Direct Soir n°21 19 sep 2006
Direct Soir n°21 19 sep 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 19 sep 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ségolène Royal, la rose et les épines

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Mardi 19 septembre 2006 10 ACTU MONDE MARY ALTAFFER/AP AFGHANISTAN/Toujours à la une Attentats suicides, poches de résistance… Les alliés occidentaux savent que la guerre sera longue. h Cent fois sur le métier remettre l’ouvrage : cinq ans après le 11-Septembre et l’offensive contre les talibans, un rapport de l’OTAN a récemment dévoilé qu’il faudrait encore au moins cinq ans pour pacifier l’Afghanistan. Ce week-end, les alliés lançaient l’opération « Mountain Fury » qui a mobilisé 3 000 soldats de la force multinationale ainsi que 4 000 soldats et policiers afghans. Mais le rapport, sous-titré « Un test pour l’alliance transatlantique » souligne les difficultés des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni à venir à bout des talibans. Une situation laborieuse qui serait due au faible engagement de certains pays d’Europe. Mais le pays est aussi handicapé par les tensions politiques qui le traversent, un an jour pour jour après les premières élections libres de son histoire. C’est dans ce contexte que trois attentats suicides ont eu lieu hier. Bilan : quatre soldats canadiens et 18 civils afghans tués. Parmi eux, deux enfants venus à une distribution de fournitures scolaires. La réponse n’a pas tardé et onze talibans sont morts hier soir dans des combats avec la police. Le Canada fournit une grosse partie des 20 000 hommes déployés dans le pays. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui amènera cette semaine Hamid Karzaï, le président afghan, à Ottawa pour demander au pays de poursuivre ses lourds efforts. Et ce, alors même que l’opinion grogne quant au tribu payé par ses soldats. Vingt ans après l’URSS, c’est au tour de l’Occident de se casser les dents sur la montagne afghane. L’OTAN n’y joue pas son prestige et sa survie, mais livre un combat stratégique et symbolique contre Al-Qaida et son chef, Ben Laden, toujours introuvable. DIPLOMATIE/Les désordres à l’ordre du jour Sur fond de crises multiples, les dirigeants du monde se retrouvent à l’assemblée générale de l’ONU. h C’est la grand-messe annuelle de la communauté internationale qui vient de s’ouvrir. Au menu de cette 61 e session de l’assemblée générale des Nations Unies : tous les dossiers chauds du moment. Les ambitions nucléaires de l’Iran, la relance du processus de paix israélo-palestinien, la crise au Darfour ou encore la stabilisation du Liban, seront au cœur des discussions. La session durera deux semaines, et il n’en faudra pas moins pour les dirigeants, les négociations s’annonçant difficiles. Les débats seront ouverts ce mardi à 17H (heure française) par le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, qui doit quitter ses fonctions à la fin de l’année après dix ans à la tête de l’institution mondiale. En fin d’après-midi, le président SAMUEL ROUSSEAU américain George W.Bush s’adressera aux délégués des 192 Etats membres, un discours que l’on attend centré sur la menace nucléaire de l’Iran. Il sera suivi quelques heures plus tard, de l’allocution du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Ce dernier avait même proposé à Bush de débattre avec lui à la tribune des Nations unies. Proposition refusée… Autre dossier brûlant : le Darfour. L’assemblée générale devrait permettre d’intensifier la pression sur le Soudan pour qu’il accepte l’envoi de casques bleus dans la province sinistrée. De son côté la Ligue arabe entend relancer le processus de paix au Proche-Orient. D’autres dossiers en marge du débat annuel devront être réglés durant ces deux semaines. ARIANE STOFFELS Hier, un kamikaze à moto a causé la mort de onze personnes. Le président afghan, Hamid Karzai. L’armée américaine sur les lieux d’un attentat à la bombe. REUTERS AFP AFP AP EN BREF SOMALIE/ATTENTAT CONTRE LE PRÉSIDENT Explosions en chaîne à Baidoa. Une attaque terroriste, marquée par le premier attentat suicide jamais enregistré en Somalie. L’objectif était clair : assassiner le président du pays. Son régime est jugé trop impuissant pour établir l’autorité, alors que les islamistes renforcent chaque jour un peu plus leurs positions. Deux explosions ont eu lieu près du Parlement : une voiture suicide qui a heurté le convoi présidentiel, et une bombe quelques minutes plus tard. Au moins onze personnes ont été tuées, dont le petit frère du président. S.R. Dernière minute Yemen/un terroriste arrêté Il planifiait des attentats contre des intérêts américains et un hôtel, c’était un « terroriste » jugé « important ». Mais il vient d’être arrêté ce matin. Selon le président yéménite Ali Abdallah Saleh : « c’était un garde du corps du candidat du forum commun », une coalition de l’opposition. HONGRIE/VIOLENTES MANIFESTATIONS Ce sont les pires émeutes dans le pays depuis la chute du régime communiste. Des milliers de manifestants, dont certains d’extrême droite, ont affronté la police cette nuit et pris d’assaut le siège de la télévision publique hongroise. Ils réclament le départ du Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsany, qui a reconnu avoir menti sur son bilan pour remporter les élections d’avril. Dernier bilan : 150 personnes, dont de nombreux policiers, ont été blessés. CORÉE/LES SANCTIONS PLEUVENT Et une de plus… La Corée du Nord s’est vue infliger ce matin de nouvelles représailles économiques de la part du Japon et de l’Australie, deux solides alliés des Etats-Unis partisans d’une ligne dure pour obliger Pyongyang (la capitale) à renoncer au nucléaire. Tokyo a annoncé la mise en place d’un contrôle particulier sur tous les mouvements de fonds en provenance ou à destination de la Corée du Nord.
K. SIA/AFP www.directsoir.net CHINE/En avant toute La Chine développe chaque jour une stratégie politique mondiale innovante. h La Chine fait de plus en plus figure de géant planétaire. Alors que la puissance américaine est critiquée, Pékin assume son infériorité militaire, tout en confortant ses positions. La Chine a besoin de pétrole pour soutenir sa croissance vertigineuse : elle défend le programme nucléaire civil iranien et se montre conciliante avec Chavez au Venezuela, Wen Jiabao s’ouvre les marchés africains. les grands exportateurs d’or noir. Hier, la République populaire annonçait un déploiement de 1000 hommes dans le cadre de la FINUL, une décision sans précédent. La Chine doit exporter. Quelques jours avant la visite du secrétaire américain au Trésor, le gouvernement de Wen Jiabao a refusé de réévaluer le yuan, malgré les demandes des pays du G 8. Pékin peut se le permettre : les économistes s’accordent sur l’importance de sa croissance pour l’économie mondiale. La Chine construit chez elle, chez ses voisins, et prête de l’argent aux pays dont la dette vient d’être annulée. Là aussi, malgré la pression internationale. Par ailleurs le pays accueillera, en novembre, le sommet Chine- Afrique, expression d’un réel intérêt pour le continent noir. Le nouveau géant veut étendre sa coopération stratégique avec le Vieux Continent. Le Premier ministre italien, Romano Prodi, a appelé à une levée de l’embargo sur les armes en vigueur contre le pays. Entre partenariats et coopération internationale, la Chine, qui proclame sans répit ses intentions pacifiques, devient, chaque jour, l’équipe incontournable. SAMUEL ROUSSEAU ** A gagner, 10 invitations par jour au Mondial de l’Automobile 2006, jeu gratuit sans obligation d’achat, voir règlement sur www.jeu-grassavoye.com. ** Offre valable sur les devis réalisés par téléphone au 0800 880 869 (numéro vert, appel gratuit depuis un poste fixe), entre le 18/09/2006 et le 31/10/2006, sur mention du code préférentiel « MA6 », et conclus par une souscription enregistrée avant le 31/12/2006. Sous réserve d’acceptation de votre dossier par Gras Savoye. h Le Japon entend développer son influence géopolitique. Le départ de l’actuel Premier ministre M. Koizumi permettra, d’après tous les sondages, à son fidèle numéro 2, le conservateur Shinzo Abe, d’accéder au pouvoir. Les positions de l’homme sont connues. Il veut changer la constitution pacifiste de l’Empire du Soleil Levant et améliorer les relations avec la Chine et la Corée du Sud. Celles-ci avaient été mises à mal par les hommages répétés de Koizumi aux soldats japonais morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Shinzo Abe, connu pour son patriotisme et sa vision volontaire d’un « Japon grande puissance », sera donc le Premier ministre d’un pays décomplexé, plus sûr de lui-même et remis de la crise économique des années 90. La première étape de ce marathon pourrait être une visite à Pékin pour rapprocher les deux grands de l’Extrême-Orient. Rupture diplomatique, mais continuité socio-économique. Le futur numéro un nippon devrait poursuivre les efforts entrepris en 2001, qui visent à mettre un terme aux rigidités institutionnelles qui pesaient sur la deuxième puissance économique mondiale. Le futur Premier ministre japonais sera donc un équilibriste. S. R. Du 18 septembre au 10 octobre 2006 GRAS SAVOYE sort le grand jeu ! 10 invitations à gagner chaque jour* sur www.jeu-grassavoye.com Vite, jouez avec Gras Savoye et découvrez notre offre exceptionnelle : jusqu’à 40% de réduction sur votre nouvelle police d’assurance auto (voir conditions de l’offre**) MONDE JAPON/Retour vers la puissance Shinzo Abe. Gras Savoye, le 1 er courtier d’assurances des particuliers en France Des solutions sur mesure pour vos contrats auto, mais aussi habitation et autres Un service efficace, sur mesure et rapide 15 points conseil répartis dans les grandes villes françaises (adresses sur www.grassavoye.com) JIJI PRESS/AFP RCS Nanterre 311 248 637 – Conception-réalisation CLTS Conseil – Offre soumise à conditions.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :