Direct Soir n°173 19 jun 2007
Direct Soir n°173 19 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de 19 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Louis Borloo ministre d'état en charge de l'écologie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir N°173/Mardi 19 juin 2007 8 ENQUÊTE Quand vous êtes jeune, vous croyez ceux qui disent que vous êtes le meilleur. Si vous comprenez que vous n’êtes pas le génie qu’on essaye de faire de vous, alors vous gagnez. Sean Penn. Le film est une adaptation de la vie de Chuck Barris, un animateurproducteur de télévision qui aurait travaillé pour la CIA. Les critiques sont séduites, mais pas encore le public. Même schéma avec Syriana (2005), où Clooney, acteur-producteur, interprète le personnage de Robert Barnes, agent de la CIA enquêtant sur les dessous du marché du pétrole. Le rôle, très engagé politiquement, lui tient à cœur au point de prendre 20 kg. Il lui vaut l’Oscar du meilleur second rôle. Blessé lors d’une scène de torture, Clooney n’est plus suivi par les assurances, qui refusent de se porter caution pour son film Good Night and Good Luck. L’acteur les décide au bout du compte en menaçant de mettre sa maison de Los Angeles en gage. Good Night and Good Luck, film très engagé, est un hommage à son père. Coécrit et coproduit avec l’un de ses meilleurs amis, Grant Heslov, il est tourné en SES TROIS ENGAGEMENTS… LES ENFANTS ■ A bord d’un yacht au large de Cannes, les acteurs d’Ocean’s 13 ont récolté 9,2 millions de dollars au profit de l’ONG Not on our watch (www.notonourwatchproject.com). L’association, fondée par les acteurs, travaille avec l’International rescue committee pour financer notamment les programmes d’aide sanitaire de soutien aux enfants. Le docteur Doug Ross d’Urgences : le rôle qui l’a rendu célèbre. noir et blanc, afin de recréer l’atmosphère des années 1950, sur fond de guerre froide. Ce film raconte le combat pour la liberté de la presse du journaliste de télévision Edward Murrow, pris dans la tourmente de la chasse aux sorcières orchestrée par le sénateur ultra-conservateur JJ MacCarthy. Good Night and Good Luck concourt pour le Lion d’or à la Mostra de Venise. En juin 2005, le festival du film indépendant de Los Angeles récompense les choix de carrière de Clooney, en lui attribuant son premier prix « d’esprit indépendant ». L’ACTEUR POLITIQUE Le beau George ne fait décidément rien comme les autres. Echaudé après un premier mariage avec l’actrice Talia Balsam pendant 4 ans, il assure aujourd’hui qu’il ne commettrait jamais plus cette erreur et qu’il renonce à devenir père un jour. Il faut dire que la présence d’une épouse peut DENNIS VAN TINE/LFI/ABACA poser chez lui certains problèmes de cohabitation. En effet, il a préféré vouer une fidélité sans faille à des animaux de compagnie : Bud et Lou, deux solides bulldogs, et Max… un cochon noir du Vietnam. La vie de famille, ce n’est pas vraiment pour lui, même s’il n’hésite pas à être témoin du bonheur des autres : Brad Pitt et Angelina Jolie ont été ses hôtes discrets dans sa belle propriété en bordure du lac de Côme, en Italie. Si sa vie de famille semble plutôt indigente, il n’en est pas de même pour son engagement public. Considéré comme un progressiste, certains l’auraient même vu porter sa candidature à la tête de l’Etat du Kentucky dont il est originaire. A cela il répond qu’il ne tiendrait pas longtemps face à l’opposition républicaine, car il a « couché avec trop de femmes, consommé trop de drogues et fait beaucoup trop la fête ». LE DARFOUR HASTON/ZUMA/VISUAL PRESS AGENCY ■ Au côté du prix Nobel de la Paix Elie Wiesel, George Clooney a rencontré l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. Accompagné de Don Cheadle, très sensibilisé à la crise du Darfour depuis son rôle dans Hôtel Rwanda, il s’est également rendu en Chine et en Egypte pour tenter de convaincre leurs dirigeants de faire pression sur les autorités du Soudan. VU PAR Samuel le Bihan*, acteur « Que la guerre civile au Darfour ne soit pas oubliée. » L’engagement d’acteurs comme George Clooney peut-il mobiliser davantage l’opinion que les pressions politiques ? Cette mobilisation médiatique est essentielle. Elle est au début d’une chaîne qui atteindra le plus haut niveau des gouvernements. L’argent donné par chacun va pouvoir aider les associations à intervenir sur place, à faire remonter les informations, à toucher des personnes connues qui vont à leur tour interpeller les pouvoirs politiques. Et ceux-ci vont finir par se sentir concernés car l’opinion publique se sentira impliquée. Cela fera en sorte que la guerre civile du Darfour ne soit pas oubliée. Vous arrive-t-il de choisir un rôle pour sa résonance politique, comme George Clooney dans Syriana ? J’aimerais beaucoup avoir de tels rôles mais je n’en ai pas encore eu l’occasion. Le cinéma français prend moins de risques que le cinéma américain. Mathieu Kassovitz est en train de produire un film sur les enfants soldats au Libéria. J’y suis allé avec Action contre la faim. Je trouve naturel de filer un coup de main à une association, car je n’ai pas le sentiment que ça me prenne tant de temps que ça. *Samuel Le Bihan a préfacé Darfour, de la photographe Stéphanie Rivoal (Ed. Le Cherche Midi). Pour chaque ouvrage vendu, 1 € est reversé à Action contre la faim. LE SIDA ■ Son passage à la soirée de l’Amfar pour la recherche contre le sida lors du festival de Cannes a permis de pulvériser tous les records de dons : 7 millions de dollars. George Clooney a fait monter les enchères : 375 000 $ pour une croisière sur un yacht. L’épouse de l’acheteur n’est pas repartie bredouille : l’acteur l’a gratifiée d’un voluptueux baiser. N. CHAUVEAU/ABACA
Pascal Anziani Max, Elodie Gossuin et toute l’équipe en direct tous les jours sur Direct8 ! Interactivité, happenings, people, caméras cachées… Et tout ça dans la joie et la bonne humeur ! Avec : Max, Elodie Gossuin, Stéphanie Bataille, Benoît Chaigneau, Fabienne Darnaud, Louise Ekland ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), TPS (canal 38) le câble (Noos UPC France/Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). UN MAX DE SERVICES Du lundi au vendredi en direct de 17h30 à 19h LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :