Direct Soir n°16 27 jun 2006
Direct Soir n°16 27 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de 27 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Foot : tous ensemble, le suspens démarre à 21h

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28  |  Aller à la page   OK
28
DR Les folies de Maubeuge Jusqu’au 2 juillet, c’est l’événement de l’été dans le Nord. Pour la 10 e édition, concerts, jeux de cirque et spectacles de rue vous attendent. Tous les renseignements sur le site www.lemanege.com/folies2006 Nous fêterons les : Fernand Demain nous serons le mercredi 28 juin SOLEIL LEVER : 5H48 COUCHER : 21H58 Continuez la Fête du cinéma… en allant au cinéma ! Sortie demain de Nos jours heureux, avec Jean-Paul Rouve, du nouveau film de Robert Guédiguian, Le voyage en Arménie ou encore de Tideland, du fantasque Terry Gilliam. Météo DR Pensez-y Début des soldes ! Demain, les soldes d’été commencent dans 70 départements. Les magasins ont entre 4 et 6 semaines pour écouler leurs stocks. Soyez prêts, des réductions de 30 à 50% sont attendues dès les premiers jours. ULF ANDERSEN/GAMMA ÉDITO Jean Dutourd * La chronique est la fleur du journalisme : un art qui tient du lancer de la grenade et de l'introduction du suppositoire. Je veux dire par là qu’il faut bien viser afin que l’engin qu’on envoie éclate à la place exacte où il doit éclater. Cela exige du coup d’œil, de la sûreté de main et comme pour tout, de la minutie. La plupart des journalistes, ai-je remarqué, lancent leur grenade n’importe comment en regardant négligemment l’objectif, en étant pressé d’en finir, moyennant quoi elle éclate presque toujours à côté. Quand à l’introduction du suppositoire, c’est une manœuvre tout aussi délicate. Cela consiste à aborder le sujet de biais, de la façon le plus anodine possible, et à arriver par une gradation presque insensible à énoncer en queue d’article une chose énorme qui d’entrée aurait paru choquante ou ridicule. Ne jamais sauter à pieds joints dans un sujet, c’est le bon moyen de faire un papier détestable. Nous en avons des exemples tous les jours. Parmi les proverbes idiots que les bourgeois se repassent de génération en génération, il en est un particulièrement exaspérant : « le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir. » Il en est du journalisme comme de tout : quand il est bien fait, il rend la vie heureuse. * De l’Académie française Demain matin Demain après-midi Qualité de l’air SIRIATECH L’ART DE LA CHRONIQUE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :