Direct Soir n°233 30 oct 2007
Direct Soir n°233 30 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°233 de 30 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Vincent Elbaz gentleman braqueur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
HALEY/SIPA Directsoir N°233/Mardi 30 octobre 2007 4 L’ACTU FRANCE Nicolas Sarkozy est en Corse avec le gouvernement. Arche de Zoé : les neuf Français inculpés ■ Impliqués dans l’affaire de L’Arche de Zoé, les neuf Français – des membres de l’association et trois journalistes – ont été inculpés la nuit dernière, à Abéché dans l’est du Tchad, pour « enlèvement de mineurs en vue de compromettre leur état civil » et « escroquerie ». Les sept Espagnols, membres de l’équipage de l’avion qui devait transporter les 103 enfants en France, ont été accusés de « complicité ». Les seize Européens ont passé la nuit au palais de justice d’Abéché et devraient être conduits prochainement dans la capitale, N’Djamena. Ils risquent des peines de travaux forcés prévues par le code pénal du pays. Ce matin, deux Tchadiens ont été inculpés pour complicité, portant ainsi à dix-huit le nombre de personnes impliquées dans l’affaire de l’ONG. Il s’agirait d’un sous-préfet et d’un chef de quartier de Tiné, situé dans le nord-est du Tchad. LE CHIFFRE DU JOUR En bref FRANCE/TCHAD SOCIAL POLITIQUE 72% La pratique du « capitaine de soirée » se généralise, selon un sondage réalisé pour la Prévention routière et la Fédération française des assurances. Entre 18 et 24 ans, plus de 7 jeunes sur 10 déclarent avoir déjà désigné un conducteur qui ne boit pas pour ramener l’ensemble des « fêtards ». Eric Breteau (le deuxième en partant de la gauche) et trois des neuf Français retenus au Tchad. ENQUÊTE Dominique de Villepin auditionné au Sénat ■ Que savait l’Etat des difficultés d’Airbus et des conditions de vente des actions de la maison mère EADS ? La commission des finances du Sénat tente de le comprendre en auditionnant, aujourd’hui, l’ancien Premier ministre, Dominique de Villepin. L’Autorité des marchés financiers (AMF) et la justice enquêtent sur de possibles délits d’initiés. Des dirigeants et des actionnaires de l’avionneur avaient vendu massivement leurs actions, avant l’annonce du retard du programme de l’A380 qui a fait chuter le cours de l’action EADS. Les ambulanciers en colère manifestent ■ Ils étaient des centaines à manifester ce matin dans les rues des grandes villes françaises, notamment à Paris, Lyon, Marseille ou Strasbourg. Soutenus par les quatre fédérations professionnelles de transporteurs sanitaires, les ambulanciers réclament l’ouverture de négociations avec leur ministère de tutelle sur le financement d’un accord relatif au temps de travail. Leurs tarifs de déplacement, encadrés par l’assurance maladie, stagnent, alors que leurs charges ne cessent d’augmenter ces dernières années. Ils déplorent une dégradation de leur Nicolas Sarkozy se déplace en Corse ■ Le chef de l’Etat était attendu aujourd’hui en Corse pour une visite de deux jours. Il s’agit de son deuxième déplacement sur l’île depuis son élection. Si en août, Nicolas Sarkozy avait fermement condamné la violence, aujourd’hui, il a placé ce voyage sous le signe d’une « nouvelle ère », bien décidé à faire de l’île de Beauté une « région pilote » en matière d’environnement. Aujourd’hui, le président de la République devait se rendre sur les rives de l’étang de Biguglia, au cœur de la deuxième plus marge bénéficiaire en raison d’une augmentation des salaires de 20% et de la hausse du prix de l’essence. Avec une prestation facturée 55,16 euros en 2007, les quelque 6000 sociétés d’ambulanciers déclarent ne plus pouvoir faire face et craignent pour l’avenir de la profession. Ils réclament la reconnaissance d’un métier difficile et exigent une détaxe du prix de l’essence. Afin d’améliorer la rapidité et la sécurité du transport sanitaire, les ambulanciers demandent également l’autorisation d’emprunter les couloirs de bus dans les grandes villes. grande réserve naturelle de France, près de Bastia. Pour finir, le chef de l’Etat devait s’adresser à l’Assemblée territoriale avant de présider demain le deuxième Conseil des ministres décentralisé, après Strasbourg, en septembre. Une initiative que les nationalistes considèrent comme un affront. Plusieurs mouvements indépendantistes et souverainistes ont appelé à manifester demain devant la préfecture d’Ajaccio où doit se réunir le gouvernement. L’ancien chef du gouvernement a été entendu sur les conditions d’évolution de l’actionnariat du groupe aéronautique. La semaine passée, Arnaud Lagardère affirmait que les services de Dominique de Villepin avaient reçu plusieurs notes du groupe EADS. Toujours selon Arnaud Lagadère, des réunions auraient eu lieu entre les deux parties avant l’annonce des problèmes rencontrés par le groupe. Des déclarations qui contredisent quelque peu les versions de certains membres de l’ex-gouvernement. Les ambulanciers manifestent, ici, aux Invalides, à Paris. SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Quatre personnes, âgées de 25 à 45 ans, sont mortes hier soir dans un accident de la route près de Berjou, dans l’Orne.❚JUSTICE. La garde des Sceaux, Rachida Dati, a annoncé ce matin sur Europe 1 son intention de ne pas tenir compte de l’avis négatif rendu par le Conseil supérieur de la magistrature sur la mutation forcée du procureur général d’Agen, Bernard Blais, au poste d’avocat général à la Cour de cassation, à Paris.❚DIPLOMATIE. Nicolas Sarkozy a téléphoné hier au dirigeant libyen Mouammar Khadafi pour l’inviter à le rencontrer en France, d’après la télévision d’Etat libyenne.❚AÉRONAUTIQUE. Le comité central d’entreprise extraordinaire d’Airbus France, qui devait avoir lieu aujourd’hui à Toulouse, a été reporté à une date qui n’a pas encore été précisée, sans que le motif de cet ajournement soit dévoilé. PRESIDENTIAL PRESS OFFICE OF CHAD/REUTERS I. HANNING/REA
SAKCHAI LALIT/AP www.directsoir.net INTERVIEW Amadou Toumani Touré, le président du Mali, a rencontré Nicolas Sarkozy vendredi dernier à l’Elysée. La coopération, les questions migratoires ou le développement étaient à l’ordre du jour de cette entrevue. Directsoir : Vous avez été réélu à la tête de l’Etat en avril. Quels sont vos projets pour ce nouveau quinquennat ? Amadou Toumani Touré : Ma première priorité est la sécurité alimentaire. Il faut d’abord manger et boire. Nous sommes situés dans une bande sahélienne soumise aux aléas climatiques. Nous avons une année sur deux de sécheresse, et parfois des inondations qui nous posent des problèmes immenses. Le second point, c’est l’emploi. Comme partout ailleurs aujourd’hui, l’emploi est devenu un casse-tête. Deux tiers des douze millions de Maliens ont moins de 25 ans. Il faut d’abord les envoyer à l’école et ensuite leur donner un emploi. Il faut lier l’école à la vie. Nous sommes en train d’étudier les programmes pour voir ce que nous pouvons faire. Comment faire aujourd’hui pour résoudre la question des migrations illégales ? A. T. T. : Le Mali a toujours eu le courage d’assumer ESPACE sa part de responsabilité dans les migrations. Nous assurons la protection et la sécurisation de nos compatriotes migrants et de leurs biens. Tous ne sont pas des sans-papiers. Ce problème est interne à la France qui cherche des solutions. Le problème de la migration n’est pas seulement un problème de sécurité. C’est un problème de développement. Nous passons beaucoup plus de temps à résoudre les problèmes en aval qu’en amont. Posons-nous la question des raisons des départs. A partir de là, on pourra trouver des réponses appropriées. Mais quoi que l’on fasse, que l’on installe des barbelés, que l’on monte des murs, à travers le monde, les gens iront d’un continent à un autre, d’un pays à un autre, et d’une ville à une autre. Comment faire pour que votre économie ne soit pas dépendante du cours des matières premières, comme du coton dont vous êtes producteur ? A. T. T. : Ce coton nous pose plus de problèmes qu’il n’en résout. Près de trois millions et demi de Maliens en vivent directement ou non. Or, nous sommes soumis aux aléas climatiques, et il nous faut compter avec les subventions démesurées de certains pays (les Etats-Unis sont accusés de subventionner excessivement leur production de coton et de nuire ainsi à l’économie des pays en développement,ndlr). Notre coton est Une décennie de service pour Ariane 5 ■ Le premier tir réussi d’une Ariane 5 a dix ans : c’était le 30 octobre 1997. Depuis, le lanceur européen a placé sur orbite plusieurs générations de satellites. A l’origine, Ariane 5 aurait dû propulser la navette européenne Hermès, programme abandonné depuis. Aujourd’hui, la fusée européenne peut emporter dans ses soutes des charges lourdes, jusqu’à 20 tonnes, sur des orbites basses. Le lanceur multiplie les succès, effaçant le souvenir de ses débuts laborieux. Le jour de son tout premier vol, En bref le 4 juin 1996, Ariane 5 s’était disloquée dans le ciel de Kourou, 40 secondes après son décollage. En cause, une erreur de programmation sur le gyroscope. Le second vol, celui dont on fête les dix ans aujourd’hui, s’il fut le premier réussi, ne permit pas pour autant de rejoindre la bonne orbite. Les « bonnes fées » ne s’étaient pas penchées sur le berceau d’Ariane 5, mais depuis, le lanceur européen a redressé le cap. A la mi-novembre, il devrait accomplir sa 39 e mission. L’ACTU MONDE 5 « La véritable richesse du Mali n’est ni l’or, ni le coton » Bernard Kouchner et son homologue thaïlandais, Nitya Pibulsonggram, à Bangkok, ce matin. DIPLOMATIE Le président du Mali, Amadou Toumani Touré. de meilleure qualité, mais il est moins compétitif. Le Mali est également le troisième producteur d’or en Afrique après l’Afrique du Sud et le Ghana. Mais notre or brille beaucoup plus pour les grandes multinationales que pour le Malien lui-même. Nous n’avons pas les moyens de l’exploiter. Hier, le coton était notre or blanc. Aujourd’hui, nous avons l’or jaune. Mais nous pensons que la véritable richesse du Mali n’est ni l’or, ni le coton. Nous avons des potentialités extrêmement importantes au niveau agro-pastoral. Le cheptel malien est le plus important de la sous-région. C’est dans ce secteur que le Mali a les avantages comparatifs les plus importants. Nous avons les paysans, nous avons l’eau, nous avons les terres et la volonté. Kouchner évoque la Birmanie en Asie ■ Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, est arrivé aujourd’hui en Thaïlande dans le cadre de sa tournée en Asie, entamée hier à Singapour. L’objectif de ce voyage est d’obtenir un renforcement des pressions sur la junte birmane afin qu’elle cesse de réprimer le mouvement de protestation, déclenché par les moines bouddhistes. Pour la France, les pays voisins ont un rôle essentiel à jouer dans cette crise. Mais si la Chine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est ont condamné la répression du mouvement de contestation, elles continuent de rejeter la perspective de sanctions contre la Birmanie. A Bangkok, le ministre des Affaires étrangères a souligné qu’un changement de régime en Birmanie était « impossible » à réaliser immédiatement, engageant la communauté internationale à encourager des réformes progressives dans ce pays. Il a appelé la communauté internationale à soutenir la mission de l’envoyé spécial de l’ONU en Birmanie, Ibrahim Gambari, qui devrait retourner sur place prochainement. Demain, le ministre français des Affaires étrangères est attendu à Pékin pour conclure sa tournée asiatique. Premier vol réussi d’Ariane 5, Kourou, le 30 octobre 1997. JUSTICE. Les parents de Maddie McCann, disparue en mai au Portugal, auraient utilisé une partie des fonds collectés pour la recherche de leur fille afin de rembourser un prêt immobilier. C’est le porte-parole de la famille qui a fait cette déclaration, ajoutant que cela avait cessé depuis. Les époux McCannont été mis en examen, le 7 septembre, soupçonnés d’avoir tué accidentellement leur fille. ❚ PAYS BASQUE. La police espagnole a interpellé, à Saint-Sébastien cette nuit, six personnes soupçonnées d’être à l’origine des violences urbaines ces derniers mois dans la province de Guipuzcoa.❚ PAKISTAN. Un attentat suicide à fait au moins six morts ce matin à Rawalpindi, près du quartier général de l’armée, dans la banlieue d’Islamabad.❚ NIGERIA. Les six employés de la compagnie pétrolière Agip enlevés la semaine dernière ont été relâchés ce matin. Leur plateforme pétrolière avait été attaquée le 26 octobre par un groupe armé. HORACIO VILLALOBOS/EPA/SIPA PATRICK AVENTURIER/GAMMA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :