Direct Soir n°194 5 sep 2007
Direct Soir n°194 5 sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°194 de 5 sep 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Amélie Nothomb seizième roman, nouveau succès

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
M. OLIVIA/ICONSPORT A. COULDRIDGE/FLASHPRESS Directsoir N°194/Mercredi 5 septembre 2007 12 SPORTS « In BOD We trust » (« En BOD nous croyons »), voilà le slogan, librement inspiré de la devise américaine, qu’on peut lire sur les t-shirts des supporters irlandais. « BOD », c’est Brian O’Driscoll, 28 ans, capitaine de l’équipe d’Irlande et des Lions britanniques, considéré comme le joueur le plus talentueux que le rugby irlandais ait jamais connu. Il est l’un des meilleurs centres au monde, il sera l’une des attractions du mondial. Puissant et rapide, c’est l’arme de destruction des défenses adverses du XV du Trèfle. LIVRE ■ Football 2008 retrace l’épopée des Bleus lorsqu’ils triomphaient en Europe et dans le monde. De Platini à Zidane, en passant par Giresse, Tigana, Papin, Boli, Desailly, Deschamps, ce livre rend un vibrant hommage à ces joueurs d’exception, et invite chaque lecteur à revisiter une époque inoubliable. De superbes photographies complètent le tout. Football 2008, Solar, 19 €. O’Driscoll est un joueur respecté de tous. Fort de 162 points en 74 sélections, il est à surveiller du côté de l’Irlande. Le XV du Trèfle et son capitaine, éliminés par la France lors du quart de finale de la dernière Coupe du monde, ont une revanche à prendre. Un demi-dieuirlandais Brian O’Driscoll est plaqué par le Gallois James Hook lors du tournoi des Six Nations, le 4 février 2007. DR La fine fleur des Bleus I. HANNING/REA RUGBY En 1999, O’Driscoll débute sa carrière de joueur professionnel avec Leinster, son unique club à ce jour. Il devient champion de la Celtic League en 2002, son seul titre majeur. C’est grâce à la sélection irlandaise que le monde de l’Ovalie découvre ce joyau. Il fait ses premiers pas sur la scène internationale le 12 juin 1999 face à l’Australie, avec à la clef une lourde défaite (46-10). En 2003, il est nommé capitaine de l’Irlande. Si son talent fait toujours l’unanimité, il ne parvient pas à mener ses troupes à son premier titre majeur (une deuxième Marseille investit dans le ballon ovale ■ Marseille a déboursé 10 millions d’euros pour accueillir la Coupe du monde de rugby, une somme consacrée à la rénovation des équipements sportifs, utilisés notamment par la sélection néo-zélandaise. Le principal investissement concerne le stade Jean-Bouin, dont la rénovation a coûté 6,75 millions d’euros (réalisation d’un terrain synthétique, éclairages…). DR LIVRE Une vie à l’OM ■ Avec OM de ma vie, Martine Aïssani offre un très beau témoignage de ses vingt années de travail au sein du club marseillais. Elle évoque tour à tour le meilleur, avec la victoire en Coupe d’Europe, mais aussi le pire, avec l’affaire OM/VA. Elle livre également des anecdotes inédites sur les hommes qu’elle a croisés, tels Basile Boli, Bernard Tapie ou encore Michel Hidalgo. OM de ma vie, Martine Aïssani, Hugo doc, 15 €. Brian O’Driscoll est détenteur du record d’essais marqués pour l’équipe irlandaise. Le plus beau d’entre eux est celui marqué en 2001 face à l’Australie, lors de la tournée mondiale des Lions britanniques. place au tournoi des Six Nations en 2007).Avec une équipe talentueuse et expérimentée (la charnière Stringer, O’Gara ou encore l’arrière Murphy) et le génie d’O’Driscoll, les Irlandais peuvent viser un premier titre et remporter la Coupe du monde. Absent lors des deux premiers matchs face à la Namibie et la Géorgie, le capitaine irlandais, victime d’un coup de poing lors d’un match de préparation face à Bayonne, sera rétabli pour affronter la France le 29 septembre. Cette dernière aura fort à faire contre l’équipe du XV du Trèfle et son capitaine. TENNIS Monte Carlo garde son statut ■ Le tournoi de Monte Carlo restera dans la catégorie la plus prestigieuse du circuit ATP, après celle des tournois du Grand Chelem. Deux nouvelles épreuves, Madrid et Shanghai, s’ajoutent aux six autres Masters Series existants. Seul le tournoi de Hambourg est rétrogradé. Monte Carlo avait été menacé de déclassement, mais de nombreux joueurs, dont Roger Federer et Rafael Nadal, s’étaient mobilisés en sa faveur. Les joueurs seront tenus de participer à toutes ces épreuves, sauf Monte Carlo, sous peine de sanctions financières et même de suspension. Etienne de Villiers, président de l’ATP, a estimé que Monte Carlo n’avait pas besoin de ces mesures coercitives pour attirer les joueurs. Le XV du Trèfle, la fierté d’un peuple uni ■ L’équipe d’Irlande de rugby à XV, surnommée le XV du Trèfle, rassemble les meilleurs joueurs professionnels de la République d’Irlande et de l’Irlande du Nord, sous le patronage de l’Irfu (Irish Rugby Football Union) depuis 1874. Cette situation est unique dans le rugby international, car l’équipe d’Irlande est la seule à réunir deux entités politiques différentes (l’Irlande est divisée depuis 1949). Les Irlandais jouent en vert et blanc, avec un trèfle sur le cœur. L’équipe nationale évolue traditionnellement au stade de Lansdowne Road, à Dublin. Elle peut s’appuyer sur le potentiel des quatre provinces que sont le Munster, le Leinster, l’Ulster et le Connacht. Aujourd’hui, l’équipe d’Irlande est considérée comme l’une des meilleures équipes de rugby au monde, classée 4 e par l’International Rugby Board. C. STENNKESTE/DPPI BASKET L’Espagne espère Garbajosa ■ Après avoir trouvé une assurance, l’ailier fort de l’équipe d’Espagne de basket, Jorge Garbajosa, attend le feu vert de son club des Toronto Raptors (NBA) pour participer à l’Euro qui a commencé cette semaine. L’Espagne attend avec impatience la réponse des Raptors, Garbajosa étant un pion essentiel des champions du monde. SPORTSFILE
P.MILLEREAU/DPPI J. JORDAN/AFP GOUHIER-KEMPINAIRE/ABACA www.directsoir.net DOPAGE Keita avoue son erreur Naman Keita. 4 de ■ Le hurdler français Naman Keita, champion du monde avec le relais 4x400m en 2005 et médaillé de bronze aux JO d’Athènes, a été contrôlé positif à la testostérone aux mondiaux d’Osaka. L’athlète avoue avoir consommé des compléments alimentaires, commandés via Internet pour soigner une blessure abdominale. Il a demandé une contre-expertise, sans illusions : « Ma connerie à deux balles, je vais la payer cher. » Naman Keita risque une suspension de deux ans, qui le priverait des JO de Pékin. BASKET/EURO Les 36 points de Tony Le meneur tricolore Tony Parker. ■ Vainqueur de l’Italie hier soir (69-62) grâce à un grand Tony Parker (36 points), la France compte deux victoires en deux matchs lors de ce premier tour de l’Euro 2007. Qualifiés pour le second tour, les Bleus affronteront ce soir, à 19h, le leader de la poule D, la Slovénie, à Alicante. Un parquet qui semble réussir aux Français, malgré des débuts poussifs face à la Pologne. Pour battre l’équipe slovène emmenée par Lakovic, la France compte sur Tony Parker pour réussir la passe de trois et prendre la première place. Dans l’autre rencontre, l’Italie essayera de remporter une première victoire face aux Polonais. VOLLEY/EURO La France en confiance Guillaume Samica, réceptionneur attaquant. À SAVOIR C. LIEWIG/ABACA Comme le nombre de matchs perdus par le XV tricolore face aux Argentins, lors des cinq dernières confrontations entre les deux équipes. France-Argentine, match d’ouverture la Coupe du monde, vendredi à 21h. ■ Demain débute en Russie l’Euro 2007 de volley hommes. Les finalistes empocheront un billet pour le mondial japonais, en novembre, première étape de la qualification pour les JO 2008. Forte de trois victoires ce weekend dans le tournoi de Paris, face à la Bulgarie, la Pologne et les Pays-Bas, l’équipe de France espère bien « aller au bout et revenir avec l’or autour du cou », selon Guillaume Samica, le réceptionneur attaquant tricolore. Sauf faux pas, la France devrait être à l’abri d’une élimination prématurée, le groupe C ne comprenant que des outsiders (l’Espagne, la Slovénie et la Slovaquie). Slovaquie-France, demain, 16h. TENNIS/US OPEN Nadal sort, Justine frappe fort La neuvième Night session (« session de nuit ») de l’US Open a réservé son lot de surprises, dont l’élimination en huitièmes de finale de Rafael Nadal. L’Espagnol, diminué physiquement, n’a pas pu se défaire de son compatriote David Ferrer, quinzième au classement ATP (6/7, 6/4, 7/6, 6/2). Le Majorquin s’est pourtant battu jusqu’au bout, fidèle à sa réputation, mais en délicatesse avec son genou gauche, il n’a pu que retarder l’échéance. Malgré la défaite, Nadal a fait preuve, pendant la conférence de presse d’aprèsmatch, de fair-play. « J’ai beaucoup parlé de mes problèmes physiques cette semaine, je ne veux pas trop en parler ce soir car on pourrait penser que c’est une excuse. Il a très bien joué et il m’a battu, voilà tout », a déclaré l’Espagnol. Ce n’est pas cette année que Nadal, éliminé au même stade que l’an passé, améliorera sa performance sur le Decoturf (sol dur) new-yorkais. David Ferrer réalise, lui, sans doute le plus bel exploit de sa carrière, et fait mieux que son meilleur résultat en Grand Chelem, La Belge Justine Henin a dominé l’Américaine Serena Williams et accède aux demi-finales. ESPOIR SPORTS 13 Rafael Nadal s’est fait sortir, cette nuit, en huitièmes de finale de l’US Open, par son compatriote David Ferrer (6/7, 6/4, 7/6, 6/2). Dans l’autre choc de cette session, Justine Henin s’est qualifiée pour les demi-finales en battant Serena Williams (7/6, 6/1). L’Angleterre débutera sans Wilkinson En se tordant la cheville à l’entraînement, hier, Jonny Wilkinson s’est rendu indisponible pour le match qui opposera l’Angleterre aux Etats-Unis ce samedi, à Lens. Le buteur du XV de la Rose, dont on connaîtra la gravité exacte de la blessure aujourd’hui, est remplacé par l’ouvreur de Bath, Ollie Barkley. Si la torsion s’avère avoir provoqué une entorse, la participation Jonny Wilkinson, l’auteur du drop qui a permis aux Anglais de remporter la Coupe du monde 2003. un quart de finale à Roland-Garros en 2005. Un match à sa portée l’attend au prochain tour, puisqu’il sera opposé à l’Argentin Juan Ignacio Chela, 22 e mondial. L’autre quart de finale du bas du tableau verra s’affronter le Serbe Novak Djokovic et l’Espagnol Carlos Moya. Dans le tableau féminin, la Belge Justine Henin a démontré à l’Américaine Serena Williams qu’elle lui était tout simplement supérieure, et ce sur toutes les surfaces. La numéro un mondiale avait déjà battu la cadette des sœurs Williams sur gazon et terre battue. Depuis cette nuit, elle peut se vanter de l’avoir dominée sur un court en dur (7/6, 6/1), surface de prédilection de l’Américaine. Serena avait pourtant l’appui d’un public entièrement acquis à sa cause. Dommage que Williams n’ait pas montré autant de fair-play que Rafael Nadal, affirmant que son adversaire « a réussi beaucoup de coups chanceux ». En demifinale, Henin pourrait retrouver une autre Williams, Venus, opposée en quart à la Serbe Jelena Jankovic. VOLLEY Antonin Rouzier ■ Le jeune volleyeur montpelliérain a été sélectionné par Philippe Blain pour disputer l’Euro 2007, à Saint-Pétersbourg. Fort de son excellente prestation en Ligue mondiale (juillet) et lors du dernier Tournoi de France, la semaine dernière, Antonin renforcera la pointe de l’attaque tricolore. En l’absence d’Oliver Kieffer et de Frantz Granvorka, le « pointu » a une vraie carte à jouer. de « Wilko » au match du 14 septembre, face à l’Afrique du Sud, pourrait à son tour être remise en question. Une absence qui devrait, si elle se confirmait, peser lourd dans le choc de la poule A. Les Anglais seront confrontés aux Etats-Unis, à l’Afrique du Sud, aux îles Samoa et Tonga. P.MILLEREAU/DPPI J. ZELEVANSKY/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :