Direct Soir n°214 3 oct 2007
Direct Soir n°214 3 oct 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°214 de 3 oct 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Cécile de France secrets d'une réussite

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
M. VITCHI/ABACA SARVARY-BENE/RETNAUS/STARFACE ALBERT FERREIRA/STARTRAKS/ABACA Directsoir N°214/Mercredi 3 octobre 2007 18 V.I.P. JEUX David Hallyday, c’est l’album de la maturité ! Comment vous sentez-vous à quarante ans ? En pleine forme ! Il parait que la vie d’un homme commence à ses 40 ans. J’attends de voir donc ! Cet album m’a permis de dire des choses que je n’aurais pas osé exprimer avant, il est plus intimiste et personnel. Vous avez beaucoup écrit pour d’autres stars. Vous êtes un people, ami des people ? Je suis très loin de tout cela ! Premièrement, le fait de ne pas habiter en France me permet de prendre du recul. D’autre part, j’ai un fort instinct de protection. Quand j’exerce mon métier, je suis dans la lumière et les paillettes. Dès que j’arrête mon travail, j’essaye d’en sortir rapidement pour me préserver. Je ne critique pas ceux qui ont besoin de se montrer. Moi, ce n’est pas mon cas. La plupart de mes amis ne travaillent pas dans la musique, et parler d’autre chose me fait du bien ! J’ai aussi beaucoup d’autres passions qui me prennent du temps. Le sport par exemple ? Vous êtes passionné de sport automobile et on vous aurait vu jouer au tennis avec Fabrice Santoro. Fabrice est un très bon ami, j’aime sa simplicité… Mais en tennis, je lui ai tout appris, bien entendu (rires) ! On vous dit très cinéphile… Avez-vous un film à conseiller ? Hier, j’ai vu 7h58, ce samedi-là, c’est très bien… Je peux en effet regarder 3 ou 4 films par jour. J’adore SteveMcQueen. Une chanson sur mon dernier album porte d’ailleurs son nom… Avez-vous des projets du côté du cinéma ? J’ai pu faire deux films il y a bien longtemps aux Etats-Unis, mais j’ai été très occupé par la musique par la suite. Aujourd’hui, sans que je vienne les chercher, certaines choses reviennent. Ça m’amuserait beaucoup de recommencer à tourner, et je suis parallèlement en train de monter ma maison de production. ZOOM SUR… Son neuvième album est déjà un succès. David Hallyday se produit dès ce soir, sur la scène du Zèbre de Belleville, pour une série de concerts acoustiques jusqu’au 6 octobre, avant d’investir La Cigale en mars. Il a soufflé ses quarante bougies cette année et semble très serein. L’âge de raison selon David La chanteuse américaine Alicia Keys ne doute plus. Bruce a été privé de discothèque. A quoi ressemblent vos journées ? Je cours une heure ou une heure et demie tous les matins, je passe ensuite mes journées à composer, même si en ce moment je suis très pris par les médias. L’après-midi, je répète. J’essaie de trouver quand même le temps de déjeuner avec mes amis, ou, quand elle est près de moi, de passer du temps avec ma femme. Comme beaucoup de papas divorcés, je vois mes deux premiers enfants un week-end sur deux. Je veux maintenant profiter au maximum de ma famille. Avez-vous un modèle ? Je suis bouddhiste depuis longtemps. Donc avant d’admirer quelqu’un, j’essaie plutôt d’assumer le fait d’être moi-même et devenir une meilleure personne que je ne le suis aujourd’hui. Quel est votre endroit préféré ? Mon bain, avec quelques bougies et un club sandwich ! Plus sérieusement, je pense que ce qui me rend vraiment heureux, c’est un endroit où je peux partager des moments en famille ou entre amis. C’est ma seule condition au bonheur. David Hallyday, David Hallyday, Mercury. Bruce Willis reste sur le trottoir J’ai une mentalité de guerrier. J’aime la difficulté, car elle me pousse à faire toujours mieux. David Hallyday Alicia Keys superwoman ■ La chanteuse américaine Alicia Keys qui sortira son nouvel album As I am (« Comme je suis ») le 9 novembre prochain, s’est exprimée dans les colonnes du New York Times pour expliquer les paroles de ses chansons. Fière de son évolution, qu’elle évoque dans sa chanson Superwoman, la pianiste de 26 ans affirme être passée en quelques années de l’incertitude à la détermination. « Quoique je fasse, même si je ne suis pas dans mon assiette ni sous mon meilleur jour, confie Alicia Keys, j’essaie de me rappeler que je reste une superwoman. » ■ On a beau s’appeler Bruce Willis, être un des comédiens les plus reconnus au monde, et malgré tout, éprouver des difficultés à entrer en discothèque. Le mois dernier, le héros de Die Hard s’est ainsi vu refuser l’entrée d’un club new-yorkais. Le videur n’avait pas reconnu la star, et l’a laissé sur le trottoir en lui déclarant que le club était plein. M. VITCHI/ABACA Bernard Campan vieillit avec joie ■ Certains hommes, comme Sean Connery ou George Clooney, se bonifient avec l’âge. L’acteur et réalisateur français Bernard Campan semble être de ceux-là. Dans un entretien accordé au magazine Gala, l’inconnu qui ne l’est plus s’est exprimé sereinement sur le fait de prendre de l’âge : « Ma vie me plaît, mon âge me plaît, a-t-il déclaré. L’année prochaine, j’aurai cinquante ans et je me dis que j’ai de la chance ! Certains vivent ça comme un passage obligé, pour moi c’est un privilège. Ça me transporte de joie ! » BON ANNIVERSAIRE INGRID CHAUVIN A 34 ANS Née le 3 octobre 1973 à Argenteuil (Val-d’Oise), d’un père informaticien et d’une mère aquarelliste, l’actrice Ingrid Chauvin fête aujourd’hui son 34 e anniversaire. Après des études d’esthéticienne, elle exerce un temps la profession de maquilleuse artistique, tout en suivant des cours de théâtre malgré l’hostilité de ses parents. Repérée par AB production, elle s’illustre dans quelques sitcoms (Salut les Musclés). Devenue depuis Femme de loi sur TF1, Ingrid multiplie aujourd’hui les apparitions dans des feuilletons télévisés. KHAYAT-NEBINGER-GORASSINI/ABACA BAHI/ANGELI
A. LABROUSSE DR www.directsoir.net 20H45 – Documentaire 20H35 Direct 8 La réalisatrice Jihan el-Tahri. 20H50 France 20H50 Les reines du Nil ■ Frédéric Wilner nous entraîne dans 3000 ans d’histoire, aux côtés des plus belles femmes de pouvoir. Néfertiti et bien d’autres furent les pionnières de la politique au féminin. Dans le secret des Reines du Nil conduit le téléspectateur dans une enquête passionnante. Des Racines & des Ailes : Les reines du Nil, documentaire. RÉSURGENCE D’UNE HISTOIRE INCONNUE GAGNEZ DES PASS POUR 1 JOURNEE A PORTAVENTURA POUR 4 PERSONNES ! Les 30 premiers e-mails gagneront chacun 4 pass pour 1 journée. L’horreur s’empare de PortAventura (Barcelone, Espagne). Mystère et divertissement seront au rendez-vous pour fêter Halloween dans toute sa… frayeur ! Le parc se vêtira de ses habits les plus macabres pour l’occasion. Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : portaventura Directsoir vous offre 30 pass pour 4 personnes, pour une journée à PortAventura, valables jusqu’au 5 janvier 2008. L. DENIS/FRANCE2 Scoop toujours ■ Dernier volet du téléfilm Notable donc coupable qui relate la mise en cause de Dominque Baudis dans l’affaire Alègre. Ce scandale sera débattu en deuxième partie de soirée par des témoins et acteurs de l’affaire, arbitré par Yves Calvi. Notable donc coupable, téléfilm et débat. Réalisatrice de renommée internationale, Jihan el-Tahri livre pour Arte un documentaire passionnant, Cuba, une odyssée africaine. Dans Cuba, une odyssée africaine, vous revenez sur l’engagement de Cuba en Afrique. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ? J’ai commencé à m’intéresser aux guerres par procuration que se livraient les blocs Est et Ouest sur le continent africain pendant la Guerre froide. Au fur et à mesure, je suis tombé sur cette histoire méconnue de l’intervention de Cuba en Afrique. Cuba avait une réelle volonté d’aider les jeunes nations africaines à acquérir leur indépendance. Selon vous, pourquoi cette intervention de Cuba en Afrique est-elle si peu connue du grand public ? Je pense qu’après la révolution cubaine, étant donné la nature des relations du pays avec les Etats-Unis, les informations sur Cuba ont été quelque peu « fermées ». De l’autre côté, les Cubains eux-mêmes souhaitaient que cela reste secret. Ils voulaient seulement créer un pôle de solidarité avec les pays pauvres. Ils ont gagné plusieurs batailles, mais ils ont perdu la guerre. Vous avez recueilli les témoignages des principaux acteurs de cette odyssée, dont Castro ou Larry Devlin, de la CIA. Comment avez-vous fait ? J’ai cherché à savoir qui était le mieux placé pour raconter ce qui s’était passé de l’intérieur. Il n’a pas été facile de trouver Larry Devlin et encore moins de le faire parler. J’ai essayé de les convaincre de l’intérêt de parler de cette histoire méconnue pour qu’ils acceptent de témoigner. Il était important d’avoir le point de vue de chacun. Le plus difficile a été de retrouver les soldats cubains qui ont participé aux différentes expéditions. C’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. J’ai mis trois ans pour faire ce film. Quel est votre prochain projet ? Je travaille sur un film de deux heures à propos de l’Afrique du Sud, où j’enquête sur l’après-Mandela. 20H45 ODYSSÉE MÉCONNUE Jihan el-Tahri revient sur trente ans d’engagement cubain aux côtés des jeunes nations africaines défendant leur indépendance. De 1961 à 1989, du Congo à l’Angola en passant par la Guinée-Bissau, ce documentaire en deux parties (2x59 min) livre un témoignage saisissant sur une période méconnue de l’Histoire. Cuba, une odyssée africaine, DVD disponible chez Arte Video. TÉLÉVISION 19 Daphné Desjeux, la chroniqueuse de l’émission Y’a que la vérité qui compte, sur TF1, sort des loges. Elle sera à partir de la fin octobre sur la chaîne Téva, pour présenter, le week-end, le magazine de bien-être intitulé My Téva. L’âge de la rébellion ■ Jeune parisien en révolte, Franck est envoyé en Camargue, dans l’élevage d’un oncle (interprété par Daniel Russo) qu’il rend responsable du suicide de son père. Or, cet oncle fait par ailleurs l’objet d’insistantes rumeurs, l’accusant d’être l’auteur d’un accident qui a coûté la vie à l’un de ses employés. Contraint de travailler parmi les chevaux, Franck est quotidiennement confronté à Ouriga, une superbe jument, aussi rebelle que lui. A son contact, Franck va s’ouvrir aux autres, et découvrir la véritable personnalité de cet oncle si décrié… Une magnifique histoire, qui raconte si bien le passage à l’âge adulte et les mystères de la terre de Camargue. Ouriga, film. Au contact de la jument Ouriga, Franck s’ouvrira aux autres. DR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :