Direct Soir n°167 11 jun 2007
Direct Soir n°167 11 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°167 de 11 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Xavier Darcos l'homme du dialogue

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
FAYOLLE/SIPA FOX TV DR Directsoir N°167/Lundi 11 juin 2007 18 V.I.P. ZOOM SUR… Dans la famille Miss France, de l’aveu même de Geneviève de Fontenay, Corinne Coman reste « l’une des plus brillantes jamais élues ». Couronnée lors de l’édition 2003, la jeune Guadeloupéenne organise, sur ses terres, une exposition retraçant son parcours. Corinne Coman, itinéraire d’une miss En 2003, la jeune Guadeloupéenne Corinne Coman est sacrée Miss France. Après un an d’une tournée médiatique harassante, la reine de beauté reprend son parcours d’étudiante en droit qu’elle avait mis entre parenthèses. Elle est aujourd’hui juriste en entreprise. Louable et courageux, ce choix étonne et détonne dans la famille des Miss. Modeste, la principale intéressée s’explique simplement : « Après mon règne, j’ai toujours voulu continuer dans la voie que j’avais initialement choisie. » Trois ans plus tard, celle qui fut la seconde Miss France guadeloupéenne revient sur ce règne éphémère, à travers une exposition gratuite, retraçant cette expérience unique. « On ne s’imagine pas les obligations et le travail au quotidien d’une Miss France », confie-t-elle. Organisée dans la ville de Pointe-à-Pitre, sur ses terres, cette manifestation permettra de découvrir des robes de grands couturiers, des clichés rares, mais surtout des vidéos où sont mis en avant les engagements de la jeune femme, dont ceux pour l’environnement. Fière d’avoir « représenté une vraie France multiculturelle », Corinne Coman, qui siège aujourd’hui au conseil d’administration du comité Miss France, milite désormais pour l’élection future « d’une Miss d’origine maghrébine ». Un jouet à l’effigie de Wentworth Miller, le héros de Prison Break, sera le premier produit dérivé de la série. Claire Keim, comédienne et… chanteuse. Corinne Coman, Miss France 2003. « Je me suis toujours battue, les attaques sur ma couleur de peau ne m’ont pas atteinte. Ces gens qui m’ont insultée doivent être dans une grande souffrance. » Corinne Coman, AP, 6 juin 2007 La poupée Wentworth Miller ■ L’acteur américain Wentworth Miller, interprète du feuilleton à succès Prison Break, va bientôt voir son personnage de Michael Scofield immortalisé dans la cire. Ce n’est pas encore la consécration du musée Grévin pour ce jeune homme de 35 ans, mais le projet d’un magasin de jouets chinois, qui veut lancer des poupées à l’effigie des personnages de la série. Claire Keim enchante Le Baron ■ Lors d’une soirée événement organisée par la marque Zadig & Voltaire à Paris, la comédienne Claire Keim a enchanté l’assistance de la discothèque Le Baron, en donnant un petit concert privé, confidentiel et touchant. Accompagnée de son ami, le footballeur Bixente Lizarazu, l’actrice a rappelé le temps de quelques titres que son tour de chant n’avait rien à envier à son jeu d’actrice. A noter en première partie, la présence du groupe talentueux Hey Hey My My, avec des paroles en anglais et une musicalité aérienne qui fait voyager entre Londres, Hawaï et le Texas. NEBINGER/ABACA Keira Knightley joue la princesse ■ La ressemblance n’est pas frappante, mais l’actrice britannique Kieira Knightley est pressentie pour incarner sa célèbre compatriote, la princesse Diana. Le film serait inspiré du livre Diana and The Paparazzi, des photographes GlennHarvey et Mark Saunders. DIRECTSOIR SE SOUVIENT JOHN WAYNE, 28 ANS DÉJÀ Il y a 28 ans disparaissait John Wayne. Né Marion Robert Morrison, le 26 mai 1907 à Winterset, aux Etats-Unis, l’acteur réalisateur et producteur américain s’est éteint le 11 juin 1979, des suites d’un cancer de l’estomac, à l’âge de 72 ans. Devenu le symbole d’une certaine virilité à l’ancienne, le nom de John Wayne reste associé aux rôles de cow-boys qu’il a si souvent incarnés. Le titre de son dernier film, tourné en 1976, résonne aujourd’hui comme la plus belle des épitaphes : Le dernier des géants. RUE DES ARCHIVES/CSFF PA/ABACA
FLACH FILM/M6 C. MONNERAYE/FRANCE 3 DR www.directsoir.net 23H15 20h50 Mes pères, ces héros « Un copain déposera un colis et passera le reprendre plus tard », écrit Jacques (A. Dussollier) à ses colocataires Pierre (R. Giraud) et Michel (M. Boujenah) avant de partir au Japon. A leur grand étonnement, le colis qu’ils découvrent se nourrit au biberon et porte des couches… Un classique toujours aussi réjouissant, porté par de brillants « papas ». Spike Lee braque Hollywood Inside Man est un film de braquage réalisé par Spike Lee, avec Denzel Washington, Clive Owen et Jodie Foster. Le réalisateur réussit un gros coup en s’appropriant ce film de commande pour en faire une œuvre personnelle. 20H50 20H40 LE MAROC SANS CLICHÉSDes hauts sommets de l’Atlas aux premières vagues de l’Atlantique, c’est un Maroc authentique, chaleureux et différent qui se découvre, à travers les vallées splendides du sud. Au cœur du pays berbère, Faut pas rêver, suit le cours d’un fleuve mythique et mystérieux : le Drâa. Son histoire commence en haute montagne, avant d’aller nourrir les vallées fertiles, puis de disparaître sous les sables du désert, avant de ressurgir aux portes de l’océan. Aujourd’hui dompté par la construction d’un barrage, le Drâa constitue un moyen de survie essentiel pour les populations de cette région. Une famille marocaine prépare la précieuse épice du safran. GAGNEZ DES DVD DU FILM « LE GRAND MEAULNES » Un soir de novembre 1910, monsieur et madame Seurel, qui dirigent une paisible école de la campagne solognote, reçoivent un nouveau pensionnaire… Direct Soir vous offre 10 DVD du Grand Meaulnes avec Jean-Baptiste Maunier. Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : le grand meaulnes Les 10 premiers mails recevront un DVD. BERGERS ET NOMADES DE L’ATLAS C’est un parcours plutôt atypique qu’a décidé de suivre le magazine pour montrer un visage méconnu d’un pays plein de ressources, qui oscille entre la modernité et héritage traditionnel. Ainsi, au cours du fleuve, on découvre à travers plusieurs reportages les différentes facettes de la population qui peuple ces terres. Les bergers, les nomades qui vivent dans les magnifiques vallées du Saghro, dans l’Atlas, le problème de l’éducation ou l’exploitation des ressources avoisinantes… Présentée par Laurent Bignolas, cette émission Spécial Maroc, de l’Atlas à l’Atlantique est une invitation au voyage. Faut pas rêver, à 20h50 sur France 3. 20H35 « FEU SUR LE CANDIDAT » PDG d’une entreprise d’aliments pour chats, Robert Cavaillon décide de se présenter à l’élection présidentielle. Mais la classe politique voit d’un très mauvais œil ce candidat rapidement devenir favori des sondages… Dans cette comédie électorale, Michel Galabru et Patrick Chesnais sont parfaits. TÉLÉVISION 19 2006 UNIVERSAL STUDIOS Vincent Lagaf'planche en ce moment sur un film pour le grand écran. L’histoire serait celle d’un animateur de télé, qui se prend pour un James Bond dans un monde imaginaire. Un copain, voyou et pesant, l’entraîne dans des aventures cocasses. On parle d’un Magnifique façon Lagaf'. Source : TV Mag. La romance d’après-guerre ■ Le 8 mai 1945, capitulation de l’Allemagne. La débâcle de 1940 s’enfouit dans les mémoires, le plan Marshall (1947) renfloue les caisses de l’Etat, les tickets de rationnements ne disparaîtront qu’en 1949. La France entre dans les années 1950 avec optimisme, bien décidée à reconstruire un pays moribond, et à sauver un empire en perdition. En 1950, le Smig est créé, le ministre des Affaires étrangères Robert Schuman lance l’idée d’une Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), et Le Corbusier planche sur le concept de « cité radieuse » à Marseille... Cette série documentaire, bien illustrée, en deux épisodes – Oublier et renaître, 1946-1953, et Le bonheur et le tumulte, 1953-1958 – décrit avec justesse une société partagée entre les souvenirs de guerre et le désir de voir enfin se dessiner les jours heureux. Le roman des années 50, à 20h40 sur France 5. Pour redécouvrir la France de l’après-guerre. FRANCE 5/DR FRANCE 5/DR DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :