Direct Soir n°227 22 oct 2007
Direct Soir n°227 22 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°227 de 22 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : José Manuel Barroso l'Europe relancée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ED LEMAISTRE/PANORAMIC FLASH PRESS/FLASH PRESS www.directsoir.net FORMULE 1 Kimi Räikkönen met tout le monde d’accord Au volant de sa Ferrari, le pilote finlandais a remporté hier, à 28 ans, son premier titre de champion du monde de Formule 1, en terminant premier du dernier Grand Prix de la saison à Interlagos (Brésil) devant son coéquipier Felipe Massa. Quel final ! Le rideau est tombé hier soir. Un rideau rouge, comme la couleur de la Scuderia, championne du monde des constructeurs, mais aussi écurie du nouveau champion du monde des pilotes, le Finlandais Kimi Räikkönen. Alors que le jeune premier de la F1, Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), possédait encore un peu d’avance à l’orée de cet ultime acte d’une saison riche en suspense et en affaires, le pilote Ferrari a coiffé tout le monde sur le fil, remportant son premier titre à 28 ans. Deuxième en 2003, puis en 2005, Räikkönen peut savourer ce sacre qui récompense sa belle régularité au cours de cette saison 2007. Car si l’attention médiatique s’est essentiellement axée sur l’émergence du phénomène britannique et sur la rivalité sulfureuse des deux flèches d’argent, c’était sans compter sur le sérieux et le talent du successeur de Mika Häkkinen. Avec ce dernier succès sur la piste d’Interlagos, au Brésil, Kimi FOOTBALL L’OM gagne enfin Zenden, auteur du but marseillais. porte à six son nombre de victoires en Grand Prix cette saison. Le meilleur total. La logique est respectée. Dès les débuts de la course, et ce jusqu’à la fin, Räikkönen a profité des erreurs de jeunesse d’Hamilton. Ce dernier pourtant quatrième au départ est sorti de piste dès le troisième tour et a été victime d’un problème électronique le reléguant à la 18 e position. Nerveux, peut-être trop jeune (22 ans) pour gérer la pression dans ce final à suspense, qu’il avait luimême relancé à Shanghai, Hamilton laisse filer un titre qui semblait lui tendre les bras, en finissant septième. Son talent est énorme, et la jeunesse se forge aussi dans ce genre d’échec. Au final, Räikkönen repart avec le titre, Hamilton avec la deuxième place et Alonso la troisième marche du podium. Hier, McLaren-Mercedes a tout perdu. Du côté de Ferrari, en revanche, le temps est au beau fixe. La prochaine saison promet d’être celle des revanches ou de nouvelles surprises. ■ L’Olympique de Marseille a remporté hier soir sa première rencontre à domicile de la saison 2007-2008, face à Lens (1-0). Après un début de match timide, les Marseillais ont pris peu à peu l’ascendant sur leur adversaire, sans toutefois parvenir à tromper la vigilance de Runje. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir enfin trembler les filets du Vélodrome, grâce à un but du Néerlandais Zenden. L’OM « Sauce Gerets » est peutêtre venu au monde hier soir. Mais si le nouveau coach olympien a réussi son baptême au Vélodrome, il faudra encore attendre avant de voir ses joueurs reproduire un jeu qui les avait conduits par le passé aux sommets de l’Europe. La rencontre de mercredi, en Ligue des champions face à Porto, permettra au « Sorcier belge » de tester une nouvelle fois son « aura ». L’entraîneur lensois Jean-Pierre Papin, qui retrouvait le public phocéen, gardera un mauvais souvenir de la soirée, puisque son équipe entre à présent dans la zone rouge (17 e). TENNIS Richard Gasquet visera le doublé à Lyon Richard Gasquet, vainqueur du Grand Prix de tennis en 2006. ■ Créé par Gilles Moretton en 1987, le Grand Prix de tennis de Lyon redémarre dès aujourd’hui et jusqu’à dimanche, au Palais des sports de Lyon. Une 21 e édition du GPTL, qui s’avère importante pour les joueurs afin d’engranger des points en vue de la qualification pour les Masters qui se dérouleront à Shanghai en fin de saison. Vainqueur en 2006, le Français Richard Gasquet visera un doublé dans la capitale des Gaules. Le tableau s’annonce relevé avec la présence d’Ivan Ljubicic, Igor Andreev ou encore Tommy Haas. Au programme des Français dans cette première journée, le duel entre Marc Gicquel et l’Espagnol Tommy Robredo, mais aussi Jo-Wilfried Tsonga opposé à l’Américain Vincent Spadea, sans oublier le duel 100% tricolore entre Edouard Roger-Vasselin et Julien Benneteau. SPORTS Kimi Räikkönen, sur Ferrari, remporte à 28 ans son premier titre de champion de monde. 13 A. KALAGANI/AP
FRAICHER-MATTHEY PIERRE ET GILLES Directsoir N°227/Lundi 22 octobre 2007 14 CULTURE THÉÂTRE Une belle leçon de mise en scène Après « Festen », Daniel Benoin porte sur les planches « Faces ». Un second coup de maître qui tient à un très bon casting, et à une ingénieuse mise en scène. Avec Faces, Daniel Benoin casse les codes en intégrant les spectateurs au sein du décor. Une sélection de la collection Pinault. TOP DES TOPS DR 1 ART Le Théâtre de Nice est métamorphosé. La scène laisse place à des carrés composés de quatre canapés où le public s’installe, quelque peu interloqué. Avec Faces de John Cassavetes, Daniel Benoin casse les codes en intégrant les spectateurs au sein du plateau. Ces derniers, assis aux côtés des acteurs, assistent à l’effondrement d’une femme (Valérie Kaprisky) quittée par son mari (François Marthouret) qui lui préfère les bras de la touchante Jenny (Helena Noguerra). Pour sa seconde expérience sur les planches, cette dernière marie ses deux passions : le jeu et le chant. « Au début, j’ai eu la trouille car j’ai aussi peur de chanter », avoue-t-elle. Et pourtant, Helena enchaîne les tableaux avec une sensualité et une fragilité sincère. L’image est tout aussi présente que la musique avec un procédé original : l’utilisation d’une caméra vidéo qui passe de main en main entre les personnages. Daniel Benoin aime le septième art et estime que « ce que l’on écrit aujourd’hui au cinéma est parfois plus intéressant que ce que l’on écrit au théâtre ». Dans un dispositif scénique similaire, le directeur du Théâtre de Nice met également en scène une autre pièce, d’un style très différent : Le Nouveau Testament de Sacha Guitry. Les deux spectacles sont à voir absolument. Faces, jusqu’au 4 nov., Le Nouveau Testament, jusqu’au 3 nov., Théâtre de Nice, Promenade des Arts, (0493139090) www.tnn.fr. Le temps s’arrête à Lille EXPOSITION COMIQUE Le nouvel intérieur de Mademoiselle Barbie ■ Frivole peut-être, mais résolument dans l’air du temps, la poupée Barbie est toujours à la pointe de la mode. Après s’être fait confectionner des robes par les plus grands couturiers du monde (comme Jean Paul Gaultier et Dior), c’est sa maison qui est intégralement repensée par des professionnelles. Dix femmes architectes, talentueuses et créatives, ont créé neuf pièces à l’échelle 1/6 e pour satisfaire ses besoins en matière de confort et de modernité. Très différentes, mais toujours originales, chacune des pièces exposées à la Cité de l’architecture a un objectif et une utilité précise. Le « Secret Garden » créé par Raphaëlle Hondelatte, est une forêt de plumes vertes, dans laquelle Barbie peut se cacher et révéler ses secrets. Un peu plus loin, avec le « Beauty Building Space », Karine Herman invente un dressing idéal dans lequel la poupée peut s’adonner à des rêveries et transformations narcissiques. Une exposition très féminine. La villa de Mlle B., jusqu’au 27 janvier, à la Cité de l’architecture, 1, place du Trocadéro, Paris 16 e (0158515200). ■ Grand amateur d’art, François Pinault présente une sélection des plus belles œuvres de sa collection. En partenariat avec le Palazzo Grassi de Venise, Lille 3000 organise cette exposition qui offre un point de vue de choix sur l’histoire contemporaine. Six thèmes composent cette marche culturelle mise en valeur par des pratiques artistiques variées (photo, vidéo…). Le passage du temps, jusqu’au 30 décembre au Tri postal, avenue Willy-Brandt, Lille (0328523000). James Blunt All the lost souls/WEA jkle 2 Manu Chao La radiolina/Because 3 4 5 Vanessa Paradis Divinidylle/Barclay Après les couturiers, elle fait travailler les architectes. Katie Melua Pictures/Dramatico Bruce Springsteen Magic/Columbia jkle jkle jkle jkle Un grand coup de mou. Tandis que les maisons de disques préparent la période de Noël, traditionnellement la plus lucrative de l’année, le quinté de tête du Top-albums reste relativement mou. James Blunt continue à dominer le classement français et la surdouée, Katie Melua, croque une place. Légende : (e) nouvelle entrée - Source : SNEP/IFOP DR C’est tout elle ■ Virginie Hocq revient avec C’est tout moi, un one-woman show tendre et loufoque. A l’image de cette piquante trentenaire, son univers déborde d’énergie. Chanson belge, speed dating, vie de couple et personnages burlesques pimentent ce show jubilatoire. Un concentré de talent à ne manquer sous aucun prétexte. C’est tout moi, jusqu’au 31 décembre au Petit Montparnasse, 31, rue de la Gaîté, Paris 14 e (0143227774). LIVRE Depardon et l’Amérique ■ Publié originellement en 1983, Le désert américain vient d’être réédité par la Bibliothèque des arts. Né plusieurs événements simultanés, qui touchèrent droit au cœur Raymond Depardon, l’ouvrage met en image son rêve d’enfance qu’est le nouveau continent : l’Amérique et ses grands espaces, l’Amérique pays du septième art, l’Amérique et ses idéaux de liberté… Depardon saisit avec génie la fascination des déserts, la culture des voyages au long cours et des escales qui les rythment. Ses photos, pures beautés, donnent à rêver et offrent un prétexte à l’évasion. Cette réédition est l’occasion inespérée de (re)plonger dans l’univers du photographe. Le désert américain, de Raymond Depardon, éd. Bibliothèque des arts, 15 €. Raymond Depardon, auteur du livre Le désert américain. OLIVIA DROESHAUT & YVES DETHIER/DYOD HAHN-NEBINGER-GORASSINI/ABACA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :