Direct Soir n°16 27 jun 2006
Direct Soir n°16 27 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de 27 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Foot : tous ensemble, le suspens démarre à 21h

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mardi 27 juin 2006 14 CULTURE DANSE/En attendant la danse turque 24 e édition de « Montpellier danse », un évènement européen. C’est une 24 e édition « plus tenace » qui a ouvert ses portes il y a trois jours. Jean-Paul Montanari, le directeur artistique de « Montpellier danse » est fier du programme de cette 24 e édition. Des danses qui viennent des pays méditerranéens. De grands artistes européens : Anne Teresa De Keersmaeker – que l’on verra cette année avec l’Orchestre national de Montpellier dans la fosse de l’Opéra Berlioz –, William Forsythe, dansé par le Ballet royal de Flandre, ou encore Sara Baras, la grande interprète de flamenco. « J’espère sincèrement que, dans quelques années, on pourra dire qu’il y a une danse turque », nous avoue celui qui a pris les com- DR 32 000 spectateurs pour 100 spectacles. mandes de cet événement en 1983. Les plus grands chorégraphes internationaux, les plus grands ballets, des compagnies de tous pays sont venus à Montpellier. Ballet classique, formes traditionnelles, créations contemporaines, le public de ce festival – 30 000 spectateurs en moyenne – a ainsi pu voir défiler les plus grands maîtres. Jean-Paul Montanari prit l’initiative de la venue des compagnies de danse israéliennes en 1992. Cette année, 32 000 sièges attendent le public. Les trois quarts étaient déjà réservés trois jours avant l’ouverture. « Montpellier danse » est à la ville ce qu’est le cinéma à Cannes ou le théâtre à Avignon. www.montpellierdanse.com/0 800 600 740 SHOW Au cœur de la Bataille u Ce spectacle est né en 2003. Cet été de canicule, Stéphanie Bataille était restée à Paris pour s’occuper des personnes âgées. Le sujet l’inspire, la pousse à écrire Les hommes. Sur scène, son côté « rentre dedans » et son tailleur BCBG rappellent Muriel Robin. Son héroïne est une jeune femme attirée par les hommes mariés. Elle dresse le tableau d’une maîtresse moderne. Elle aborde des thèmes comme les fêtes de Noël seule chez des amis, les mauvais souvenirs de ses « ex », les bonnes copines… Naturellement, elle est une Bridget Jones en quête du prince charmant. Derrière cette drôle de fille se cache de l’émotion. Au Petit Palais des Glaces jusqu’au 29 juillet et à la Comédie de Paris, en août. Olivia de Buhren, Anne Denis, Majda Rida, Caroline Munoz, Carole Tolila SORGELOOS VERSAILLES Les allées de la Reine u Le domaine de Marie-Antoinette sera enfin ouvert au public après quatre années de restauration. La rénovation, qui a coûté trois millions d’euros, a permis de redonner à l’ensemble du domaine son authenticité. Cet été, les visiteurs pourront voir le théâtre où la reine aimait jouer la comédie ou se promener dans le jardin anglais, où ont été replantées des essences d’origine. Le jardin avait été dévasté par la tempête de 1999 et plus de 3 000 arbres avaient été abattus. D’autres projets de restauration sont en cours concernant le Belvédère ou le Petit Trianon, fut offert à la reine par Louis XVI en 1774. En attendant, profitez de Versailles, le temps d’un week-end, en marchant sur les pas de Marie-Antoinette. EN DIRECT DE DIRECT 8 Coup de projecteur sur le magazine culturel de Direct8 présenté par Olivia de Buhren tous les mardis à 16h00. On parlera du festival d’Avignon, de l’exposition « Tropico-Végétal » au Palais de Tokyo, du livre Amazones ou princesses d’Olivia Elkaim… www.direct8/rendez-vous JM. MANAÎ LA SÉLECTION DU JOUR > CD Caravane. Raphaël est en concert depuis un an et pourtant vous n’avez pas encore pu l’écouter en live. En attendant la sortie du DVD, petite consolation, avec son dernier album Caravane, qui fait un carton. Un disque à chantonner. Caravane, Capitol Records. > FILM Les amants réguliers. Récompensé par un Lion d’argent à Venise, ce film de Philippe Garrel est malheureusement très mal distribué au moment de sa sortie en salle. Ce film en noir et blanc met en scène François, le fils du réalisateur, face aux événements et aux conséquences de Mai 68. Les amants réguliers, Mk2. > DOCU Ils sont jeunes, Américains, Blancs, contre la guerre du Vietnam et ralliés à la cause des Black Panthers. Leur but : créer une révolution. Magnifiquement documenté, ce film retrace leur parcours contestataire dans l’Amérique de Nixon. Son plus : il est commenté par les anciens membres du Weather Underground. A voir absolument. The Weather Underground. Mk2. ENVOYEZ VOS BONS PLANS À lejournal@directsoir.net
www.directsoir.net Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER RESTAURANT U LA CAVE LANREZAC Marc Roland et son chef Eloi de Fontenay vous proposent leur spécialité maison : le thon rouge poêlé. La particularité du lieu est la cave à vin sous la salle du restaurant. Vous êtes invité(e) à y descendre pour choisir votre cru, dans une ambiance des plus agréables. Un programme beaucoup plus fun que de lire une carte des vins ! A consommer toutefois avec modération… Trois menus, de 17 à 30 euros. La Cave Lanrezac, 3 rue du Général-Lanrezac, Paris 17e. Tél. : 01 45 72 27 00. CONCERT U CALIGAGAN Caligagan est un trio 100% guitare, qui a déjà à son palmarès les premières parties de Corneille, Pierpoljak, Bertignac et bien d’autres encore. Aussi à l’aise dans la soul, que dans le funk, le reggae ou la pop, Caligagan se laisse porter au gré des styles et les mélange à plaisir dans son premier opus, Seven Languages. Des morceaux enjoués (Sacrifice) aux ballades pop (Destiny) en passant par le reggae (Natural Mystic, en hommage à Bob Marley), ce premier album montre les différentes facettes de Caligagan : à la fois tendre et punchy. Mercredi 28 juin dès 22h au Réservoir - 16, rue de la Forge-Royale, Paris 11e. D.R DVD u L’ENFER De Danis Tanovic. A Paris dans les années 80, un homme libéré de prison est rejeté par sa femme. A bout de nerfs, il la frappe sauvagement puis se jette par la fenêtre sous les yeux de ses trois filles. Les trois soeurs devenues adultes vivent leurs vies chacune de leur côté. U JAY-Z C’est l’événement hip-hop de l’année. Jay-Z, la star américaine du rap, est en concert unique au Zénith de Paris le 29 septembre prochain ! Sacré il y a quelques jours « meilleur rappeur de tous les temps » par un sondage effectué par MTV auprès des plus grands noms de la scène hip-hop, le leader de Def Jam viendra enflammer le public parisien à l’occasion du 10 e anniversaire de la sortie de son premier album, Reasonable Doubt. Les places sont mises en vente depuis le mardi 20 juin. Le rappeur se dit heureux d’être enfin reconnu après s’être battu des années pour se faire une place… Bref, un concert à ne louper sous aucun prétexte ! Le Zénith, Parc de la Villette, 211, avenue Jean-Jaurès Paris 19e. DVD U MAGIC MARRAKECH Depuis plus de dix ans, Claude Challe transmet à ses auditeurs ses rythmes enchanteurs à travers ses célèbres compilations musicales (Buddha Bar, Nirvana Lounge…). Une fois encore, le créateur innove en nous Leur lien familial est rompu. Ce n’est pas parce qu’un film est intellectuel, plein d’émotions et de passion, le casting impeccable et bourré de métaphores, qu’il est forcément sublime… L’air de cet Enfer est irrespirable, on ne s’y brûlera pas les poumons. Avec Emmanuelle Béart, Karin Viard, Marie Gillain. Ed. TF1 Vidéo. N.KLAYAT/ABACA FILM DU JOUR… BOOGEYMAN ANGOISSE, PEUR ET FRISSONS SONT AU RENDEZ-VOUS POUR CE COUP DE MAÎTRE De Stephen T. Kay, avec Barry Watson, Emily Deschanel, Skye McCole Bartusiak présentant un concept de film musical où il traduit en images son univers onirique. Premier film du célèbre DJ, Magic Marrakech est tout simplement une invitation à la jouissance de nos sens, dans un royaume de fêtes, de senteurs et d’incroyables nuits. Ed. TF1 Vidéo. CINÉMA U MEURTRIÈRES Présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2006, dans le cadre de la section « Un certain regard », le film de Patrick u LE TIGRE ET LA NEIGE De Roberto Benigni. En 2003, Attilio, professeur et poète italien, se rend à Bagdad pour tenter de sauver la femme qu’il aime, une journaliste blessée lors des premiers bombardements anglo-américains sur la ville. Roberto Benigni connait bien la recette pour émouvoir le spectateur : une comédie Grandperret a décroché le prix du Président du jury. C’est l’une des sorties choc de cette semaine. Inspiré d’un fait divers qui avait défrayé la chronique à l’époque, Meurtrières retrace la descente aux enfers de deux jeunes filles fragiles en quête de bonheur et d’amour. Ensemble, elles sont fortes et euphoriques, mais ensemble, elles se détruisent. Un film incontournable porté par un duo d’actrices très touchant : Hande Kodja et Céline Sallette. Sortie le 28 juin. romantique, sur fond de guerre. Bref, ne vous fiez pas à la filmographie du réalisateur de La vie est belle, ce film trop souvent copié mais jamais égalé. Le seul point positif de ce DVD serait donc les bonus. Un making of captivant, de nombreuses scènes inédites et un bouquet d’interviews, dont celui de l’acteur français Jean Reno. Avec Nicoletta Braschi, Jean Reno. Ed. Fox Pathé. CD u LA SEPTIÈME VAGUE Laurent Voulzy sort sa bandeson idéale de l’été, en revisitant 19 tubes standards. Pas très original pour l’un des meilleurs compositeurs de l’Hexagone. Au menu, vous pourrez entendre The Doors, SORTIR VIES NOCTURNES DE NESS (ANIMATRICE) ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net HÉSITER HÉSITER HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/D.R > SON LIEU J’aime prendre un verre au Club de l’Etoile : on y est bien reçu. Tony Gomez est vraiment sympa. On peut faire la fête sans frime. Ou encore, j’aime me rendre sur les bords de la Marne. > SON BAR Le bar du Plaza, il se passe un truc. C’est un endroit smart et détendu. > SON RESTO Chez Vincent, dans le 19 e, un resto italien. Vicenzo est le chef. Il nous concocte des tas de petits plats. C’est excellent et ça n’en finit pas. Il y a très peu de tables et une ambiance musicale d’opérette. Vicenzo prend le temps de discuter avec ses clients, de les conseiller et il chantonne en cuisinant. > SA SALLE L’Olympia, cette salle est incroyable. Elle a une âme. > SON DVD La couleur pourpre de Spielberg. J’adore aussi Le pianiste de Roman Polanski avec Adrian Brody. > SON BOUQUIN L’équilibre du monde de Rohinton Mistry. Une véritable œuvre, vous verserez sûrement une larme. > SON SITE eBay. J’adore. C’est devenu un jeu pour moi. > SA MUSIQUE Les quatre saisons de Vivaldi. J’adore David Bowie. Oum Kalthoum ou Madonna. J’écoute de tout sauf du trash metal. la Brésilienne Astrud Gilberto ou encore Etienne Daho. Un album de reprises qui, au lieu de nous remémorer les tubes de la plus belle des saisons, nous fait plutôt penser à un mauvais karaoké ! L’écriture des tubes pour Nolwennserait-elle un frein à la créativité du grand Laurent Voulzy ? Dommage ! Ed. Sony BMG. Olivia de Buhren, Laurie Cholewa, Majda Rida, Théo Phan, Mathieu Durand F.SOULY/GAMMA Directsoir t Mardi 27 juin 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :