Direct Soir n°211 28 sep 2007
Direct Soir n°211 28 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°211 de 28 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : The Police, Sting fait revivre le groupe

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
MARK BAKER/AP STEVE HOLLAND/REUTERS Directsoir N°211/Vendredi 28 septembre 2007 14 SPORTS FORMULE 1 ■ Malgré un mauvais début de saison (deux points marqués depuis le début de la compétition), l’écurie de Formule 1 Honda a annoncé qu’elle ferait confiance aux pilotes en place actuellement pour la saison prochaine. Le Brésilien Rubens Barrichello et l’Anglais Jenson Button seront donc au volant des bolides japonais l’année prochaine. Nick Fry, le patron de l’écurie, a déclaré être très heureux de continuer à travailler avec les deux hommes. RUGBY Les Tonga affrontent les Anglais, champions du monde en titre, ce soir au Stade de France, pour une place en quart de finale. Dans cette rencontre décisive, les joueurs du Pacifique pourront compter sur leur homme en forme du moment : Finau Maka. Une force de la nature et un joueur exemplaire sur le terrain. Maka, le colosse des Tonga Finau Maka dispute sa première Coupe du monde avec les Tonga. GILLES LEVENT/DPPI Honda fait confiance à ses pilotes R. VERGNAUD/ICON SPORT HALTÉROPHILIE Fort comme un Biélorusse ■ Le Biélorusse Andreï Ribakov a établi un nouveau record mondial à l’arraché lors des championnats d’Europe organisés en Pologne, à Wladyslawowo. L’athlète, qui concourrait dans la catégorie des 85 kg, a réussi à soulever 187 kg lors de son troisième essai. Il améliore ainsi d’un seul kilo le record précédent, établi le 6 mai 2006. Une performance de poids. D. LE LAN/FLASH PRESS 1m91, 108 kg, une coupe de cheveux afro qui n’est pas sans rappeler les fameux Jackson Five et un talent fou pour le rugby : voilà ce qui résume en quelques mots Finau Maka. Né en 1977 à Longoteme, aux îles Tonga, il débute sa carrière professionnelle en Nouvelle-Zélande, où il se forge une renommée de très bon défenseur, solide et combatif. Il rejoint en 2001 son frère Isitolo au Stade Toulousain. Rapide et perforateur, il devient incontournable au sein de cette équipe, et devient vite la terreur des défenses adverses.A Toulouse, son comportement fait l’unanimité tant sur le terrain qu’en dehors. Il remporte deux coupes d’Europe avec le Stade Toulousain, en 2003 et 2005. Sa carrière Les joueurs en club est donc une vraie réussite. tongiens et fidjiens Au niveau international, Finau Maka sont près de 200 à évoluer a honoré le 12 septembre dernier, dans les divisions françaises. Parmi les plus connus : face aux Etats-Unis, sa première Isireli Bobo à Biarritz, sélection pour les Tonga, à tout Viliami Vaki à Perpignan, juste trente ans. On peut être surpris par la convocation tardive de ce et Finau Maka à Toulouse. grand joueur, mais l’explication est simple. Finau Maka voulait jouer pour la sélection française, comme l’avaient fait avant lui les Sud-Africains naturalisés français Pieter De Villiers ou Brian Liebenberg, mais le sélectionneur français Bernard Laporte n’a jamais fait appel à ses services. Dès lors, Finau Maka a accepté de porter le maillot tongien à l’occasion de cette Coupe du monde en France, pour le plus grand bonheur de ses compatriotes. Auteurs de débuts remarqués, Maka et son équipe défient l’Angleterre ce soir, au Stade de France, pour une place historique en quart de finale. Si les Tongiens réussissaient à battre les Anglais, ils réaliseraient la grosse performance de cette Coupe du monde de rugby et Maka ne regretterait sûrement pas son choix. FOOTBALL La Tunisie caillassée au Soudan ■ En déplacement au Soudan, l’équipe nationale de Tunisie a reçu un accueil plus qu’hostile. « Au début, les gens nous saluaient quand nous passions », a déclaré David Jemmali (photo), l’arrière-droit des Aigles de Carthage. « Mais lorsque le jour du match est arrivé, ils nous ont caillassés et brisé toutes les vitres. C’étaient des rochers, et je n’exagère pas », a repris, choqué, le défenseur bordelais. La Tunisie s’est inclinée 3 à 2. SAUT À LA PERCHE 2008, l’année du record ? ■ La championne du monde de saut à la perche, Yelena Isinbayeva, a assuré, mardi à Shanghai, être persuadée de battre en 2008, son record du monde (5,01 m), établi lors des championnats du monde d’Helsinki, en 2005. Depuis, elle n’est pas parvenue à l’améliorer, en dépit de plusieurs tentatives, notamment aux mondiaux d’Osaka où elle a tout de même conservé son titre. Auteur des 16 meilleurs sauts réussis dans l’histoire de la perche féminine, elle demeure la star incontestée de la discipline. A 25 ans, Isinbayeva souhaiterait, une fois sa carrière de sportive terminée, intégrer le CIO, comme l’a fait, avant elle, son mentor Sergeï Bubka. Les Tonga, terre de rugby ■ Le rugby est une institution dans les îles du Pacifique. Les Tonga n’échappent pas à cette règle. En 1923, la fédération tongienne de rugby est créée. La sélection nationale affronte durant trente ans les autres équipes du Pacifique. Ce n’est qu’en 1973 que les Aigles des mers (surnom des Tongiens) affrontent pour la première fois une grande nation du rugby, l’Australie, qui les bat 16-11. L’année suivante, les Tonga partent en tournée en Europe, où malheureusement ils ne brillent guère (1 victoire en 10 matchs). En Coupe du monde, l’équipe tongienne n’a manqué qu’une seule édition, celle de 1991, et n’a jamais atteint un quart de finale. Les Tonga remportent leur plus belle victoire en 1999 face aux Français (20-16). Ils voudront certainement écrire une nouvelle page de leur histoire et atteindre leur premier quart de finale, en venant à bout du XV de la Rose, ce soir. MOUNIC/PRESSE SPORTS RUGBY Trois mois sans stade pour les streakers ■ La sentence est tombée concernant les deux streakers du matchs Australie- Fidji (55-12). Le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné à trois mois d’interdiction de stade les deux hommes qui ont pénétré à demi-nus sur la pelouse du stade de la Mosson, à Montpellier, le 22 septembre dernier. P.LAURENSON/FLASH PRESS
K. NOGI/AFP E. GERARDIN/ICON SPORT H. BELLENGER/ICON SPORT www.directsoir.net BASKET Les Bleues dans le vif du sujet Emilie Gomis (à droite). ■ Après la victoire contre l’Italie (64-48), les Françaises débutent le second tour de l’Euro 2007 ce soir, en affrontant la Biélorussie, à 21h à Ortona (Italie). Dans cette Poule F, la France fait figure d’outsider, tout comme l’Espagne, alors que la Russie reste la grande favorite. Si les Tricolores ont réussi un premier tour très satisfaisant, en étant notamment à 4 petits points de faire chuter les Russes, elles devront toutefois se méfier des Biélorusses, véritables invitées surprises, qui possèdent tout de même la meilleure attaque du tournoi (77,7 pts de moyenne). C’est le nombre de clubs de Ligue 1 qui ont réussi à passer les 16 e de finale de la Coupe de la Ligue, sur les 18 engagés. Saint-Etienne, Lille, Lorient, Sochaux, Toulouse, Strasbourg et Bordeaux, le tenant du titre, n’auront pas réussi à passer 11l’écueil de ce premier tour. FOOTBALL Lyon joue pour le sommet Le Lyonnais Fabio Grosso. ■ L’Olympique Lyonnais affrontera le Racing Club de Lens, demain soir au Stade de Gerland, à 18h, à l’occasion du match en retard de la 3 e journée de championnat. Tenus en échec par Lille, dimanche dernier, les Gones se doivent de l’emporter, alors qu’ils recevront les Glasgow Rangers mardi, pour la 2 e journée de la Ligue des Champions. Une victoire permettrait à Lyon de revenir à égalité avec le leader, Nancy. Pour cette rencontre, Alain Perrin devra toutefois se priver des services du défenseur brésilien Cleber Anderson, non qualifié au moment de la 3 e journée. Dans l’autre match en retard, Caen, lanterne rouge de la Ligue 1, accueille Toulouse au stade Malherbe, dimanche à 21h. FORMULE 1 Hamilton se positionne Le pilote Lewis Hamilton. À SAVOIR P.ELLIS/AFP Jonny Wilkinson. ■ Ce matin, le Britannique Lewis Hamilton a signé, sur McLaren-Mercredes, le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Japon, devançant son coéquipier Fernando Alonso de 214 millièmes de secondes et la Ferrari de Felipe Massa. La Scuderia avait été la plus rapide lors de la première séance. Le tracé du circuit du mont Fuji, préféré cette année à Suzuka, est a priori plus favorable aux « flèches d’argent ». Les monoplaces s’engageront cette nuit dans une dernière séance d’essais libres, avant de prendre part aux qualifications tôt dans la matinée. RUGBY/COUPE DU MONDE « L’Argentine ne laissera pas la première place » Ancien deuxième ligne des Bleus, Olivier Merle (45 sélections) revient sur le jeu proposé par le XV de France et son classement dans son groupe, avant le dernier match face à la Géorgie, dimanche après-midi. Peut-on considérer le match contre l’Irlande comme une référence pour l’équipe de France ? La prestation fut rassurante, surtout après la douche froide reçue face à l’Argentine. Le revers subi lors du match d’ouverture a été difficile à gérer, mais les joueurs ont bien réagi. Ils se sont remobilisés et ont montré de la sérénité lors du match face aux Irlandais. Mais tout n’a pas été parfait. Certaines erreurs commises pourraient coûter chères face à de meilleurs adversaires. Parlons du match à venir : la Géorgie peut-elle sincèrement inquiéter le XV tricolore ? Je pense que cette rencontre peut rassurer l’équipe française, à condition que celle-ci ne prenne pas les Géorgiens de haut. La Géorgie a un pack très fort, ce sera l’occasion pour les avants français de se tester. Attention à cette sélection géorgienne, qui a posé de sérieux problèmes à l’Irlande. Bernard Laporte a effectué 9 changements pour ce match, STOP SPORTS 15 le sélectionneur a-t-il son équipe type en tête ou cherchet-il encore la bonne formule ? Au contraire, c’est très judicieux de sa part. Il essaye toutes les options (notamment la charnière Beauxis-Mignoni) avant la « tempête » qui commencera dès les quarts de finale. Il a 30 joueurs, il fait du turn-over, c’est tout à fait normal. L’Irlande peut-elle battre l’Argentine ? On peut toujours rêver. Je pense que l’Argentine ne laissera pas la première place du groupe à une autre équipe. Mais, un carton rouge argentin pourrait faire le bonheur des Tricolores. On ne parle que du phénomène Chabal, que pensez-vous de ce joueur ? C’est normal d’avoir un héros.Avec sa tronche de Gaulois, c’est du pain béni en terme d’image. Mais ce n’est pas la pilosité qui fait choisir un joueur. S’il est présent dans le groupe, c’est qu’il fait partie des meilleurs. Cependant, il me semble meilleur en troisième ligne, mais ce n’est pas moi qui fais les choix. Olivier Merle brandit la coupe du tournoi des V Nations, après la victoire de la France face à l’Ecosse, le 15 mars 1997, à Paris. RUGBY Match épineux pour le XV de la Rose ■ Dans la poule A, la rencontre Angleterre-Tonga, prévue ce soir à 21h au Parc des Princes, apparaît comme un véritable huitième de finale. En cas de défaite, le XV de la Rose deviendrait le premier tenant du titre à ne pas atteindre les quarts de finale. Pour ne pas rejoindre leur île prématurément, les Anglais devront battre une équipe de Tonga surmotivée par l’enjeu et désireuse de prouver à toute la planète rugby qu’elle n’est plus une équipe Emilie Le Pennec se retire ■ La gymnaste Emilie le Pennec, médaillée d’or aux barres asymétriques à Athènes en 2004 et championne d’Europe l’année suivante, a décidé hier de mettre un terme à sa carrière internationale, à seulement 19 ans. Devant son impossibilité de revenir à son meilleur niveau en raison de blessures récurrentes, la spécialiste des barres asymétriques a dû se résigner. Même si elle tire un trait sur Pékin, Emilie Le Pennec continuera la pratique de la gym à l’US Créteil. de deuxième rang. Les hommes de Brian Ashton devront une nouvelle fois s’en remettre à la botte magique de Jonny Wilkinson. De leur côté, les guerriers du Pacifique pourront compter sur le roc du Stade Toulousain, Finau Maka, pour créer l’exploit (lire p.14). En 1999, les Britanniques avaient corrigé le XV des Tonga, 101-10, mais, huit ans plus tard, l’heure de la revanche a peut-être sonné. P.PERUSSEAU/ICON SPORT P.KOVARIK/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :