Direct Soir n°206 21 sep 2007
Direct Soir n°206 21 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°206 de 21 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Brice Hortefeux l'hommes des missions délicates

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE www.directsoir.net PUBLI-INFORMATION PROGRAMME GRATUIT N°206 VENDREDI 21 SEPTEMBRE 2007
II BREIZH TOUCH Bretagne Terre d’innovations Fidèles à leurs traditions, les Bretons ont fait de l’Océan qui les borde et de la terre qui les porte de puissants vecteurs de modernité. Avec ses pôles de compétitivité, la Bretagne est un moteur de l’innovation européenne attaché aux principes du développement durable. LA MER, LES TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’AUTOMOBILE ET L’AGROALIMEN- TAIRE SONT LES QUATRE PILIERS DE L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE EN BRETAGNE. Accompagnés par les collectivités locales et les acteurs publics (universités, laboratoires de recherche), les porteurs de projets y bénéficient d’un environnement favorable, reconnu par les investisseurs. LA MER, SOURCE NATURELLE D’INNOVATION Profiter des ressources exceptionnelles de la mer tout en favorisant sa préservation, c’est l’objectif que poursuit avec succès le Pôle Mer Bretagne, basé à Brest et qui réunit plus de 250 adhérents. Depuis 2005, 30 projets ont été financés à hauteur de 100 millions d’euros et 15 autres pourraient être adoptés d’ici à la fin de l’année. Les perspectives offertes par la mer sont immenses : énergies marines, santé (biotechnologies, alicaments), cosmétique (algues marines, ressources minérales), transports (localisation des navires, communication), environnement, tourisme (nautisme)… Le Pôle Mer Bretagne entend bien tirer profit de ces possibilités qui présentent le triple avantage de préparer l’avenir, d’améliorer le bien-être et de AU TOP DE LA COMMUNICATION On se souvient que c’est de Pleumeur-Bodou, dans les Côtes-d’Armor, que fut émise la première communication transatlantique par satellite, depuis le fameux radôme. C’était en 1962 et la Bretagne est restée fidèle à sa vocation. Le Pôle images et réseaux est en fait un véritable réseau de compétence qui couvre l’ensemble de la région et s’étend même aux Pays de la Loire. Dans les PME, les laboratoires ou les écoles (à Brest, l’Ecole nationale supérieure des télécompréserver l’environnement. Ce pôle veut aussi contribuer à la lutte contre les fléaux qui affectent le milieu maritime : dépollution des zones contaminées par les dégazages sauvages ou les marées noires, sécurisation des transports (le récent drame du Sokalique a démontré, une fois de plus, l’importance de cet enjeu), gestion intégrée des zones côtières. Plusieurs membres du Pôle Mer Bretagne participent à la Breizh Touch et sont présents dans le jardin Tino Rossi, sur le quai Saint-Bernard (V e arrondissement). DR UN POTENTIEL AGROALIMENTAIRE EXCEPTIONNEL Maritime, la Bretagne ne saurait pourtant être assimilée à ses seuls espaces marins et littoraux. Ses ressources « terrestres » sont également exceptionnelles et connaissent un rayonnement déjà ancien. Fraises et artichauts bretons sont bien connus sur les tables hexagonales. On connaît moins bien les produits d’avenir développés dans la région et qui répondront aux besoins de demain : sécurité alimentaire et traçabilité, qualité, gustativité.Valorial (Valorisation par la recherche et l’innovation dans le secteur alimentaire) est le pôle breton consacré à ces activités. Son ambition est de donner à la première région agricole française un rayonnement international. Le potentiel économique du secteur est très important : l’agroalimentaire du futur pourrait générer 10 000 emplois en Bretagne lors des cinq prochaines années. Directsoir N°XXX/Xxxxxxxxx XX xxxxxxx 2007 Le Victor 6000 de l’Ifremer, destiné à l’exploration des grandes profondeurs, s’est plusieurs fois illustré par des plongées de longue durée en travaillant trois jours d’affilée près du fond. La Bretagne est la 4 e région française pour le nombre de brevets déposés munications – ENST – s’est assurée une réputation non usurpée), les chercheurs développent les images, les réseaux, les canaux, les signaux et les protocoles de demain. L’excellence bretonne en matière de communications et de technologies de l’information débouche régulièrement sur des success stories remarquables comme celle de l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft, connu dans le monde entier (F1 Racing Championship, Myst…), fondé en 1986 par les frères Guillemot nés à Carentoir dans le Morbihan. L’AVENIR AUTOMOBILE Dernier pilier de l’innovation et de la recherche en Bretagne : l’automobile, avec un accent particulier sur le haut de gamme. Le pôle correspondant, établi à Carquefou (Loire-Atlantique) et à Lohéac (Illeet-Vilaine) fédère les acteurs scientifiques et industriels des régions Bretagne et Pays de la Loire autour de thématiques pointues comme les systèmes de navigation embarqués, les nouveaux matériaux, l’ergonomie, la qualité environnementale et l’approche sensorielle. ET DEMAIN Fière de ses talents et de ses projets, la Bretagne n’envisage son avenir qu’international. Pleinement insérée dans l’arc Atlantique, qui s’étend de l’Irlande au Portugal, la Bretagne dispose de tous les atouts pour rayonner dans le monde entier. Elle le démontre déjà. DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :