Direct Soir n°25 25 sep 2006
Direct Soir n°25 25 sep 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de 25 sep 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Monsieur Debbouze

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Lundi 25 septembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Rompez ! Selon un sondage CSA-Le Parisien paru ce matin, Nicolas Sarkozy (43%) et Ségolène Royal (39%) sont les personnalités politiques qui incarnent le mieux la rupture. Mais de manière générale, la grande majorité (62%) des sondés souhaitent que le prochain président de la République « aménage le fonctionnement actuel de la société française », plutôt qu’il n’instaure une rupture » (25%). Dyslexie : l’Europe se mobilise La coopération scientifique européenne n’est plus un vain mot. Le projet Neurodys vient en effet de débuter aujourd’hui pour une durée de trois ans. Les chercheurs de 9 pays sont réunis pour étudier le phénomène complexe de la dyslexie, qui touche 2,5 millions d’enfants européens. En France, ce sont les laboratoires du CNRS, de l’Insermet de l’Institut Pasteur qui contribueront au projet. A terme, ce dernier doit permettre de constituer la plus grande base de données biologiques mondiales. Les pompiers en grève Une manifestation était prévue cet après-midi à Paris à l’appel de deux syndicats de sapeurspompiers professionnels, la CGT et la Fédération autonome. Le cortège devait s’élancer vers 14 heures, place d’Italie. Les pompiers entendent protester contre la suppression d’une prime appelée NBI. Bonbons et délinquance Une paire de chaussettes, des bonbons, des magazines… Un jeune homme a causé à lui seul une hausse de 200% des vols enregistrés au commissariat de Mende (Lozère) sur les six premiers mois de l’année. Il s’est attaqué à quatre magasins pour faire exploser les statistiques. En 2005, un seul délit de ce type avait été enregistré sur la même période : un pot de yaourt avait été volé dans un hypermarché. PRÉSIDENTIELLE/Dis-moi où tu vas, je te dirai où j’irai Selon le vieil adage, les voyages forment la jeunesse… Mais aussi les candidats, serait-on tenté d’écrire. L’homo politicus se caractérise par une multiplication de déplacements dès lors qu’il entre de plain-pied dans la construction de son image de présidentiable. Chacun prêche pour sa paroisse, et organise ses voyages en fonction de l’image qu’il ou elle veut offrir aux électeurs. Si par ce biais les candidats cherchent en règle générale à se démarquer de leurs adversaires, il en est qui chassent sur les mêmes terres. Ainsi, les Sénégalais ont pu apprécier l’importance qui leur était accordée, puisqu’en l’espace de trois jours, ils ont reçu tour à tour la visite des deux favoris à l’élection présidentielle française : Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, attendue ce soir. La presse sénégalaise elle-même s’amusait du phénomène.Ainsi, le quotidien sénégalais Walfadjiri titrait : « Sarkozy et Ségolène Royal se télescopent au Sénégal. Dakar, seconde capitale politique de la France ? En ces temps de précampagne électorale, tout porte à le croire. » De quoi entretenir une nouvelle fois la polémique autour des deux candidats en puissance, puisque le voyage du ministre de l’Intérieur était initialement prévu en octobre, avant d’être finalement avancé au dernier moment, précédant de peu celui de la candidate socialiste. Si Nicolas Sarkozy a effectué une nouvelle tournée anglo-saxonne la CHASSE/Ouverture dramatique h Hier, a eu lieu l’ouverture officielle de la chasse dans une partie du nord de la France. Une ouverture sous le signe de la douleur, puisque la communauté des chasseurs compte déjà sa première victime. Une femme âgée de 53 ans a été accidentellement tuée d’une balle dans la tête dans la forêt de Nançay (Cher). Selon les premiers témoignages recueillis parmi la trentaine de participants à la battue, la chasse touchait à sa fin quand une biche a été aperçue par deux chasseurs. Ils ont fait feu en même temps, atteignant la femme. L’enquête, menée par les gendarmes de Vierzon, doit déterminer si toutes les consignes de sécurité ont été respectées.X.F. Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy multiplient les voyages à l’étranger. semaine dernière, on a pu voir sa rivale au côté de la présidente chilienne Michelle Bachelet, ou encore auprès de son collègue socialiste espagnol Zapatero. Mais tous les présidentiables ne franchiront pas les frontières.Au contraire. Les candidats « souverainistes » se concentrent sur le territoire français.A l’image de Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France, qui a lancé hier son tour de France rural depuis le Morbihan.Au rythme de cinq départements par semaine pendant trois mois. Jean-Marie Le Pen joue sur le même registre, puisqu’il était mercredi dernier à Valmy. XAVIER FORNEROD CRS AGRESSÉS/Onze arrestations h Le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, avait « promis » de « ne pas lésiner sur les moyens » et d’aller chercher les auteurs « un par un ». Six jours après la violente agression de deux CRS aux Tarterêts, une cité difficile de Corbeil-Essonnes, c’est donc en nombre que la police a débarqué ce matin pour interpeller les agresseurs présumés. 220 policiers (dont 80 CRS) ont pris position très tôt au pied de plusieurs tours de la cité. Ils sont ensuite montés dans les étages, sans véritablement rencontrer de résistance. Seuls quelques projectiles, des pierres et des bouteilles de verre ont été jetés depuis un immeuble en direction des policiers, mais sans atteindre leurs cibles. Au final, l’opération a permis l’arrestation de onze suspects. C’était le chiffre visé par les forces de l’ordre. Pour identifier les auteurs présumés de l’agression, le service de l’identité judiciaire de Versailles a travaillé à partir des empreintes @ JOEL SAGET/AFP Repère Tous les détails du financement des campagnes présidentielles sont sur le site de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques : www.cnccfp.fr et des traces ADN qui avaient été retrouvées sur place sur des restes de repas, notamment des boîtes de pizzas. Selon des sources proches de l’enquête, cela avait permis l’identification de plusieurs personnes déjà connues de la police, et donc fichées. L’agression des deux CRS, qui étaient tombés dans un guet-apens, avait provoqué l’indignation des syndicats de policiers. THOMAS LIARD Arrestation d’un suspect, aujourd’hui, à Corbeil-Essonnes. @ BRU GARCIA/AFP, CLAIRE SOARES/REUTERS
www.directsoir.net MALADIES NOSOCOMIALES/Urgence aux urgences Plusieurs établissements sont confrontés à une bactérie qui résiste aux antibiotiques. Elles touchent 700 000 patients par an. Et parfois, les maladies nosocomiales – que l’on contracte lors d’un séjour à l’hôpital – tuent : 4 800 victimes chaque année. Aujourd’hui, les autorités sanitaires sont en alerte. ERV* se propage. ERV, c’est cette bactérie résistante aux antibiotiques qui se balade dans les hôpitaux franciliens. Les spécialistes sont inquiets. Pour éviter la contagion, les malades sont placés en isolement. Mais la bactérie sévit depuis déjà longtemps. En deux ans, elle a infecté 313 personnes dans différents établissements de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Parmi elles, cinquante-trois ont développé une pathologie, « essentiellement des infections urinaires », précise le professeur Didier Houssin, directeur général de la Santé. L’établissement le plus touché est le CHU de Bicêtre (Val-de- Marne), où ERV aurait tué. Un bilan de l’Institut de veille sanitaire fait état du « décès de trois patients » depuis août 2004. « On pense que la bactérie y a contribué », estime le Pr Didier Houssin, qui en relativise pourtant la portée. « Le pouvoir pathogène de cette bactérie résistante n’est finalement pas très important comparé à celui d’autres bactéries… » « ERV n’est pas mortel, explique-t-on du côté de Bicêtre. Les personnes décédées sont des gens qui étaient en dialyse, ce n’est pas la bactérie qui les a tuées. C’est un mauvais concours de circonstance. ». Et d’ajouter que ces infections sont inévitables : « Le problème, c’est que les gens arrivent de l’extérieur, avec des choses en eux. Et parce qu’ils sont en contact avec un voisin de chambre ou un médecin qui a traité tel patient, ils peuvent être infectés. Des infections nosocomiales, il y en a en permanence. C’est un peu comme les effets secondaires des médicaments. Même un rhume que vous attraperiez à l’hôpital est considéré comme tel ! » A Bicêtre, bien sûr, on a pris des mesures de sécurité. « Tous les patients infectés par la bactérie ERV ont été placés au même endroit, pour éviter sa propagation. Du coup, très peu ont été contaminés, alors que la bactérie est très contagieuse. Et c’est toujours le même personnel qui s’occupe de ces malades-là. » C’estdit "Dans trois mois, on aura le tramway, le métro une heure de plus le samedi soir, les vélos en libre-service l’été prochain. » Denis Baupin, adjoint au maire de Paris chargé des transports. @ AFP Chaque année, 7% des personnes hospitalisées contractent une infection à l’hôpital. Wanted : ERV bien sûr, mais aussi ERG*. Ces bactéries pourraient rendre encore plus résistant aux antibiotiques un autre germe dangereux, le staphylocoque doré. Nos hôpitaux auraient-ils donc la santé fragile ? Dans le Nord de la France,c’est la bactérie clostridium difficile qui sévit et provoque des diarrhées. La semaine dernière, deux décès ont encore été recensés. Déjà neuf mois que le germe fait des siennes même si, aujourd’hui, l’épidémie semble ralentir.Au total, elle a tué dix-sept personnes et contaminé 278 patients, dans dixneuf hôpitaux et deux maisons de retraite du Nord-Pas-de-Calais. C’est l’hôpital de Lens qui détient le triste record avec 103 cas de contamination. Si la bactérie est « connue depuis longtemps,l’épidémie actuelle se caractérise par l’émergence,pour la première fois en France, d’une souche beaucoup plus virulente,la « 027 »,provoquant une mortalité de 10 à 15% des personnes infectées », relève le Pr Gilles Beaucaire, président national du Comité technique sur les infections nosocomiales. D’abord repérée en Grande- Bretagne, où elle a provoqué 2 400 décès depuis 2004, la souche 027 est apparue dans la région Nord-Pas-de-Calais, du fait de sa situation frontalière.Selon le Pr Beaucaire,ce sont surtout les échanges de patients entre établissements qui ont pu faciliter l’émergence de la souche 027 dans la région. *ERV : entérocoques résistant à la vancomycine *ERG : entérocoques résistant aux glycopeptides ANNE DEVERRE « On s’habitue à aller mal. Mais là, je suis obligée d’en convenir, je suis heureuse. » Muriel Robin, comédienne. « Il surfe mieux que moi au même âge. » Kelly Slater, septuple champion du monde de surf, à propos de Jérémy Florès, français de 18 ans qui intègre cette année le circuit professionnel. @ A. JULIEN/AFP PHOTO FRANCE SANTÉ/A cœur vaillant, rien d’impossible h « Gardez un cœur jeune » … Le slogan de la Journée mondiale du cœur, hier, ne trompait pas. Dans le monde, 17,5 millions de personnes par an meurent de maladies cardio-vasculaires ou d’attaques cérébrales, selon la Fédération mondiale du cœur. Une journée ne suffit pas : c’est une semaine entière qui est consacrée au précieux organe à partir d’aujourd’hui en France. Les cardiologues se mobilisent pour mieux faire connaître les risques d’infarctus qui touchent 120 000 personnes chaque année. Un sur trois est mortel et la moitié survient avant 65 ans. D’où l’importance des actions de prévention, qui portent leurs fruits : les décès par infarctus du myocarde ont diminué, en dix ans, de 27% chez les hommes et de 21% chez les femmes. Bouger, arrêter de fumer, diminuer la consommation de sucres et de matières grasses limite les risques et contribue à la baisse du nombre de crises cardiaques. Un accident qu’il vaut mieux éviter : près d’un malade sur dix meurt l’année suivant l’attaque. Selon les spécialistes, une baisse du taux de rechute de 30% est possible si l’on suit un traitement et que l’on change ses habitudes. ALEXANDRE GIRAUD Dans les KIOSQUES Le numéro d’octobre de SVM est arrivé. Ce mois-ci, le magazine de la micro-informatique et des nouvelles technologies propose notamment un dossier sur les projets secrets en matière d’Internet haut débit. @ MEDICAN/CORBIS Directsoir t Lundi 25 septembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :