Direct Soir n°228 23 oct 2007
Direct Soir n°228 23 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°228 de 23 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : le défi agricole pour Michel Barnier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°228 / Mardi 23 octobre 2007 16 CULTURE MUSIQUE The Hives Hauts en couleur En rallongeant de 30 secondes la plupart de leurs interventions soniques, The Hives ont pris du gallon. Comprenant qu’en s’adressant, par des formats courts (2’30 de moyenne par chanson dans leurs précédents albums), aux instincts juvéniles du plaisir éphémère, les divins Suédois sombraient dans la facilité. Ils prennent le taureau par les cornes, sans pour autant trahir leur rock-garage originel. Avec The Black and White Album les dignes héritiers du punk des Sex Pistols et du rock grunge du début des années 1990, de Nirvana à Offspring, réussissent une nouvelle fois à nous surprendre avec leurs compositions 100 % Hives (Tick tick boom, Try it again, ou encore Return the Favour).A savoir: un rythme de guitare alliant mélodie et rythme ultrarapide avec brio, un chant saturé mais audible, et une batterie qui fait trembler les enceintes. Sans oublier des paroles décalées, à l’humour corrosif. De quoi faire sauter et danser dans tous les sens ceux qui s’aventurent à glisser leurs compositions dans le mangedisque, au risque de (le faire) disjoncter. Dire que les Hives sont les plus grands rockeurs nordiques ne voudrait certes pas dire grand-chose, compte tenu d’une concurrence assez faible. Se risquer à dire que les Hives surpassent haut la main tous les groupes en «Th» que l’Angleterre ait jamais produit, voilà de quoi semer la zizanie. Mais ils assument en musique sur It won’t be long, où l’en entend l’écho de groupes comme Bloc Party, Maximo Park ou Franz Ferdinand. Ils vont même jusqu’à se moquer éperdument du disco (T.H.E.H.I.V.E.S). Leur tailler un costard de star? Ces classieux rockeurs, qui se présentent toujours en parfaits costumes trois-pièces noir et blanc, s’en sont déjà chargés avec Your knew favorite band, album best-of sorti en 2006 signifiant littéralement: votre nouveau groupe préféré. The White and Black album, The Hives, Interscope. La bonne ADRESSE Lambert Wilson: ballades d’un acteur ■ Sourire enjôleur, regard perçant, Lambert Wilson est un homme charmant. A l’aise sur les planches d’un théâtre comme sur les tournages des comédies françaises (Jet set) ou des blockbusters américains (Matrix Reloaded), il est avant tout un acteur de talent. Depuis le mois de février, le jeune quinqua est aussi officier des Arts et des Lettres. Lambert Wilson a tout pour plaire et pour faire ce qui lui plaît. Comme la musique est l’une de ses plus grandes passions, il n’hésite pas à se livrer dans un album intitulé Loin. Les textes des chansons sont interprétés d’une jolie voix de baryton. Même si on préfère quand même le voir que l’écouter. Loin, de Lambert Wilson, EMI. © DR Avec The Black and White Album, The Hives réussissent toujours à surprendre leur public. DÉJEUNER VITE FAIT BIEN FAIT Le Parisien pressé, stressé, a soif de zénitude tout en restant gourmand. Pour répondre à ces attentes, Arnaud Menendez a créé C Nature.Après avoir investi la place de la Madeleine, il a ouvert il y a six mois une seconde adresse, à deux pas des Champs. Deux restaurants qui reprennent le concept des «deli’s», avec entrées, plats et desserts à portée de main, à emporter ou à consommer sur place. Le tout dans un cadre rafraîchissant, zen, moderne et épuré. Sur les étagères, plats chauds (8,50 €), tartes salées (7,90 €), soupes © NOD/ABACAPRESS maison (3,90 €), salades et sandwiches (autour de 4 €), sont tous composés à partir de produits qui fleurent bon le soleil. Sans compter les jus fraîchement pressés pour requinquer le quidam, prêt à repartir dans la faune parisienne armé d’anticorps jusqu’aux dents. Démonstration faite qu’une restauration rapide ne passe pas forcément par le sacrifice de la détente, du goût et de la diététique. Alors qu’est-ce qu’on dit? Merci Monsieur Menendez. On repassera pour le goûter. C Nature, 122, rue de la Boétie, Paris 8 e . Deportivo poursuit le sprint ■ Le premier album de Deportivo respirait la fureur d’un jeune groupe vindicatif. Trois jeunes garçons, copains d’enfance, avaient réussi à proposer du rock massif avec une désinvolture rafraîchissante, notamment dans les textes. Adeptes des sifflotis et du kazoo, le trio est loin des stéréotypes des groupes surengagés et surexposés. Leur deuxième album, produit par Gordon Raphaël (The Strokes) a gardé les qualités du premier: il est très court (30 minutes), énervé mais rythmé par des ballades incongrues. On se réjouit d’y trouver, entre autres chansons agréables, une reprise de Les bières aujourd’hui s’ouvrent manuellement, hommage naturel à Miossec. Deportivo, Deportivo, Barclay. © ANDY EARL JEUX VIDÉO Une expérience avec un grand E © DR ■ Une femme qui se réveille sur un bateau vide, un système de surveillance dernier cri: il n’en faut pas plus pour faire d’Experience 112 une des meilleures surprises de cette fin d’année. L’originalité vient du fait qu’on ne contrôle pas directement l’héroïne, mais un «deus ex machina» ayant la main sur tous les équipements électroniques. Caméras à déplacer, sas de sécurité à ouvrir, vous devrez attirer l’attention de la jeune femme et la guider à distance pour débloquer la situation. Preuve de ses qualités, Experience 112 a remporté les prix du meilleur jeu PC, du meilleur scénario et le grand prix du jury au dernier festival de Montreuil. Experience 112, Micro Application, PC, 45 € environ. Tout roule pour Skate. © DR ■ Tony Hawk skatera plus seul les consoles. Avec Skate., Electronic Arts impose sa vision du jeu de planche à roulettes. Un regard différent axé sur la simulation. Ici, point de tricks irréalisables comme c’est le cas sur la licence Tony Hawk. Le skateur et sa planche se dirigent à l’aide des deux joysticks analogiques de la manette pour «rentrer» les hollies et double flips de manière intuitive. Avec une aire de jeu immense et bien pensée, des graphismes photo-réalistes, Skate. s’impose comme l’expérience la plus proche de l’esprit de ce sport pour casse-cou exigeants. Skate. Electronic Arts. Disponible sur Xbox 360 et PS3. 70 €. Déconseillé aux moins de 12 ans.
© ERIC ROBERT/DIRECT8 Ce soir, Valérie Trierweiler reçoit François Goulard, député UMP du Morbihan, ancien ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche Chaque mardi soir, pendant 52 minutes, Valérie Trierweiler reçoit une personnalité du monde politique et mène une interview rythmée et sans complaisance. Avec la participation de Mikaël Guedj. *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS — canal 38 — CanalSat Horizon, canal 16), le câble (Numéricâble — canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). POLITIQUEMENT PARLANT Le rendez-vous politique de Direct8, tous les mardis à 22h10. LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :