Direct Soir n°183 3 jui 2007
Direct Soir n°183 3 jui 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°183 de 3 jui 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Angelina Jolie se révèle dans « Raisons d'état »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°183/Mardi 3 juillet 2007 10 EN COUVERTURE Je pense que nous devons être responsables de l’argent que nous gagnons. ENGAGEMENT, AMOUR ET CINÉMA Angelina n’en oublie pas pour autant le cinéma, mais elle s’y exerce à un rythme moins soutenu : un seul film tourné en 2002 (Lara Croft TombRaider : le berceau de la vie) ; un seul également pour l’année 2003 (Beyond Borders). 2004 voit le grand retour d’Angelina sur les écrans. Elle est à l’affiche d’Alexandre, de Capitaine Sky et le monde de demain, de Gang de requins (elle prête sa voix à l’un des personnages) et de Taking Lives. Entre son fils, son engagement humanitaire et sa carrière au cinéma, la vie d’Angelina est bien remplie. Ce qui fait dire à l’actrice qu’elle est prête à rester seule. Serait-il possible qu’une des plus belles femmes au monde ne trouve pas un homme pour elle ? En 2005, commence le tournage du film Mr et Mrs Smith, dans lequel elle a pour partenaire Brad Pitt. Ce dernier est alors marié, depuis cinq ans, à Jennifer Aniston. Entre Ses TATOUAGES A la base de la nuque, l’actrice porte l’inscription « Know your rights », « Connais tes droits » en anglais. « Parce que j’ai commencé à apprendre des choses sur la politique, les droits des hommes, ce qui se passe dans le monde. Il faut que les gens connaissent leurs droits et se battent pour cela », explique la jeune femme. les deux acteurs, l’attirance est forte. Et réciproque. Ils tenteront de la refréner. En vain. LA BAD GIRL DEVIENT LA BRAD GIRL Le sex-symbol Brad Pitt divorce et commence en toute discrétion une relation amoureuse avec Angelina Jolie. Les rumeurs vont bon train, d’autant que la presse publie des photos du couple et du fils de l’actrice se promenant sur une plage d’Afrique. Difficile de nier l’idylle, surtout après l’adoption conjointe d’une petite Ethiopienne, Zahara, en juillet 2005. En janvier 2006, Angelina confirme sa grossesse et lève définitivement le voile sur sa relation avec Brad Pitt. Shiloh, seule enfant biologique du couple, naît en mai de la même année. Angelina réussit à concilier sa grossesse avec ses engagements et sa famille : elle choisit d’accoucher en Namibie, entourée de son G. BINUYA/ABACA L’ambassadrice du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés en visite dans le Nord-Caucase.compagnon et de ses enfants. Trois bambins, puis un quatrième avec Pax Thien, petit Vietnamien adopté en mars 2007. Angelina Jolie et Brad Pitt s’entendent aussi bien sur la question d’une famille nombreuse que sur l’importance de leur engagement humanitaire. « Nous nous sommes rejoints parce que nous nous ressemblions. Il ne parlait jamais de politique ni d’œuvres caritatives auxquelles il se consacrait mais, très vite, j’ai compris qu’il se sentait très concerné », dit Angelina à propos de Brad. Mère de quatre enfants, installée avec son compagnon en Louisiane (car « il y a tant à faire, les dégâts de [l’ouragan] Katrina sont loin d’être effacés »), et consacrant près d’un tiers de son revenu à des dons, Angelina Jolie est une femme épanouie. Seule ombre au tableau : la disparition de sa mère, atteinte d’un cancer, en janvier 2007. Sa famille, ses activités humanitaires et son métier lui permettront de surmonter sa peine. Sur l’épaule gauche, Angelina Jolie a fait inscrire un texte bouddhiste en khmer, censé protéger sa famille et qui signifie : « Que tes ennemis fuient loin de toi. Que les biens que tu acquières soient tiens à jamais. Ta beauté sera celle d’Apsara. Où que tu ailles, nombreux seront ceux qui t’assisteront, te serviront et te protégeront, t’entourant de toutes parts. » UNHCR/CORBIS VUE PAR… Laurie Cholewa, journaliste sur Direct8, présentatrice de l’émission Ça tourne ! « Une professionnalisation accélérée » ■ « Angelina Jolie a le parcours classique des jeunes et somptueuses actrices repérées et starisées par Hollywood, mais dont les lendemains ne sont jamais assurés. Qui pouvait parier sur la postérité de la vedette de Lara Croft, un film efficace certes, mais dont on ne peut dire que le rôle-titre brillait par sa profondeur ! Pourtant, Angelina Jolie a su relever le pari. De film en film, elle a joué des personnages de plus en plus complexes, jusqu’à ce que Robert De Niro décide de la choisir pour interpréter le rôle de l’épouse de Matt Damon Raisons d’Etat. Il ne faut pas non plus schématiser le parcours de la comédienne, puisqu’elle avait été distinguée aux oscars dès 2000 pour son rôle dans Une vie volée. La carrière d’Angelina Jolie, c’est l’histoire d’une professionnalisation accélérée. Elle pourrait devenir une des vraies actrices du cinéma américain, mais on peut aussi attendre d’elle qu’elle se consacre davantage à ses enfants et à ses missions humanitaires qu’à ses rôles sur grand écran. » Après avoir fait disparaître le nom de son ancien époux, l’acteur Billy Bob Thornton, Angelina Jolie s’est fait tatouer sur son bras gauche une ligne pour chacun de ses enfants. Chaque tatouage comprend les coordonnées des lieux de leurs naissances. C. SCHOUSBOE
AUX k)Af>f>ES CÎTO"fEk)S !.'tl.EI>E'Z-VOUS Le



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :