Direct Soir n°146 4 mai 2007
Direct Soir n°146 4 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de 4 mai 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Jacques Chirac derniers jours à l'Elysée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
D. ADEMAS/FEDEPHOTO Directsoir N°146/Vendredi 4 mai 2007 2 L’ACTU FRANCE Plus que quelques heures pour convaincre ■ « Dangereuse », la candidature de Nicolas Sarkozy selon Ségolène Royal. « Outrancières », les attaques de la candidate socialiste, estime son adversaire UMP. Cette dernière journée de campagne s’est ouverte sur un vif échange, par radios interposées, entre les deux prétendants à l’Elysée. Ségolène Royal, qui s’est exprimée ce matin sur RTL, sera ce soir l’invitée du 19/20 (France 3). Nicolas Sarkozy était interviewé sur l’antenne d’Europe 1. La campagne officielle prend fin ce soir à minuit, mettant un terme au marathon des meetings. D’ici là, les deux candidats s’efforceront de convaincre. Ségolène Royal a prévu un déplacement à Lorient, Quimper et Brest. Nicolas Sarkozy devait s’exprimer en fin de matinée au Petit-Bornand (Haute-Savoie). LE CHIFFRE DU JOUR JUSTICE Renaud van Ruymbeke a-t-il manqué « d’objectivité » dans l’affaire Clearstream ? Le juge du pôle financier de Paris a été entendu ce matin par le Conseil supérieur de la magistrature pour s’expliquer sur son attitude dans ce dossier. Un rapport interne reproche au magistrat C’est dit CAMPAGNE C’est le nombre d’interventions qu’ont dû effectuer les pompiers et la gendarmerie du Pays basque cette nuit et dans la matinée. Les violents orages ont provoqué des inondations et endommagé plusieurs véhicules. Ces intempéries seraient à l’origine d’une fuite de gaz à Bayonne : trois personnes sont mortes asphyxiées. SONDAGES Deuxième tour : l’écart se creuse Nicolas Sarkozy est largement en tête des intentions de vote à quarante-huit heures du second tour. L’écart s’élève à neuf points (54,5% /45,5) à l’avantage du président de l’UMP selon une enquête TNS/Sofres pour Le Figaro, RTL et LCI. Un sondage Ipsos/Dell donne l’ex-ministre de l’Intérieur en progression d’un point, à 54%, contre 46% (-1) pour Ségolène Royal, qui enregistre un recul à 47% (-1) Nicolas Sarkozy, hier soir à Montpellier. Ségolène Royal, à la même heure, à Lille. ECONOMIE EADS : assemblée générale des actionnaires à Amsterdam Les actionnaires d’EADS (maison mère d’Airbus) doivent fixer aujourd’hui le montant des dividendes. Une tâche délicate, car le groupe traverse une crise économique et sociale. Les salariés d’Airbus France, de Nantes et de Saint- Nazaire, achèvent leur première semaine de grève. Ils ont rejeté la proposition de la direction et exigent toujours une prime et la hausse générale des salaires. Les employés d’Airbus Affaire Clearstream : le juge d’instruction entendu des « manquements », pour avoir rencontré secrètement Jean-Louis Gergorin, le corbeau présumé de l’affaire Clearstream. Le magistrat s’estime victime d’un « lynchage » et d’une « surmédiatisation encouragée » par Nicolas Sarkozy, partie civile dans ce dossier. ■ dans un sondage CSA-Cisco pour Le Parisien/i-Télé. D’après cette enquête, 37% des électeurs de François Bayrou reporteraient leur vote sur la candidate socialiste, contre 30% pour Nicolas Sarkozy, 33% choisissant l’abstention. Tendance inverse selon la Sofres : Nicolas Sarkozy recueillerait 40% des voix du candidat centriste au premier tour. Ségolène Royal émargerait à 35%. ■ de Loire-Atlantique ont entamé une grève la semaine dernière. Ils venaient d’apprendre la chute vertigineuse de leur prime (de 2 à 10 euros, contre 1 200 à 1 800 euros l’année précédente) et parallèlement la somme de 8,4 millions d’euros, perçus par Noël Forgeard. L’an passé le groupe a enregistré une perte d’exploitation de 572 millions d’euros, causé par le retard de production de l’A380. ■ Le juge Renaud van Ruymbeke. ❚ « Le meilleur chef pâtissier du monde », Jacques Chirac, à propos de Pierre Hermé, décoré hier de la Légion d’honneur au palais de l’Elysée. ❚ « Barthez, c’était un coup de poker. Personne ne s’y attendait. C’était tout ou rien. Malheureusement, il y a plus de négatif que de positif. » Jacques d’Haëse, président d’Allez Nantes Canaris, plus gros club de supporters du FCNA (Le Parisien). ❚ « Le thème de la différence habite tous mes romans et je voulais affirmer que nous sommes tous l’étranger de quelqu’un. » Marc Lévy, écrivain, qui publie aujourd’hui Les enfants de la liberté (Le Parisien). ❚ « Notre relation avec la critique ? C’est celle des chiens avec les lampadaires. Eux, ce sont les chiens, et ils font avec nous ce que les chiens font avec les lampadaires. » Ken Loach, cinéaste britannique (AFP). ❚ ABACA/M. FREY/FEDEPHOTO M. BUREAU/AFP
S. PALTERA/AP STR/AFP www.directsoir.net ÉCOSSE Les indépendantistes bien placés Selon les premiers résultats publiés ce matin, les indépendantistes du Scottish National Party (SNP) pourraient devenir le premier parti en Ecosse. Lors des élections locales et régionales d’hier, Alex Salmond, chef du SNP, favorable à l’indépendance de la province, a été élu au parlement autonome d’Edimbourg. Le dernier sondage publié hier par le Daily Telegraph donnait 45 sièges au SNP, Le sénateur américain Barack Obama, candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2008. CLIMAT CO 2 : engager la descente dès 2015 Il existe un potentiel important de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, mais maintenant, il faut agir. Cela pourrait être le résumé en une phrase du document de synthèse délivré ce matin par les membres du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), réunis depuis lundi à Bangkok. Les 20 à 30 prochaines années sont cruciales pour entreprendre des actions concrètes et atténuer le réchauffement de la planète et ses conséquences. Le groupe d’experts désigne l’année 2015 comme devant être celle du pic de CO 2, dernière année avant de réduire de manière importante les émissions Légende Le parlement turc, à Ankara. contre seulement 39 pour les travaillistes, sur les 129 sièges que compte l’Assemblée. Au final, l’écart devrait être moindre, mais le SNP devrait tout de même devancer le parti de Tony Blair. A l’Assemblée régionale galloise, le Labour s’effrite également, mais devrait conserver sa majorité. Dans le reste du pays, sur les 10 500 sièges mis en jeu, les travaillistes pourraient en perdre entre 300 et 600.■ de gaz à effet de serre. « Plus on voudra atteindre un niveau de stabilisation bas, plus vite ce pic devra être atteint et le déclin des émissions s’amorcer », a précisé le Giec dans son « résumé à l’intention des décideurs ». C’est la condition pour contenir et fixer la hausse de la température mondiale moyenne entre + 2°C et + 2,4°C. Une hausse qui aura des conséquences, notamment pour les pays du Sud, en première ligne en terme d’impact. « De nouveaux atermoiements pourraient avoir des conséquences dramatiques sur la vie de milliards de personnes à travers le monde », commentait ce matin Karine Gavand pour Greenpeace.■ TURQUIE Un président élu au suffrage universel ? Après la crise institutionnelle déclenchée par la remise en cause de l’élection d’Abdullah Gül (AKP, islamiste modéré) à la présidence de la République et l’annulation du premier tour de scrutin par la Cour constitutionnelle, le mode d’élection du président turc pourrait être réformé. Jusqu’à présent, il était élu par les parlementaires turcs, il pourrait désormais être désigné au suffrage universel direct par l’ensemble des électeurs. Tel est l’objectif des amendements constitutionnels déposés hier soir au Parlement par l’AKP et dévoilés ce matin. Soutenu par les 20 députés de l’ANAP, un petit parti d’opposition, L’ACTU MONDE 3 Le leader du SNP, Alex Salmond. CLASSEMENT Les 100 personnes les plus influentes du monde ■ Le magazine Time dévoile aujourd’hui la liste des cent personnalités les plus influentes du monde, dans des catégories aussi variées que « leaders », « révolutionnaires », « philanthropes », « bâtisseurs », « pionniers » ou encore « héros ». Première conclusion saillante de ce classement annuel : George Bush, le président des Etats-Unis, en est sorti, alors que les grandes figures du parti démocrate comme Barack Obama ou Nancy Pelosi y font leur apparition. A l’échelle internationale, la chancelière allemande Angela Merkel, le président cubain par interim Raúl Castro, le pape Benoît XVI, le musicien sénégalais Youssou N’Dour ou le leader d’al-Qaida Oussama ben Laden, font aussi partie de ce classement. Deux Français seulement figurent au palmarès : Bernard Arnault, président de LVMH, et le footballeur d’Arsenal, Thierry Henry. Les 20 prochaines années sont cruciales pour l’avenir de la planète. l’AKP devrait pouvoir bénéficier d’une majorité suffisante pour faire adopter ce projet de réforme. Ces projets répondent aux manifestations intenses orchestrées dans le pays – en particulier à Istanbul – par l’opposition, représentée par le Parti républicain du peuple (CHP). Ces mouvements avaient laissé craindre une crise politique intérieure de forte intensité puisque l’armée était intervenue dans le débat, reprochant à Abdullah Gül de remettre en cause les principes de la laïcité mis en place par Mustapha Kemal Atatürk, le « père » de la Turquie moderne.■ CRÉDIT PHOTO BIOS/D. DELFINO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :