Direct Soir n°173 19 jun 2007
Direct Soir n°173 19 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de 19 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Louis Borloo ministre d'état en charge de l'écologie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir N°173/Mardi 19 juin 2007 10 ECONOMIE Smart Small is beautiful Après un faux départ, la Smart rencontre aujourd’hui un véritable succès. Elle peut même se prévaloir d’être la voiture la plus petite du monde et surtout la moins polluante du marché. A presque 9 ans, elle a maintenant une petite sœur. NOMBREUX SONT LES CONSTRUC- TEURS AUTOMOBILES QUI RÊVAIENT DE SE LANCER DANS L’AVENTURE DE CRÉER UNE PETITE VOITURE, mais personne n’osait réellement franchir le pas. Nicolas Hayek, homme d’affaire suisse et inventeur de la montre Swatch, est à l’origine de ce concept. Il propose son idée à la fin des années 1980 à Renault, qui, trop concentrée sur le lancement de sa Twingo, refuse. Volkswagen, bien que très intéressée, ne donnera pas suite en raison de changements au sein de la direction. C’est finalement sa rencontre avec JohannTomforde, chez Mercedes, qui sera déterminante, puisque lui aussi menait des recherches depuis les années 1970 pour développer une petite voiture dédiée à la ville. En 1994, les deux hommes forment à Bienne, en Suisse, une société filiale de Daimler-Benz baptisée MCC (Mercedes City Car). En octobre 1997, l’usine d’Hamback, en Moselle, est inaugurée par Jacques Chirac et Helmut Kohl. Malgré les divergences entre ses deux concepteurs (l’un la veut très « swatchmobile » et nomade, pouvant se louer par le biais d’une carte à puce, l’autre la souhaite assortie de garanties de sécurité élevées, propres aux voitures Mercedes), la Smart voit le jour en février 1998 : véritable petite voiture deux Trois questions à… FRANÇOIS LE CLEC’H DR Reduce to the max, (« Réduire au maximum ») places, confortable et suréquipée, de 2,50 m de long, proposée à partir de 8 750 euros. Elle est présentée pour la première fois au Salon de l’automobile de Genève. Tout s’est fait très vite : trois ans seulement se sont écoulés depuis sa conception jusqu’à sa fabrication effective – plus vite que pour une voiture ordinaire. DÉBUTS DIFFICILES En octobre 1998, Daimler-Chrysler lance la Smart, concept révolutionnaire. Son objectif : en vendre 130 000 d’ici à fin 1999. Mais ce but ne sera pas atteint, puisque les ventes ont du mal à décoller (moins de 20 000 ventes au lieu des 130 000 attendues). La raison est toute simple : le modèle est cher, et les automobilistes ne sont pas prêts à payer cette « petite » voiture au prix proposé, d’autant plus que Mercedes s’était refusée à faire apparaître son label prestigieux sur la Smart. Même si Smart fait partie du groupe Daimler-Chrysler, son mode de fonctionnement relève de celui d’une marque autonome. En outre, les points de distribution du modèle sont trop peu nombreux (on ne dénombre alors que 17 points de ventes en France). Les Smart Center d’alors avaient eu l’idée de présenter en permanence une trentaine de leurs modèles dans de gigantesques tours de verre… Concept de présentation original, mais pas forcément idéal pour découvrir un modèle. Cependant, Daimler Chrysler veut ne pas arrêter sa production et fait le pari de la présenter au sein de certaines concessions Mercedes, de créer des séries limitées (qui rencontrent un immense succès) et de cerner au mieux ses acheteurs potentiels. D’autant plus que la Smart n’a pas de rivale sur le marché automobile et peut se prévaloir d’avoir une clientèle relativement fidèle qui n’a cessé de s’accroître au fil des années. Les possibilités François Le Clec’h, directeur général Mercedes Car Groupe COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS QUE LA SMART AIT SÉDUIT UNE CLIENTÈLE BRANCHÉE, ET QU’ELLE SOIT DEVENUE UNE SORTE DE « MUST HAVE » URBAIN ? La Smart est en effet une des marques préférées des Français. C’est son originalité, son design, sa taille qui ont convaincu les acheteurs. Son encombrement, sa maniabilité, font d’elle la référence en terme de circulation automobile urbaine. C’est la seule voiture qui offre ces possibilités. En plus, de par sa faible consommation et ses faibles émissions de CO 22, elle est la voiture la plus écologique du marché. Son design intérieur, le choix de certaines couleurs originales, les équipements, font d’elle une voiture à la mode. LA SMART EST PERSONNALISABLE À SOUHAIT. QUELLES OPTIONS PROPOSÉES SONT LES PLUS SURPRENANTES ? La Smart Fortwo a cette spécificité de pouvoir se « transformer ». Le système de « bodypanels », qui permet au client de changer l’intégralité de la couleur de son véhicule dès lors qu’il a envie, est l’option la plus surprenante. Tous les panneaux de carrosserie sont interchangeables et six coloris (dont trois métallisés) sont disponibles. EN ALLONGEANT LA NOUVELLE FORTWO DE PRESQUE 20 CM, N’AVEZ-VOUS PAS PEUR « créatives » et de personnalisation du modèle plaisent. Les versions cabriolet puis le modèle Forfour offrant quatre places, rencontrent un succès plus limité. Mais aujourd’hui, la Smart plaît, elle a réussi à remonter la pente et le succès espéré est enfin au rendez-vous. URBAINE AVANT TOUT On se rend vite compte que la Smart n’est pas une voiture comme les autres : elle véhicule une idée de mobilité urbaine et d’indépendance. Elle peut même se vanter d’être la voiture à avoir la clientèle la plus jeune (85% de ses acheteurs ont moins de 40 ans), et tous ont des profils très différents : cadres, mères de famille, étudiants, commerciaux, célibataires… Les quatre « idées forces » que la marque cherche à mettre en avant sont : confort, souplesse, sécurité et écologie. Même chose quand on la conduit : on perd moins de temps à trouver une place de parking… Sa direction à crémaillère présente également l’avantage de proposer un rayon de braquage de seulement 8,75m. Pas besoin de manœuvrer, pour la Smart, il suffit de tourner. C’est en partie pour DE DÉCEVOIR LES ADEPTES DE LA « PETITE » VOITURE ? L’originalité de la voiture n’est pas perdue. Vingt centimètres, ce n’est rien. Cette hausse de taille apporte un gain de volume de coffre, mais aussi un gain considérable en termes de sécurité et de confort. Le fait que l’avant du véhicule soit rallongé n’est pas anodin. Le capot moins droit et cette nouvelle face avant permettent de répondre aux mieux aux nouvelles réglementations de sécurité piétons, et de fait, de répondre aux normes américaines. L’élargissement des voies permet également un confort accru de roulement et de suspension.
M. FOURMY/REA www.directsoir.net Le modèle Smart Forfour. cela qu’on la croise beaucoup en ville. Elle est pratique avant tout et se faufile là où aucune autre voiture aussi petite soit-elle ne pourrait passer. Sa taille n’est pas le seul critère faisant de la Smart un véhicule de ville : sa motorisation a également été spécialement étudiée dans ce sens. De même que son mode de transmission. Certains modèles disposent en option d’une boîte mécanique robotisée à cinq rapports pouvant également être utilisée en mode automatique.Autre innovation, fin 2007, le modèle essence 71 ch sera proposé dans une version comportant un système qui provoque l’arrêt automatique du moteur trois cylindres lorsque la voiture stoppe quelques secondes et son redémarrage dès que le conducteur appuie sur la pédale d’accélérateur. Il en résulte une économie de carburant appréciable en trafic discontinu et une réduction de la pollution atmosphérique. NOUVELLE SMART FORTWO : TOUT, EN MIEUX ! Commercialisée depuis le 31 mars dernier, la Smart Fortwo se veut plus confortable (grâce à 10000 8000 6000 4000 2000 0 713 4 064 6 875 750 000 C’est le nombre de Smart Fortwo qui ont été produites ÉVOLUTION DES VENTES DE SMART EN FRANCE 7 995 8 488 son nouveau châssis et à l’allongement de la carrosserie), plus sûre (la sécurité à bord, qu’elle soit active ou passive a été améliorée) et plus écologique que sa grande sœur grâce à ses nouvelles motorisations. Elle est aussi plus puissante, puisque son moteur essence trois cylindres est équipé d’une cylindrée d’un litre développant 45 kW/61 ch, 52 kW/72 ch ou 62 kW/84 ch avec turbo. Les versions essence peuvent rouler à une vitesse maximale de 145 km/h, soit 10 km/h de plus que leur aînée. Côté design, elle est plus longue de 19,5 cm (soit exactement 2,69 m) et la contenance de son coffre a augmenté de 30%. Elle offre une apparence plus fraîche, plus sportive et un brin masculine. La Smart Fortwo est produite dans l’usine française de Hambach (Moselle) et son processus de production a été optimisé puisque son tempsde construction est passée de 9,5 à 8 heures. Mais la meilleure nouvelle réside dans son prix : seulement 300 € de plus que l’ancien modèle. Elle est aujourd’hui l’une des voitures les plus économiques sur la route. depuis 1998. 8 084 7 651 7 195 6 187 2 929 * 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 ■ Nombre d’unités de Smart vendues en France chaque année. *Après quatre mois écoulés DR SÉRIES LIMITÉES Grands succès ■ Smart l’a compris : ses clients aiment pouvoir se différencier et avoir un modèle particulier, qui leur ressemble. C’est pourquoi chaque série limitée remporte à chaque fois le succès. De la série limitée « SmartCab » en juin 2001, « Agnès b. » en septembre 2001, et « Creamstyle » en octobre 2001 aux séries limitées « Orange » et « Silver edition », en septembre 2002 et mars 2003. La dernière en date, première série limitée de la nouvelle génération de Fortwo, c’est la « Limited One » (13 400 €) : motorisation 71 ch, avec sellerie cuir et coloris original, jantes alu 15 pouces, toit panoramique, boîte « softouch », climatisation, sièges chauffants, volant sport 3 branches… Attention, il n’y aura que 50 exemplaires ! SÉCURITÉ Renforcée La cellule de sécurité Tridion protège ses occupants. ■ Certains craignent de ne pas ses sentir en sécurité dans une Smart, à cause de sa taille. Qu’ils se rassurent : – La nouvelle Smart Fortwo est équipée de l’ABS ÉQUIPEMENT De base, sportif, élégant ou luxe ■ La Smart est disponible en 3 lignes d’équipement : – Pure : modèle d’entrée de gamme (à partir de 9 300 €) avec toit en plastique noir rainuré, jantes en acier et une cellule de sécurité Tridion noire. Son volant est à 2 branches et ses lève-vitres sont électriques. – Pulse : plus sportive, avec jantes en alliage six rayons et pneus larges. Son toit en polycarbonate est transparent et son volant 3 branches intègre une palette de changement de vitesse. ■ La nouvelle Fortwo est plus puissante et pourtant, elle est plus économique car toutes ses versions essence consomment moins de 5 litres de carburant aux 100 km. Sans parler de la nouvelle Smart Fortwo cdi, dont le moteur diesel lui vaut le statut de voiture « trois litres », avec une consommation moyenne de 3,4 litres/100 km et des émissions de dioxyde LES CLÉS DE LA SMART La Smart « Limited One ». en série et de l’ESP, c’est-à-dire que si vous perdez le contrôle de votre véhicule, l’ESP prendra le relais en freinant les roues, ou en réduisant la puissance du moteur. Il pourra également vous assister lors d’un démarrage en côte. – La structure de la portière est désormais en acier (auparavant en aluminium) afin de répondre aux normes américaines et aux réglementations les plus strictes. – La cellule de sécurité Tridion protège ses occupants comme une coquille autour d’une noix. Cela représente plus de 50% de l’enveloppe. – La Smart Fortwo a passé avec succès tous les tests de conformité de la division Mercedes Car Group et espère obtenir 4 étoiles au Test Euro N4. – Passion : élégante, sa cellule de sécurité Tridion est de couleur gris argent ainsi que ses rétroviseurs et sa calandre. Son toit en polycarbonate est panoramique et ses jantes sont en alliage à douze rayons. Intérieur disponible en coloris noir, brique ou beige. Climatisation, volant en cuir, boîte automatique « softouch ». – Brabus : le haut de gamme du modèle, avec un moteur 98 ch, suspension et trains roulant plus sport. Existe en version Xclusive (intérieur tout cuir). ÉCOLOGIE Voiture citoyenne La nouvelle Smart Fortwo est la voiture la moins polluante du marché. ECONOMIE 11 de carbone de seulement 88 grammes par kilomètre, véritable record mondial pour une voiture « classique » (qui ne fonctionne ni à l’électricité ni au gaz) à moteur thermique. A titre de comparaison, le rejet de la moyenne des voitures vendues en France en 2006 s’élève à 149 grammes de CO 2 par km. La nouvelle Smart Fortwo est la moins polluante du marché. M. CASTRO/URBA DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :