Direct Soir n°176 22 jun 2007
Direct Soir n°176 22 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°176 de 22 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Elvis Presley la légende

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
P.SCHMIDT/A. BRANDT, PARIS, MUSÉE D’ORSAY S. MATHÉ Directsoir N°176/Vendredi 22 juin 2007 14 CULTURE EXPO De main de maîtres Aujourd’hui ouvre au musée d’Orsay une exposition étonnante consacrée à la main durant le premier siècle de la photographie. Des portraits de famille aux études chiromanciennes, un bel hommage à cet outil de l’émotion. Jeu de mains, étude pour artistes, vers 18875-1880, Jean-Louis Igout. « Il est de la nature de l’évidence qu’elle passe inaperçue », disait Jean Paulhan… Il fallait y penser ! On ne regarde plus la main, on en oublie son caractère, tant elle est omniprésente et complètement liée à la condition humaine. Et pourtant. Rien de plus individualisé dans le corps, nous explique Joëlle Bolloch, commissaire de l’exposition La Main. Elle a dû plonger dans les quelque 50 000 photographies du musée afin de trouver les perles présentées à Orsay. La visite commence par les premiers daguerréotypes puis, peu à peu, la main dévoile un caractère, une personnalité, une attitude au détour de clichés d’un excellent Edward Steichen ou Félix Nadar. Elle exprime le désespoir, la détresse parfois, comme TOP DES TOPS DR 1 GREGORY LEMARCHAL De temps en temps jkle cet enfant du ghetto de Varsovie, en guenilles, mordant ses doigts. D’autres photos montrent le langage des mains à travers le jeu du danseur, du comédien, du mime. Mais c’est aussi l’outil du travailleur, ce qui fait l’artiste et l’écrivain, en action ou tout à son inspiration. Ainsi peut-on revoir quelques vues de Victor Hugo, Matisse, Degas, ou Alexandre Dumas père, et enfin s’interroger sur des images étonnantes ou dérangeantes, autant d’apparitions d’un autre temps.A ne pas rater : les manifestations accompagnant cette exposition, conférences en langue des signes (traduites en français), danses, films, et concerts. La main, galerie du musée d’Orsay, jusqu’au 30 septembre. Tél. : 01 40 49 48 00. BALLET FESTIVAL Bilbao, étape sur la route du rock estival Un nouveau ballet au répertoire ARTS ■ Culturelle avec le musée Guggenheim, la ville de Bilbao est devenue rock’n’roll l’année dernière avec la première édition du festival Bilbao BBK live. Cette année, la programmation s’offre trois légendes du rock : Iron Maiden, Metallica et Red Hot Chili Peppers. 50 000 billets ont déjà été vendus et les organisateurs attendent des visiteurs de toute l’Europe. Le festival dure quatre jours avec une semaine d’intervalle, laissant l’opportunité de découvrir la troisième ville culturelle d’Espagne après Madrid et Barcelone. Bilbao BBK live, les 21, 22, 28 et 29 juin, Kobetamendi, Bilbao, Espagne. ■ 1789, deux semaines avant la prise de la Bastille, La fille mal gardée est créée au théâtre de Bordeaux. L’histoire semble loin de l’agitation révolutionnaire qui gagne la France. Lise aime Colas, mais sa mère veut la marier au riche Nicaise. Le destin sourit à ceux qui s’aiment et les amants triomphent. Sous ses aspects naïfs, c’est le petit peuple que l’œuvre glorifie. Plus de dieux, plus de rois, le vent a tourné et emporte même à la fin Nicaise et son ombrelle. La fille mal gardée, chorégraphie de F. Ashton. Palais Garnier, jusqu’au 15 juillet. 2 CHRISTOPHE WILLEM Double jeu Un guitariste du groupe Iron Maiden. NZH NELLY TOKIO HOTEL 3 4 Princess FURTADO 5 Ubers ende wer welt Say it right jkle jkle jkle jkle L’hommage. S’il y a un artiste qui restera gravé dans les mémoires cette année, c’est bien Grégory Lemarchal. Emporté trop vite par la maladie, ce jeune battant à la voix d’or aura bouleversé les Français. C’est donc tout naturellement que son titre posthume De temps en temps trouve sa place en haut du classement des meilleures ventes de singles. Légende : (e) nouvelle entrée - Source : SNEP/IFOP ALDO LIVERANI/ANDIA.FR PICCIARELLA/ROPI - REA Un dîner qui va dégénérer. THEÂTRE L’art des quiproquos ■ Conviée à un dîner avec son ami, avec qui elle vient de se disputer, Patricia décide de ne pas prononcer un mot de la soirée. Face à son mutisme, les convives la prennent pour une étrangère. Patricia s’engouffre dans la brèche et s’invente une vie. De quiproquos en malentendus, les rôles s’inversent et les catastrophes hilarantes se succèdent. Venise sous la neige, Palais des Glaces, jusqu’au 31 juillet. Tél. : 01 42 02 27 17. LIVRE Quand le pape se fait historien du Christ ■ De Dan Brown à James Cameron, Jésus est devenu un argument marketing efficace pour bâtir des succès, en surfant sur le goût contemporain pour l’occulte et les théories du complot. Avec fermeté et bienveillance, Benoît XVI rappelle qui était le Christ à partir des textes bibliques, de deux millénaires de théologie et des plus récentes avancées archéologiques. Par ce travail éloquent, synthétique et profond, le pape redonne au Christ sa véritable dimension – celle d’un Dieu incarné –, sans laquelle il ne serait qu’un révolutionnaire persécuté ou un hippie fumeux. Cet ouvrage très personnel du pape a rencontré un succès considérable dans le monde entier. Tiré à 180 000 exemplaires en France, il a su drainer un public bien au-delà des cercles strictement catholiques. Joseph Ratzinger-Benoît XVI, Jésus de Nazareth. Flammarion, 22,50 €. Le pape Benoît XVI. DR
DR www.directsoir.net La métamorphose de Michaël Youn en triste clown dans Héros. 15 Michaël Youn arrête de rire ★★★★★ Dans l’expérimental « Héros », le réalisateur Bruno Merle offre à Michaël Youn un rôle à contre-emploi. Premier long-métrage de Bruno Merle, Héros propose une plongée dans l’univers sombre d’un jeune homme en proie au désespoir. Pierre Forêt, alias Pi 3,1416, est chauffeur de salle à la télévision. Un métier qu’il exerce avec brio grâce à son humour cynique. Pourtant, faire rire est son drame. Il aurait voulu être beau ou musicien, comédien ou acteur, histoire d’être pris au sérieux. Pierre Forêt est épuisé, la folie le guette. Il veut son heure de gloire et revendique le droit d’être triste. Dans l’appartement de son défunt père, il séquestre Clovis Costa (Patrick Chesnais), une grande star La chanson populaire. Pierre Forêt erre entre phare de Clovis apathie,schizophrénie, rage et Costa C’est mon corps, excès desympathie à l’égard reprise en boucle par de son idole Clovis. Folie, oppression, mal-être inondent le Michaël Youn, fut spécialement créée spectateur. pour le film. CULTURE CINÉMA Mickaël Youn interprète le rôle du jeune paumé. Trois minutes de rire en guise de prélude, puis le ton est donné. L’acteur, connu pour ses rôles comiques, se transforme en hypersensible déboussolé. A ses côtés, Patrick Chesnay, otage déstabilisé, s’illustre en deuxième héros. Désorienté, fatigué de la vie qu’il mène, qui est-il vraiment ? Elodie Bouchez, en émouvante Lisa, et Jackie Berroyer, vieil homme sénile, font figure de bouffée d’oxygène. Cinéphile, Bruno Merle signe un huis clos étouffant. « Je suis nourri de cinéma. Je voulais travailler la mise en scène, la narration, pour que ce soit un pur objet de cinéma. ». Gros plans, insertion d’images insolites, intervention directe du réalisateur en voix off… tout le cinéma se (re)trouve dans Héros. Les références foisonnent : Orange Mécanique, Requiem for a Dream… Malgré ce travail, le film n’a pas pu répondre aux ambitions de l’auteur. Héros, de Bruno Merle, en salle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :