Direct Soir n°168 12 jun 2007
Direct Soir n°168 12 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°168 de 12 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Alain Chabat jamais nul

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DR Directsoir N°168/Mardi 12 juin 2007 14 CULTURE LIVRE Beigbeder enfile la chapka Dans le dernier roman de Frédéric Beigbeder, « Au secours pardon », on retrouve les ingrédients de ses précédents best-sellers et, sept ans après « 99 francs », le personnage d’Octave, qui arpente la Russie. Le dandy Frédéric Beigbeder, 42 ans, sort son septième roman. TOP DES TOPS DR FESTIVAL DANSE Honneur à la musique classique ARTS Maria-Kiran dévoile la fragilité des dieux ■ Jeune danseuse de bhârata natyam, danse originaire de la région du Tamil Nadu, Maria-Kiran propose un nouveau récital intitulé La face cachée. Maria-Kiran évoque les facettes intimes et contradictoires des personnages mythologiques de l’Inde et l’humanité des dieux indiens qu’elle dévoile grâce aux mimiques du visage, aux gestes des mains (les mudras)… Tout en respectant les codes stricts de cet art indien millénaire, la danseuse parvient à insuffler une part de modernité. Maria-Kiran, jusqu’au 16 juin. Théâtre des Abbesses, 31, rue des Abbesses, Paris 18e. Tél. : 01 42 74 22 77 ■ La basilique cathédrale de Saint-Denis ouvre, jusqu’au 5 juillet prochain, son chœur au festival de musique. Lieu de méditation et de plénitude tout à fait approprié pour apprécier le Requiem de Mozart (jeudi 14) ou les cantates de Bach (mercredi 20 juin), le festival propose également des styles moins conventionnels, comme une chorale de jeunes filles mexicaines de Los Angeles (lundi 18). En parallèle, plusieurs sites de la ville offrent différents concerts (Jeanne Balibar, Grand Corps Malade), dans le cadre du programme Metis. Festival de Saint-Denis, jusqu’au 5 juillet. Tél. : 01 48 13 06 07. www.festival-saint-denis.fr 1 Les enfants de la liberté Marc Levy Robert Laffont jkle Un roman de Beigbeder est toujours un événement, et l’auteur a choisi, pour la parution de celui-ci, ce mois de juin discret, comme un pied de nez à l’ébullition littéraire de l’automne. Dans cet ouvrage, Octave, son personnage fétiche, est de retour. Il a délaissé sa boîte de pub pour une agence de cosmétiques. Il s’attaque à la Russie et à ses jolies filles, et y part dénicher la beauté que toutes les femmes envieront demain. Lena pourrait bien être celle-ci. Seul problème : la jeune fille a la beauté du diable. Octave saura-t-il la sauver et surtout se sauver (de) lui-même ? Dans une cathédrale, il confesse ses turpitudes à un pope barbu, dans l’espoir de trouver un salut, qu’on sait déjà improbable. Derrière le prétexte de dénoncer la tyrannie de la jeunesse et de la beauté, le dandy intello-fêtard, connu pour son énergie cathodique et ses extravagances nocturnes, ne parle que d’une seule chose : de lui. L’auteur de 99 francs livre ici un roman simple mais efficace. Il garde le même talent pour les aphorismes, son humour aux tonalités décalées et, à travers ce double littéraire au regard acide et désabusé, campe un portrait de notre époque. Retenons la première phrase : « C’est l’année de mes quarante ans que je suis devenu complètement fou. » Si c’est le cas, souhaitons-lui de le rester encore longtemps. Au secours pardon, Frédéric Beigbeder, Grasset, 19,90 €. 2 Au secours pardon Frédéric Beigbeder Grasset La femme L’élégance Parce que 3 fatale 4 du hérisson 5 je t’aime Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin - Albin Michel Muriel Barbery Gallimard Guillaume Musso XO jkle jkle jkle jkle Les enfants de la liberté. « Nous sommes tous l’étranger de quelqu’un » : le 21 mars 1943, un jeune homme de dix-huit ans monte dans un tramway, direction le maquis. En 10 minutes, il change de nom. Désormais il ne s'appelle plus Raymond, mais Jeannot. Dans son nouveau roman, Marc Levy se penche sur le passé de son père et de son oncle et évoque une douloureuse période de l’histoire : la Résistance. DR DR Légende : (e) nouvelle entrée - Source : Patrick Chevalier et Patrice Bornand. THÉÂTRE Steinbeck sur les planches ■ Des souris et des hommes, le chefd’œuvre de John Steinbeck, renaît sur la scène du théâtre du Lucernaire. Si l’auteur avait déjà monté son propre roman, cette adaptation ne prévoit que deux comédiens afin de gagner en intensité dramatique, et de montrer le courage de deux hommes jusque dans leur défaite. Des souris et des hommes, Le Lucernaire, Paris 6 e, jusqu’au 27 octobre 2007. Tél. : 01 45 44 57 34 LIVRE Le roman d’un éventuel futur ■ David, le protagoniste de ce roman, trouve à l’aube du XXI e siècle une machine à remonter le temps. Alors qu’il souhaite retourner dans le passé pour empêcher Anita, son amour, de mourir, il est envoyé en 2502. Une machine à voyager dans le temps, Londres envahi par les eaux et les crocodiles : cela aurait pu être le scénario d’un énième mauvais roman de science-fiction, mais ce n’est pas le cas. A travers une fiction écrite sur un ton satirique au suspense implacable, l’auteur revêt un costume d’écologiste averti. L’avenir de notre monde pourrait bien être menacé par l’incapacité de notre société à allier responsabilités morales et avancées technologiques. Chroniques des jours à venir, Ronald Wright, Actes Sud, 23 €. Ronald Wright. DR DR
DR DR www.directsoir.net Les studios Dreamworks Animation préparent un quatrième volet des aventures de l’ogre vert, pour 2010. Trois journées de projections gratuites. Les taupes irlandaises de Scorsese Frank Costello, chef de la pègre irlandaise de Boston, contrôle d’une main de maître le crime organisé. La police place Billy Costigan, frais émoulu de l’école, sur le terrain afin d’infiltrer le gang et de faire tomber le caïd. Mais c’est sans savoir qu’au sein de l’unité des enquêtes spéciales, une taupe, en la personne de Colin Sullivan, implantée par les bons soins du patron de la pègre, œuvre en sous-marin. L’intrigue des Infiltrés reprend les thèmes de prédilection du réalisateur des Affranchis et de Mean Street : les histoires de communautés, la violence, l’ascension et la chute des meneurs. Martin Scorsese renouvelle le genre du film de gangsters avec un angle original. Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur en 2006, le film célèbre une première collaboration de deux légendes du cinéma, Jack Nicholson et Martin Scorsese. L’édition Des bobines pour le 7 e ■ Le 7 e arrondissement de Paris convoque le 7 e art. Pour la sixième édition, la mairie de l’arrondissement organise un festival cinématographique proposant trois journées de projections gratuites. Une occasion de découvrir les récents succès dans des lieux d’exception comme La Pagode et le Théâtre Adyar. Le 7 e Art dans le 7 e, du 13 au 15 juin, La Pagode, Théâtre Adyar, jardins de la mairie. www.mairie7.paris.fr Oscar du meilleur film, « Les infiltrés » a consacré Martin Scorsese comme un maître du film de gangsters, plus de 35 ans après ses débuts. collector consacre ses bonus à une étude de la violence au cœur de l’œuvre de Martin Scorsese ainsi qu’à une histoire de la pègre de Boston. Les Infiltrés, de Martin Scorsese, TF1 Vidéo, Edition simple 19,99 € et édition collector 24,99 €. Shrek le troisième En 2008, l’aventure Shrek ajoutera une corde à son arc avec la création d’une comédie musicale à Broadway : Shrek : The Musical. DR 15 Shrek a des tracas ★★★★★ Quand le prince charmant s’empare du pouvoir et devient papa, rien ne va plus au royaume de Fort, fort lointain. L’ogre vert de Fort, fort lointain est de retour pour le plaisir des petits mais aussi des plus grands. Dans cette troisième aventure, Shrek va devenir papa. Mais avant l’arrivée de l’heureux événement, pour lequel il ne se sent pas prêt du tout, il devra affronter la rancœur du Prince Charmant.Avec sa bande de « méchants » (le Cyclope, le Cavalier sans tête, le capitaine Crochet et autres sorcières disgracieuses), il fomente un coup d’Etat en l’absence de Shrek. Mais la bande des « gentils », le commando des Princesses ninjas composé de la narcoleptique Belle au Bois Dormant, Blanche-Neige, Raiponce et Fiona ainsi que le Chat Potté et l’Ane, n’ont pas dit leur dernier mot. De nouveaux instruments ont fait leur entrée dans les studios DreamWorks Animation, qui permettent de capter encore mieux les expressions, la gestuelle et les émotions des personnages. L’arrivée de nouveaux héros, comme celui de Merlin, CULTURE CINÉMA apporte son lot d’effets spéciaux. Une tonalité nouvelle a été choisie pour les couleurs du film. Les deux premiers épisodes se passaient principalement au printemps. Ici l’histoire se déroule pendant l’automne : le jaune, le rouge et le marron dominent. Ces couleurs ont été choisies en partie parce que l’histoire est plus sombre que les autres volets de la série. Fiona est enceinte et Shrek panique. Mike Myers, la voix de l’ogre dans la version originale, commente Shrek le troisième : « A chaque étape d’une vie, il faut apprendre à croire davantage en soi, à devenir autonome, à ne pas se préoccuper de l’opinion d’autrui. » C’est la leçon qu’avait apprise Shrek dans le premier film : en renonçant à sa solitude, il avait trouvé l’amour. Ici, Shrek guidera même Arthur, l’héritier du trône, en l’aidant à s’accepter. Après ce rite de passage, notre ogre préféré est maintenant prêt à accueillir tout plein de petits bébés ogres. Shrek le troisième,de Chris Miller,demain en salle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :