Direct Soir n°239 9 nov 2007
Direct Soir n°239 9 nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°239 de 9 nov 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Angela Merkel la diplomate tranquille

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DPPI D. WINTER/ICON SPORT Directsoir N°239/Vendredi 9 novembre 2007 12 SPORTS Le Stade Mayol n’en revient toujours pas. Sous la houlette de Tana Umaga,Andrew Mehrtens, George Gregan, Anton Oliver ou Victor Matfield – quatre des plus grands joueurs de rugby de la planète – portent désormais le rouge et noir du RCT. L’équipe, que l’on considère comme la 15 e formation du Top 14, ne souhaite pas s’attarder en Pro D2. On se demande aujourd’hui qui pourrait raisonnablement empêcher le club de retrouver les sommets si longtemps côtoyés. Parce que Toulon ne se résume pas seulement aux millions fraîchement investis par le président Mourad Boudjellal, FOOTBALL ■ La Fifa a décidé de mettre fin à sa politique de rotation pour l’organisation de la Coupe du monde, à partir de 2018. Une mesure instaurée en 2000 pour ouvrir la compétition à tous les continents. Cette nouvelle modification devrait permettre la mise en place d’une véritable concurrence, indispensable pour éviter de revivre des nominations comme celle du Brésil récemment, seul pays à s’être présenté pour organiser le Mondial 2014. L’Angleterre pourra donc déposer son projet pour 2018. RUGBY Une victoire (41-7) pour leur premier match de la saison face à Béziers et un succès à Blagnac (16-5), les Toulonnais ont envoyé un message clair à leurs adversaires. En touche, dans la mêlée ou sur la ligne de trois-quarts, les renforts de renom redonnent du pep’s au club varois. Toulon ne veut pas rester en rade George Gregan, la star du rugby australien, a signé à Toulon. CITYFILES/DEADLINE La Fifa arrête la rotation pour le Mondial MYSTY/SIPA c’est surtout un passé. Un passé fait de grands noms, dont celui de l’homme au bandeau, Daniel Herrero. Et s’il faut encore convaincre du glorieux passé du Stade Mayol, un simple coup d’œil sur le palmarès du RCT permet de remettre les pendules à l’heure. Avec trois boucliers de Brennus et cinq finales au compteur, pour autant de souvenirs à la saveur plus ou moins amère, Toulon s’est forgé un caractère à la hauteur de ses exploits. Dernier en date, la victoire sur Biarritz en finale du championnat 1992. Contre toute attente, les minots terrassent un Biarritz JO SPÉCIAUX Le Kenya joue l’égalité ■ Le gouvernement kenyan a annoncé que les athlètes qui ont participé aux Jeux olympiques spéciaux de Shanghai seront récompensés de la même manière que les autres. Une manière de montrer au pays que les personnes affectées d’un handicap physique ou mental ne doivent pas être discriminées. La délégation kenyane a rapporté 29 médailles, dont 4 en or. Ces JO ont rassemblé plus de 7 000 athlètes. ALFA/PANORAMIC ATHLÉTISME Deux jambes qui valent de l’or ■ L’athlète chinois Liu Xiang est une denrée rare. Afin d’assurer l’outil de travail du champion et recordman du monde du 110 m haies, la compagnie Ping An a décidé d’assurer les jambes du sportif pour 13,37 millions de dollars. Le sportif prépare les Jeux olympiques, qui auront lieu à Pékin en 2008. Le président du RCT, Mourad Boudjellal, a fait fortune dans l’édition. Le fondateur de Soleil Production est arrivé dans le monde du rugby en 2006, en prenant les reines du RCT. Olympique emmené par le grand Serge Blanco, qui dispute ce jour-là le dernier match de sa carrière. Mais à Toulon comme ailleurs, les temps changent. Après la gloire, le club va connaître l’enfer en 2000, avec une saison qui tourne au cauchemar. Ensuite, le club retrouve les joutes du Top 14 le temps de l’exercice 2005-2006. Mais, mal préparé à cette remontée, il sombre une nouvelle fois. Le pari du président de retrouver le haut de l’élite est aujourd’hui réaliste. Avec de tels moyens, tout est possible. Rendez-vous dès demain à Mayol, pour la rencontre face à Oyonnax. FOOTBALL Un matricule de luxe ■ A défaut de voir son équipe briller en Premier League anglaise, un fan de West Ham United peut se consoler en détenant un record pour le moins insolite : avec 57 000 livres sterling dépensées, l’équivalent de 80 000 euros, il possède la plaque d’immatriculation la plus onéreuse du monde. La raison de cette envolée du prix ? Il tenait absolument à voir le sigle de son équipe favorite inscrit sur sa plaque. Il n’est d’ailleurs pas le premier Londonien à faire des folies pour son matricule : en 2004, un supporter des Gunners (Arsenal) avait réussi à personnaliser sa plaque avec les lettres ARS NAL, contre la modique somme de 36 000 livres. Fiche d’identité du Rugby Club Toulonnais Date de fondation : 1908 Stade : Stade Mayol (13 700 places) Maillot : rouge et noir Président : Mourad Boudjellal Entraîneur : Tana Umaga (photo ci-dessus) Siège : quai Lafontan, Toulon Tel : 04 94 46 20 31 Site officiel : www.rctoulon.com Objectif de cette saison : le titre de champion de Pro D2 Classement 2006-2007 : 4 e Palmarès : Trois championnats (1931, 1987, 1992). Cinq finales (1948, 1968, 1971, 1985, 1989). Deux coupes nationales (1934 et 1970) Joueurs emblématiques : Daniel Herrero Franck Comba Jean-Jacques Crenca YannDelaigue Christian Califano Christophe Dominici Pierre Mignoni Tana Umaga Andrew Mehrtens George Gregan Victor Matfield Anton Oliver DPPI TENNIS Les faux rebonds de la petite balle ■ La série des scandales des matchs arrangés se poursuit. Cette fois, c’est Gustavo Kuerten (triple vainqueur de Roland-Garros) qui agite le milieu tennistique. Le champion brésilien a demandé l’ouverture d’une enquête sur un match qu’il a gagné – un peu trop facilement à son goût – lors de l’Open du Brésil en février 2007, contre l’Italien Filippo Volandri en deux sets (6-4, 6-4). REPORTAGES/ICON SPORT
D. WINTER/ICON SPORT TANNEN MAURY/EPA/SIPA FEL www.directsoir.net FOOT/L1 Le choc des extrêmes Le Bordelais Wendel. ■ Cela devait être le sommet de ce championnat de France version 2007-2008. La rencontre dimanche, entre Lyon leader incontesté et Marseille avant-dernier, en clôture de la 14 e journée, n’aura pas la saveur espérée, compte tenu de l’écart entre les deux équipes. Bordeaux tentera de confirmer face à Rennes, après sa bonne prestation en Coupe de l’UEFA. Enfin, le PSG reçoit Nancy au Parc des Princes, pour peut-être décrocher sa première victoire à domicile en Ligue 1 cette saison. victoires consécutives pour la Belge Justine Henin sur le circuit WTA, après sa démonstration hier soir face à la Française Marion Bartoli (6-0, 6-0). Avec trois succès dans cette compétition, la numéro un semble plus que jamais en position de conserver 23son titre au Masters de Madrid. NBA Les Bulls gagnent enfin Joakim Noah des Chicago Bulls. ■ Scott Skiles, l’entraîneur des Chicago Bulls, peut souffler. Après quatre défaites consécutives, son équipe a enfin renoué avec la victoire face à Detroit. Les Pistons, malgré un Rasheed Wallace des grands soirs, ont dû s’incliner de justesse (97-93). Joakim Noah a joué 12 minutes, prenant cinq rebonds et quatre passes décisives. Dans les autres matchs de la nuit, les Washington Wizards, après avoir mené de 20 points, ont finalement été battus par les New Jersey Nets (87-85). Enfin, Mickaël Pietrus n’a pu éviter la déconvenue des Warriors (120-115), contre les Mavericks de Dallas, ayant passé l’intégralité de la soirée sur le banc. RUGBY Les clubs retrouvent l’Europe Le Perpignanais Julien Candelon. À SAVOIR MARCEL MOCHET/AFP ■ La première journée de la H Cup ce week-end aura des allures de retrouvailles pour nombre d’internationaux anglais et français. Premier club français à entrer en lice, Perpignan. Les Catalans, mal en point en championnat, affrontent Newport ce soir. Demain, le Stade Français accueille les Harlequins, Bourgoin se déplace au pays de Galles pour affronter les Ospreys, Biarritz se met en jambe face aux Italiens de Viadana. Dans la poule 6, Toulouse voudra faire oublier sa désillusion de l’an passé : les Haut-Garonnais vont à Edimbourg. Enfin, dimanche, dans le groupe 5, Clermont reçoit Llanelli. S. MERIADECK BOXE/CHAMPIONNATS DU MONDE WBA-WBC Mormeck : « Je suis prêt » « Je me sens plus fort que contre O’Neil Bell », a déclaré Jean-Marc Mormeck, à l’issue de la conférence de presse d’avant-combat, mercredi. Sa victoire face au Jamaïcain, en mars dernier, avait laissé le boxeur français dans un état de fatigue extrême, quasiment à la limite de la rupture. Mormeck a travaillé sa capacité à tenir, à résister à l’adversaire, à encaisser. Et aujourd’hui, l’homme est confiant : « Je ne me suis jamais senti aussi bien, physiquement. Je suis prêt. Même à tenir les douze rounds, s’il le faut. Mais je n’espère pas ! » Demain, le double champion du monde mettra ses titres en jeu, face à l’Anglais David Haye, aux statistiques impressionnantes : 20 combats, 19 victoires dont 18 avant la limite, une seule défaite. Réputé gros frappeur, le Britannique a déclaré avoir trouvé la solution pour vaincre le Français : « Ma grande force, c’est ma droite. Je pense que c’est un cadeau de Dieu. Mon coup droit est foudroyant. Je respecte énormément Mormeck, qui est un grand champion, mais j’ai trop de puissance pour lui. » Puissant, SPORTS 13 Demain soir, au Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois, Jean-Marc Mormeck défendra ses ceintures (WBA/WBC) face au challenger officiel, le Britannique David Haye. Un combat entre deux gentlemen à la ville… mais pas sur un ring. Jean-Marc l’est aussi, et le double champion du monde en titre veut rapidement en découdre : « Je suis impatient que le combat arrive. Le travail est fini, l’entraînement est derrière moi, il ne me reste qu’à combattre. Je suis impatient de me reposer, aussi. » Mormeck a bénéficié de six semaines de préparation intense, alors que Haye en a eu 12. Le combat, initialement prévu en septembre, avait été remis, pour cause de Coupe du monde de rugby. Six semaines d’entraînement supplémentaires, indispensables pour l’Anglais : « Cela m’a permis de perdre les kilos que j’avais en trop (de 105 kg, Haye est passé à 90). Je combats en Lourds, d’habitude, et perdre 15 kilos en 40 jours, cela m’a énormément fatigué. J’ai béni les rugbymen quand j’ai appris la nouvelle ! » Le fait que Haye ait plus de temps de préparation inquiète-t-il Mormeck ? « C’est qu’il en avait plus besoin que moi, apparemment. » Samedi, à partir de 20 heures, au Palais des Sports Marcel- Cerdan de Levallois.Combat retransmis en direct sur Canal+. Le double champion du monde Jean-Marc Mormeck remet ses titres en jeu samedi, face à l’Anglais David Haye. HOCKEY Le multicoque Groupama est en tête de la Transat. HENRIK ZETTERBERG ■ Si les Détroit Red Wings survolent actuellement la Conférence Ouest de la NHL, c’est en partie grâce à leur attaquant suédois Henrik Zetterberg. Actuellement meilleur pointeur de la Ligue Nord américaine de hockey sur glace, avec 12 buts et 13 assistances (soit 25 points), l’international suédois n’a pas été élu meilleur joueur du mois d’octobre par hasard. Arrivé en 2002 outre-Atlantique, le solide gaillard (1,80 m/89 kg) sera encore l’atout numéro un de Détroit, ce soir, face à Colombus. TRANSAT JACQUES VABRE Cammas et Ravussin gardent la tête ■ Au dernier pointage ce vendredi matin, Franck Cammas et Stève Ravussin sur Groupama étaient toujours en tête de la Transat Jacques Vabre, dans la catégorie multicoques. Le duo franco-suisse a même fortement accru son avance sur ses dauphins Pascal Bidégorry et Yvan Ravussin (Banque Populaire), relégués à près de 103 miles. Lionel Lemonchois et YannGuichard, qui sont repartis, pointent en troisième position à 193 milles. Du côté des monocoques, Marc Guillemot et Charles Caudrelier, sur Safran, mènent toujours la danse. En tête de la course depuis maintenant cinq jours, le tandem est suivi par Michel Desjoyeaux et Emmanuel Leborgne (Foncia) et le Gitana de Loick Peyron et Jean-Baptiste Le Vaillant. J. KOWALSKI/EPA/SIPA S. MERIADECK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :