Direct Soir n°208 25 sep 2007
Direct Soir n°208 25 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°208 de 25 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy s'exprime à l'ONU

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
X. ROSSI/GAMMA MEIGNEUX/SIPA 4 JUSTICE L’ACTU MONDE ■ En octobre 2006, prise au piège dans un bus que venaient d’incendier huit adolescents, Mama Galledou était brûlée à 62%. Aujourd’hui, deux des responsables présumés ont été appelés à la barre pour un procès à huis clos. Les deux adolescents, âgés de 15 ans au moment des faits, encourent une peine maximale de 15 ans de prison. Selon l’accusation, l’acte aurait été prémédité et le rôle de chaque protagoniste défini par avance. Les huit jeunes voulaient « seulement que l’on parle d’eux à la télévision ». Le procès La cérémonie officielle d’hommage aux harkis, présidée par Michèle Alliot-Marie, le 25 septembre 2006, dans la cour des Invalides, à Paris. Le ministre du Budget, Eric Woerth. TÉLÉPHONIE ■ Durée d’engagement et coût des hotlines sont à l’ordre du jour d’un cycle de concertations qui s’ouvre aujourd’hui et se tient sous l’égide du gouvernement et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Alors qu’associations de consommateurs et opérateurs télécoms devaient se retrouver cet après-midi autour d’une table ronde, le secrétaire d’Etat à la Consommation, Luc Chatel, a rappelé hier que sur ces sujets, « le principe de légiférer est En bref Procès des incendiaires du bus de Marseille devrait durer jusqu’à lundi prochain. Mama Galledou, 26ans, qui reçoit toujours des soins pour retrouver de la mobilité, pourrait être entendue jeudi. Une audition qui reste facultative, précise son avocat. Les six autres incendiaires présumés, âgés de plus de 16 ans le jour du drame, seront jugés devant la cour d’assises des mineurs des Bouches-du-Rhône en décembre. Ils risquent jusqu’à 30ans de prison. La victime avait décidé de ne pas se rendre au tribunal pour enfants de Marseille aujourd’hui. FINANCES Le gouvernement veut légiférer acquis », mais que « le contenu exact de la mesure n’est pas validé car il y a plusieurs hypothèses. » « C’est pour cela que la réunion (d’aujourd’hui) est utile », a ajouté Luc Chatel, qui semble bien décidé à faire sauter « le verrou » de la durée d’engagement, afin de la ramener de 24 mois à 12. Cette promesse fait partie de celles que les opérateurs avaient prises il y a deux ans. La DGCCRF devait présenter le bilan de ces 21 engagements, parmi lesquels figurait aussi la gratuité du temps d’attente des hotlines. CÉRÉMONIE Directsoir N°208/Mardi 25 septembre 2007 Mama Galledou fut grièvement brûlée dans ce bus. François Fillon rend hommage aux harkis ■ Le Premier ministre rendait hommage ce matin aux harkis à l’occasion d’un rassemblement organisé aux Invalides, à Paris. La Journée d’hommage national, instituée en mars 2003, commémore l’engagement et le sacrifice des supplétifs musulmans engagés aux côtés de l’armée française contre le FLN pendant la guerre d’Algérie (1954-1962). Refoulés par les autorités françaises après les accords d’Evian, 70000 à 150000 d’entre eux furent massacrés par les forces algériennes. Ceux qui purent pénétrer sur le territoire métropolitain furent parqués dans des camps indignes. Durant sa campagne, Nicolas Sarkozy s’est engagé à mener une discrimination « doublement positive » en leur faveur, à leur conférer automatiquement le statut d’ancien combattant et à créer une Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie qui rappellera leur engagement. Le budget 2008 sera présenté demain ■ Elaborer un projet de loi de finances est toujours un exercice délicat. Le texte que présentera Eric Woerth demain en Conseil des ministres ne fait pas exception. L’objectif était de tenir l’engagement du chef de l’Etat de ramener le déficit public à 2,3% du PIB en 2008, tout en incluant les avantages fiscaux qu’il avait promis pendant la campagne et en finançant les nombreuses réformes enclenchées. Le tout dans un contexte économique moins favorable que prévu. Ainsi, le projet de budget tablera sur une hypothèse de croissance située entre 2 et 2,5% plutôt que sur les 3% annoncés auparavant. Dans ce projet de loi de finances, l’accent a été mis sur la maîtrise des dépenses publiques, avec pour mesure emblématique la suppression de 22 800 postes de fonctionnaires. Pour autant, le gouvernement ne tient pas à montrer un visage trop rigoriste. Comme le souligne le secrétaire général délégué de l’UMP, Patrick Devedjian, « il ne s’agit pas d’être alarmiste, car l’économie, c’est aussi de la psychologie ». La durée d’engagement serait réduite de 24 à 12 mois. POLITIQUE. Pierre Moscovici, député socialiste du Doubs, s’est déclaré « pour un dialogue critique avec le centre » de François Bayrou. « Il faut tendre la main, mais pas pour faire des alliances », a-t-il ajouté ce matin sur France 2. ❚ HOMMAGE. Après l’annonce de la disparition du philosophe André Gorz, le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a salué « le singulier destin » de cet homme, fondateur du Nouvel Observateur. ❚ SANTÉ. Au lendemain de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, la CGT a accusé le gouvernement de vouloir réduire la dette « sur le dos des salariés ». ❚ JUSTICE. Bruno Pourchet, ancien directeur commercial d’un laboratoire pharmaceutique, a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle pour avoir assassiné en 2003, Caroline, infirmière et mère de leurs trois enfants. DR J. VAN DE VEL/REA
AP H. MALLA/AP www.directsoir.net NEW YORK Ouverture du 62 e sommet de l’ONU ■ Rendez-vous incontournable de la rentrée politique internationale, l’Assemblée générale de l’ONU s’est ouverte aujourd’hui, avec les interventions très attendues des présidents américain George W. Bush, iranien, Mahmoud Ahmadinejad, et français, Nicolas Sarkozy. Pour cette 62 e session, le réchauffement climatique a été choisi comme thème principal. Mais les discours porteront sur bien d’autres sujets. L’Iran et son programme nucléaire devraient être largement évoqués, alors que la venue même Les moines bouddhistes ont pris la tête d’un cortège de plus de 100000 personnes, hier, dans les rues de Rangoun, la capitale birmane. L’armée libanaise assure la sécurité du parlement national. JAPON Yasuo Fukuda succède à Shinzo Abe ■ Yasuo Fukuda a été officiellement investi Premier ministre par le parlement japonais, ce matin. Un peu plus tôt, la Chambre des députés avait entériné ce choix à une large majorité, 338 voix contre 117. Dimanche, ce conservateur modéré avait été élu président du Parti libéral démocrate (PLD), la formation de droite au pouvoir dans le pays depuis un demi-siècle, ce qui lui assurait d’être nommé Premier ministre. Le nationaliste Shinzo Abe, miné par une série de scandales financiers, avait En bref LIBAN de son Président mobilise les médias et les manifestants. Hier, dans un climat tendu, Mahmoud Ahmadinejad s’est exprimé à un forum, à l’université de Columbia, réaffirmant que les intentions de l’Iran sont pacifiques. La crise du nucléaire devait également être au menu des discours des deux autres intervenants du jour, les présidents Bush et Sarkozy. Autre événement de cette journée, Nicolas Sarkozy devait diriger une réunion au sommet du Conseil de sécurité sur la paix et la sécurité en Afrique (voir p.6). présenté sa démission le 12 septembre, moins d’un an après son arrivée au pouvoir. A 71 ans, Fukuda devient le chef de gouvernement le plus âgé depuis 1991, alors que son prédécesseur, 53 ans, était le plus jeune de l’aprèsguerre. Yasuo Fukuda devient le 91 e Premier ministre japonais. Déjà, son père, Takeo Fukuda, avait dirigé le pays de 1976 à 1978. Il avait été le 55 e de l’histoire du pays. C’est la première fois qu’un père et un fils accèdent à cette fonction au Japon. L’ACTU MONDE 5 Le siège de l’ONU, à New York, hier. BIRMANIE La tension monte à Rangoun ■ A Rangoun, le mouvement de protestation s’est amplifié ce matin. Malgré des mises en garde répétées de la junte militaire, près de 100000personnes ont manifesté, emmenées par les moines bouddhistes. Des véhicules militaires ont patrouillé les rues de la ville et des responsables gouvernementaux ont appelé la population à ne plus manifester. « Nous prendrons des mesures conformément à la loi en vigueur », a déclaré le ministre des Affaires religieuses, Thura Myint Maung, à la télévision. Chacun craint une répression sanglante comparable à celle de 1988 qui avait causé la mort de 3000 personnes. Le dalaï-lama, leader spirituel tibétain, a apporté son « plein soutien » aux moines et appelle la junte à ne pas faire usage de la force. Les manifestations auraient gagné l’ensemble du pays notamment dans le centre, à Mandalay, et dans l’ouest. Élection présidentielle reportée au 23 octobre ■ Le parlement libanais devait élire aujourd’hui un nouveau président de la République. Mais faute d’un quorum des deux tiers qui n’a pu être atteint, la séance a dû être reportée au 23 octobre prochain. Cette nouvelle était prévisible : l’opposition, soutenue par la Syrie, avait prévenu que les conditions ne seraient pas réunies. La majorité anti-syrienne avait reconnu que la séance se résumerait sans doute à des réunions informelles entre parlementaires. Six jours après l’assassinat d’Antoine Ghanem – le député antisyrien victime d’un attentat à la bombe –, un dispositif de sécurité important a été déployé dans la capitale libanaise. De nombreux commerces étaient fermés ce matin à Beyrouth et des barrages militaires étaient installés dans plusieurs points de la ville, créant des embouteillages. Une quarantaine de parlementaires de la majorité logeaient, cette nuit, sous bonne garde, dans un grand hôtel de Beyrouth, avant d’être escortés jusqu’au Parlement. La Constitution prévoit que les députés ont jusqu’au 24 novembre pour élire le nouveau chef de l’Etat. Le nouveau Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda. ROME. 500 gendarmes ont été mobilisés cette nuit pour arrêter une cinquantaine de personnes appartenant au clan mafieux « Gaeta », qui sévit depuis les années 1990 dans le sud de l’Italie. Les autorités reprochent au clan de s’être livré à la contrebande de cigarettes, au trafic de drogue et de déchets toxiques. ❚ ALLEMAGNE. Un rapport largement commenté ce matin dans la presse allemande révèle que le salaire net annuel des salariés est au plus bas depuis la réunification. Ces statistiques publiées par le ministère du Travail soulignent par ailleurs le décalage entre les salaires et les bénéfices des entreprises. ❚ ESPAGNE. Un commissariat de la ville basque de Zarautz a été pris pour cible par l’ETA cette nuit. L’explosion n’a fait aucune victime mais des dégâts matériels. L’attentat n’a pas été précédé de l’habituel appel téléphonique d’avertissement de la part du groupe indépendantiste armé. AFP I. INOUYE/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :