Direct Soir n°24 22 sep 2006
Direct Soir n°24 22 sep 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de 22 sep 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Angelina la belle humanitaire

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Vendredi 22 septembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Centre équestre : 6 mois ferme v Le tribunal correctionnel de Chambéry a condamné ce matin Michel Hinniger, le propriétaire du centre équestre de Lescheraines (Savoie) à six mois de prison ferme. Le 5 août 2004, huit personnes âgées de 12 à 24 ans, en stage d’équitation, avaient péri dans l’incendie du centre, dont l’origine reste inconnue. Le tribunal a notamment reproché au propriétaire de n’avoir pas doté le centre d’une alarme. Hausse du pouvoir d’achat v Le salaire mensuel de base a augmenté de 0,6% au 2 e trimestre 2006 et de 2,9% sur un an, selon les chiffres du ministère de l’Emploi publiés ce matin. Une hausse qui représente un gain de pouvoir d’achat de 0,9% sur douze mois. Toutefois, cet accroissement reste plus faible qu’au premier trimestre, suite au redressement de l’indice des prix : celui-ci, sans compter le tabac, a augmenté de 0,9% au 2 e trimestre et de 2% de juin 2005 à juin 2006. Les Français et les urnes v Selon un sondage de l’institut LH2 publié ce matin, 55% des Français se déclarent opposés au vote obligatoire quand 42% y sont favorables, Pour réduire le taux d’abstention, les solutions les plus citées sont le vote en ligne et la possibilité de voter sur plusieurs jours (38%). 40% des sondés souhaitent plus de référendums nationaux sur les grands sujets. Cocktail explosif dans un bar ajaccien v Une bombe a entièrement détruit un bar cette nuit, dans un quartier résidentiel d’Ajaccio. Un adolescent a été légèrement blessé par des éclats de vitre dans sa chambre, soufflée par la déflagration. Une quinzaine de voitures garées à proximité ont également été endommagées. L’attentat n’a pas été encore revendiqué. ANNE DEVERRE POLITIQUE/Sommet à trois : Chirac, Poutine, Merkel Le week-end sera studieux pour le président de la République, Jacques Chirac. Il recevra en effet son homologue russe Vladimir Poutine, ainsi que la chancelière allemande Angela Merkel.Au programme du sommet, qui aura lieu samedi au château de Compiègne, les intérêts économiques et stratégiques qui unissent les trois pays. Les travaux débuteront dès ce soir. Vladimir Poutine, arrivé en milieu de journée, débute son séjour par l’inauguration, en compagnie de Jacques Chirac, d’un monument au Bourget rendant hommage au régiment « Normandie- Niemen ». Symbole de la coopération francorusse, le régiment s’est illustré pendant la Seconde Guerre mondiale contre l’Allemagne nazie. Puis, le locataire du Kremlin sera reçu à l’Elysée à partir de 18h30. Après un entretien avec son hôte, les deux hommes s’attableront pour un dîner de travail. Ils seront rejoints dès demain par la dirigeante allemande, dont l’arrivée lancera le sommet tripartite à proprement parler. Sommet qui d’après George Sokoloff, conseiller au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (Cepi), devrait être assez proche « du style des réunions en bras de chemise qu’adorait Boris Eltsine ». Les dirigeants français, russe et allemand n’auront que l’embarras du choix des sujets à aborder, de l’énergie à l’aéronautique. Le projet de gazoduc germano-russe, destiné à offrir une alternative au transit par l’Europe de l’Est, SNCF/200000 heureux ! h Vous avez été nombreux hier à essayer d’acheter les fameux billets à 5 €. 50000 billets vendus en quarante-cinq minutes. Devant un tel succès, la SNCF a augmenté l’offre. Aujourd’hui, ce sont 200000 personnes qui ont bénéficié de cette manne. Durant tout le week-end, la SNCF vous donne rendez-vous dans les jardins du Trocadéro, à Paris, pour une « Très Grande Fête ». Aujourd’hui, cela fait vingt-cinq ans, jour pour jour, que François Mitterrand a inauguré le train à grande vitesse. Le TGV a bouleversé l’espace français avec son réseau de 1540 km desservant plus de 200 gares. Mais à 25 ans, on est encore jeune… A venir ? Densification de son maillage, notamment avec l’ouverture de la ligne TGV Est, à vitesse de 320km/h ; mais aussi s’adapter encore et toujours aux attentes de ses voyageurs. CAROLE TOLILA pourrait être abordé. En particulier, la question de son financement. A ce propos, la Russie aura à cœur de faire valoir la fiabilité de ses fournitures de gaz dont l’Union européenne dépend à 30%. Manière de rappeler que la portée du chantier pourrait s’étendre bien audelà du Rhin.Autre thème qui devrait dominer les débats, le récent intérêt de Moscou pour le géant aéronautique EADS.Tout nouvel actionnaire avec une part de 5,02%, la Russie aimerait obtenir une minorité de blocage au sein du consortium européen, afin de peser sur les décisions. Le dossier du nucléaire iranien devrait également figurer à l’ordre du jour. ANTONIN MOSER SÉCURITÉ/Des droles de drones h Un drone pour surveiller les débordements en banlieue. La police de Seine-Saint-Denis l’aurait expérimenté la nuit du 14 juillet dernier selon Patrice Ribeiro, secrétaire national de Synergie (syndicat d’officiers de police). « Ce n’est pas un secret d’Etat, insiste-t-il. Je veux simplement montrer quelles dérives ont été atteintes. » Des « dérives » qui ont été immédiatement démenties par le colonel Philippe Schmitt, responsable de la communication du gouverneur militaire de Paris. Mais, la version de Patrice Ribeiro a été confirmée par d’autres sources policières. Un avion radioguidé sans pilote, prêté par l’armée, aurait « brièvement survolé le département à basse altitude et de nuit », mais « pas dans sa partie est, afin de ne pas gêner les fréquences » des services secrets, et « ce, à leur demande ». « Le vol a été organisé par la police avec le concours indispensable de la DGSE, ajoute le secrétaire national de Synergie. Elle a fourni le plan Jacques Chirac, Vladimir Poutine et Angela Merkel Rappel Directsoir En mars 2005, à l’Elysée, Chirac et Poutine s’étaient déjà réunis avec le chancelier allemand de l’époque, Gerhard Schröder, et avec le chef du gouvernement espagnol, José-Luis Zapatero. de vol pour que le drone ne percute pas un avion de ligne lors de l’opération. Mais il n’y a pas eu de résultats concluants à cause de la mauvaise visibilité. Ce n’était pas la première fois : en 2003, des drones ont été utilisés pour la protection des chefs d’Etat lors du G8 à Evian. » Le faible coût de ces avions et leur discrétion pourraient être à l’origine d’une telle utilisation. Ils présentent un véritable intérêt pour des missions de surveillance, et une utilisation pour des actions autres que militaires est envisageable. A.G. Présentation d’un nouveau drone, le 11 septembre. @ S. CHIRIKOV/EPA/SIPA @ AFP
www.directsoir.net Polémique de Bobigny Après avoir réitéré ce matin ses critiques, le ministre de l’Intérieur adresse une lettre au plus haut magistrat de France pour affirmer « n’avoir jamais voulu porter atteinte à l’indépendance de la justice ». Nicolas Sarkozy persiste et signe. C’est le sens principal de l’intervention du ministre de l’Intérieur ce matin, sur RTL. La polémique n’est donc pas close, alors que les principaux acteurs du monde politique et judiciaire s’étaient déjà prononcés hier, à l’écoute des propos de Nicolas Sarkozy, qualifiant de « démission » l’attitude des magistrats de Seine-Saint-Denis face à « des délinquants chaque jour plus violents ». Mais dans sa propre réaction sur RTL, Nicolas Sarkozy a précisé : « Je n’ai jamais mis en cause les magistrats dans leur ensemble. » Le numéro un du PS, François Hollande, a demandé à M.Sarkozy de « retirer » ses propos et à Jacques Chirac de « rappeler à l’ordre » son ministre. Arnaud Montebourg commentait : « le ministre commet là une violation caractérisée de la Constitution en portant atteinte à la séparation des pouvoirs. » Ségolène Royal a qualifié hier de « dérapage inadmissible » les propos du ministre de l’Intérieur, estimant qu’il devait présenter ses « excuses aux autorités judiciaires ». Mais elle a atténué les critiques faites au patron de la place Beauvau, estimant qu’il n’avait pas « donné d’instruction directe aux tribunaux ». Elle s’est, en revanche, prononcée sur la délinquance des jeunes : « je comprends que certains magistrats ne décident pas d’incarcérer systématiquement les mineurs quand on connaît la situation des prisons », a-t-elle ajouté. Côté majorité, le ton est bien entendu très différent.Ainsi, les élus locaux, concernés par l’état actuel de la délinquance dans les banlieues, apportent leur soutien entier au ministre de l’Intérieur. Yves Jégo, député UMP de Seine-et-Marne et proche du président du parti, a estimé que Nicolas Sarkozy ne faisait que « relayer ce que disent les maires, les policiers, les préfets ». Le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, a voulu rassurer le monde judiciaire en déclarant, à l’issue du Conseil des ministres de jeudi que les magistrats avaient « pleinement à cœur de faire respecter la règle de droit ». Dans le même esprit d’apaisement, le Premier ministre, Dominique de Villepin, intervenait à l’issue d’une réunion d’urgence sur le thème de la délinquance à Matignon, en compagnie de M. Sarkozy, de Pascal Clément et Jean-Louis Borloo : « Chacun sait l’engagement des élus locaux, des préfets, C’estdit « Je suis habitée d’une joie immense quand je vais dans des salles populaires où les gens me disent de tenir bon, et que j’incarne un changement, une espérance, un avenir. » Ségolène Royal « Pour lutter contre la délinquance, il faut que chacun soit à sa place et fasse ce qu’il a à faire » Guy Canivet, Premier président de la Cour de cassation des magistrats, des forces de l’ordre et des acteurs de la prévention sur l’ensemble du territoire. » Pour la plupart des commentateurs, la justice ne doit pas être faite par l’opinion publique.On a appris ce matin que Nicolas Sarkozy a fait porter une lettre à Guy Canivet, assurant : « n’avoir jamais voulu porter atteinte à l’indépendance de la justice. » De son côté, Guy Canivet, Premier président de la Cour de cassation, a rencontré le Président Chirac à l’Elysée après avoir reçu la lettre. Le président de la République a rappelé : « sa très grande exigence quant au respect de l’indépendance des magistrats. » Une intervention qui a satisfait le plus haut magistrat de France. XAVIER FORNEROD « Nous nous trouvons avec quatre ou cinq candidats potentiels et un certain tohu-bohu. » Lionel Jospin, interviewé sur France 2 « La passivité de la gauche en matière de sécurité et d’immigration irrégulière ne l’autorise pas à donner des leçons. » François Fillon, conseiller de Nicolas Sarkozy @ B. GUAY/AFP C. PLATIAU/REUTERS FRANCE TRANSPORTS/Voiture garée, climat protégé h Embouteillages, accidents, pollution, nuisances sonores… Non, décidément, la voiture n’était pas à l’honneur dans les villes d’Europe ces derniers jours, et elle l’est encore moins aujourd’hui, « journée sans voiture » oblige. Cette opération, menée à l’échelle européenne, vient clôturer la cinquième édition de la semaine de la mobilité, intitulée « Bougez autrement, la meilleure énergie, c’est la vôtre ! ». Thème retenu cette année, le réchauffement climatique généré, entre autres, par les gaz d’échappement de nos véhicules. Au total, 1056 villes d’Europe ont donc encouragé quelque 165 millions d’habitants à recourir à des moyens de transports plus doux : marche à pied, vélo, roller, transports en commun, covoiturage… Objectif : sensibiliser les citoyens aux méfaits de l’utilisation systématique de la voiture, bien sûr, mais aussi permettre aux habitants de redécouvrir leur ville, ses rues et son patrimoine, sans risquer de se faire klaxonner. Cette année, le prix de la semaine de la mobilité, qui récompense les initiatives prises par les collectivités locales, a été décerné à Copenhague (Danemark). ANNE DEVERRE Dans les KIOSQUES Un Martiniquais aux commandes du 20 heures de TF1… En deux mois à peine, Harry Roselmack est devenu une superstar. VSD brosse cette semaine un portrait intime du « chéri de ces dames » … marié depuis quatre ans. @ AFP Directsoir t Vendredi 22 septembre 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :