Direct Soir n°202 17 sep 2007
Direct Soir n°202 17 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°202 de 17 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 283) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Bernard Kouchner franc-parler au quai d'Orsay

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°202/Lundi 17 septembre 2007 16 CULTURE Du platine à Bercy En 1996, Gwen Stefani chantait Just a Girl. A cette affirmation de simplicité répond, 11 ans plus tard, un concert complet à Bercy : non, décidément, elle n’est pas une fille ordinaire. Serait-ce son look ? Cheveux peroxydés, coiffures extravagantes, maquillage glamour, look hyper travaillé et toujours à la limite de la vulgarité… Ou l’énergie qu’elle déploie à chacun de ses concerts ? Ou encore le don de savoir bien s’entourer pour chacun de ses disques ? Débutée en 2004, sa carrière solo démarre sur les chapeaux de roues avec l’album Love.Angel.Music.Baby. Elle met de côté le groupe No Doubt et conquiert de nouveaux publics en collaborant avec des producteurs de hip-hop renommés tels The Neptunes ou Dr. Dre et des artistes comme Andre 3000, du groupe Outkast. La chanteuse aime le changement, la diversité. Elle est blonde platine, mais ses cheveux ont été bleus ou roses. En musique, aussi, elle s’essaie à tout. Dans son deuxième album sorti en 2006, The Sweet Escape les morceaux évoluent de la ballade pop aux morceaux hip-hop en passant par le tube Wind It Up qui s’inspire du célèbre yodle de Julie Andrews dans la comédie musicale La mélodie du bonheur. A bien y réfléchir, il se trouve une autre personne sur la planète pop, qui, avant elle, avait ces talents réunis. Gwen Stefani n’aurait-elle pas quelques chromosomes Madonna dans son génotype ? Gwen Stefani, ce soir au POPB, 8, boulevard de Bercy, Paris 12 e, www.bercy.fr. La bonne ADRESSE Tonnerre de Brest DR ■ Le best of de Miossec, qui sort aujourd’hui, démontre, si on ne le savait déjà, la force et l’originalité de cet artiste breton. En six albums, il a fouillé l’âme humaine, sans détours, avec les mots de tous les jours. En 1996, il sortait Boire, et la chanson Non, non, non, non (je ne suis plus saoul), puis dans l’album suivant, La fidélité, deux chansons présentées ici dans de nouvelles versions. En écoutant ces vingt titres, on est frappé par la cohérence de son univers. Musicalement, on sent évidemment l’ouverture, puisqu’en dix ans Miossec est passé de chansons dépouillées, sales, à des orchestrations lumineuses (sur L’étreinte, son dernier album). Il reste un chanteur entier et vraiment sans concession. Miossec, Brest Of, Pias, 18 €. DR Le deuxième album de Gwen Stefani confirme le talent de l’ancienne chanteuse de No Doubt. DR MUSIQUE UNE BEAUTÉ NATURE À PARTAGER À DEUX Rentrée beauté, placée sous le signe de la nature chez Carole Franck dont tous les soins sont à base d’arômes essentiels et de plantes. Pour repartir du bon pied, les huiles essentielles naturelles, véritables soins anti-âge de la peau vont vous aider. Vous pourrez même y aller en couple. Pendant que madame s’essayera au soin « Aroma Minceur » – remodelage de la silhouette en 1h45, 130 €, avec un soin drainant et amincissant suivi d’un enveloppement d’algues laminaires et d’huiles essentielles et d’une stimulation de points d’acupuncture favorisant la digestion et un effet de satiété – monsieur se fera la peau douce et une bonne mine avec le soin fondamental – 1 heure, 85 €, nettoyage complet du visage ultra-hydratant qui atténue l’irritation de la peau et clarifie le teint. Carole Franck Paris, 6, place du Général-Catroux, Paris 17 e (01 46 22 03 03). Le 18 e, quartier général des labels indépendants ■ L’association Mila a formé au cœur du 18 e arrondissement une union d’entreprises musicales indépendantes. C’est dans cette foisonnante pépinière d’artistes qu’elle puise la programmation de son Festival 18 en Scènes, crée en 2006 avec l’association Attitude 18. La deuxième édition investit les salles mythiques du 18 e avec le rock anglosaxon de Kill The Young et The Bishops, demain à la Cigale ; de la chanson française avec La Crevette d’Acier au Trianon jeudi ; une soirée electro à l’Élysée Montmartre vendredi, et Mick Est Tout Seul, samedi aux Arènes de Montmartre. Festival 18 en Scènes. Du 18 au 23 septembre. Programme sur le site www.18enscenes.com. DR JEUX VIDÉO La vie en rose avec Tingle ■ Pauvre Tingle ! A 35 ans, il n’a toujours pas trouvé l’âme sœur, et aimerait tellement sortir de sa vie monotone… Heureusement, grâce aux pouvoirs mystérieux de Pépé Rubis, Tingle va se retrouver embarqué dans une grande aventure au pays de RubisLand. Dans cette contrée magique, accompagné de Toutoutingle, il devra se procurer le plus de rubis possible, car la moindre action de jeu (parler, changer d’endroit…) coûte des pierres précieuses. Ce petit rigolo vêtu d’un costume d’elfe, issu de l’univers de Zelda, aura fort à faire parmi les multiples mini-jeux tactiles de Rubis Land. Tingle voit la vie en rose à RubisLand, jeu d’action/aventure, sur Nintendo DS, environ 41 €. Déconseillé aux moins de 12 ans. Ichigo, chasseur de fantômes DR ■ Ichigo Kurosaki n’est pas un adolescent comme les autres : bagarreur, arrogant, il est en outre capable de voir les esprits des morts. Grâce à ce don, il fait la connaissance de Rukia, un être spirituel chargé de la chasse aux âmes perdues. Une rencontre qui va changer leur vie à tous les deux. Série fleuve au Japon (139 épisodes produits à ce jour), adaptée d’un manga à succès, Bleach fait un carton auprès des ados et des jeunes adultes. A raison ? le charisme incroyable de ses personnages, Ichigo en tête. Le cheveu en bataille, cool et un brin poseur, il est difficile de résister à l’appel de ses aventures sabre à la main. Bleach, box 1 (épisodes 1 à 12), Kaze, 60 € environ.
E. ROBERT/DIRECT8 Tous les soirs sur Direct8, Jean-Marc Morandini, entouré de Matthieu Delormeau et de toute l’équipe de chroniqueurs, décrypte le meilleur et le pire de la télévision. Spécialistes, journalistes, people et artistes révèlent et expliquent les coulisses du monde de la communication audiovisuelle ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), le câble (Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). MORANDINI ! En direct, du lundi au vendredi, à 18h55 Rediffusion à minuit. LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :