Direct Soir n°150 14 mai 2007
Direct Soir n°150 14 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de 14 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Catherine Frot ce soir aux Molières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
S. REIX/FLASHPRESS E. BRETAGNON/FLASHPRESS Directsoir N°150/Lundi 14 mai 2007 12 SPORTS Après avoir déjà frôlé la descente en 2000 et en 2005, le FC Nantes n’a pu cette fois échapper à sa destinée, toute tracée par une gestion catastrophique du club depuis 2001 et l’ère Gripond. Malgré la victoire à Bordeaux dans le « derby de l’Atlantique », le bateau nantais a échoué sur les rives de la Ligue 2, après avoir été relégable pendant 29 journées. Dernier champion avant la suprématie lyonnaise en 2001, la maison jaune a sombré inéluctablement au cours de la présidence de Jean-Luc Gripond, qui a précédé celle de Rudi Roussillon entre 2001 TRANSFERT ■ Le grand espoir du football français, Jacques Faty (23 ans), devrait rejoindre l’OM en fin de saison. Le défenseur rennais, capitaine de l’équipe de France des moins de 17 ans championne du monde en 2001 n’a pas voulu poursuivre l’aventure bretonne et sera marseillais la saison prochaine. Il ne lui reste plus que la visite médicale à passer pour officialiser son transfert sur le Vieux Port. L’OM serait sur le point d’engager également Vincent Gragnic, joueur de Libourne Saint-Seurin. FOOTBALL C’est officiel depuis mercredi, Nantes jouera la saison prochaine en Ligue 2. Après 44 ans de présence continue dans l’élite du football français, la maison jaune tourne une page de son histoire. L’épilogue logique d’une longue descente aux enfers. Les dirigeants vont avoir du travail. Nantes, fin de partie 16 e de finale de la Coupe de France, en janvier dernier : Barthez venait d’arriver. M. BLONDEAU/ICON SPORT Jacques Faty signe à Marseille PA-EMPICS/ABACA et 2005. Cette période a vu disparaître les vertus et la philosophie locale, digne héritage des années Arribas, où l’entraîneur espagnol avait su donner naissance à ce que tous les spécialistes appellent encore aujourd’hui le jeu « à la nantaise ». La formation (via le centre qui a vu passer plusieurs générations de joueurs), principale spécialité et ressource des Canaris, laisse place à des campagnes de recrutement aussi hasardeuses que décevantes. La saison qui s’achève n’a fait que confirmer cette évolution, où l’affaire Barthez apparaît comme un SOUPÇONS Du rififi à Everton ■ La Premier League a décidé d’ouvrir une enquête sur le transfert de Tim Howard, le gardien d’Everton. En effet, il était absent lors de la rencontre qui opposait Everton à son ancien club, Manchester United. La League se demande si un accord secret n’aurait pas été conclu entre les deux clubs pour que Howard ne joue pas cette rencontre. NG HAN GUAN/AP Six entraîneurs se sont succédé à la tête de l’équipe première entre 2002 et 2007, dont trois pour la seule saison en cours (Serge Le Dizet, Georges Eo, puis le duo Michel Der Zakarian/Japhet N’Doram). JEUX OLYMPIQUES Problèmes de riz et d’eau à Pékin ■ Les autorités pékinoises ont décidé d’interdire la culture du riz aux alentours de la ville, dans le but d’assurer une alimentation en eau suffisante pour les jeux Olympiques de 2008. Une mesure surprenante mais nécessaire, puisque la capitale chinoise a été affectée par huit années de sécheresse. Les paysans ont adhéré à cette mesure avec réticence, en changeant certaines de leurs cultures. détail au milieu du désastre général. La saison prochaine s’annonce délicate, car la Ligue 2 n’est pas un championnat facile. Nantes devra faire preuve de volonté pour remonter au plus vite, et les dirigeants réapprendre à gérer cette institution. Pour cela, il semble indispensable de s’appuyer sur les valeurs oubliées : rigueur, constance et sagesse. Il est trop tôt pour savoir qui restera ou pas, mais le mercato devrait être chargé du côté de la Beaujoire. Comme le dit le dicton, « les grandes équipes ne meurent jamais » : Nantes n’est pas définitivement perdue. FOOTBALL Du gazon au baby-foot ■ La première étape du championnat du monde de football de table, plus connu sous le nom de « baby-foot », aura lieu du 17 au 20 mai à Eaubonne, dans le Val-d’Oise, sur le site sportif du Centre départemental de formation et d’animation sportives (CDFAS). Après le succès de l’édition 2006, la Fédération française de football de table a reconduit cette manifestation internationale rassemblant plus de 600 compétiteurs venus d’une quinzaine de pays. La France en profitera pour remettre en jeu son titre lors des épreuves par équipes. Une bonne occasion pour le public de découvrir les meilleurs mondiaux du sport roi dans les cafés, d’autant que l’entrée sera gratuite. Dimitri Payet, révélation nantaise ■ Malgré la descente en Ligue 2, cette saison aura au moins permis de mettre en lumière Dimitri Payet. Preuve qu’il y a encore de la qualité du côté de la Jonelière. Le jeune réunionnais, né en 1987, a débuté en Ligue1 la saison dernière, inscrivant son premier but dès sa seconde apparition. Cette année, l’attaquant, auteur de 4 buts et de 2 passes décisives, est devenu un titulaire en puissance, imposant sa fougue et sa technique. Arrivé chez les Canaris en 2004, en provenance de son île natale, Dimitri n’aura pas tardé pour gravir les échelons. Jugé « intransférable », Payet reste à Nantes. D. BADOLATO/LAPRESSE/ABACA ITALIE Deschamps reste fidèle à la vieille dame ■ Le directeur général de la Juventus, le français Jean-Claude Blanc, a annoncé que Didier Deschamps sera encore le coach du club piémontais la saison prochaine, et ce en dépit des rumeurs circulant sur son départ. Arrivé en juillet 2006 à Turin, l’ancien capitaine de l’équipe de France a quasiment ramené l’équipe en série A. E. BRETAGNON/FLASHPRESS
J. DANIEL/AFP/GETTY IMAGES S. HALLERAN/AFP/GETTY IMAGES D. MEYER/AFP www.directsoir.net RUGBY Le Stade Français reprend la tête Perpignan s’est incliné face à Paris. 6 et Le swing de Mickelson est entré dans la légende. ■ En s’imposant difficilement sur la pelouse du Stade de France contre Perpignan 12-11, les Parisiens ont repris la tête du Top 14. Dans un stade gonflé à bloc par les différents shows organisés par le président Max Guazzini avant la rencontre, les Catalans ont manqué l’occasion de se qualifier pour les demi-finales du Top 14. Ils devront attendre les résultats de la dernière journée pour savoir s’ils se qualifient. GOLF Mickelson remporte sa 31 e victoire ■ Phil Mickelson s’est adjugé la 31 e victoire de sa carrière sur les greens de Ponte Vedra (Floride), dimanche. L’Américain, âgé de 36 ans, devient le deuxième joueur en activité le plus titré après Tiger Woods. En tête avant le dernier tour, Sean O’Hair s’est totalement effondré au trou 17, pour terminer finalement à la 11 e place, à sept coups de Mickelson. NBA Le sursaut d’orgueil de Chicago Les Bulls se sont imposés face aux Pistons, cette nuit. RÉSULTATS Si Areva Challenge n’est plus en course pour la Coupe de l’America, six Français sont encore concernés : Philippe Presti chez Luna Rossa, Mick Kermarec, Juan « K », Bertrand Pacé, Julien Cressant Laurent Esquier chez BMW-Oracle. ■ L’ancienne équipe de Michael Jordan s’est imposée cette nuit dans le match n°4 de la demi-finale de la Conférence Est, face aux Pistons de Detroit (102-87). Une victoire qui permet à Chicago de s’offrir un sursis, même si les statistiques avancent que jamais une équipe n’a pu remporter une série au meilleur des sept matches après avoir perdu les trois premiers. Detroit reçoit Chicago demain soir dans le match 5 pour une place en finale. A l’Ouest, les Utah Jazz ont fait un grand pas vers la finale en s’imposant (115-101) face à Golden State, pour mener 3-1 dans la série. FORMULE 1 Felipe Massa nouvel exploit Le Brésilien de Ferrari a confirmé son talent en remportant hier à Barcelone son deuxième Grand Prix d’affilée. Avec Hamilton et Alonso, McLaren complète le podium. Jean Todt a de quoi être heureux.Avec ce deuxième succès d’affilée, Felipe Massa porte haut les couleurs de l’écurie italienne Ferrari. Une victoire d’autant plus délicieuse qu’elle est acquise sur le territoire du champion du monde en titre, Fernando Alonso. L’Espagnol n’a pu finir que troisième de la course, derrière son jeune coéquipier, Lewis Hamilton. A n’en pas douter, l’année passée aux côtés du « maestro » Schumacher a fait le plus grand bien à Massa. Premier des essais, le jeune Brésilien a confirmé sa maîtrise du circuit catalan, en glanant la quatrième victoire de sa carrière. Alonso, qui avait fait preuve d’une grande ambition avant le départ en affirmant remporter le Grand Prix, n’a pas su dépasser Massa, faisant même un détour par le gravier après un accrochage entre les deux voitures. Si Alonso n’affichait ESPOIR Rugby PRO D2 Auch 37-27 Racing-Métro 92 ❚ Pau 45-27 Béziers ❚ Dax 40-17 Oyonnax Grenoble 21-39 Toulon ❚ Colomiers 12-22 Tarbes ❚ Mont-de-Marsan 35-36 Limoges Lyon OU 52-20 Gaillac ❚ La Rochelle 31-25 Stade Bordelais-Bègles Auch, 1 er, intègre le Top 14. Demi-finales samedi 19 mai Dax-Béziers (15h) ; La Rochelle-Toulon Finale le 27 mai, le vainqueur accèdera au Top 14. 13 pas un grand sourire, hier, Räikkönen faisait plutôt la moue. Le Finlandais a dû abandonner, après seulement neuf tours, suite à des problèmes électriques, laissant la voie libre à ses concurrents. Le vrai gagnant de la journée, ce n’est pas Massa, mais le nouveau prodige de la Formule 1, le Britannique Lewis Hamilton. En terminant deuxième de la course, il réussit à prendre la tête du classement mondial… sans avoir remporté le moindre Grand Prix. Enfin, BMW Sauber confirme sa montée en puissance, en plaçant encore un pilote, le Polonais Robert Kubica, à la quatrième place. Cela faisait très longtemps que le championnat du monde de F1 n’avait été aussi ouvert, pour le plus grand bonheur des passionnés de la discipline. Lewis Hamilton (à gauche), nouveau prodige de la F1, sur le podium avec Felipe Massa, vainqueur du Grand Prix d’Espagne. Lewis Hamilton SPORTS L’Anglais est devenu, à 22 ans et 126 jours, le plus jeune pilote de l’histoire à prendre la tête du championnat du monde de Formule 1. Arrivé second du Grand Prix d’Espagne, il s’est emparé de la tête du championnat devant le double champion du monde en titre, Fernando Alonso. Cyclisme QUATRE JOURS DE DUNKERQUE 6 e et dernière étape 1 er Cavendish (Ang, T-Mobile) ; 2 e Zabel (All, Milram) ; 3 e Goss (Aus, CSC) Classement final : 1 er Ladagnous (Fra, Française des Jeux) ; 2 e Lefebvre (Fra, Bouygues Telecom) ; 3 e Cornu (Bel, Predictor-Lotto) Mathieu Ladagnous. O. MULTHAUP/AP K. JEBREILI/AP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :