Direct Soir n°251 27 nov 2007
Direct Soir n°251 27 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°251 de 27 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : George W. Bush rendez-vous pour la paix à Annapolis

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
BONUX/DR Directsoir N°251/Mardi 27 novembre 2007 10 ÉCONOMIE Bonux Une lessive pleine de surprises Un produit au parfum agréable, mais surtout un cadeau qui suscite enthousiasme et excitation avant même l’ouverture du paquet. Depuis cinquante ans, Bonux gâte ses consommateurs. Plus qu’une prime, le cadeau Bonux est devenu un rituel, qui fait la joie des collectionneurs. SON EMBALLAGE RECTANGULAIRE À DOMINANTE ROUGE TRÔNE DANS LES RAYONS DES SUPERMARCHÉS, parmi la vingtaine de marques de lessive qui se partagent ce marché très concurrentiel. Mais une particularité le distingue des autres paquets. Son nom : Bonux. Celui-ci résonne dans les chaumières françaises et évoque le petit plus qui séduit des millions de consommateurs depuis 50 ans. D’ailleurs sa première appellation n’est autre que « Bonus », lors de son lancement en 1957 sur un marché test. Un an après, la marque s’installe définitivement sur les étals des marchands de couleurs ou des épiciers, laissant tomber le « s » final pour un « x ». Créé par Procter and Gamble pour le marché français, Bonux offre au lendemain de la Seconde Guerre mondiale une lessive familiale à un prix attractif. L’objectif de la société américaine est évidemment de séduire la ménagère, grâce aux agents blanchissants et odorants que contient cette nouvelle lessive destinée à un usage manuel. Mais aussi les enfants, en glissant un cadeau dans chaque paquet, de 300 grammes à l’époque. Interview d’un SPÉCIALISTE Bonux liquide, dernière génération. DR UNE LESSIVE, UN CADEAU « Bonux, la lessive aux 1000 cadeaux », annonce le slogan pour qualifier cette enseigne pionnière. « C’est innovant parce que c’est la première marque à le faire, et à le faire de façon généralisée, car il ne s’agit pas de cadeau promotionnel », explique Julien Armilhon, responsable des relations extérieures de Bonux. La première surprise est un train en plastique sur lequel on peut lire le nom de la marque. Chaque année, une centaine de cadeaux nouveaux apparaissent. Et tous s’inscrivent dans leur époque. Par exemple, Bonux demande en 1959 à Joseph Gillain, auteur de bandes dessinées, de réaliser une série intitulée « Bonux-Boy », dans laquelle le héros illustrerait tout ce qu’il est possible de faire avec les cadeaux. Ceux-ci sont d’ailleurs très divers : soldats, petites voitures, locomotives, ustensiles de cuisine, dés à coudre, petits livres, gomme, cordes à sauter, billes, puzzle… On trouve même les voitures DS et Simca, ainsi que le paquebot France en miniature. DES CADEAUX CONTEMPORAINS Toujours soucieux d’être en phase avec son temps, Bonux distribue, dès 2001, des cadeaux à l’effigie des héros du dessin animé, les Digimons, avant d’utiliser d’autres licences, comme celles de Razmoket, Saturnin, L’âge de glace, Shrek ainsi que celles de Disney. Cette année, le lessivier surprend encore. Désormais, le nouveau cadeau Bonux consiste à télécharger gratuitement et légalement une chanson sur le site internet www.tulaseuou.com (en référence à l’expression populaire « Tu l’as eu où ton permis ? Dans un paquet de Bonux ? ») grâce à des codes d’accès cachés dans le paquet de lessive. Une surprise en partenariat avec Universal Music, qui ne séduit pas forcément les collectionneurs. « Je suis frustré par le nouveau cadeau Bonux, car on ne peut pas le Francis Elzingre - Collectionneur de cadeaux Bonux Comment avez-vous commencé votre collection de jouets Bonux ? Il y a une vingtaine d’années, j’ai trouvé des jouets Bonux dans une brocante. Ce fut un déclic : j’ai alors dépoussiéré une caisse dans laquelle j’avais conservé une vingtaine de jouets Bonux. La vie passe et au bout d’une quarantaine d’années, on se rappelle de son enfance. Mon père vendait des machines à laver, et ma mère allait toutes les semaines chez le marchand de couleurs pour acheter de la lessive. Avec ma sœur, on attendait que ma mère revienne Un paquet Bonux de 1970. pour découvrir le jouet Bonux. On glissait notre main dans le paquet, l’odeur nous arrivait au nez, et la lessive collait aux doigts. C’était un petit événement. Comment pratiquez-vous votre passion ? Je vais dans des brocantes, mais aujourd’hui on n’y trouve pratiquement plus rien. Avant, on n’avait qu’à se baisser. Je me connecte tous les jours sur e-bay, mais cela devient très cher. Il y a une dizaine de collectionneurs qui surenchérissent. Je me mets des barrières financières, car je ne veux pas dépenser Bonux, la lessive aux 1000 cadeaux mettre sur une étagère. C’est un cadeau mais sans l’être », explique Francis Elzingre, qui collectionne depuis une vingtaine d’années ces objets griffés. Mais Bonux a tout de même pris soin de conserver la symbolique du geste. « On change la forme du cadeau, mais pas le concept », précise Julien Armilhon. plus de 5 euros par objet. Avec les autres collectionneurs, on ne fait pas d’échanges, car on a très peu de doubles, mais on s’envoie des photos de ce qu’on a. Quels sont vos objets Bonux préférés ? Je dois avoir environ 300 objets, que je classe par thème. Les plus sympas que j’ai sontun scooter, des petites voitures, un camion à ordures qui s’ouvre, une jeep… Je recherche aussi des bandes dessinées pas chères et la miniature du paquebot France. BONUX/DR
BONUX/DR www.directsoir.net Une publicité Bonux. LA TRADITION BONUX Plus qu’une prime, le cadeau Bonux est véritablement devenu une tradition ancrée dans le patrimoine culturel français. « Il a su gagner une place particulière dans le cœur des Français. Il a créé un lien émotionnel qui perdure encore aujourd’hui. Ce cadeau Bonux, c’est tout un rituel : l’attente du retour des courses, la permission d’ouvrir le paquet, plonger la main dans la lessive pour enfin découvrir la surprise qui s’y cache », détaille Noémie Ganem, chef de groupe lessive Bonux. Dans les années 1960, les cadeaux Bonux connaissent un tel succès que la marque propose même d’échanger les cadeaux en double. A cette époque, la marque est leader sur le marché. Et elle doit cette position à ce petit plus qui plaît tant. L’INTERRUPTION DES ANNÉES 1990 Mais au début des années 1990, Bonux revoit sa stratégie marketing et décide la suppression du fameux cadeau Bonux. « Ils ont pensé que ce n’était plus un argument d’accroche pour la lessive, raconte Julien Armilhon, or le cadeau fait partie de son ADN. Il a été créé en même temps que la lessive. Ils sont indissociables. Il y a eu un ÉVOLUTION DE LA PART DE MARCHÉ DE BONUX (EN VOLUME) ■ Source : Nielsen. 2/3 des Français interrogés déclarent que le cadeau Bonux les ramène en enfance, selon un sondage BVA/Bonux publié en 1999. BONUX/DR En 1959, Joseph Gillain, auteur de bandes dessinées, réalise une série pour Bonux. désaveu des consommateurs, qui se sont détournés de Bonux ». Le cadeau Bonux retrouve donc sa douce et blanche poudre en 2000, pour le plus grand plaisir des nostalgiques. « Mais les ventes ne retrouveront pas leur niveau d’avant », ajoute le responsable des relations extérieures de Bonux. Deux ans après, Bonux lance son format liquide. L’enseigne s’était déjà adaptée dès 1976 à l’arrivée de la machine à laver. Car si Bonux veille à ce que les cadeaux s’inscrivent dans l’air du temps, la marque reste aussi attentive aux évolutions technologiques. En 2005, Bonux intègre le savoir-faire du détachant Ace dans son produit. L’année derrière est sorti « Bonux Savon Végétal ». Reste à imaginer quelles seront les prochaines innovations de Bonux… BONUX/DR En 1957, la marque portait encore le nom de « Bonus ». GÉNIE Le fameux tube bleu ■ C’est cette lessive que l’on emporte en voyage, en camping, ou que l’on garde soigneusement près de son lavabo pour l’avoir toujours à portée de main. En gel ou en poudre, Génie, enseigne du groupe Colgate-Palmolive, est l’une des marques les plus connues de lessives à main. Mais Génie peut aussi s’appliquer directement sur les taches, avant le passage en machine. ■ La concurrence sur le marché des lessives est rude : les acteurs sont nombreux, et les innovations très fréquentes. Mais on garde tout particulièrement à l’esprit une marque : Omo. Trois lettres qui retentissent et renvoient immédiatement à la saga publicitaire des singes. Née en 1952, Omo, enseigne d’Unilever depuis ses débuts, est aussi célèbre pour être la première marque de lessive en machine. C’est également l’un des premiers lessiviers à lancer les tablettes, à la fin des années 1990. CADEAUX Que dit la loi ? ■ La vente avec primes, comme le stipule le code de la consommation, définit la prime comme étant « un produit, un bien ou un service, remis gratuitement à l’occasion d’une transaction ». Elle n’est autorisée que si le cadeau est un « objet publicitaire » ou un « échantillon » dont la « valeur ne dépasse pas un certain pourcentage du prix de vente », soit 7% si le montant de l’article est inférieur ou égal à 80 euros, et 5 euros plus 1% de la valeur du produit acheté si le montant est supérieur à 80 euros. La prime ne peut excéder 60 euros.• N’oubliez pas de lire avant tout la notice d’entretien cousue à l’intérieur du vêtement, et de séparer correctement les couleurs et les matières.• Lavez rapidement votre linge très sale et laissez-le tremper dans de l’eau contenant de la lessive avant de le mettre en machine car il est préférable de prétraiter les tâches des vêtements sales.• Ne bourrez pas le tambour de la machine, sinon le linge risque de ne pas être correctement lavé et de se froisser. Mais remplissez-le suffisamment afin d’éviter toute pollution inutile. ÉCONOMIE 11 ACTEURS DU MARCHÉ OMO Un costaud de la lessive Une marque née en 1952. Des jouets Bonux. Pour la lessive à la main. CONSEILS Comment bien laver son linge• Pour une utilisation écologique, évitez la surdose de lessive et utilisez moins de produit lorsqu’il y a peu de linge ou lorsqu’il est peu sale.• Ne laissez pas le linge mouillé trop longtemps dans le tambour de la machine, sinon gare aux taches de moisissures et aux mauvaises odeurs.•Nettoyez séparément les vêtements neufs de couleurs vives.• Pour le lavage à la main, ne laissez pas tremper le linge de couleurs plus de cinq minutes dans l’eau savonneuse. MALEAN DR BONUX/DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :