Direct Soir n°185 5 jui 2007
Direct Soir n°185 5 jui 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°185 de 5 jui 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : Nicolas Sarkozy les 50 premiers jours

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°185/Jeudi 5 juillet 2007 10 EN COUVERTURE J’ai dit qu’avec moi, la politique redeviendrait l’art de tout rendre possible. Nicolas Sarkozy au 47 e Congrès de l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales), à Tours, le 9 juin. Nicolas Sarkozy, recevant un cadeau de la part de Sylvain Bloch (à gauche), président de l’UNAPEI et handicapé. En France, près de 10% des enfants ne vont pas à l’école à cause d’un handicap. Malgré la loi, les inégalités persistent. REFUSER LES ÉTIQUETTES Affublé des étiquettes les plus variées – et les plus caricaturales – « atlantiste », « facho », « ultralibéral » – Nicolas Sarkozy s’est efforcé en cinquante jours d’invalider, de façon spectaculaire, les scénarios imaginés par les observateurs. On le disait atlantiste ? Il proclame, au soir du second tour, son attachement à la construction européenne et revendique auprès de ses « amis américains » le droit de « penser différemment ». On supposait qu’il se désintéresserait de l’Afrique subsaharienne ? Depuis son accession au pouvoir, il a rencontré Ellen Johnson Sirleaf (présidente du Liberia), Omar Bongo (président du Gabon), John Kufuor (président du Ghana et président en exercice de l’Union africaine), Abdoulaye Wade (président du Sénégal) et Lansana Kouyate (Premier ministre guinéen). Il devait recevoir aujourd’hui Denis Sassou Nguesso, président du Congo. On l’imaginait pur produit TROIS CHANTIERS… MODERNISATION DE L’UNIVERSITÉ ■ Nicolas Sarkozy a fait de la réforme de l’université une priorité de son quinquennat. Pour appuyer le projet de loi sur l’autonomie des universités, il est venu appuyer Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, en rencontrant directement les présidents d’universités et les syndicats. de la droite libérale ? La composition de son gouvernement conteste cette vision, et traduit, à tout le moins, un changement profond. UN AGENDA SANS PRÉCÉDENT Défilant sur les Champs-Elysées l’aprèsmidi du 6 mai, le soir même à Berlin avec Angela Merkel. En conférence de presse à 04h30 à Bruxelles le 13 juin, prononçant un discours majeur sur la politique industrielle de la France quelques heures plus tard au Salon du Bourget. Au Conseil des ministres, le matin du 20 juin, face aux nouveaux députés de la majorité l’après-midi, puis face aux Français au journal de 20 heures. Nicolas Sarkozy s’est imposé un rythme de travail sans précédent qu’il compte tenir jusqu’à la fin de son mandat. Il est présent sur tous les dossiers : au siège d’Airbus à Toulouse ; aux obsèques de Jean-Claude Brialy ; avec la famille Betancourt ; négociant la réforme de l’Université avec l’Unef. Cette hyperactivité plaît. Selon Ipsos, 61% des Français portent un jugement positif sur l’action de Nicolas Sarkozy (64% au mois de mai). Le simple examen de l’agenda présidentiel de ce 5 juillet, est le meilleur révélateur de la révolution qui s’opère au palais de l’Elysée. A 11h30, entretien avec Jacques Delors, suivi d’un autre avec Pascal Lamy, directeur général de l’OMC. A 14h30, Nicolas Sarkozy installe Jean- Claude Magendie dans ses fonctions de Premier président de la Cour d’appel de Paris. A 17h, il reçoit John McCain, figure majeure du parti républicain américain. A 18h, le président de la République du Congo. Et dans la journée, il devait rencontrer les acteurs du dossier GDF-Suez. En résumé, le président de la République se sera penché, aujourd’hui, sur les dossiers de l’Europe, de l’économie mondiale, de la justice, des relations transatlantiques, de l’Afrique et de l’industrie. Qui dit mieux ? M. FEDOUACH/AFP E. FEFERBERG/AFP DÉMOCRATIE IRRÉPROCHABLE ■ Nicolas Sarkozy a déjà appliqué certaines des mesures visant à la « démocratie irréprochable » prônée pendant la campagne. Le député socialiste Didier Migaud a pris la tête de la Commission des finances à l’Assemblée nationale. Le chef de l’Etat a par ailleurs reçu à l’Elysée les principaux leaders politiques. P.BROZE/REPORTERS-REA HAMILTON/REA B. BISSON/ABACA B. HANNA/REA VU PAR Les parlementaires socialistes La présidentialisation ne laisse pas les socialistes indifférents ■ « Ce n’est pas parce qu’on nous explique que Nicolas Sarkozy travaille beaucoup que nous devons accepter un changement de régime de cette nature (…) au point de remettre en cause les équilibres de la V e République », Benoît Hamon, député européen, le 3 juillet. ■ « François Mitterrand s’occupait de l’essentiel, Nicolas Sarkozy s’occupe de tout. Ce sont deux conceptions tout à fait différentes », Jean-Louis Bianco, député des Alpes- Maritimes, le 3 juillet (i>Télé). ■ « Il faut bien reconnaître que Nicolas Sarkozy dirige le pays avec un sens aigu de l’action au service d’une idéologie qui n’est pas la mienne. On va dire que c’est de l’hyperprésidentialisme. Oui, et alors ? » Jack Lang, député du Pas-de-Calais, le 2 juillet (Le Monde). ■ « On est en train de faire une sorte de révolution institutionnelle, dans les faits, antidémocratique. C’est une sorte de coup d’Etat permanent », Jean-Marc Ayrault, député de Loire- Atlantique, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, le 27 juin (Europe 1). LA RÉFORME FISCALE ■ Les mesures du « paquet fiscal » pourraient être adoptées dès le mois de juillet : détaxation des heures supplémentaires, aide fiscale à l’accession à la propriété, défiscalisation des revenus des étudiants, réduction des droits de succession… Coût de la mesure : 11 milliards d’euros.
VIVEZ PLEINEMENT LA FÊTE EN FAMILLE OU ENTRE AMIS AVEC LE PASS ! DISPONIBLE DANS VOS POINTS DE VENTE HABITUELS : FNAC, CARREFOUR, GÉANT CASINO, SUPER U - HYPER U, LE BON MARCHÉ, VIRGIN MÉGASTORE, AUCHAN, E. LECLERC, CULTURA, CORA, PARIS BILLETS. www.pascal-olmeta.com www.un-sourire-un-espoir.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :