimité dès le départ. Il a su habilement tourner le 11 septembre 2001 en sa faveur, mais sa politique n’est pas soutenue par les Américains, en témoigne sa cote de popularité, qui est la plus basse depuis que les sondages existent. Il est coupé de toutes les réalités, politiques ou autres. Mais il va continuer à gouverner comme s’il avait la majorité [au Congrès]. Sur les questions qui touchent la plupart des Américains, les démocrates ont le soutien de la plus grande partie de la nation et peuvent donc avoir une vraie force. A la fin d’un deuxième mandat, on qualifie toujours le Président de « lame duck » [canard boiteux]. Bush va être de plus en plus éclipsé, hors course, d’autant plus que les républicains eux-mêmes doivent désavouer Bush s’ils espèrent l’emporter. Les électeurs du centre sont très remontés, parce que même si la Bourse va bien, ce sont les hedge funds [fonds spéculatifs] qui font fortune, et non les classes moyennes. En fait, ils en ont assez de la politique de Dick Cheney et de sa potiche George W. Bush. » KARL ROVE ■ Il fut pendant longtemps le plus proche conseiller du Président. Avant de démissionner, le 14 août dernier, l’éminence grise de George W. Bush aurait été derrière les missions délicates comme les insinuations sur l’homosexualité d’un adversaire politique au Texas ou la mise à l’écart de juges pour des considérations politiques. DR
Il a aHendu toute sa vie pour dire oui. Il aurait dû aHendre une semaine de plus... AU CINÉMA LE 28 NOVEMBRE RS RedShift LE FIGARO fi\A..ALJ"' !'iPAR LES RÉAUSATEURS DE "MARY À TOUT PRIX 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :