Direct Soir n°199 12 sep 2007
Direct Soir n°199 12 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°199 de 12 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Sean Connery seigneur du septième art

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
P.PERUSSEAU/ICON SPORT A. LIVERANI/FLASH PRESS Directsoir N°199/Mercredi 12 septembre 2007 12 SPORTS Les frères Bergamasco sont la fierté du rugby italien. Mauro le frère aîné, troisième ligne redouté de tous au niveau international, est le flanqueur par excellence. Plaqueur puissant, infatigable, il ne laisse aucun répit à ses adversaires. Il débute sa carrière internationale en 1998 à seulement 19 ans, avec à la clef une victoire contre l’équipe hollandaise (67-7). Double champion d’Italie avec le Benetton Rugby Trévise (2001 et 2003), il rejoint le Stade français à Paris en 2003 en même temps que son frère RUGBY ■ L’International Rugby Board (IRB) a débloqué 480000 € pour aider la Géorgie, la Namibie et le Portugal lors de la Coupe du monde. Cet argent a permis aux équipes de renforcer leur staff technique (entraîneurs, techniciens) et administratif. « L’assistance spécifique perçue par la Géorgie, la Namibie et le Portugal en vue de cette Coupe du monde de rugby 2007 vise à aider chaque membre de l’IRB à se préparer comme il se doit pour le tournoi », a déclaré Mark Egan, responsable du développement de l’IRB. RUGBY Avec 100 sélections et 25 essais marqués, les frères Bergamasco sont l’atout numéro un de la Squadra Azzura. Figures de proue d’une sélection décomplexée, ils veulent montrer au monde que l’Italie est devenue une grande nation de l’ovalie, malgré leur sévère défaite face aux All Blacks (76-14), samedi dernier. Les gladiateurs italiens Mirco (à gauche) et Mauro (au plaquage) Bergamasco, les deux frères vedettes de la Squadra Azzura. X. CAIHOL/ISONSPORT Aide financière pour les « petits » pays L. BONAVENTURE/AFP cadet. Ce dernier, Mirco, le blond, préfère jouer à l’aile où sa vitesse et sa puissance lui permettent d’exprimer pleinement son énorme potentiel. International italien, il débute sa carrière sous le maillot de la Squadra Azzura le 2 février 2002 face à la France (défaite 33-12). C’est véritablement au cours de la saison 2002-2003 que son talent éclôt aux yeux de tous. Lors du Tournoi des VI Nations, il marque trois essais contre l’Angleterre, la France et l’Ecosse. Il est aussi l’auteur de l’un des deux seuls essais marqués samedi Des Fidjiens motivés ■ Le XV des Fidji (groupe B) ne compte pas faire de la figuration. L’entraîneur Ilivasi Tabua a déclaré que son équipe pouvait gagner tous ses matchs de poule, y compris contre l’Australie. Les joueurs semblent approuver : « Tous les matchs seront difficiles, mais nous avons l’habitude de nous frotter aux meilleures équipes, nous n’avons peur de personne », a indiqué le vice-capitaine et deuxième ligne Kele Leawere. DR Un ouvrage complet ■ La grande histoire du rugby vous propose de découvrir en 50 chapitres les grands thèmes du rugby : les origines, son évolution à travers le temps, les grands joueurs. Jean-Pierre Dorian et Pierre Galy nous livrent une multitude d’anecdotes dans un ouvrage riche de quelque 350 illustrations, souvent inédites. Préfacé par le capitaine du XV de France Raphaël Ibanez, La grande histoire du rugby ravira tous les amoureux de l’Ovalie. Aux éditions Nouveau Monde, 39 €. Les deux frères sont une nouvelle fois présents dans le calendrier des Dieux du Stade 2008. Véritables sex-symbols en Italie, ils sont aussi mannequins pour une marque de haute couture italienne. dernier face aux Néo-Zélandais. Les deux frères sont à l’image de cette nouvelle équipe d’Italie, décomplexée devant les grandes nations. Forts de leurs deux succès enregistrés lors du dernier Tournoi des VI Nations, les Bergamasco veulent désormais mener leur équipe aux quarts de finale de la Coupe du monde. Ils devront se méfier de l’équipe écossaise, en net regain de forme après sa victoire face aux Irlandais en juillet dernier. La tâche s’annonce difficile, mais la Squadra sait qu’elle peut compter sur ses deux gladiateurs. Les priorités du Premier ministre australien ■ Le Premier ministre australien John Howard était absent à l’aéroport de Sydney, la semaine dernière, à l’arrivée de Georges W. Bush. Il assistait aux « Dally M Awards », soirée de gala durant laquelle les meilleurs joueurs de la NLR (Ligue nationale de rugby) sont récompensés. « Je dois juste bien ordonner mes priorités, il ne s’agit pas d’un manque de respect, M. Bush est un bon ami mais il s’agit de la Ligue de rugby », a déclaré M.Howard, cité par The Daily Telegraph. La NLR est très populaire et une étude récente révèle qu’une majorité d’Australiens pense que M. Bush est le pire président de l’histoire des Etats-Unis. Deux notions qu’Howard, en difficulté dans les sondages, a sûrement prises en compte. L’antre du rugby ■ Comme quoi on peut boire de la bière et regarder du rugby dans un lieu qui n’est ni une taverne ni un troquet. Ici, vous pénétrez dans l’antre du ballon ovale en passant sous deux poteaux de rugby. Culture Bière, maison dédiée à cette boisson, honore le rugby lors de la Coupe du monde. C’est un « stade » de 1800m 2 sur 3 étages, partagé entre restaurant, terrasse, lounge et boutique avec souvenirs et tenues d’équipes. Au sous-sol, ambiance garantie avec la retransmission de l’intégralité de toutes les rencontres sur un écran de 18m (le plus grand de Paris !), le long du bar. Au premier étage, ambiance plus feutrée dans un restaurant très design avec écrans plasma disséminés un peu partout et une carte raffinée, loin de la saucisse frite des pubs. La célèbre mitemps rugbystique est aussi prévue avec soirées et DJ, dont Corti (14 et 21 septembre, 7 et 20 octobre). Culture Bière, 65, av. des Champs-Elysées, Paris 8 e (01 42 56 88 88), www.culturebiere.com LUTTIAU Une Coupe du monde sous haute sécurité ■ 37 000 personnes sont mobilisées pour assurer la sécurité autour de la Coupe du monde de rugby. Ce sont 27000 gendarmes, 1500 militaires, 5000 pompiers, 4000 secouristes, 400 démineurs et 10 hélicoptères qui forment le dispositif de sécurité dédié à l’événement. DR
A. GRANT/AP G. BOUYS/AFP INSIDE/PANORAMIC www.directsoir.net BASKET La tête tournée vers la Russie ■ L’équipe de France, déjà qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro 2007, dispute ce soir un match sans enjeu face à la Turquie. Les Bleus ont déjà la tête tournée vers le quart qui les opposera demain à la Russie. En se classant troisième de leur poule, les Tricolores se sont malgré eux ouvert une voie royale, en évitant l’Espagne championne du monde, et la Grèce, tenante du titre. Peut-on dire que la route pour Pékin se dégage ? Encore faudra-t-il ne pas sous-estimer la Russie Match sans enjeu, ce soir, pour les Bleus. et effectuer un match sérieux face à la Turquie. 1474 C’est le nombre total de points cumulés par les All Blacks en Coupe du monde depuis la création de la compétition, en 1987. Ils sont suivis par les Australiens (1078 points). ATHLÉTISME Le duel Gay-Powell n’aura pas lieu Tyson Gay. ■ Triple champion du monde à Osaka (100m, 200m et relais 4x100m), Tyson Gay a décidé de mettre un terme à sa saison. Il n’affrontera donc pas sur 100m le Jamaïcain Asafa Powell, troisième des Mondiaux japonais, et qui a amélioré dimanche dernier à Rieti (Italie) son record du monde de la distance en 9’74. « Tyson Gay a tout à perdre et rien à gagner », a expliqué Wilfried Meert, le directeur du meeting de Bruxelles, auquel devait participer l’Américain vendredi. « Il n’a pas encore totalement récupéré, physiquement mais aussi mentalement, après son programme chargé des Mondiaux. » Plus de cinquante médaillés d’Osaka seront présents en Belgique ce week-end. EURO 2008 Un fauteuil pour deux Les Anglais ont battu Israël, samedi dernier. L’INFO DU JOUR P.PORUSSEAU/ICONSPORT ■ L’Angleterre accueille ce soir la Russie à Wembley, pour le compte des éliminatoires de l’Euro 2008. Grâce à leur victoire, samedi face à Israël (3-0), les Anglais se sont repositionnés dans la course à la qualification. Un nouveau succès permettrait à Michael Owen et ses coéquipiers, troisièmes du groupe E, de reprendre la deuxième place à leur adversaire du soir. SteveMcClaren, le sélectionneur anglais, pourra une nouvelle fois compter sur Steven Gerrard, totalement rétabli. Direct8 vous propose de suivre ce choc dès 22h40, commenté par Jézabel Lemonier et Noël Tosi. Clément Poitrenaud. FOOTBALL/EURO 2008 Victoire obligatoire pour les Bleus Ce soir, l’équipe de France de football reçoit l’Ecosse, pour le neuvième match de ces qualifications à l’Euro 2008. Si les Tricolores parviennent à s’imposer, ils prendront une sérieuse option pour une participation à la phase finale. À SUIVRE 13 Actuellement première du groupe B, avec 19points, suivie de près par l’Ecosse, seconde avec 18 points, l’équipe de France joue un match décisif ce soir. Si les hommes de Raymond Domenech s’imposent, ils n’auront plus qu’à aller chercher une victoire aux Iles Féroé (victoire 5-0 à l’aller), le 13 octobre, pour s’ouvrir le chemin de la phase finale, en Suisse et en Autriche, au mois de juin prochain. Mais la partie n’est pas gagnée d’avance : l’Ecosse est la seule équipe du groupe B à avoir mis en échec les Bleus, le 7 octobre dernier, à Hampden Park, s’imposant 1-0. L’heure de la revanche a sonné, même si ce n’est pas l’avis du sélectionneur : « La motivation vient de la qualification, pas du match aller. Le match aller peut entrer en ligne de compte, mais le but est de se qualifier », a déclaré Raymond Domenech, à l’issue de la conférence de presse donnée hier. Pour la qualification, justement, il faudra être un peu plus offensif que face à l’Italie, samedi. Il ne suffira pas de conserver le point du match nul, comme à San Siro, mais il faudra sortir du parc des Princes avec les trois points de la victoire. Concernant la puissance de frappe des Ecossais, le coach tricolore se permet un petit rappel à l’ordre : « Ce qui est dangereux, c’est que tout le monde les catalogue comme une équipe qui balance et « rentre-dedans ». C’est très réducteur. Ils jouent tous pour la plupart dans les bons clubs anglais, ces clubs où on joue au sol. Ils sont capables de dribbles, de passes (…) Il faudra essayer de jouer plus vite, trouver plus d’espaces, les trucs élémentaires contre une équipe qui joue regroupée. Ils n’ont perdu que deux matchs en Italie (2-0) et en Ukraine (2-0) et à chaque fois ils ont pressé, bien bougé. » Les espaces, ce n’est pas Thierry Henry qui les exploitera ce soir, car il est suspendu. A la question « le visage de l’attaque pourrait rassembler le duo Anelka-Trezeguet ? », le sélectionneur répond : « C’est une option ». Mais, ce soir, il n’y aura pas pléthore d’options. Il faudra gagner, c’est tout. Thierry Henry étant suspendu, un duo Anelka-Trezeguet dans un schéma 4-4-2 est une option possible pour le match de ce soir. CRAIG GORDON SPORTS ■ A 25 ans, le gardien de la sélection écossaise est l’un des tout meilleurs à son poste. Du haut de son 1,91m, il avait réalisé un sans faute face aux attaquants tricolores au match aller en octobre 2006. Recruté cet été par Sunderland, pour 13 millions d’euros, le transfert le plus cher pour un gardien en Premier League, Gordon a rapidement su justifier ce prix élevé par des prestations de haut niveau. Ce soir, il sera à nouveau l’un des atouts majeurs de l’Ecosse. RUGBY La composition du XV de France face à la Namibie ■ Bernard Laporte a donné ce matin la composition du XV qui affrontera dimanche soir, à Toulouse, la Namibie, pour sa deuxième rencontre dans la poule D. Comme annoncé, le sélectionneur n’a pas hésité à faire de nombreux changements par rapport au match d’ouverture face à l’Argentine, puisque seuls Pieter De Villiers, Damien Traille et Cédric Heymans conservent leur place. Ce dernier évoluera à son poste de prédilection, laissant le numéro 15 à un véritable spécialiste, Clément Poitrenaud. Poitrenaud - Clerc, Marty, Traille, Heymans - (o) Michalak, (m) Elissalde (cap.) - Dusautoir, Bonnaire, Nyanga - Nallet, Chabal - De Villiers, Szarzewski, Poux. Remplaçants : Ibanez, Mas, Pelous, Harinordoquy, Beauxis, Jauzion, Rougerie. SNS/ICON SPORT FLASHPRESS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :