Direct Soir n°18 29 jun 2006
Direct Soir n°18 29 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de 29 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : PPDA sur tous les fronts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28  |  Aller à la page   OK
28
HOSLET/AFP Marseille en classique, Les jardins de la mairie de Bagatelle, à Marseille, ouvrent gratuitement leurs pelouses aux grands airs de la musique classique : idéal pour découvrir Berlioz, Brahms et Verdi en chaise longue… Wolfgang Schussels, chancelier autrichien. Nous fêterons les : Martial Demain, nous serons le vendredi 30 juin 2006 SOLEIL LEVER : 5H50 COUCHER : 21H 57 Le tour de la Finlande, Après un semestre, ce sera demain le dernier jour de présidence de l’Union européenne pour l’Autriche. Elle passe le relais à la Finlande. Une transition en douceur pour les deux pays qui ont élaboré un programme commun de présidence. Météo Pensez-y, Vote demain, au conseil régional d’Ile-de-France, des nouveaux tarifs de la Carte orange : réduction de 75% pour un million de Français démunis, et gratuité pour les RMIstes. D.R. ÉDITO Paul Giannoli * Cinquante-neuf photos. Cinquante-neuf moments prélevés dans la continuité d’une vie dont Marilyn a déjà caché le clap de fin sous son oreiller. Les oreillers, doudous d’adultes, qu’elle serrait contre elle les nuits blanches de doute et d’interrogation. Les photos d’une séance qu’elle a voulue et organisée. La dernière de l’intimité complice qu’elle a toujours entretenue avec les photographes. Cet été 1962, elle a aussi fait sept minutes d’adieu au cinéma. Une séquence de Quelque chose doit craquer, le film inachevé qui l’achèvera. Elle est blonde, l’eau de la piscine est bleue. Elle est nue comme Eve a dû l’être, innocente, sans regards qui salissent. Ses deux mains se cramponnent au rebord de la piscine. Va-t-elle tenir ? Va-t-elle lâcher ? Son sourire esquissé signifie « Adieu ». Elle se laisse glisser dans l’eau où son image se dissout. Il fallait lui tendre la main, l’aider à reprendre pied sur terre. Il fallait jeter un peignoir sur ses épaules, la ramener chez elle. Où personne ne l’attendait… Ses dernières photos comme ses dernières images de cinéma la montrent nue. Nue pour s’en aller, dans le costume qui l’avait faite déesse au royaume des montreurs d’ombres. On s’attarde trop sur les courbes de son corps mais on néglige ses yeux. Son regard n’a rien de provocant ni de voluptueux. Un regard candide en cela qu’il est démuni et apeuré. Celui d’une enfant égarée dans une forêt. Pour son anniversaire virtuel, Marilyn aurait aujourd’hui 80 ans… * journaliste. Demain matin Demain après-midi Qualité de l’air BERT STERN SIRIATECH LES YEUX DE MARILYN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :