Direct Soir n°198 11 sep 2007
Direct Soir n°198 11 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°198 de 11 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Elton John ce soir au Zénith

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°198/Mardi 11 septembre 2007 16 CULTURE MUSIQUE Biolay, la rupture intranquille L’homme peut agacer, mais le musicien est de plus en plus incontournable.A 34 ans, Benjamin Biolay sort son œuvre la plus personnelle. Un album à fleur de peau, sombre et vénéneux. Un grand disque sur la rupture, même si l’intéressé affirme le contraire… Pourquoi avoir choisi le titre Trash Yéyé ? Pour moi Trash Yéyé, ça évoque un groupe comme les Smiths. Ils ont utilisé un format très pop, mais leur parolier Morrissey n’hésitait pas à balancer des horreurs à l’intérieur des chansons. L’album est très sombre. Est-il en rapport avec la période difficile que vous venez de traverser ? Ce n’est pas un album autobiographique, contrairement aux apparences. Je parle de choses que je connais, mais ça peut remonter à il y a longtemps. Le sexe est également omniprésent… Le disque parle d’amour. On ne peut pas faire l’impasse sur la chair. J’essaye simplement de ne pas tomber dans l’obscénité. Pourquoi avoir, dans une récente interview accordée au magazine Technikart, incendié certains de vos collègues ? Ces artistes m’avaient chambré, ce n’est que le retour de bâton. Ce qui m’énerve dans la chanson française, c’est l’uniformisation de certains critères. Vous remarquerez que je m’en suis pas pris à Vincent Delerm, car lui possède vraiment un univers propre. Dans la chanson De beaux souvenirs, vous citez le basket ? Je parle des 81 points marqués par Kobe Bryant dans un match NBA. C’est un souvenir magnifique. J’ai vu le match en direct, dans la nuit, et j’avais l’impression d’être le seul en France à suivre la rencontre. Trash Yéyé, de Benjamin Biolay, Virgin UK, 18 €. La bonne ADRESSE Lucky Luke ■ Après deux ans et demi de tournée, et 300000 exemplaires vendus de leur album La tête en arrière, Luke s’est accordé une année de réflexion pour laisser venir son nouvel album. Les membres du groupe ont trouvé en Jean-Pierre Ensuque, qui les a rejoints en début de tournée, un quatrième élément qui leur permet d’explorer plus avant une musique rock teintée d’alternatif. Les enfants de Saturne que sont Thomas Boulard, Romain Viallon et Damien Lefèvre affirment un son fait pour la scène, incisif et tendu. La scène, justement. Luke s’y sent bien et n’envisage pas son rôle de groupe de rock français sans celle-ci. Les enfants de Saturne, de Luke, éd. Sony/RCA, 15 €. ZOZZO S. ROUDEIX/JDD/GAMMA/EYEDEA PRESSE Benjamin Biolay présente Trash Yéyé comme le « deuxième tome » d’A l’origine (2005). TENDANCE CHIC Ambiance tamisée tous les soirs au Bound (ex-mythique Barfly), à la fois bar, restaurant et sushi bar. Dress code hype et branché de rigueur pour y pénétrer et pouvoir savourer leur fameux « Bound Experience N°2 » aux framboises et aux fraises fraîches. Direction le sushi bar pour déguster une de leurs créations tendances (concombre farci au saumon épicé et thon épicé) ou une de leurs créations « New Style Sashimi » si vous aimez les mets relevés, le saumon aux grains de wasabi va vous ravir. Note sucrée pour finir, avec une faiblesse pour le tiramisu aux fraises ou le fameux coulant au chocolat et aux fèves équatoriales. S’il fait beau et que le temps le permet, ne faites surtout pas l’impasse sur la terrasse, idéale pour prendre un verre en fin d’après-midi. Formule entrée-plat ou plat-dessert au dîner : 33 €. Le Bound, 49, avenue George-V, Paris 8 e, Tél. : 08 26 10 07 98. Le modèle Yo La Tengo ■ Depuis ses débuts au milieu des années 1980, Yo La Tengo n’a cessé d’être l’un des groupes chéris par les amateurs de rock indépendant. Formée par Ira Kaplan, ancien critique rock, et sa femme Georgia, cette formation du New Jersey a eu une carrière aussi discrète que passionnante. Les choix aventureux de ce groupe ont ainsi fait de lui un modèle d’intégrité pour les jeunes générations. Mais qu’il joue des pop songs lumineuses ou des morceaux sonores tortueux, qu’il interprète ses propres compositions ou des reprises soigneusement choisies, Yo La Tengo le fait toujours avec une intelligence et une honnêteté qui n’appartiennent qu’à lui. Yo La Tengo, ce soir au Trabendo, Parc de la Villette, Paris 19e. DR BD Les bancs de la classe revisités ■ Parler de l’école n’oblige pas à châtier son langage, ou édulcorer ses dessins. Et ça, Riss l’a bien compris ! Dans son album intitulé J’aime pas l’école, le dessinateur de Charlie Hebdo ne se retient pas : ça saigne, ça hurle, ça punit, et ça se venge. L’Education nationale en prend pour son grade, de l’héritage gâché de mai 1968 en passant par la violence de plus en plus présente chez les élèves, sans oublier la carte scolaire ou le manque d’effectifs. Des planches parfois inégales, où l’on passe de l’anecdote qui fait sourire à la caricature désopilante. Un guide de survie trash pour la rentrée. J’aime pas l’école, par Riss. Editions Hoëbeke, 10,50 €. Au cœur des glaces hostiles ■ Rien de plus difficile que d’affronter la page blanche pour un écrivain tel que Sir Melvin Woodworth. Romancier à succès, il part chercher l’inspiration dans les Alpes suisses, dans la vallée où son frère a disparu quelque temps auparavant. Une double quête et un huis clos régénérateur, au cœur d’une vallée menacée par un glacier hostile. Rééditer aujourd’hui en un seul tome, le diptyque de Cosey (Bernard Cosentey) publié en 1984, n’a rien perdu de sa force. La neige et la montagne, omniprésentes, sont des personnages à part entière de ce classique de la BD. A la recherche de Peter Pan. Editions Le Lombard, 20 €. DR DR
IIASE raMS PfiNfE Après ROMANZO CRIMINALE le nouveau succès du cinéma italien. *** *** EL LE « Un film inoubliable. » STUQ ! Q *** LE FIGARO MAGAZil\'E



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :