Direct Soir n°206 21 sep 2007
Direct Soir n°206 21 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°206 de 21 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Brice Hortefeux l'hommes des missions délicates

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
R. MAQBOOL/AP THOMAS COEX/AFP Directsoir N°206/Vendredi 21 septembre 2007 4 LIBAN L’ACTU MONDE Les obsèques d’Antoine Ghanem sous haute sécurité ■ Des administrations et des écoles fermées, des drapeaux en berne : le Liban était en deuil aujourd’hui pour les obsèques d’Antoine Ghanem, le député antisyrien tué mercredi dans un attentat à la voiture piégée dans la banlieue de Beyrouth. Deux gardes du corps et deux civils ont aussi trouvé la mort et plus de 70 autres ont été blessés dans cette explosion. Sur le trajet du cortège funéraire qui se déplaçait sous haute sécurité, des centaines de personnes attendaient ce matin, avec des banderoles et des drapeaux du Liban, des forces libanaises et du parti Kataëb, que dirigeait Antoine Ghanem. Plus tôt, la majorité antisyrienne avait appelé à une forte mobilisation populaire pour les obsèques du député. Celui-ci devait participer dans quatre jours avec ses collègues du Parlement à l’élection du nouveau président de la République. L’attentat de mercredi a été largement condamné comme visant à déstabiliser ce processus. Les autorités ont toutefois appelé au maintien du scrutin présidentiel. Un officier de police afghan près d’une voiture de civils. Celle-ci a pris feu lors de l’attentat commis contre un convoi de l’Otan à Kaboul ce matin. Bernard Kouchner. PARTENARIAT Chávez et Lula ratifient deux projets énergétiques ■ Hugo Chávez et Luiz Inacio Lula da Silva, présidents respectifs du Venezuela et du Brésil, se sont réunis hier à Manaus, en Amazonie brésilienne, afin de discuter des relations bilatérales plutôt tendues depuis quelques mois. A l’issue de cette longue réunion, les leaders politiques ont confirmé leur intention de créer deux entreprises énergétiques mixtes dès la fin du mois de décembre. Le président brésilien a insisté sur le bon état des relations entre les deux pays et a déclaré vouloir l’entrée du En bref DIPLOMATIE Venezuela dans le Mercosur, le marché commun sudaméricain, le « plus tôt possible ». Pourtant, peu avant la rencontre, Lula avait déploré les retards de grands projets régionaux soutenus par Caracas, comme la construction d’un grand gazoduc du sud, la raffinerie brésilo-vénézuélienne Abreu e Lima et la Banque du sud. Les deux hommes ont décidé de se réunir tous les trois mois et ont programmé le prochain face-à-face en décembre prochain au Venezuela. Les obsèques du député libanais Antoine Ghanem. AFGHANISTAN Un soldat français tué dans un attentat ■ L’information a été confirmée dans la matinée par un porte-parole de la Force internationale de soutien à la sécurité (Isaf) basée en Afghanistan : un militaire français a bien été tué et plusieurs autres ont été blessés lors d’un attentat-suicide commis à Kaboul contre un convoi de l’Otan. Un peu plus tôt, le chef de la police criminelle afghane avait annoncé qu’un ressortissant étranger avait été tué et que des civils afghans avaient été tués ou blessés dans un attentat, sans apporter plus de précisions. Selon le porte-parole de l’Isaf, cette attaque, qui a eu lieu ce matin dans l’ouest de la capitale afghane, a été perpétrée à l’aide d’un engin explosif improvisé. L’Isaf, sous commandement de l’ONU, a par ailleurs reconnu aujourd’hui qu’un de ses raids aériens avait tué mercredi plusieurs civils afghans, sans toutefois en préciser le nombre. Une enquête a été ouverte. Rencontre Kouchner-Rice à Washington ■ Le ministre français des Affaires étrangères, arrivé mercredi aux Etats-Unis, doit rencontrer aujourd’hui son homologue américaine, Condoleezza Rice. Ils devraient aborder les questions des conflits du Darfour et du Kosovo, ainsi que la situation au Proche-Orient, en particulier au Liban (lire cidessus). Mais c’est la question du nucléaire iranien qui devrait être au centre des débats. Paris et Washington doutent que les Russes et les Chinois acceptent un troisième train de sanctions contre Téhéran, alors que les directeurs politiques à l’ONU des cinq membres permanents du Conseil de sécurité se réunissent aujourd’hui même pour envisager cette éventualité. Si la Maison Blanche avait félicité le chef de la diplomatie française après ses déclarations controversées de dimanche, l’opinion américaine n’est pas forcément du même avis. Bernard Kouchner a pu le vérifier hier, lorsque son discours a été interrompu par deux militantes pacifistes. Pas rancunier, il a accepté de les rencontrer : « Nous avons parlé. Nous sommes très amis et nous allons nous revoir. » Les présidents du Venezuela et du Brésil, Chávez et Lula. MADDIE Les parents de la fillette britannique qui a disparu en mai dernier dans le sud du Portugal ont demandé à subir un test au détecteur de mensonges pour être lavés de tous soupçons. ❚ DIPLOMATIE. Nicolas Sarkozy devrait se rendre en Chine en visite officielle à la fin novembre. ❚ PROCHE-ORIENT. Israël a décrété hier un bouclage total de la Cisjordanie à l’occasion du Yom Kippour. Entamé cette nuit, il durera jusqu’à dimanche matin. ❚ MALI. Sept otages retenus depuis le mois d’août par un groupe de rebelles touaregs ont été libérés ce matin. ❚ ÉCONOMIE. Les pays riches ne sont pas préparés à affronter le bouleversement dans les rapports de forces économiques au profit de l’Asie, a estimé à Hong-Kong James Wolfensohn, l’ancien président de la Banque mondiale. MARWAN NAAMANI/AFP JAMIL BITTAR/REUTERS
KOJI SASAHARA/AP DEMOCRATIC VOICE OF BURMA/REUTERS www.directsoir.net JAPON Deux prétendants que tout oppose ■ « D’un homme politique, les Japonais attendent du caractère » - « Tu veux dire que je n’ai pas de caractère ? » Voici l’un des dialogues qui a émaillé la campagne électorale entre Taro Aso et Yasuo Fukuda. Les deux hommes ambitionnent de succéder au premier ministre Shinzo Abe, qui a démissionné la semaine dernière. Pour cette élection, Yasuo Fukuda part favori. Il aurait ainsi rallié 70% des députés du PLD, le parti de droite majoritaire, et les sondages le donnent en tête dans l’opinion. Taro Aso, son unique rival, que Shinzo Abe avait présenté comme Yasuo Fukuda (à gauche) et Taro Aso. son dauphin, pourrait pâtir du retrait soudain – et toujours inexpliqué – de l’ancien Premier ministre et de la débâcle électorale que celui-ci avait subi fin juillet. Yasuo Fukuda, âgé de 71 ans, est un homme discret. Il est considéré comme un conservateur modéré. On le dit « expert en dénouement des conflits ». Son adversaire Taro Aso se classe plutôt parmi les nationalistes. Ainsi qualifie-t-il le Japon de nation « d’une seule race, d’une seule langue, d’une seule culture ». Ancien tireur de balltrap, il avait représenté son pays dans cette discipline aux Jeux olympiques de Montréal en 1976. il est très à l’aise en public. Le premier est amateur de grands vins, le second a créé le festival international de Manga. Le PLD, au pouvoir au Japon depuis un demisiècle, choisira dimanche entre deux candidats que tout oppose. Mardi prochain, le vainqueur deviendra automatiquement Premier ministre. BIRMANIE Les moines défient le pouvoir militaire ■ Plus de 1300 moines bouddhistes ont défilé hier à Rangoun, soutenus et applaudis par la foule mais étroitement surveillés par les autorités. Le régime militaire en place est confronté depuis plus d’un mois à une vague de mécontentement liée notamment à une augmentation des prix. Hier, il s’agissait de la troisième journée consécutive de protestation qui semble désormais menée par des moines bouddhistes. Les ambassadeurs américain et britannique à l’ONU ont exprimé leur préoccupation devant l’accroissement des tensions et appelé le régime militaire à permettre une visite « le plus tôt possible » d’un émissaire de l’ONU. Depuis trois jours, les moines bouddhistes manifestent. PALÉONTOLOGIE Le vélociraptor avait des plumes ■ Les paléontologues pensent que les premiers oiseaux sont apparus il y a environ 150 millions d’années et qu’ils sont les descendants d’un groupe de petits dinosaures carnivores à plumes. Une thèse que l’étude publiée ce matin dans la revue américaine Science tendrait à confirmer. En effet, un os de l’avant-bras d’un vélociraptor, découvert en Mongolie en 1998 dans le désert de Gobi, présente des signes d’implantation de plumes. Ce fossile montre encore les excroissances sur lesquelles des plumes étaient maintenues par des ligaments. Ces traces se retrouvent également chez de nombreux oiseaux aujourd’hui. « Nous soupçonnions depuis longtemps que les vélociraptors étaient ailés mais L’ACTU MONDE personne n’avait pu jusqu’à présent en trouver des preuves », déclare le principal acteur de l’étude. Selon l’équipe de chercheurs, cette découverte est une indication de plus que de nombreux dinosaures avaient des plumes et seraient donc les ancêtres des volatiles actuels. Les vélociraptors ne pouvaient de toute évidence pas voler, mais des plumes leur recouvraient apparemment une partie du corps et leur offraient une parure et une isolation. Le fait que ce petit dinosaure, devenu « célèbre » depuis le film Jurassic Park puisse avoir eu des plumes pourrait aussi accréditer la thèse, selon les chercheurs, qu’il avait le sang chaud. Une autre piste que les paléontologues vont désormais explorer.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :