Direct Soir n°231 26 oct 2007
Direct Soir n°231 26 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°231 de 26 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : J.K. Rowling magicienne de Harry Potter

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
PROSPORT/PANORAMIC FOTOS/PANORAMIC Directsoir N°231/Vendredi 26 octobre 2007 12 SPORTS RUGBY ■ Une semaine après la fin de la Coupe du monde, les stars du rugby reprennent le chemin du Top 14 pour se lancer dans le championnat 2007-2008. Forte de son partenariat avec la LNR, Canal+ proposera les plus belles affiches de la compétition en « prime time », ponctuées des résumés des autres rencontres. Avec Dax-Toulouse ce soir, suivi de Stade Français/Clermont-Ferrand demain à 15h, la rentrée rugby promet d’être disputée et spectaculaire… FOOTBALL ■ La Grande odyssée est la course de chiens de traîneau la plus difficile au monde. Du 6 au 16 janvier, elle réunira les meilleurs mushers, sur un parcours de 1000 kilomètres à travers les paysages enneigés de la Savoie. En marge de la compétition, le public pourra profiter des nombreuses animations proposées, telles que l’initiation à la conduite des huskies ou la construction d’igloos. Leader de la Premier League anglaise avec un match en retard, Arsenal fait étalage de son jeu léché et offensif depuis le début de saison, en championnat comme en Ligue des Champions. Après le départ de Thierry Henry, c’est le pari de la jeunesse, pris par Arsène Wenger, qui porte ses fruits. Arsenal, roulez jeunesse Micah Richards, 19 ans, fait partie de la nouvelle génération de Manchester. T. BIANCHIN/ICON SPORT L’ovalie continue sur Canal+ J.-E. PASQUIER/RAPHO MONTAGNE L’odyssée des neiges P.HARDING/FLASH PRESS RUGBY La spiritualité au service de la Rose ■ Afin de surmonter ses blessures et atténuer la pression qui pesait sur ses épaules, l’ouvreur du XV de la Rose, Jonny Wilkinson, a déclaré avoir eu recourt au bouddhisme. « Ne vous méprenez pas, ajoute cependant le buteur anglais. Ne pensez pas que je suis bouddhiste, c’est faux. Je m’en suis juste inspiré, en découvrant des façons différentes de voir la vie. » Une idée à méditer pour ses adversaires, tant le retour de « l’ange blond » a fait du bien à l’Angleterre dans cette Coupe du monde, malgré la défaite en finale. Arsenal compte sept joueurs français : Gaël Clichy, Williams Gallas, Bakari Sagna, Armand Traoré, Abou Diaby, Lassana Diarra et Mathieu Flamini. A titre de comparaison, les Anglais ne sont que cinq dans l’effectif des Gunners ! A Arsenal, être jeune n’est pas rédhibitoire, bien au contraire. Cesc Fabregas (20 ans),Theo Walcott (18 ans), Lassana Diarra (22 ans), ou encore Gaël Clichy (22 ans) le prouvent, et la liste est encore longue. Dans l’effectif des Gunners cette saison, seul quatre joueurs sont nés avant 1980. Depuis plusieurs années, Arsène Wenger déniche aux quatre coins du monde et surtout dans la « vieille » Europe, des pépites et des espoirs en devenir, n’hésitant pas à mettre le prix quand il le faut. Alors que tout le monde prédisait la chute d’Arsenal après le départ de Thierry Henry pour Barcelone, le pari de la jeunesse a ramèné le club londonien sur le devant de la scène. Le départ du numéro 14 a peut-être offert plus de responsabilités aux « baby-Gunners ». Robin Van Persie, auteur de cinq buts et Emmanuel Adebayor, qui a marqué à six reprises, sont intenables, alors que le Croate Eduardo Silva est déjà prometteur. Ce n’est pas pour rien qu’Arsenal possède la meilleure attaque du championnat anglais (21 buts). Mais le mérite n’en revient pas pour autant qu’aux « jeunes » hommes de devant. Ce serait oublier un peu trop vite l’importance d’un Fabregas, véritable clé de voûte de l’équipe.Arrivé à 16 ans en provenance du Barça, l’Espagnol a pris une incroyable dimension. Présent dans la récupération, mais aussi rampe de lancement, Fabregas éclabousse la Premier League de sa classe. Après neuf matchs disputés, Arsenal compte huit victoires pour un nul, et domine le championnat au nez et à la barbe des grands favoris : Manchester United, Liverpool et Chelsea. Dimanche, un véritable test attend la classe « » biberon » de Wenger, à Anfield Road, dans l’antre des Reds, face à Fernando Torres, Steven Gerrad et Dirk Kuyt. Mais il en faut plus pour impressionner ce nouvel Arsenal, qui pourrait bien récolter au printemps les fruits d’une politique atypique. GOLF Un beau parcours afghan ■ Pas facile de jouer au golf quand on habite en Afghanistan. MohamedAfzal Abdul en sait quelque chose. Emprisonné à deux reprises (une première fois dans les années 1980 pendant l’occupation soviétique, une autre dix ans plus tard par les talibans), il a été à chaque fois accusé d’être un espion car il côtoyait des étrangers au club de golf de Kaboul. Les extrémistes talibans, qui ont interdit tous les sports, ont été renversés en 2001. « Aujourd’hui encore, je me sens en danger, déclare Abdul. Mais je n’abandonnerai pas. » Il lui a fallu deux mois pour débarrasser son parcours de golf du matériel militaire qui l’encombrait, et qui date de la guerre civile des années 1990. Micah Richards, l’avenir des Three Lions ■ La nouvelle perle du footballanglais s’appelle Micah Richards. Sélectionné pour la première fois en équipe nationale en novembre 2006 face aux Pays- Bas, le natif de Birmingham vit depuis une ascension fulgurante. Défenseur solide et contre-attaquant rapide, à 19 ans, Richards est en train de détrôner Gary Neville, habituel numéro 2 et latéral droit de l’équipe d’Angleterre. A Manchester City, où il a débuté en professionnel en 2005 à l’âge de 17 ans, Micah Richards réalise un très bon début de saison. Ce joueur aux capacités physiques bien au-dessus de la moyenne devrait rapidement faire tourner la tête aux recruteurs anglais, puisqu’aux dires de nombreux journalistes, la « perfide Albion » n’a pas connu pareil phénomène depuis l’émergence de Wayne Rooney. RUYMEN/IP/ICON SPORT BASKET Pour l’amour du jeu ■ Coupables d’être allés dans des casinos, six arbitres de NBA ont été sanctionnés pour avoir enfreint les règles relatives aux paris. Ces sanctions font suite à l’affaire Tim Donaghy, l’arbitre NBA qui avait reconnu avoir misé sur des matchs. Ce dernier encourt une peine de 25 ans d’emprisonnement et 500 000 dollars d’amende. BPI/PANORAMIC
REPORTAGES-PRESS.COM/ICONSPORT Y. MAINGUY/UMA SBI/ICON SPORT www.directsoir.net RUGBY Top 14 : c’est la reprise Une semaine après la fin du Mondial, le championnat de France reprend ses droits. Si le choc de cette première journée de Top 14 est programmé pour demain après-midi, avec la confrontation entre Paris et Clermont, l’ouverture du championnat est prévue, elle, pour ce soir, avec le déplacement du Stade Toulousain à Dax. Renforcée par un recrutement ciblé avec l’arrivée du Néo-Zélandais Byron Kelleher, l’équipe de Guy Novès pourra aller chercher une victoire en terre landaise. Qui plus est, les promus dacquois seront privés du Samoan Gavin Williams, qui s’est fracturé un métacarpe en Coupe du monde. Les autres rencontres de cette première journée se disputeront demain à partir de 17h30. Le Toulousain Byron Kelleher. ANS. Le Stade Toulousain n’a plus soulevé le fameux Bouclier de Brennus, remis au champion de France de rugby, depuis 2001. Ce dernier titre de la Ville rose était alors le 16 e sacre du club, également triple champion 7d’Europe. BASKET Pau veut enfin décoller Le Palois Ludovic Vaty. ■ La cinquième journée du championnat commence ce vendredi, avec un grand classique de la Pro A. La soirée s’annonce néanmoins pénible pour Pau-Orthez qui, déjà mis sous pression en ce mois d’octobre avec trois défaites, reçoit les Villeurbannais de l’Asvel. Forte d’un début de saison tonitruant, l’équipe d’Aymeric Jeanneau tentera de ravir la première place aux Nancéiens. Mais on peut douter que les Lorrains soient mis en difficulté par la lanterne rouge Dijon, lors de leur match de demain. Ainsi, Le Havre et Cholet, qui s’affrontent dans le même temps, ont peu d’espoir de rattraper leur retard sur le leader ce week-end. FOOTBALL Lyon et Nancy en déplacement Djibril Cissé et l’OM affrontent Sochaux demain. À SAVOIR ED LEMAISTRE/PANORAMIC ■ Les trois premiers de la Ligue 1 joueront tous hors de leur base lors de cette 12 e journée de championnat. Après avoir retrouvé la place de leader, plus conforme à leur statut, les Gones iront défier dimanche le PSG, au Parc des Princes, où le club de la capitale ne s’est toujours pas imposé cette saison. Dauphin des Lyonnais, avec un match en retard, Nancy se déplacera demain chez la lanterne rouge Metz, pour le derby de l’Est, alors que Rennes, qui complète le podium, affrontera Lens à Bollaert. A peine trois jours après son match face à Porto en Ligue des champions, l’OM ira à Bonnal jouer contre Sochaux. Enfin, après cinq défaites de rang, Monaco tentera de mettre fin à cette mauvaise série, en recevant des Caennais peu à l’aise à l’extérieur. Marc Gicquel. AUTO/RALLYE L’opportunité est belle, même énorme.Triple champion du monde en titre, le Français Sébastien Loeb ne pouvait pas espérer mieux à l’occasion de ce rallye WRC du Japon.Vainqueur l’année dernière en terre nippone, l’Alsacien, qui pointe à quatre petits points du leader actuel du championnat du monde, Marcus Grönholm (Ford Focus), a vu son grand rival pour le titre abandonner ce matin suite à une sortie de piste. Le tracé était humide et glissant sur le sol japonais, et le Finlandais n’a pu contrôler sa Ford Focus, lors de la quatrième spéciale. Résultat, une voiture endommagée et une totale impossibilité de poursuivre ce rallye, malgré les efforts déployés par les ingénieurs. Conscient que ce coup du sort va lui coûter cher, Grönholm explique : « Je suis arrivé trop vite et je suis sorti trop large, ça glissait beaucoup et j’ai heurté le talus. Après, j’ai tapé dans tous les sens et j’ai perdu beaucoup de temps pour repartir. C’était un virage où j’avais modifié mes notes pendant les reconnaissances, mais je crois que SPORTS 13 Une voie royale pour Loeb Alors que Marcus Grönholm et Sébastien Loeb sont au coude à coude pour le titre de champion du monde, celui-ci s’est peut-être joué ce matin avec l’abandon du Finlandais durant le rallye WRC du Japon. tout le monde avait fait pareil à cet endroit-là. » Champions en 2004, 2005 et 2006, Loeb et son copilote Daniel Elena voient dans cet abandon une fabuleuse occasion de reprendre la tête du championnat alors qu’il ne restera, à la fin de ce séjour au pays du Soleil-Levant, que deux rallyes à disputer. Deuxième après sept spéciales, placé entre deux autres Finlandais, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala, Loeb ne devrait pas prendre trop de risques durant la suite de l’épreuve qui touche à sa fin ce dimanche. Pour Grönholm, auteur d’une très belle saison, le coup est forcément dur. A 39 ans, le double champion du monde prendra sa retraite à l’issue de cette saison 2007. Finir deuxième serait bien évidemment terrible pour celui qui a remporté douze des vingt-sept dernières épreuves en WRC, et qui a longtemps mené la danse cette année. La fin d’un duel, devenu un grand classique, touchera à sa fin début décembre en Grande-Bretagne. Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena, au volant de la Citröen C4 Total WRC, au rallye du Japon, mercredi. TALENT TENNIS Les Français jouent pour le dernier carré à Lyon ■ Après une journée pleine de surprises hier, à l’image de l’élimination du tenant du titre, Richard Gasquet, totalement impuissant face à son compatriote Tsonga, les quarts de finale débutent aujourd’hui au Grand Prix de tennis de Lyon. A suivre, Marc Gicquel, qui a déjà écarté Robredo, tête de série n°2, et qui affrontera l’Allemand Benjamin Becker. Le Français, finaliste l’an passé, joue FRANCK MONTANELLA ■ Alors que la saison redémarre avec toutes ses étoiles, celle-ci rime également avec nouveau talent. Franck Montanella, 25 ans, fraîchement recruté par le Stade Français, devrait débuter la rencontre face à Clermont demain après-midi au Stade de France. Le jeune pilier formé à Auch profite de l’absence des internationaux, au repos. Il pourra s’appuyer sur sa jeune expérience acquise face aux All Blacks lors des test-matchs de juin. juste et peut rééditer son magnifique parcours de 2006. Autre match important, le duel entre Sébastien Grosjean et Julien Benneteau, qui assurera au minimum un représentant à la France, dans le dernier carré. Enfin le nouveau chouchou du public lyonnais, Jo Wilfried Tsonga, n’aura pas le temps de souffler, puisqu’il rencontrera cet après-midi Oliver Rochus. DPPI PHOTOSPORT/PANORAMIC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :