Direct Soir n°162 4 jun 2007
Direct Soir n°162 4 jun 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°162 de 4 jun 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Alain Juppé, les priorités du ministre de l'écologie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
E. BRETAGNON/FLASH T. BREGARDIS/ICONSPORT Directsoir N°162/Lundi 4 juin 2007 12 SPORTS Ce vendredi 25 mai, les joueurs, les dirigeants et le staff caennais ont enfin pu déboucher les bouteilles de champagne qui attendaient depuis un an. Une ultime victoire (2-1) sur le terrain de Libourne, lors de la 38 e et dernière journée de championnat, a permis aux hommes de Franck Dumas de conserver les deux petits points d’avance qu’ils possédaient depuis quelques journées sur leur poursuivant direct, Amiens. Mais que ce fut dur ! Sur le podium une grande partie de la saison, avec une marge relativement raisonnable, les Caennais FOOTBALL ■ Felix Magath, l’ancien attaquant légendaire d’Hambourg et ex-coach du Bayern de Munich (d’où il a été licencié cette année au profit d’Ottmar Hitzfeld) est le nouvel entraîneur du club de Wolfsburg, huitième du dernier championnat d’Allemagne. C’est le septième club de Bundesliga que dirigera Magath après Hambourg, Nuremberg, le Werder Brême, l’Eintracht Francfort, Stuttgart et enfin le Bayern Munich. Wilkomen Felix ! FOOTBALL Deux ans après leur descente en Ligue 2 – et après avoir failli remonter l’année dernière – les Caennais retrouvent l’élite au terme d’une fin de saison délicate et pleine de suspense. L’objectif est clair pour la saison 2007-2008 : se maintenir et prouver que le Stade Malherbe de Caen a bien sa place en Ligue 1. Et revoilà Caen... Deux ans après leur descente, les Caennais retrouvent enfin la Ligue 1. ACTIONPRESS/ICON SPORT Magath entraînera Wolfsburg F. FAUGERE/DPPI TENNIS ont perdu de nombreux points en route sur la fin de saison, si bien que leur avance sur Amiens fondait progressivement, pour ne plus compter que deux points à seulement trois journées de la fin. La pression était donc sur les épaules des Normands, qui ne voulaient pas revivre la désillusion de la saison dernière où ils avaient raté la montée au profit de Lorient, à la seule différence de buts. Le secret de cette remontée, c’est en partie la stabilité prônée par le club. Seul départ majeur l’été dernier, Ronald Zubar quittait la Normandie, direction Marseille, alors que Grégory Proment (FC Metz) et Le Masters de Paris- Bercy fait peau neuve ■ Pour sa prochaine édition, du 28 octobre au 4 novembre prochains, le BNP-Paribas Masters de Paris-Bercy va proposer une nouvelle surface, en réponse aux critiques formulées par les joueurs. Une bonne nouvelle pour les meilleurs tennismen mondiaux, qui cette fois n’auront plus d’excuses pour ne pas s’imposer à Bercy. C. YOUNG/ABACA CHELSEA Mourinho a aussi du cœur ■ Si son arrogance exaspère, l’entraîneur portugais de Chelsea sait donner de son temps, comme en atteste son voyage au Ghana où, accompagné de plusieurs jeunes du centre de formation de Chelsea, il a supervisé l’entraînement de jeunes footballeurs locaux. Une initiative menée dans le cadre du partenariat avec le club londonien et l’ONG canadienne Right to Play (le droit de jouer). Si le Stade Malherbe de Caen n’a pas gagné le moindre trophée, hormis le titre de champion de Ligue 2 en 1996, le club a vu passer beaucoup de bons joueurs, comme Franck Dumas, l’actuel entraîneur, Stéphane Paille, Xavier Gravelaine ou encore Alexander Mostovoi. Sébastien Mazure (Saint-Etienne) faisaient le chemin inverse. Ajoutez à cela l’émergence du jeune YohannGouffran qui termine meilleur buteur du club, et l’association également prolifique entre Lilian Compan et Stéphane Samson, et l’on obtient une séduisante et spectaculaire formation caennaise, meilleure attaque de Ligue 2. Les dirigeants tâcheront de rester fidèles à leur ligne de conduite pour ce retour en élite, avec cette fois-ci l’objectif de ne pas redescendre dans la foulée comme après la saison 2004-2005. C’est tout le mal que nous pouvons leur souhaiter. HIPPISME Dimanche chic à Chantilly ■ L’hippodrome de Chantilly accueillera le dimanche 10 juin le Prix de Diane Hermès. Couru sur 2 100 met réservé aux pouliches de 3 ans. C’est l’atmosphère spécifique qui entoure cette épreuve qui a contribué à sa renommée. Véritable défilé de chapeaux, pique-nique chic organisé dans le cadre champêtre et raffiné de Chantilly, cette course attire chaque année plus de 30 000 personnes. Côté hippisme, le prix de Diane Hermès consacrera la meilleure pouliche pur-sang. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les amoureux de course hippique, mais aussi pour tous les novices qui ne connaissent pas encore cet événement crée en 1843. YohannGouffran, serial buteur ■ La belle saison caennaise a permis de mettre en évidence le talent de son jeune international espoir. Meilleur buteur de l’équipe avec 15 réalisations en Ligue 2 cette saison, Yohannattire depuis plus d’un an la convoitise des plus grands clubs français, voire européens. Le natif de Villeneuve-Saint-Georges aurait même refusé cet été une offre de Chelsea, pour se concentrer sur l’objectif de la remontée caennaise. Bien lui en a pris, car il a confirmé cette saison tout le bien que l’on pensait de lui. Après avoir inscrit 8 buts la saison dernière, Gouffran a donc été l’un des principaux artisans du retour de Caen en Ligue1. C’est d’ailleurs lui qui marqua le but de la montée face à Libourne lors de la dernière journée, le jour de ses 21 ans. Un beau cadeau. C. HARTMANN/REUTERS FINANCES La Fifa tient la forme ■ Le 57 e congrès de la Fédération internationale de football, a approuvé récemment à Zurich, en Suisse, le bilan financier de la Fifa qui fait apparaître un excédent de 303 millions de francs suisses pour l’année 2006 et des fonds propres de 752 millions de francs suisses. E.BRETAGNON/FLASHPRESS
A. CALANNI/AP F. MONTEFORTEAFP SUTTON/PANORAMIC www.directsoir.net RALLYE Grönholm survole l’Acropole ■ Le Finlandais Marcus Grönholm a remporté dimanche le rallye de Grèce, 8 e étape du championnat du monde. Sur des pistes toujours cassantes, le « Finlandais volant » a dominé les débats, profitant des nombreux soucis mécaniques de ses adversaires. Le champion du monde en titre, le Français Sébastien Loeb, limite la casse, et se classe deuxième. Au championnat du monde, Grönholm creuse l’écart. Il compte désormais 9 points d’avance sur Loeb. Chez les constructeurs, Ford, avec cette 60 e victoire, est largement en tête du championnat du monde des rallyes, avec plus de 20 points d’avance sur Citroën. Le Finlandais Marcus Grönholm. Comme le nombre de joueurs de l’équipe de France de football qui devraient changer de club la saison prochaine. Les transferts les plus remarqués seront sans doute ceux de Franck Ribéry, Nicolas Anelka, et de Djibril Cissé. Mais les espoirs de l’équipe de France ne sont pas en reste puisque Bakari Sagna et Jimmy Briand devraient 11également changer de club. CYCLISME Di Luca remporte son premier Giro ■ Danielo Di Luca a remporté son premier Giro. Mais un Giro coincé entre l’affaire Basso et les aveux de dopage des anciens coureurs de la Telekom, mais surtout ceux du vainqueur du Tour 1996 et actuellement directeur sportif de la CSC, Riis. Les spécialistes craignaient un nouveau « tsunami » du dopage lors de ce Tour 2007. Il n’en a rien été, le Tour d’Italie fut magnifique, contrôlé par un Di Luca impérial, sans être dominateur. Les mauvaises langues diront que le dopage était présent, mais la lutte anti-dopage a progressé. L’hypocrisie des coureurs est en train de disparaître, les langues se délient, on peut donc espérer un Tour de France propre. Danielo Di Luca. MOTO GP Rossi réussit la passe de six ■ Valentino Rossi (Yamaha) a remporté, hier, le Grand Prix d’Italie pour la sixième année consécutive. Il revient à 9 points de Casey Stoner (Ducati) au classement, lequel a franchi la ligne d’arrivée du Mugello en 4 e position. Dani Pedrosa (Honda) et Alex Barros (Ducati) le devancent et complètent le podium. Après un départ raté, le quintuple champion du monde a remonté un à un ses concurrents pour décrocher sa seconde victoire de la saison. Du côté des Français, Sylvain Guintoli (Yamaha) termine 14 e, Olivier Jacque (Kawasaki) 16 e, alors que Randy De Puniet (Kawasaki) a chuté dès le second tour. Valentino Rossi, sur Yamaha. TENNIS C. DUBREUIL/ABACA N. Davydenko. TENNIS/ROLAND-GARROS Marion Bartoli chute, la France aussi Même si l’on était loin de s’attendre à voir un Français ou une Française en finale de Roland-Garros, le bilan de cette cuvée 2007 est particulièrement médiocre pour la délégation tricolore. Le dernier espoir reposait sur les épaules de la jeune Marion Bartoli, qui affrontait hier la Serbe Jelena Jankovic, cinquième joueuse mondiale, en huitièmes de finale. Malheureusement, la Française n’a pas fait le moindre pli face à une adversaire qui l’a attaquée d’entrée de jeu, ne lui laissant que peu de répit. Handicapée par une blessure au quadriceps, Marion Bartoli n’a pu résister à la foudre de la jeune Serbe, qui rejoint les quarts de finale au terme de deux sets où elle n’aura laissé que trop peu de points à son adversaire (6-1, 6-1). Outre cette défaite, le bilan français est préoccupant.Alors que l’on se félicitait, une semaine plutôt, de la vague ayant passé le premier écueil de la compétition, plus aucun Français ne sera présent pour la deuxième semaine du tournoi parisien. Un triste constat accentué par la défaite d’Amélie Mauresmo La Française Marion Bartoli s’est inclinée sèchement hier face à la Serbe Jelena Jankovic. ESPOIR Tennis, tournoi de Roland-Garros HOMMES Davydenko (Rus) bat Nalbandian (Arg) 6-3, 7-6, 3-6, 7-6. Canas (Arg) bat Monaco (Arg) 6-0, 6-4, 6-2. Robrero (Esp) bat Volandri (Ita) 6-2, 7-5, 6-1. DOUBLE HOMMES B. Bryan-M. Bryan (EU) bat Monfils-Ouanna (Fra) 6-0, 6-3. Santoro-Zimonjic (Fra-Ser) bat Rochus-Vliegen (Bel) 5-7, 6-3, 6-2. DOUBLE FEMMES Srebotnik-Sugiyama (Slov-Jap) bat Foretz-Pin (Fra) 6-1, 6-3. SPORTS 13 En perdant hier face à la Serbe Jelena Jankovic, la Française entraîne dans sa défaite le reste de la délégation nationale dont elle était la dernière représentante. contre la Russe Lucie Safarova, en deux manches sèches (6-3, 7-6), pendant que Paul-Henri Mathieu butait de son côté sur un autre représentant russe, Igor Andreev (7-6, 6-0, 6-3). Olivier Patience aurait pu être le héros du jour, mais il a cédé, au terme de 5 sets effrénés face au numéro 6 mondial, Novak Djokovic (7-6, 2-6, 3-6, 7-6, 6-3). Cumulées aux éliminations précoces de Richard Gasquet, Sébastien Grosjean et Arnaud Clément, ces éliminations pèsent lourd. Roland-Garros réussit de moins en moins aux Français, même si tout n’est pas noir pour le tennis tricolore. Gaël Monfils n’est pas loin de son meilleur niveau.Après avoir changé d’entraîneur, le plus grand espoir du tennis français avait besoin de retrouver ses marques, ce qu’il est en train de faire.A son meilleur niveau, Monfils est capable de battre n’importe quel joueur, sur surface rapide comme sur surface lente. Par ailleurs, la pression est très forte pour les joueuses et les joueurs français ; il n’est pas toujours facile de jouer à Roland-Garros. Surtout quand le dernier vainqueur tricolore s’appelle Yannick Noah. TYSON GAY, « LA FUSÉE » ■ Tyson Gay a réalisé samedi la 15 e performance mondiale de tous les temps sur 100m, au meeting de New York (9 » 76). Mais le vent était trop favorable pour que cette performance soit homologuée. Aviron, Coupe du monde (Linz, Autriche) FINALES HOMMES DEUX SANS BARREUR• 1 er Grande-Bretagne 6’29 » 77• 2 e Croatie 6’31 » 06• 3 e Allemagne 6’32 » 24 (…)• 6 e France 6’35 » 69 DEUX DE COUPLE• 1 er Grande-Bretagne 6’18 » 55• 2 e Allemagne 6’19 » 01• 3 e Estonie 6’19 » 67• 4 e France 6’19 » 79 S. DAVID/MCT F. SEGUIN/DEA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :