Direct Soir n°234 31 oct 2007
Direct Soir n°234 31 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°234 de 31 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Woody Allen du rire au drame

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°234/Mercredi 31 octobre 2007 16 CULTURE Massy fête ses artistes Festival des nouveaux albums et des artistes « inconnus », les Primeurs de Massy fêtent cette année leur 10 e édition. Pendant quatre jours, la création artistique est mise à l’honneur, de la nouvelle scène française au rock, des musiques du monde aux tendances électroniques. Vingt-et-un artistes sont attendus. Tous rêvent d’embrasser les destins des Tryo, Sanseverino, Mickey 3D, Camille, Olivia Ruiz,Vincent Delermou encore Renan Luce, autant d’artistes qui sont passés par ce festival avant d’être révélés au grand public. Rendez-vous incontournable pour les professionnels de la musique, ces Primeurs massiçoises sont attachées à la variété des genres, avec un souci constant de surprendre les spectateurs par le biais de diffusions musicales originales. Cette 10 e édition accueille des artistes tels que The Tellers,Yaël Naïm, le Canadien touche-à-tout Socalled, les électrisés Stuck in the Sound ou bien Ours (alias Charles Souchon), dont le tube Le cafard des fanfares est déjà sur toutes les lèvres. A noter que les Primeurs réintègrent leur lieu historique, le Centre culturel de Massy, qui s’est refait une beauté après deux années de travaux. Une vitrine idéale pour ces artistes à découvrir. Les Primeurs de Massy, jusqu’au 3 novembre, Centre culturel Paul-Bailliart, 6, allée du Québec (0892683622). La bonne ADRESSE Le Sunset : 25 ans de jazz ■ Rendez-vous incontournable des amateurs de musiques improvisées, le Sunset Jazz Club a été créé en 1982. Rejoint en 2000 par son petit frère, le Sunside, ce haut lieu musical de la capitale fête ce soir ses 25 ans. L’équipe du Sunset quitte exceptionnellement ses murs de la rue des Lombards pour s’offrir un beau gâteau d’anniversaire au Théâtre du Châtelet. La soirée, animée par Dee Dee Bridgewater, propose une affiche aussi éclectique que prestigieuse, avec Giovanni Mirabassi Air Trio, Julien Loureau & Bojan Z, Belmondo Quintet, Sixun, Jean-Jacques Milteau et Didier Lockwood. Ce soir à 20h, Théâtre du Châtelet, 1, place du Châtelet, Paris 1 er. F. TONDRE/REA L’inclassable Socalled sera aux Primeurs de Massy. AMPÈRE ET GAGNE Nous sommes ici dans un coin très calme du 17 e arrondissement. L’hôtel Ampère est un quatre-étoiles discret et soigné, qui abrite en son sein un joli bar cosy et un restaurant délicat. Seule faute de goût, la décoration intérieure de la salle à manger, qui est assez froide et plutôt typique d’un hôtel de province. Mais la terrasse d’été est magnifique et la nourriture délicieuse. C’est bien le principal. L’originalité et la douceur sont dans vos assiettes. En entrée, le tartare est insolite, puisque composé de filet de veau. Sinon optez pour le coquetier de cèpes, parmesan MUSIQUE à la neige et œuf bio, ou les très fins belons chauds au beurre de muscadet. Puis c’est au tour des crépinettes de soupions au pied de veau, ou l’exquis pavé de cabillaud rôti à l’andouille de Guémené. Côté viande, le ris de veau à la plancha et filet de veau doré au reblochon sur macaronis longs est un poème. Conclusion en fanfare avec le coing poché à la grenade et poire en infusion de vanille. Les fins gourmets seront comblés. Le Jardin d’Ampère, 102, av. de Villiers, Paris 17 e (01 44 29 17 17). BAVERE/STARFACE La face cachée de la musique ■ Le label Third Side a eu la bonne idée de compiler les artistes indépendants et anti-morosité du moment. Seize titres pop, parfois survoltés, parfois mielleux, aux mélodies toujours entêtantes. Ce soir, la Maroquinerie accueille deux de ces groupes, représentants de la scène émergente : Tahiti Boy and the Palmtree family et Adam Kesher. Le premier est un parent de Cocoon, Hey Hey My My et de la scène folk qui fleurit actuellement en France. Adam Kesher, groupe bordelais, a des ambitions plus terre à terre mais essentielles, à savoir faire danser l’auditeur. Soirée Tape That à la Maroquinerie, Paris 20 e, 13,30 €. Tape That vol.1, Third Side/Discograph. A. SELIGMAN DVD Troisième toile pour « Spider-Man » Homme-araignée contre Homme-sable, qui gagne ? ■ Le troisième volet des aventures de l’homme-araignée dévoile la face obscure du super-héros. A cause d’une étrange substance noire qui vient recouvrir son costume, Peter Parker (Tobey Maguire) voit sa force décuplée. Le gentil garçon amoureux de la douce Mary- Jane (Kirsten Dunst), sauveur de New York, se transforme en son pire ennemi. Alors qu’il lutte contre lui-même pour ne pas céder à l’ivresse du pouvoir, il doit affronter l’Homme-sable, le terrible Vénom et l’héritier du Bouffon vert. La sortie du DVD permet aux fans d’en découvrir davantage sur le héros de Marvel. Spider-Man 3, de Sam Raimi, Columbia, 20 €. Goro Miyazaki reprend le flambeau DR ■ Pour son premier film, Goro Miyazaki, fils du célèbre réalisateur du Voyage de Chihiro, reste fidèle aux thèmes préférés des studios Ghibli : guerre du Bien contre le Mal, emprise de l’homme sur la nature. Adaptés d’un classique de la littérature fantasy, Le cycle de Terremer d’Ursula Le Guin, Les contes de Terremer racontent l’histoire du magicien Epervier, secondé par le jeune prince Arren dans sa lutte contre le sorcier Aranéide. Le spectateur aura le regret de ne pas trouver davantage l’empreinte de Miyazaki père, mais l’animation Ghibli reste toujours aussi bien maîtrisée. Les contes de Terremer, de Goro Miyazaki, Buena Vista Home Entertainment, 20 €. DR
E. ROBERT/DIRECT8 Tous les soirs sur Direct8, Jean-Marc Morandini, entouré de Matthieu Delormeau et de toute l’équipe de chroniqueurs, décrypte le meilleur et le pire de la télévision. Spécialistes, journalistes, people et artistes révèlent et expliquent les coulisses du monde de la communication audiovisuelle ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), le câble (Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). MORANDINI ! En direct, du lundi au vendredi, à 18h55 Rediffusions à minuit et le lendemain à 8h30. LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :