Direct Soir n°171 15 jun 2007
Direct Soir n°171 15 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°171 de 15 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Rolling Stones légende du rock

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ALFAQUI/ICONSPORT A.FRANCA/AP Directsoir N°171/Vendredi 15 juin 2007 12 SPORTS Frédéric Kanouté (FC Séville). Si la Ligue 1 n’a réservé que très peu de suspense au moment de dévoiler le titre de champion, tout comme en Italie, la Liga devrait offrir dimanche aux amateurs de footballun finish haletant. A l’orée de cette 38 e et dernière journée, pas moins de trois clubs peuvent briguer le titre et ainsi succéder au double champion en titre, le FC Barcelone, à commencer par le club catalan. Longtemps placé devant son rival historique du Real Madrid, le FC Barcelone a dû laisser depuis quelques journées la place de leader aux Merengues. La lutte à distance s’annonce serrée pour ces clubs qui comptent tous les deux 73 points. Les Madrilènes qui recevront dimanche Majorque dans leur antre de FOOTBALL Le nom du champion d’Espagne sera connu à l’issue de la 38 e et dernière journée de Liga. Dernier des championnats majeurs (Angleterre, Italie, France, Allemagne) à n’avoir pas encore délivré son verdict, la Liga attirera dimanche les regards de tous les spécialistes, puisque le Real Madrid, le FC Barcelone et le FC Séville peuvent décrocher le titre. Un finish passionnant Les joueurs du Real Madrid au stade de La Romareda, le 9 juin dernier, avant le coup d’envoi du match contre Saragosse. ■ Sauvons le Tour est un cri d’alarme face aux menaces qui pèsent sur la célèbre compétition. L’auteur, Xavier Louy, ex-directeur adjoint puis directeur de la Société du Tour de France, fait découvrir, aux lecteurs, l’épreuve sous toutes ses facettes : son organisation, ses acteurs, ses influences… mais surtout sa difficile survie face aux problèmes du dopage et au travail de sape de ceux qui le convoitent. Il propose une nouvelle organisation du cyclisme pour sauver le Tour de France. Sauvons le Tour, Xavier Louy, Prolongations, 13 €. DR LIVRE Sauver le Tour de France C. LOMBARDI/ARCHIVOLATINO-REA Bernabeu ont cependant l’avantage d’avoir leur destin entre leurs mains. Une victoire suffit aux coéquipiers de Van Nistelrooy, meilleur buteur du championnat, pour remporter une nouvelle couronne. Mais attention car en cas de faux pas, le Barça, qui se déplace chez son voisin et dernier au classement, le Nastic Tarragona, sera bien évidemment à l’affût. Troisième avec deux petits points de retard, le FC Séville est le moins bien placé du trio. Mais les vainqueurs de la Coupe de l’UEFA, qui reçoivent Villareal, sont tout de même mathématiquement en course. Le club qui monte en Espagne est au moins déjà assuré de jouer le tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions. Les prestations de l’ancien Lyonnais Frédéric Kanouté y sont pour beaucoup. FOOTBALL Etudes en altitude ■ Suite à la décision de la Fédération internationale de football (Fifa) d’interdire les matches internationaux à plus de 2 500 mètres d’altitude, des scientifiques des pays andins vont réaliser une étude sur les effets de la pratique du sport dans les villes chaudes et humides répondant aux critères de la Fifa. Tyron Flores, médecin équatorien spécialiste du sport, a annoncé que l’étude aurait lieu dans deux villes de chacun des pays concernés (Bolivie, Colombie, Equateur et Pérou). SOUDAN/ANDIA BASKET NBA Record de fréquentation ■ Le championnat nord-américain de basket-ball séduit. Pour la quatrième année consécutive, les matches de NBA ont attiré un nombre de spectateurs record. Au total, le nombre de billets vendus est en hausse de 115 000 unités, par rapport à l’année dernière, à la même époque. « Je pense que cette tendance va encore s’accentuer », a estimé le patron de la NBA, David Stern. Pour sa première saison en Espagne, Ruud Van Nistelrooy est bien parti pour remporter le titre de Pichichi (meilleur buteur), avec 25 buts inscrits en 36 rencontres. Une autre bataille sera au cœur des enjeux, pour les deux places en UEFA, puisque Saragosse, Villareal et l’Atletico Madrid se tiennent en deux points.Avec sept victoires d’affilée, le « sous-marin jaune » (surnom de Villareal) réalise une fin de saison tonitruante. Enfin dans le bas du classement, si Tarragone est déjà relégué, la Real Sociedad et le Celta Vigo peuvent encore espérer sortir de la zone rouge aux dépens de l’Atletic Bilbao et du Bétis Séville, qui ont tardé à assurer leur maintien. Défait 5-0 à domicile par Osasuna dimanche dernier, l’ex-club de Luis Fernandez, licencié dans la semaine, est au bord du précipice. Le déplacement à Santander sera vital. Verdict dimanche soir. RUGBY Bonus : de la réforme dans l’air ■ La Ligue nationale de rugby (LNR) étudie la possibilité d’une réforme du système de bonus mis en place dans le Top 14 et en Pro D2. Pour rappel, un point de bonus « offensif » est rajouté à toute équipe qui marque quatre essais dans un match, qu’elle gagne ou qu’elle perde. De même, un point de bonus « défensif » est accordé à toute équipe battue par un écart inférieur ou égal à 7 points. D’après le président de la LNR, Serge Blanco, le point de bonus serait trop facile à gagner : « Des équipes l’obtiennent trop rapidement, puis se relâchent et permettent à leur adversaire d’obtenir également un point de bonus. » Cette réforme pourrait donner lieu un différentiel d’essais où l’équipe menant au score devrait garder une avance. Une domination Real-Barça Les deux ennemis héréditaires du football espagnol trustent depuis longtemps les titres en Espagne. Si l’Atletico Madrid a remporté le championnat à 9 reprises, Bilbao 8, et Valence 6 fois, le Real Madrid a été sacré à 29 reprises et le Barça 18 fois. Les dix derniers champions : 2006 : FC Barcelone 2005 : FC Barcelone 2004 : FC Valence 2003 : Real Madrid 2002 : FC Valence 2001 : Real Madrid 2000 : Deportivo La Corogne 1999 : FC Barcelone 1998 : FC Barcelone 1997 : Real Madrid ALBERT GEA/REUTERS TRANSFERT Barça : le retour d’un ancien ■ Parti du FC Barcelone en 2001, l’enfant chéri du Camp Nou, Josep Guardiola, aussi efficace qu’élégant, est de retour en Catalogne. Désormais à la retraite, celui qui est passé par « la Masia », le centre de formation du Barça, revient pour s’occuper des jeunes, ainsi que de l’équipe réserve, descendue en troisième division, avec pourtant dans ses rangs le jeune prodige Bojan Krkic. QUINHO/ICONSPORT
G. J. PUSKAR/AP L. HAHN/PRESSE SPORT M. SEZER/AP www.directsoir.net FORMULE 1 Vettel remplace Kubica Sebastian Vettel. ■ Victime d’un terrible accident lors du Grand Prix du Canada à Montréal, le Polonais Robert Kubica (BMW-Sauber) ne participera pas dimanche au GP des Etats-Unis, à Indianapolis. Il sera remplacé par l’Allemand Sebastian Vettel – à peine 20 ans. Les médecins de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et du circuit d’Indianapolis n’ont pas voulu donner le feu vert au Polonais. Kubica avait quitté l’hôpital avec une simple entorse à la cheville et un léger traumatisme crânien. C’est le nombre de titres de champions NBA remportés par Robert Horry, l’ailier des San Antonio Spurs. Deux avec Houston, trois avec les Lakers, et deux avec San Antonio. Il dépasse ainsi les légendes comme Jordan, Pippen, 7ou Abdul-Jabbar (6). ATHLÉTISME Saint-Denis sans Doucouré ? Ladji Doucouré. GOLF Dougherty en tête Nick Dougherty mène l’US Open. RÉSULTATS MOUNIC/L’EQUIPE Le championnat d’Europe de squash, en France. ■ Le Français Ladji Doucouré, champion du monde du 110m haies et du relais 4x100m, ne sera peut-être pas présent au meeting Gaz de France-Saint-Denis. Doucouré menace de renoncer à la deuxième étape de la Golden Ligue, le 6 juillet, en raison d’un désaccord financier avec l’organisateur de l’événement, Gérard Rousselle. Ce dernier a déclaré dans la foulée « je suis comptable d’un budget. C’est le budget d’un meeting et pas le budget d’un athlète. Si Ladji ne venait pas, je serais le premier à le regretter. Mais il faut savoir que je lui propose le 3 e contrat le plus élevé de la réunion, derrière Asafa Powell. » Espérons qu’un accord sera tout de même trouvé. ■ L’Anglais Nick Dougherty a pris la tête de l’US Open à l’issue de la première journée de compétition sur le parcours d’Oakmont en Pennsylvanie, en rendant une carte de 68. Avec deux coups en dessous du par, l’Anglais devance pour le moment l’Argentin Angel Cabrera, ainsi que le duo composé de l’Américain Bubba Watson et de l’Espagnol Jose Maria Olazabal. Tiger Woods, actuel numéro un mondial, a pris la 5 e place. A 3 coups de Dougherty, Woods reste donc en embuscade, lui qui a déjà remporté à deux reprises le célèbre tournoi US. Le tenant du titre, l’Australien Geoff Ogilvy est également bien placé. BASKET/FINALE NBA Des larmes de joie pour Tony Parker… Son trophée en main, le meneur français des Spurs de San Antonio ne pouvait contenir son émotion plus longtemps. A 25 ans, il remporte son troisième titre NBA avec l’équipe texane après ceux de 2003 et 2005. Une performance remarquable qui s’est terminée en apothéose cette nuit sur le parquet des Cleveland Cavaliers, battus en quatre manches sèches par une équipe au sommet de son art. 24,5 points en moyenne, 57% de réussite aux tirs… Tipi a franchi un palier à l’issue de ces finales NBA. Lui qui était considéré comme un joueur de niveau « honnête », et surtout comme le fiancé de la comédienne Eva Longoria, vient de faire l’étalage de son immense talent sur la plus grande scène du basket professionnel. Au-delà de la performance personnelle de Tony Parker, les San Antonio Spurs peuvent se féliciter d’une victoire obtenue grâce à leur force collective. Gregg Popovich, le coach de l’équipe texane, a su mettre en place un effectif basé sur le trio magique formé par Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker. Défense, attaque, jeu intérieur ou contre-attaque, les Spurs sont percutants dans tous les compartiments du jeu. Cette nuit, la franchise est entrée dans le cercle très fermé des équipes détentrices de 4 titres ou plus (Los Angeles Lakers, Boston Celtics et Chicago Bulls). Dès lors, la presse américaine parle de dynastie pour qualifier les Spurs, qui survolent les années 2000 comme Michael Jordan et les Bulls l’ont fait dans les années 1990. L’an prochain, l’effectif ne devrait pas subir de grandes modifications et tous, sauf quelques exceptions, devraient reprendre du service pour défendre leur couronne NBA. Ils seront l’équipe à battre la saison prochaine (début en novembre). Avec son mariage prévu en juillet, Tony Parker aura à peine le temps de se reposer avant le début de l’Euro 2007 de basket qui se déroulera du 3 au 16 septembre en Espagne. Il aura une nouvelle occasion de briller sur les parquets, mais cette fois sous les couleurs de notre équipe nationale. Et dire qu’il a failli ne jamais être français ! Né en 1982 à Bruges, en Belgique, d’un père américain et d’une mère néerlandaise, il doit sa nationalité, choisie à 15 ans, à l’installation de ses parents dans l’Hexagone peu après sa naissance. Ancien joueur professionnel de Chicago, son père l’initie rapidement au basket. Tony séduit et fait la différence, que ce soit sous les couleurs de Fécamp, Rouen, à l’Insep, à Paris, avant de rejoindre Texas. Lors d’un tournoi exhibition à Indianapolis, en 2000, il est repéré par des recruteurs américains, ce qui lui SPORTS 13 « Magic Parker » artisan de la victoire des Spurs Les San Antonio Spurs ont remporté le quatrième titre NBA de leur histoire, cette nuit, à l’issue du quatrième match face aux Cleveland Cavaliers (83-82). Tony Parker (24 pts) devient le premier joueur européen à être élu meilleur joueur (MVP) d’une finale NBA. Squash EURO 2007 (quarts de finale) : HOMMES : Grégory Gaultier (FRA/N.1) bat Laurens Jan Anjema (NED) 9-0, 9-1, 9-3 Peter Barker (ENG) bat Adrian Grant (ENG/N.4) 9-0, 9-3, 9-6 Renan Lavigne (FRA) bat Nick Matthew (ENG/N.3) 7-9, 9-6, 9-6, 5-9, 9-7 Thierry Lincou (FRA/N.2) bat Borja Golan (ESP) 3-9, 9-1, 9-7, 10-8 Tony Parker tient le trophée de meilleur joueur et celui de champion NBA. vaudra d’être sélectionné par les Spurs en 28 e position au premier tour de la draft – la bourse des joueurs – 2001. En débarquant à San Antonio en inconnu et sans avoir les faveurs de son nouvel entraîneur, Gregg Popovich, peu disposé à confier les rênes de l’équipe à un « rookie » (débutant) de 19 ans, Européen de surcroît. Dès le cinquième match de la saison,TP est néanmoins titularisé dans le cinq de départ et le sera à 72 reprises cette même saison, pour devenir le meneur de jeu indiscutable des Spurs jusqu’à aujourd’hui… Magic Tipi ! Premières réactions de Tony Parker A peine couronné, le Français du Texas a livré à l’AFP quelques impressions : « J’avais confiance en moi et j’ai travaillé dur ». Pour lui, le succès de l’équipe « est dû à l’expérience. Nous sommes une vieille équipe. On ne panique pas. » Enfin, la qualité principale des Spurs, « c’est la défense ». Et de conclure, avec fierté : « Mon nom va être gravé à côté de légendes comme Michael Jordan. On n’effacera jamais cela. » Tennis TOURNOI WTA DE BARCELONE (quarts de finale) : Flavia Pennetta (ITA/N.8) bat Emilie Loit (FRA/N.3) 6-3, 6-3 Edina Gallovits (ROM) bat Kaia Kanepi (EST/N.4) 6-4, 7-5 MeghannShaughnessy (USA/N.6) bat Agnes Szavay (HUN) 7-6 (7/3), 6-4 Virginie Razzano (FRA/N.7) bat Alla Kudryavtseva (RUS) 6-1, 6-4 J. HAYNES/AFP ETL. NICHOLSON/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :