Direct Soir n°146 4 mai 2007
Direct Soir n°146 4 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de 4 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Jacques Chirac derniers jours à l'Elysée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°146/Vendredi 4 mai 2007 16 CULTURE JEUX « J’ai raté le concert au Réservoir, mais j’espère être là à l’Olympia » : petit message laissé par Erik sur l’interface MySpace de Keren Ann. Erik va devoir acheter rapidement sa place car le concert à l’Olympia, c’est demain. Après Lyon, Caen et Orléans, la chanteuse néerlandaise s’arrête à Paris. Elle y présentera ses nouvelles chansons issues de son dernier opus. En cinq albums, Keren Anna imposé son nom. Inconnue à la sortie de La biographie de Luka Philipsen, elle s’est imposée au fil des projets, notamment lors du succès du disque d’Henri Salvador, Chambre avec vue, dont elle avait écrit certains textes. Pour ce nouvel opus, c’est dans son petit village natal d’Israël, mais aussi en Islande, à Los Angeles, à New York et à Paris que cette globe-trotteuse aux racines multiples a écrit ses textes. Le titre phare, Lay You Head Down, risque de devenir tout aussi culte que certaines chansons de ses précédents albums, comme Le sable mouvant (La disparition, 2002) ou encore Not Going Anywhere (Not going anywhere, 2003). Cependant, elle manque ici de rupture et de variation. La chanteuse, également auteur et compositeur, a choisi de travailler sur l’exploration des sonorités et d’effectuer, selon ses propres termes, « une peinture avec du son ». Un disque fluide, conforme à l’esprit romantique et minimaliste qui a fait sa patte. Il devrait trouver un nouveau public sur le marché américain, lui aussi désormais séduit par le personnage. Keren Ann, demain soir à l’Olympia 28, boulevard des Capucines Tél. : 08 92 68 33 68 Carrefour artistique ■ Pour sa quatrième édition, Jazz nomades joue la carte de la libre parole : trois jours de rencontres artistiques et d’atmosphère exaltée. Samedi, les chants maloyas (musique traditionnelle réunionnaise) de Nathalie Natiembé, le jazz de David Murray, les mélodies gitanes et orientales de Daniel Waro rassemblent les cultures en une vibration universelle. Lundi, slam, danse et humour sonnent « l’heure des contes » avec, entre autres, Grand Corps Malade, Felix Jousserand et Serge Teyssot-Gay de Noir Désir. Et lundi, on retrouvera Bernard Lubat et Loïc Lantoine, pour une exploration « hors-chant ». Le 5, 7 et 8 mai, Jazz nomades, théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis, boulevard de la Chapelle, Paris 10e. Tél. : 01 46 07 34 50. www.jazznomades.net MUSIQUE Le cocon tout doux de Keren AnnLa bonne ADRESSE Entre folk, et rock et chanson française, Keren Anna imposé son univers. INNAMORATI CAFFÉ Soyons clair : si votre estomac ne crie pas famine, cette soirée à l’Innamorati est une mauvaise idée. Oui, car il y a dans ce charmant restaurant du 3 e arrondissement une tendance à prendre les clients pour des Gargantua. Dès l’entrée, le ton est donné. Les antipastis, à prendre pour deux (30 € pour la farandole, ou dans le menu à 25 €) alignent des produits frais, artichauts, tomates confites, mozarella fondante ou jambon de pays. Les plats (16-20 euros) sont présentés dans des marmites, grand format oblige. A l’intérieur, des tagliatelles au foie gras, un filet mignon aux truffes et échalotes, ou encore un veau farci coppa, mozza et asperges. Le Rabelais local s’appelle Salvatore Lega : pas moyen de le rater, il cuisine sous vos yeux, entouré des nappes rouge et blanche à carreaux. Et il donne, si vous voulez importer ses recettes à la maison, des cours de cuisine le week-end, en journée. L’Innamorati n’existe que depuis un an et s’affirme déjà comme le restaurant italien à l’excellent rapport qualité/prix. L’information a vite fait le tour de Paris : le week-end, on s’y presse, et s’y on réserve, pas question d’arriver en retard (« 10 minutes de retard, et on donne la table à quelqu’un d’autre ! »). C’est le prix à payer pour l’Innamorati, qui veut dire, en italien, « tomber amoureux » … Innamorati, 57, rue Charlot, 75003 Paris. Tél. : 01 48 04 88 28. Menus : 15/20 € le midi, 25/30 € le soir. FESTIVAL CONCERT DR RESTO Marva Whitney, « soulsister n°1 » ■ Avec des surnoms tels que « The first lady of funk », « Marvellous Marva » ou « Miss Excitement », on peut s’attendre à du groove ce soir au New Morning. Marva Whitney fait de la soul, la musique qui soigne les blessures de l’âme. En plus d’avoir chanté aux côtés de James Brown à la fin des années 60, Marva a offert des tubes tels que It’s My Thing, disque que tout amateur de vinyles et de musique des années 70 conserve dans sa discothèque. Son dernier album, I Am What I Am, sort cette semaine. Marva Whitney, ce soir en concert au New Morning, 7-9 rue des Petites Ecuries, Paris 10 e dès 20h30. 23,10 €. F. NITOT/CAPITOL DR Voyages littéraires LIVRES Découvrir des civilisations méconnues, tel est l’objectif des éditions Cartouche en lançant une nouvelle collection, Voyage au pays des… L’idée : remettre au goût du jour le récit de voyage ethnographique. Les deux premiers titres se penchent sur les Gagaouzes, une minorité moldave, et sur les Mapuches, Indiens des hautsplateaux argentins. Didactiques, les livres sont complétés par des dessins informatifs, une carte des lieux cités et des conseils pratiques pour les lecteurs tentés par le voyage. Voyages au pays des… Editions Cartouche, 128 pages, 10 €. La vengeance selon Cauvin DR DR Depuis près de quatre décennies, Patrick Cauvin alterne polars noirs sous son vrai nom, Claude Klotz, et best-sellers légers sous le pseudonyme qui l’a rendu célèbre. Mais les deux univers de cet habile conteur ont de plus en plus tendance à se confondre. Venge-moi est ainsi à la fois un roman grand public et un thriller sombre et pesant. Le narrateur se retrouve malgré lui plongé dans un passé familial délétère lorsque sa mère, rescapée des camps de concentration, lui demande de la venger. Venge-moi, de Patrick Cauvin (Albin Michel, 204 p., 16 €).
Pascal Anziani Max, Elodie Gossuin et toute l’équipe en direct tous les jours sur Direct8 ! Interactivité, happenings, people, caméras cachées… Et tout ça dans la joie et la bonne humeur ! Avec : Max, Elodie Gossuin, Stéphanie Bataille, Benoît Chaigneau, Fabienne Darnaud, Louise Ekland ! *Direct8 est accessible gratuitement via la TNT (canal 8), le satellite (CanalSat et TPS - canal 38 - CanalSat Horizon, canal 16), TPS (canal 38) le câble (Noos UPC France/Numéricâble - canal 28), l’ADSL (canal 8), la téléphonie 3G et sur Internet (www.direct8.fr). UN MAX DE SERVICES Du lundi au vendredi en direct de 17h30 à 19h LA NOUVELLE GRANDE CHAÎNE GÉNÉRALISTE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :