Direct Soir n°19 30 jun 2006
Direct Soir n°19 30 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 30 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : Emmanuelle Béart, femme de sens

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Vendredi 30 juin 2006 6 L’ACTU FRANCE RENAUD DONNEDIEU DE VABRES/ « Les Français recherchent émotions et savoir » Renaud Donnedieu de Vabres est ministre de la Culture et de la Communication depuis 27 mois. Il remplit cette fonction avec calme, sourire et une persévérance qui lui ont valu respect et estime du monde de la culture, adversaires comme alliés. L’homme possède deux vertus nécessaires pour ce poste : courtoisie et sens de l’écoute. La voix cassée, il répond par téléphone aux questions de Philippe Labro. Pourquoi cette voix cassée ? Vous avez trop hurlé votre joie après la victoire des Bleus contre l’Espagne ? Pas seulement. Je prononçais un discours, en Savoie, pour la commémoration du général Dumas, le père d’Alexandre Dumas, premier général noir de l’armée française et des indépendantistes. Les cloches ont tinté et ont couvert mes paroles. Il a fallu que je parle plus fort que les cloches. Vous y êtes parvenu ? En partie, oui ! En politique, ça s’appelle faire le terrain. C’est la vie. Mais oui, bien sûr, j’ai aussi fêté les Bleus, lors de la Fête du cinéma. Il y avait tous les artistes, producteurs, comédiens à la Cinémathèque française. On a dressé un grand écran. Ça a été la Fête de la fierté française. Vous avez connu quelques semaines chargées en matière de culture, récemment. On a vécu l’unique conjonction de trois éléments : musique, cinéma, et puis Branly, un triomphe qui met en valeur l’ensemble des cultures du monde. Sans oublier, il y a peu de temps, la Force de l’art au Grand Palais : 130 000 visiteurs en 41 jours. A New York, en six mois, le même type d’expo avait fait 75 000 visiteurs. Quel sens peut-on trouver à cette soif de culture ? C’est le contraire de la morosité, du « déclin ». Nous sommes un pays qui bouge, avec un public intelligent, qui recherche l’émotion et le savoir, et qui peut être fier de son extraordinaire patrimoine. Le monde entier en rêve, et si nous voulons rester au premier rang des pays les plus visités par le tourisme, nous devons valoriser ce patrimoine, l’exploiter par l’image. C’est-à-dire ? J’ai décidé, aujourd’hui, l’ouverture aux tournages télé et cinéma de tous les monuments historiques dont j’ai la charge. Plus on tournera de films dans nos musées et châteaux, plus on assurera notre rayonnement. Déjà, en 2005, nous avons gagné 35% de plus de semaines de tournages divers. Ça signifie beaucoup d’emplois nouveaux. Comment définir l’essence d’un ministère comme le vôtre ? Il doit être transmetteur d’énergie, face à la peur de la mondialisation. Ce n’est pas de la poudre aux yeux, ce n’est pas de la magie, mais c’est la prise de conscience de l’incroyable réservoir d’intelligence française. Comment se présente l’été ? On va enregistrer un maximum de public dans tous les festivals. Je dis : « Alez voir ce que vous aimez, mais surtout, allez découvrir ce que vous ne connaissez pas. » Vous prendrez des vacances ? J’ai 52 ans, je travaille 7 jours sur 7. Comme tout le monde, j’ai droit à un peu de repos. Je partirai en Corse du Sud pour une courte Musique Cinéma Art Midem 2006 : en compagnie d’Amel Bent. Festival de Cannes 2006 : avec Marie Gillain, José Garcia et Linh Dan Phan. EN COUV. trêve. J’emporterai le livre de Roland Cayrol, La nuit des politiques, pour préparer ma réplique à son impitoyable analyse. Il faut lire ce qui est le contraire de ses convictions, afin de trouver une réponse. Je ne veux pas être décalé par rapport à toutes les souffrances, violences, chômage, ces réalités qui font mal, mais, je suis déterminé à démontrer qu’il existe, en France, en matière de culture, un capital exceptionnel qui débouche sur toutes sortes de sources d’activités et d’emplois. Le musée du Quai-Branly : un énorme succès (30 000 visiteurs en trois jours). E. CATARINA/C. BENAINOUS/GAMMA/DENIS/REA F. SOULOY/GAMMA
C. PETER/GETTY IMAGES/NATIONAL GEOGRAPHIC www.directsoir.net DANS LES KIOSQUES Le théâtre équestre, vous connaissez ? Cette semaine, Le Monde 2 nous fait découvrir cet art à l’occasion du Festival d’Avignon, qui débute le 6 juillet. 1 2 3 4 5 TOPDESTOPS CRAZY FROG N°1 MEILLEURES VENTES DE SINGLES Tous aux abris ! Le Roc de Nâdiya (2), à peine sorti la semaine dernière, se retrouve catapulté en 2 e position. Mais cette météorite ne semble pouvoir ébranler la grenouille Crazy Frog (1) qui squatte son nénuphar pour la troisième semaine consécutive. On l’entendra certainement croasser tout l’été. (=) [1] WE ARE THE CHAMPIONS CRAZY FROG ULM (e) [2] ROC NÂDIYA COLUMBIA (-1) [1] LIVING ON VIDEO PAKITO PAN MUSIC (e) [4] LA OU JE T’EMMÈNERAI FLORENT PAGNY MERCURY (=) [4] JEUNE DEMOISELLE DIAM’S HOSTILE LÉGENDE : (+1) = progression d’un place (e) = nouvelle entrée du top 100 [1] = meilleure position atteinte Source : SNEP/IFOP P.BESSARD/REA SCIENCE/SANTO À LA RECHERCHE DE NOUVELLES ESPÈCES h Plus de 80% des espèces, faune et flore, restent encore à découvrir sur notre planète. « Santo 2006 » a l’ambition d’en trouver de nouvelles. « Jamais une expédition n’aura mobilisé autant de scientifiques et de moyens matériels », précise le directeur général du Muséum national d’histoire naturelle, Bertrand-Pierre Galey. D’août à décembre, 150 chercheurs venus de 25 pays mèneront un projet scientifique à Vanuatu, près de la Nouvelle-Calédonie. L’île montagneuse regorge d’une biodiversité foisonnante. Placée sous direction française, l’expédition veut répertorier les espèces vivantes et les analyser dans leur habitat naturel, sur terre, sur mer et dans les airs. Il ne faut pas oublier que cette diversité reste menacée par les bouleversements climatiques. +71% d’articles saisis à la douane en 2005 VACANCES/DE LA VALISE… A LA PRISON ! h Vous allez revenir de vacances avec de jolis souvenirs qui peuvent devenir mauvais à la douane ! Espèces animales et végétales protégées, contrefaçons… Mieux vaut connaître la liste des interdits avant d’aller dépenser ses devises dans un magasin de souvenirs. Par exemple, on trouve encore sur certains marchés africains et asiatiques des pièces des jeux d’échec en ivoire, alors que son commerce est interdit depuis 1990. Les sites à consulter www.contrefacon-danger.com Même victime de la contrefaçon, vous êtes un criminel aux yeux de la loi ! Le site vous met en garde contre les conséquences de votre geste. www.douane.gouv.fr Le site du ministère de l’Intérieur donne des conseils aux voyageurs dans une rubrique spécialement consacrée aux souvenirs interdits. Edwige Koscianski, Anne Deverre, Nicolas Cailleaud, Thomas Liard, Théo Phan, Allan Van Darc De même, tout objet (bijou, peigne, lunettes…) en écailles de tortue marine peut être saisi par les douanes, au même titre que les coraux. On trouve aussi sur les marchés à touristes des animaux vivants ; là encore, il convient d’être prudent : ils peuvent être protégés, porteurs de maladies… Enfin, armes à feu, drogues et produits de luxe contrefaits restent la bête noire des douanes. www.non-merci.com La contrefaçon ? Non merci ! Et pourtant, elle est partout ! Le site répertorie les objets interdits et qu’on ne soupçonnait pas… www.cites.org Une référence : tout savoir sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction. FRANCE DENIS/REA VACANCES PARLEMENTAIRES 1 A partir de demain, les députés et les sénateurs français seront en vacances. Pour la première fois depuis 2001, ils ne siègeront pas en juillet. La décision a été annoncée mardi par Henri Cuq, ministre délégué aux Relations avec le Parlement. 2 A l’Assemblée nationale, l’heure est donc à l’expédition des affaires courantes. Trois dossiers doivent être adoptés dans la journée : le projet de loi Sarkozy sur l’immigration, le projet Borloo sur le logement social et enfin celui concernant les droits d’auteur sur Internet. 3 Pas de session extraordinaire en juillet, mais députés et sénateurs n’auront pas trois mois de vacances pour autant. La rentrée parlementaire, qui a habituellement lieu en octobre, devrait être avancée de près de trois semaines, aux alentours du 10 septembre prochain. 4 Deux textes attendront cette date pour être discutés. Le premier, très controversé même au sein de la majorité, est le projet de fusion GDF/Suez. Nicolas Sarkozy attendra également le retour des vacances parlementaires pour présenter son projet de loi sur la prévention de la délinquance. Directsoir t Vendredi 30 juin 2006 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :