Direct Soir n°17 28 jun 2006
Direct Soir n°17 28 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 28 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Foot : vive la France

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Mercredi 28 juin 2006 8 L’ACTU FRANCE Brèves Pour être honnêtes, observons nous ! v Comment rendre les gens plus honnêtes ? En les observant, ou d’après une étude britannique, en leur faisant croire qu’ils le sont. Cette découverte pourrait servir dans la lutte contre des actes antisociaux, comme celui des resquilleurs dans les transports en commun. Ce qui préoccupe les cadres v Près d’un cadre sur cinq se sent menacé par le chômage dans un avenir proche, selon une étude publiée aujourd’hui. Parmi leurs préoccupations, 37% des cadres mentionnent l’intérêt des responsabilités exercées, 22% la rémunération et 20% l’ambiance dans leur entreprise. Evoqué par 17% des cadres, le chômage arrive en dernière position. Réquisitions dans l’affaire Flactif v Réclusion criminelle à perpétuité, avec une période de sûreté de 22 ans. C’est ce que la Cour d’assises de Haute-Savoie a requis ce matin contre David Hotyat. Il est accusé d’avoir assassiné les cinq membres de la famille Flactif en 2003. Le tribunal a demandé une peine de 15 ans pour Stéphane Haremza, poursuivi pour complicité. La citoyenneté des ados récompensée v On connaît les lauréats du Prix des droits de l’homme René Cassin. Les collèges Charles-de Foucauld de Tourcoing et Sainte- Marie de Roubaix, dans le Nord, ont gagné dans leur catégorie. Chaque année, ce prix récompense des jeunes pour leur travaux sur un thème choisi. « La grande pauvreté et le droit de l’enfant » était le sujet en 2005. POLITIQUE/Les mineurs en ligne de mire Que du bonheur, que du bonheur ! », s’est écrié Dominique de Villepin à la sortie du Conseil des ministres. Une joie nourrie par l’excellent résultat de l’équipe de France hier. L’euphorie semblait contaminer le reste de ses déclarations : « Dans la bataille pour l’emploi, nous espérons une autre bonne nouvelle dans les prochains jours », a-t-il déclaré. Selon lui, les efforts du gouvernement devraient permettre au chômage de « passer sous la barre des 9% dans les prochains mois ». Ce matin, la jeunesse française mobilisait toutes les attentions. Lors de sa conférence de presse mensuelle, Dominique de Villepin a annoncé la création de 200 classes « relais » qui ouvriront à la rentrée 2006. L’idée : prendre en charge « de manière temporaire » des « élèves perturbateurs » grâce à des structures spécialisées qui seront dotées de 1000 enseignants expérimentés, ainsi que de 3 000 assistants pédagogiques pour aider les enseignants les plus jeunes. Une proposition très proche de celles énoncées dans le projet de loi sur la délinquance que présentait ce matin Nicolas Sarkozy en Conseil des ministres. Il est question de la jeunesse, mais surtout des mineurs : les dispositions à leur encontre ont été durcies, suite aux statistiques décevantes présentées par le ministère de l’Intérieur. Nicolas Sarkozy a abordé le problème il y a deux semaines : « La délinquance des mineurs a augmenté de 80% en dix ans ». Il souhaite durcir la loi en instaurant notamment SOLDES/C’est parti h Cessez de ronger votre frein. Dans 70 départements, le coup d’envoi des soldes a été donné ce matin à 8h. Dans les autres départements, les consommateurs devront patienter jusqu’au 5 juillet, et jusqu’au 12 pour la Corse. Cette fois, les accros de la bonne affaire n’ont pas pu profiter du début des « cyber-soldes » dès minuit. Suite à des plaintes de commerçants, les préfets ont décidé que ce serait 8h pour tout le monde. Ce matin, Renaud Dutreil a par ailleurs annoncé les grandes lignes de la réforme des soldes. Deux périodes devraient être maintenues et débuter à date fixe, le deuxième mercredi de janvier et le dernier mercredi de juin. La réforme prévoit également la liquidation des fins de série en dehors des périodes de soldes, autorisant les promotions, mais sans affichage à l’extérieur des magasins. Caroline Halazy, Bérengère de Termont, Edwige Koscianski, Nicolas Cailleaud la possibilité d’interner des enfants délinquants dès l’âge de 10 ans. L’école, de plus, ne devrait plus être obligée d’accueillir les élèves « qui ont dépassé l’âge de l’obligation scolaire, et qui perturbent la vie des autres », soit après 16 ans. Par ailleurs, en cas d’absentéisme scolaire, le projet prévoit des sanctions contre les « parents défaillants ». Si la proposition de dépistage précoce des « troubles du comportement » chez l’enfant dès trois ans a été retirée, suite aux pressions de diverses associations, certains points continuent à faire débat. Certains maires regrettent de devenir, comme la loi veut l’instituer, des « pivots » censés rappeler à l’ordre des familles et proposer des stages de responsabilité parentale lorsque cela s’avère nécessaire. DÉFENSE/Le Rafale rejoint les airs h La date entrera dans l’histoire de l’armée de l’air. Hier, le Premier ministre Dominique de Villepin et la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie ont accueilli les premiers modèles de Rafale F2 devant intégrer une base aérienne, vingt ans après le lancement du projet. C’est à l’escadron 1/7 Provence qu’est revenu l’honneur de les recevoir. Une vingtaine de jets de combat d’une valeur supérieure à 45 millions d’euros pièce. Le Rafale fait l’unanimité. Son atout principal est la polyvalence. Capable de livrer des combats aériens, ce chasseur peut également effectuer des bombardements au sol. Développement technologique oblige, le matériel de pointe du Rafale enterre son aïeul, le Mirage 2000. Capable de voler à près de 2 000 km/h, le nouveau chasseur dispose de 14 points d’emports pour les missiles et la bombe nucléaire. A bord, le Rafale est équipé d’un OSF (optronique L’exclu Directsoir Le Premier ministre a affirmé : « Je n’ai pas d’ambitions présidentielles. » Il a assuré qu’il assumerait sa tâche de Premier ministre jusqu’au dernier jour. secteur frontal). Cet équipement, réalisé conjointement par Thales et Sagem, autorise des poursuites visuelles et infrarouges des cibles et objectifs. Couplé au système d’écrans tactiles, le pilote peut ainsi se concentrer sur le combat et la gestion des armes. Déjà en 2004, la Marine avait reçu les dix premiers Rafale, afin de compléter la flotte du porte-avion Charlesde-Gaulle. Mais dans une version moins sophistiquée que celle commandée par l’armée de l’air. A terme, la commande de 294 Rafale est prévue par les armées françaises : 234 pour l’armée de l’air et 60 pour la Marine nationale. J. DEMARTHON/AFP PIERRE VERDY/AFP
www.directsoir.net RÉGIONS/Au nouveau soleil de Marseille Métamorphosée par Euroméditerranée, la ville devient l’autre capitale. « Le TGV met Paris à trois heures de Marseille ». Cette déclaration, faite le jour de l’inauguration de la ligne était un brin (de romarin) condescendante. Elle incrustait cette idée reçue d’une dépendance, d’un effacement de la Ville Soleil par rapport à la Ville Lumière. Les Marseillais ont inversé le sens de la circulation.Ils préfèrent dire qu’aujourd’hui c’est Marseille qui est à trois heures de Paris. Aux Parisiens de venir. La cité phocéenne a conquis une telle importance qu’un numéro de Le Point a récemment titré en couverture « L’autre capitale ». Pas de la France évidemment, mais du gigantesque espace euro-méditerranéen. A l’horizon 2010 se profile une zone de libre-échange inédite entre l’Europe et les pays méditerranéens. Luc Besson et Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille : vers une mégapole du cinéma. 700 millions d’habitants avec Marseille comme point de convergence étincelant. Symbole : Euroméditerranée, un projet qualifier les responsables et attendent à des arrêts facultatifs. que seuls des pharaons auraient pu envisager. 310 hectares de la Les persifleurs se régalent de donner les chiffres de la délinquance ville sont entrés en métamorphose, soit plus de deux kilomètres phocéenne et occultent les autres : 30 musées, 25 théâtres, de façade littorale. Le gouvernement avait décrété cette création 10 salles de concert, 100 000 étudiants à Aix-Marseille, dont 12% « d’intérêt national » sur vingt ans, la moitié du trajet a été parcourue ! Ici s’élèvera une tour de verre haute de 150 m recouverte d’une de 25 ans, le deuxième centre français de production des médias, d’étrangers, 3 universités, 31% de la population âgée de moins double peau transparente. Ce phare balise du futur un lycée Jean-Claude-Izzo, trois technopôles, est le nouveau siège de la CMACGM, cinquième Vingt ans 200 000 passagers maritimes par an.compagnie de transports maritimes du monde. pour un chantier L’avenir de Marseille n’est pas une galéjade, il est Son président, Jacques Saadé, lancera le 4 juillet en cours d’édification, on peut le voir, le toucher. le « Fidelio »,un porte-conteneurs de 340 m de long. pharaonique Le sentir ? Les poubelles pleines se sont récemment attardées sur les trottoirs. Comme dans Un record. Marraine : Ellen Mac Arthur. de 310 hectares Là, Luc Besson ouvrira une véritable cité du cinéma toutes les villes, en commençant par Paris, le soleil avec un multiplexe pouvant accueillir des dizaines de milliers de en plus. Pour positiver, on peut faire de leur contenu le symbole spectateurs. Pour Besson, « le lieu est enthousiasmant ». fermentant de la prodigieuse pluriethnicité d’une ville où l’ail tutoie Là, un centre commercial de 40 000 m², ses rayons débouchant vers le couscous. Quel homme politique l’a souligné ? Tandis que les les terrasses qui surplombent la mer. Là, naîtra le musée national banlieues explosaient partout en France, les fameux quartiers Nord des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, pont lumineux de Marseille restaient paisibles. Pas un seul incendie de voiture, pas pour « l’héritage de la noblesse du monde » (Malraux). Un rival une vitrine brisée. du musée du Quai-Branly. Dans quelques jours se déroulera le Mondial de pétanque (organisé par La Marseillaise, journal d’orientation communiste). Là encore, la Cité de la Méditerranée, 110 hectares d’équipements publics et privés à vocations culturelle, scientifique et de loisirs. Les équipes viendront de tous les continents. Une belle occasion Là, EuromedCenter, des sièges de sociétés à faire pâlir New York. pour rappeler que le premier fabricant de boules du monde est Le chantier du futur tramway éventre certaines artères et les embouteillages frôlent les exagérations d’une histoire de Marius et d’Olive. à Pékin, à Rio. La marque : Obut. Une devise pour la ville. à Marseille. Ses petites sphères brillantes roulent à San Francisco, Les habitants pestent, utilisent leur vert vocabulaire local pour Il y a aussi un club de foot, l’OM… C’estdit « Lionel Jospin aurait de la peine à représenter l’électorat de gauche qui a clairement affirmé son souhait d’un changement de cap radical, cela pour avoir été l’un des deux principaux hérauts du oui à la Constitution. » Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen « Nous n’allons pas échanger l’or de la Banque de France contre un caramel mou ! » Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture, à propos du risque d’une offre agricole américaine défavorable « Le fait que l’hymne français ait été sifflé nous a encore plus donné les crocs. » Paul Giannoli, Caroline Halazy, Anne Deverre, Robert-Louis Milin, Bérengère de Termont Eric Abidal, défenseur SICHOV/SIPA TSCHAEN/SIPA FRANCE INTERNET/Tout le monde veut son «.fr » h Déjà près de 50 000 noms de domaine ont été acceptés. Alors que l’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération) prévoyait un succès sur le long terme, le «.fr » a rencontré un engouement immédiat depuis mardi dernier. Si la tranche d’âge des 25-40 ans est la plus présente, avec 50% des demandes, les 18-25 ans n’en représentent que 8%. Les 40-65 ans, eux, contredisent les idées reçues (39%). Insolites, aussi, certains noms de domaine acceptés comme « lesfilmsdelaconstellationdumollusque.fr » en accord avec la politique d’originalité voulu par l’AFNIC (qui ne se limite donc pas au patronyme). Plus étonnant, la demande d’une association portant sur plus de 7 000 noms de particuliers. L’AFNIC étudie cette affaire peu usuelle. NATURE/Bornéo : (grosse) vipère au loin ! h A l'heure où l'on parle d'une sixième extinction de la biodiversité, sans que les scientifiques aient pour autant fini de dresser un inventaire complet du vivant, voilà enfin une bonne nouvelle qui fera taire les langues de vipères : une nouvelle espèce animale a été découverte en Indonésie, sur l'île de Bornéo : le serpent caméléon, qui avait réussi jusqu'alors à passer inaperçu aux yeux des scientifiques… Après l'avoir capturé il y a un an, le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) a conclu hier à une nouvelle espèce. Mais pas question de s'en faire un animal de compagnie : ce reptile est non seulement venimeux, mais il est capable de changer de couleur selon l'environnement. Certains serpents ont effectivement cette faculté, afin d’échapper à leurs prédateurs. Mais ce serpent caméléon étant lui-même venimeux, restait à comprendre à quoi pouvait lui servir cette technique. Le WWF en a alors conclu que se fondre ainsi dans le décor constituait un atout supplémentaire pour mieux attaquer. Venin et camouflage, en voilà un qui a tout compris à la guerre de proies. AFP Directsoir t Mercredi 28 juin 2006 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :