Direct Soir n°232 29 oct 2007
Direct Soir n°232 29 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°232 de 29 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Benazir Bhutto retour à risques au Pakistan

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
S.IRAN/REUTERS G. HOLUBOWICZ/EYEDEA PRESSE Directsoir N°232/Lundi 29 octobre 2007 4 L’ACTU MONDE Le directeur adjoint de l’AIEA, Olli Heinonen. TURQUIE Nouvelles offensives contre les rebelles du PKK ■ L’armée turque encerclait ce matin une centaine de rebelles kurdes du PKK dans une zone montagneuse proche de la frontière irakienne. Après avoir mené plusieurs attaques en Turquie, les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan ont été bloqués sur la route du retour à leur base arrière, en territoire irakien. Les rebelles se sont réfugiés dans des grottes d’où l’armée turque tentait de les déloger. Le début des affrontements entre l’armée turque et les rebelles En bref ARGENTINE Cristina Kirchner élue présidente ■ Trente et un ans après l’éviction d’Isabel Peron par la junte militaire, une deuxième femme accède à la présidence de l’Etat argentin. Si les résultats partiels, annoncés ce matin, sont confirmés, Cristina Fernandez de Kirchner aura été élue dès le premier tour de l’élection présidentielle. Son adversaire, la député Elisa Carrio, a reconnu sa défaite. Le 10 décembre, Cristina Fernandez succédera donc à son mari, le président Nestor Kirchner. Avocate de formation, la nouvelle chef de l’Etat, 54 ans, a été élue sénatrice de la province de Buenos Aires en 2005. Sa victoire, annoncée par les sondages, porte une nouvelle femme à la tête d’un pays d’Amérique latine, un an après l’élection de Michelle Bachelet au Chili. Elle traduit aussi la volonté de continuité des Argentins, encore marqués par la crise économique et politique de 2001. Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki. NUCLÉAIRE IRANIEN ■ Le directeur adjoint de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Olli Heinonen, est arrivé ce matin à Téhéran, afin de compléter le rapport censé confirmer l’absence d’activité nucléaire militaire en Iran. Cette visite est la troisième des six prévues dans le cadre de l’accord conclu le 21 août entre l’AIEA et la République islamique. Hier, le directeur de l’agence, MohammedEl Baradei, a déclaré qu’il ne disposait d’aucune preuve pour affirmer que l’Iran avait entrepris la fabrication d’une IRAK Nouvelles discussions entre Téhéran et l’AIEA Cristina Fernandez de Kirchner est, après Isabel Peron (de 1974 à 1976), la deuxième femme à accéder à la tête de l’Etat argentin. Attentat sanglant à Baqouba : 27 morts ■ Au moins 27 personnes ont été tuées et 21 autres blessées, ce matin, dans un attentat suicide qui a frappé le quartier général de la police de Baqouba, capitale de la province de Diyala, à 60kilomètres au nord de Bagdad. Selon les forces de sécurité irakiennes, le terroriste serait entré à bicyclette dans le bâtiment, avant de déclencher ses explosifs. Cet attentat intervient alors que s’opère le transfert progressif du commandement américain aux autorités irakiennes. Le Premier ministre, Nouri al-Maliki, assistait ce matin à l’installation officielle de l’administration irakienne du PKK remonte à une semaine. Douze soldats turcs avaient alors trouvé la mort. Depuis, en représailles, plusieurs missions ont été menées contre les séparatistes du PKK. En dépit des nombreux pourparlers et des réticences américaines, Ankara menace toujours d’entreprendre une mission en territoire irakien. L’Iran, dont les représentants se sont entretenus vendredi avec les autorités turques, a également fait part de son opposition à une ingérence en Irak. bombe atomique. Néanmoins, des questions restent en suspens à propos des centrifugeuses d’enrichissement d’uranium. Pour éviter de se voir infliger de nouvelles sanctions, Téhéran doit poursuivre sa collaboration. Avant de se prononcer sur de nouvelles mesures, les grandes puissances attendent la présentation, mi-novembre, d’un rapport sur la coopération de l’Iran avec l’AIEA, et d’un compte rendu du représentant de la diplomatie européenne, Javier Solana, sur ses discussions avec Téhéran. à la tête de la province chiite de Kerbala, située au sud de la capitale. Cette région est la huitième à passer sous contrôle irakien depuis l’été 2006. Dix régions doivent encore acquérir cette autonomie. Les cérémonies se sont déroulées sous très haute surveillance dans un stade de la ville. A cette occasion, le chef du gouvernement a admis que le déploiement des forces de sécurité irakiennes avait pris « beaucoup » de retard. Ces forces sont une cible privilégiée des groupes extrémistes, parfois liés à al-Qaida, qui les accusent de collusion avec les forces américaines. Un barrage militaire dans l’est de la Turquie, hier. ISRAËL. Ehud Olmert a convoqué ce matin une conférence de presse pour annoncer qu’il souffre d’un cancer de la prostate. Le Premier ministre israélien, âgé de 62 ans, ne se met pas pour autant en congé. Ehud Olmert a succédé à Ariel Sharon, plongé dans le coma depuis janvier 2006. ❚ RUSSIE. La Russie a testé ce matin un missile intercontinental. Tiré de Baïkonour, au Kazakhstan, le missile RS-18 a correctement parcouru plus de 5 000 kilomètres, pour atteindre sa cible au Kamtchatka. ❚ PÉTROLE. Pour la première fois, le prix du baril de brut de « light sweet crude » coté à New York dépassait les 93 dollars ce matin, lors des premiers échanges avec l’Asie. Les tensions persistantes au Moyen-Orient, notamment les derniers accrochages entre l’armée turque et le PKK alimentent la flambée des prix. Le pétrole de la mer du Nord était également en hausse, à près de 90 dollars. D. LUNA/AP F. DEMIR/REUTERS
N. NASSER/AP F. CHARTRAND/AP www.directsoir.net BELGIQUE Évasion spectaculaire d’une prison ■ Deux détenus se sont évadés hier de la prison d’Ittre, en Belgique, grâce à l’aide de complices qui, après avoir détourné un hélicoptère, se sont écrasés dans la cour de l’établissement. Les complices ont réussi à s’extraire de l’appareil avant de prendre un gardien de prison en otage. L’homme qu’ils étaient venus chercher, Nordine Ben Allal, et un autre prisonnier ont profité de la confusion engendrée par l’accident pour prendre la fuite à bord d’une voiture munie d’un gyrophare. Le véhicule a été Le président libyen Mouammar Kadhafi au côté de Jan Eliasson, émissaire des Nations unies au Darfour. SOMALIE Le Premier ministre a démissionné ■ Les observateurs n’hésitent pas à parler de « chaos » pour décrire la situation à Mogadiscio, la capitale somalienne, en proie à une nouvelle flambée de violence. Tout au long du week-end, les insurgés islamistes ont durement affronté les forces gouvernementales somaliennes et les troupes éthiopiennes déployées sur place. Ces dernières, appuyées par des véhicules blindés, ont ouvert le feu et trois manifestants ont été tués. En fin de journée, hier, des centaines de familles fuyaient les quartiers du sud de la capitale, théâtre des Le dalaï-lama est arrivé hier à Ottawa, capitale du Canada. En bref TIBET retrouvé à cinq kilomètres de la prison. Nordine Ben Allal a été condamné pour plusieurs attaques à main armée. Surnommé par les médias le « roi de l’évasion », il s’était déjà échappé à plusieurs reprises de prison. La dernière fois remonte à août 2004, et il avait été repris après un an de cavale. Incarcéré à Andenne, il avait été transféré de sa maison d’arrêt en juin dernier après la découverte d’un projet d’évasion dont il avait fait part à des codétenus. Ce matin, les fugitifs n’avaient pas été retrouvés. principaux affrontements, qui témoignent de la déstabilisation profonde du pays depuis le renversement des tribunaux islamiques en janvier dernier. Les manifestants réclament en particulier le départ des contingents éthiopiens déployés sur place, considérés comme des troupes d’occupation. Le Premier ministre du gouvernement de transition somalien, Ali MohamedGedi, a présenté sa démission ce matin au président somalien Abdullahi Yusuf Ahmed, selon un haut responsable de la présidence somalienne. L’ACTU MONDE 5 DARFOUR La prison d’Ittre, en Belgique, où a eu lieu l’évasion. Le boycott fragilise les pourparlers de paix ■ Les concertations devaient se poursuivre ce matin entre le gouvernement soudanais et les rebelles réunis par l’ONU et l’Union africaine à Sirte, en Libye, depuis samedi. Les pourparlers sont fragilisés par le boycott de huit mouvements et du chef rebelle historique, Abdel Wahed MohammedNour. Hier, les factions présentes ont demandé une suspension des négociations et un délai supplémentaire pour permettre à tous les protagonistes d’être autour de la table. Cette requête a été rejetée par les organisateurs. Ils estiment que les absents d’aujourd’hui pourront rejoindre les négociations dans l’avenir. Samedi, le gouvernement de Khartoum a annoncé « un cessez-le-feu unilatéral ». Une promesse à laquelle les rebelles ne croient pas. Hier, le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a enjoint toutes les parties à respecter un cessezle-feu, évoquant de possibles sanctions. Dans les rues de Mogadiscio, hier. Le dalaï-lama rencontre le Premier ministre canadien ■ Après son séjour aux Etats-Unis la semaine dernière où il a reçu la médaille d’or du Congrès, le dalaï-lama poursuit sa tournée nord-américaine par une visite officielle de trois jours au Canada. Arrivé hier à Ottawa, le leader spirituel du Tibet doit être reçu aujourd’hui par le Premier ministre canadien Stephen Harper. A l’approche des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, le dalaï-lama, en exil depuis 1952, prêche pour la paix au Tibet et dans le monde. La rencontre entre les hommes, dont le contenu n’a pas été révélé, irrite profondément la Chine qui considère le leader spirituel comme un dangereux séparatiste. Les autorités chinoises ont aussi critiqué l’annonce faite le 9 septembre 2006 par la Chambre des communes d’accorder au dalaï-lama le titre de « citoyen honoraire du Canada ». Outre Harper, le chef spirituel du Tibet a déjà rencontré la chancelière allemande, Angela Merkel, et le Premier ministre australien, John Howard. Avant de quitter le pays, il devrait dialoguer avec les chefs des principaux partis d’opposition et prononcer une conférence à Toronto. ESPAGNE. Le gouvernement de José Luis Zapatero doit présenter mercredi un projet visant à débarrasser 700 km de littoral du béton. Ce plan de préservation des côtes aurait pour objectif de récupérer par la négociation les espaces construits afin de les démolir, et prévoirait une enveloppe de 5 milliards d’euros pour payer les compensations aux propriétaires. ❚ CHINE. L’une des figures intellectuelles du « Printemps de Pékin », en 1989, est décédée hier soir. Agé de 70 ans, Bao Zunxin avait été emprisonné jusqu’en 1992 après la répression sanglante des manifestations par le régime communiste. ❚ RUSSIE. Alexandre Pitchouchkine, surnommé « le tueur à l’échiquier » a été condamné ce matin à la prison à vie pour les 48 meurtres et trois tentatives de meurtre dont il a été reconnu coupable. AFP F. ABDI WARSAMEH/AP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :