Direct Soir n°147 9 mai 2007
Direct Soir n°147 9 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de 9 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Emmanuelle Béart sur tous les fronts

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
VIM/ABACA L. HAHN/ABACA C. GORMAN/SOLO/VISUAL PRESS AGENCY Directsoir N°147/Mercredi 9 mai 2007 18 V.I.P. JEUX ZOOM SUR… Avec une mère cardiologue et un père chercheur en médecine, cette jeune femme née en Sibérie avait un destin tout tracé : obtenir le prix Nobel de (bio)chimie. Mais son physique spectaculaire et son sens du relationnel l’auront conduite sur un autre chemin, celui du show-business. Elena Lenina : le charme russe Au-delà de l’image que l’on a de vous, on vous connaît mal. Qui êtes-vous ? Je suis la maman d’un petit garçon que j’entends préserver de ma notoriété. En plus d’être une mère poule, je suis une grande bosseuse et, contrairement à ce que l’on peut penser, je suis pudique et j’ai une hygiène de vie imparable ; je ne consomme ni alcool ni tabac et je mange bio. Quel a été votre parcours ? Je suis issue d’une famille de scientifiques qui me destinait au même parcours, mais lorsque j’ai fait du mannequinat on m’a proposé de travailler à la télé. J’ai rapidement monté ma propre société de production, d’abord de pubs puis d’émissions. J’ai notamment animé une émission qui s’appelait La fièvre des affaires où j’accueillais des businessmen. Je suis très attirée, presque passionnée, par ceux qui ont réussi. J’aime connaître leur parcours. En France, on vous a découverte dans le jeu Nice People. Comment vous est venu le syndrome de l’écriture ? Quand je suis sortie du jeu, on m’a presque obligée à écrire mon premier livre Cours, cours, camarade ! (Michel Lafon) pour raconter mon parcours depuis la Sibérie. En fait, j’ai tellement aimé ça que j’en ai écrit deux autres en français et plus encore en russe. Comment est venue l’initiative de votre dernier livre Séduire à la russe ! ? J’ai remarqué en vivant ici que les femmes russes avaient beaucoup de succès auprès des Français, ce qui irrite les Françaises. J’ai eu envie de livrer les secrets de séduction des Russes aux Françaises et aux Européennes en général. Il est vrai qu’en Russie, on nous enseigne depuis notre jeune âge à être féminine et à maîtriser les armes de la séduction. La priorité des femmes reste de réussir leur mariage. Quels sont vos secrets de séduction ? Ils sont nombreux. Depuis la révolution féministe, les Françaises sont beaucoup portées sur leur carrière – ce qui est une bonne chose –, mais au détriment de leur vie de couple. Alors qu’il y a des règles simples qu’il leur suffirait d’appliquer pour se rendre irrésistible. Par exemple, il y a des gestes sexy à connaître, des couleurs à porter pour attirer l’œil masculin, comme le rouge ou le rose. A contrario, le marron et le beige ne sont guère avantageux. Il y a une façon de manger, des sujets de conversation à bannir avec les hommes… Dans un autre registre, il y a des aphrodisiaques culinaires ou chimiques faciles à maîtriser, ou encore les manipulations qui visent à cerner la psychologie de votre partenaire pour mieux répondre à ses besoins et ses attentes. Tout ça ne manque-t-il pas un peu de romantisme ? Mais l’amour n’est pas une question de romantisme. C’est un ensemble de règles de biochimie, de psychologie, d’anatomie… L’amour n’a rien à voir avec l’image que l’on s’en fait enfant, c’est purement scientifique. ■ Keira Knightley songe déjà à la retraite. Agée d’à peine 22 ans, la comédienne, découverte dans Joue-la comme Beckham et devenue célèbre grâce à son rôle dans la saga Pirates des Caraïbes, affirme ne plus supporter le monde des paillettes. Dans une interview, l’actrice britannique a confié vouloir s’éloigner de la célébrité, incompatible, selon elle, avec une vie de famille. Célébrité désabusée Keira Knightley lors des 78 e Awards, au théâtre Kodak de Los Angeles (Etats-Unis). La séduction à la russe « Tous les jours, la femme russe se lève un quart d’heure avant son mari ; elle se lave, se poudre et se coiffe de sorte que lorsqu’il se réveille, il la trouve toujours parfaite. C’est le secret de l’amour éternel ! » Elena Lenina, auteur de Séduire à la russe ! (éd. du Rocher) Gisele se rhabille ■ Gisele Bündchen, le célèbre mannequin brésilien de 27 ans, ne portera plus de lingerie aux couleurs de Victoria’s Secret. Egérie de la marque depuis près de sept ans, le mannequin exigeait une augmentation de salaire que la société n’a pas cru bon de lui accorder. Une rupture de contrat difficile, mais peut-être anecdotique quand on sait que Gisele pourrait se consoler, selon la rumeur, dans les bras tout aussi accueillants de la marque Yves Saint Laurent. Une campagne de publicité serait déjà tournée. D. GUIGNEBOURG/ABACA Portrait royal ■ Coquette, la reine Elizabeth II, aujourd’hui âgée de 81 ans, a soigné sa coiffure. Pour immortaliser sa pose, la reine a fait appel à la célèbre photographe Annie Leibovitz, à qui l’on doit entre autres le fameux cliché de Demi Moore enceinte. LA BELLE HISTOIRE MARIE-JOSÉ PÉREC Peut-être lasse de filer aussi vite que le vent, Marie-José Pérec a cessé de courir, officiellement en 2003. Surnommée « la gazelle des Antilles », l’ancienne championne olympique et recordwoman du 400 mètres fête ses 39 printemps mercredi 9 mai. Désormais consultante dans le milieu de l’athlétisme et commentatrice télé, Marie-José ne court plus après les médailles, mais après les années, qui la voient se rapprocher de la quarantaine, sereine et radieuse. S. KEMPINAIRE/ABACA F. HANSON/ABACA
E. ROBERT/W9 E. ROBERT/M6 www.directsoir.net Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine. 20H50 DR 22H45 Mad sushi Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat, anciens agitateurs du Morning Live sur M6, co-animent Menu W9, une émission qui regroupe le meilleur du pire des images de la télévision japonaise. Pendant une demi-heure, les deux compères commentent les vidéos les plus folles du pays du Soleil Levant. 20H45 Mystères physiques Le menu de Mondes et merveilles, le magazine de la science de France 5, est toujours aussi varié. L’équipe de Peggy Olmi s’intéresse ce soir aux phénomènes physiques liés aux manèges, aux jeux vidéos et à un volcan toujours en activité sous un lac. LA VRAIE-FAUSSE VIE DE VIRGINIE EFIRA Bruno Solo intervient sur Off prime en tant que producteur et réalisateur. « LA MÔME » AU MAC-MAHON Si vous n’avez pas encore vu La môme, le chef-d’œuvre d’Olivier Dahan sur la vie d’Edith Piaf, interprétée par la sublime Marion Cotillard, le cinéma Mac-Mahon vous propose de le découvrir ce week-end. Cinéma Mac-Mahon – 5, avenue Mac-Mahon Paris 17 e, Métro Charles-de-Gaulle-Etoile. Du 11 au 14 mai, projections vendredi, samedi, dimanche et lundi à 14h, 16h30, 19h et 21h30. Virginie Efira, qui a débuté par la comédie, retourne ce soir à ses premières amours. Tête d’affiche d’Off prime, nouvelle mini-série de 26 minutes de M6, l’animatrice y incarne un rôle qu’elle connaît bien : ellemême. Cette sitcomentend en effet montrer la vie « presque réelle » de la blonde belge en dehors des plateaux. On la voit vivre en collocation et accumuler les flirts sans lendemain.Virginie Efira n’hésite pas à jouer avec son image dans ce bel exercice d’autodérision. Son personnage, prête à tout pour conserver son lopin de célébrité, s’énerve quand on la confond avec Flavie Flament et se montre odieuse avec ses assistants. Pour encore accentuer la confusion entre fiction et réalité, on retrouvera régulièrement des guest-stars comme Christophe Willem, Franck Dubosc, Antoine de Caunes ou Michaël Youn. Eux aussi jouent leur propre rôle et se montrent dans des situations ridicules. DES AUTEURS EXPÉRIMENTÉS Off Prime bénéficie de l’écriture rythmée d’auteurs qui ont déjà travaillé sur Kaamelott. Un des producteurs et réalisateurs n’est autre que Bruno Solo. M6 a décidé de programmer le pilote d’Off Prime ce soir, à 23h30, afin de profiter de l’effet Nouvelle Star, présentée par Virginie Efira. Puis, dès le 12 mai, les douze épisodes de la première saison seront diffusés chaque samedi à 20h10. Off prime, M6, 23h30. 20H35 « LE MOUTON NOIR » Quand deux familles, l’une à Nice et l’autre à Tunis, échangent leurs maisons pendant les vacances, rien ne se passe comme prévu pour Michèle Laroque... TÉLÉVISION 19 N. GUYON/FRANCE5 20H50 En vert et contre tout Soirée opéra à 20h15 sur Arte. Juste avant d’entrer au couvent, Manon s’enfuit avec le chevalier des Grieux. Mais refusant de vivre dans la misère, elle séduit un autre homme pour profiter de sa fortune… Manon, un opéra grandiose et inédit réunissant Anna Netrebko et Rollando Villazon. ■ Pour ce numéro spécial des Racines et des ailes consacré aux jardins et parcs d’exception (ce soir à 20h50 sur France 3), Frédéric Wilmer est allé à la rencontre de trois créateurs, qui envisagent de manière différente la beauté d’un paysage. Parmi eux, Patrick Blanc, botaniste de formation et chercheur au CNRS, a emprunté les chemins de la science pour devenir un artiste de renom. Il a notamment créé le mur végétal, dont la première réalisation pérenne a vu le jour à la Fondation Cartier de Paris en 1998. De ses voyages, Patrick Blanc ramène les « belles plantes » qui lui servent pour ses créations végétales. Il compte aujourd’hui une centaine de murs végétaux à travers le monde : le dernier est visible au musée du Quai Branly. Patrick Blanc, spécialiste des plantes de sous-bois tropicaux. DR ECLECTIC PRODUCTION



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :