Direct Soir n°140 24 avr 2007
Direct Soir n°140 24 avr 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de 24 avr 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Yann Arthus-Bertrand l'amour de la Terre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
E. FEFERBERG/AFP Directsoir N°140/Mardi 24 avril 2007 2 L’ACTU FRANCE Ségolène Royal et Jacques Delors, ce matin à Paris. UMP Nicolas Sarkozy fortifie sa stratégie ■ Nicolas Sarkozy, arrivé largement en tête du premier tour de la présidentielle avec 31,18% des voix, a réuni dans la matinée les parlementaires de l’UMP à son siège de campagne parisien de la rue d’Enghien. Réunion suivie par un déjeuner à Matignon entre le candidat de l’UMP et le Premier ministre, Dominique de Villepin. En fin d’aprèsmidi, Nicolas Sarkozy devait tenir un meeting au Grand-Quevilly (Seine-Maritime), fief politique de Laurent Fabius. Le candidat de l’UMP semble axer sa stratégie d’ouverture au centre. « Nicolas Sarkozy constituera, s’il est élu, un gouvernement très ouvert, y compris au-delà du centre, sur la société civile et sur les minorités visibles », a déclaré François Fillon dans Le Figaro de ce matin. UDF L’issue de l’élection présidentielle dépend des 6,8 millions d’électeurs qui ont voté pour le candidat de l’UDF. François Bayrou fera part demain de ses indications lors d’une conférence dont le contenu devait être affiné avec les parlementaires de l’UDF réunis aujourd’hui. Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy pourraient privilégier deux leviers différents pour influencer les orientations de François Bayrou. La candidate socialiste, qui a formulé une offre Il avait déjà trois étoiles dans le prestigieux Guide Michelin, le restaurateur français Pierre Gagnaire aura bientôt trois enseignes à Tokyo. Après un restaurant ouvert en novembre dernier, le chef ouvre deux nouveaux établissements dans la capitale nipponne. C’est dit Ségolène Royal s’ouvre au centre Dans l’optique du second tour, la candidate PS est décidée à élargir son auditoire. Alors que des divisions se formaient au parti socialiste sur la stratégie à adopter, Ségolène Royal a tranché. Hier en meeting à Valence, elle a proposé un « dialogue ouvert et public » à François Bayrou. Aujourd’hui, elle s’est affichée avec des personnalités sociales-démocrates susceptibles de séduire les électeurs UDF. Ce matin, Le trésor électoral de François Bayrou GASTRONOMIE PS Pierre Gagnaire régale Tokyo de dialogue explicite, peut utiliser les « passerelles » de niveau national (Michel Rocard, Bernard Kouchner, Jacques Delors), tandis que le leader de l’UMP pourrait tabler sur les parlementaires de l’UDF, souvent élus grâce à des accords de désistement local avec l’UMP. Cinq députés UDF (sur 29) soutiennent Nicolas Sarkozy et douze autres pourraient s’engager, selon André Santini, député UDF des Hauts-de-Seine, rallié à Nicolas Sarkozy. ■ L’information a été révélée aujourd’hui sur son site internet. Le premier, un café situé à deux pas du Palais impérial, a été inauguré dimanche. Vendredi prochain, la « pâtisserie Pierre Gagnaire » ouvrira ses portes dans Takashimaya, un des plus grands magasins de l’archipel. ■ Ségolène Royal a rencontré Jacques Delors. A ce propos, interrogé avant le 22 avril sur le profil de son Premier ministre idéal, François Bayrou avait utilisé la formule « Jacques Delors en plus jeune ». Ce soir à Montpellier, elle retrouvera le député européen Daniel Cohn- Bendit, partisan d’une alliance Verts-PS-UDF. La candidate va se concentrer sur trois priorités : l’emploi pour tous, l’éducation et l’écologie. ■ 12 400 C’est le nombre de personnes qui ont eu besoin d’une greffe d’organe en 2006 en France. Mais l’an dernier, 229 personnes sont décédées, faute de greffon. L’association France-ADOT lance aujourd’hui une campagne audiovisuelle pour inciter les jeunes, population stratégique, à se munir d’une carte de donneur. « On est ravis d’avoir les Chirac dans le quartier. Bernadette est déjà passée nous voir pour nous dire bonjour. Elle fait souvent la tournée des antiquaires et des galeries d’art. Il y en a une dizaine uniquement sur le quai Voltaire. » Un commerçant voisin du couple Chirac qui vient de s’installer dans un duplex de 180 m², quai Voltaire, Paris 7 e (Le Parisien) ❚ « Il n’est pas possible de rester franco-français. Il faut qu’on aille se frotter aux autres. Notre musique peut tout à fait plaire à des Allemands ou des Suédois. Mais quand on chante en français, on ne nous comprend pas. » Fred Chichin, membre des Rita Mitsouko (Le Figaro) ❚ « La récolte se passe plutôt pas mal cette année, on va surtout avoir du brin d’une bonne longueur, ce qui faisait défaut les dernières années », Patrick Verron, conseiller en culture maraîchère, le « monsieur muguet » de la région nantaise.❚ LE CHIFFRE DU JOUR C. ENA/AP TORU YAMANAKA/AFP
STRINGER/REUTERS Y. NAKAO/REUTERS www.directsoir.net TURQUIE Erdogan ne briguera pas la présidence En Turquie aussi, on s’apprête à désigner le futur chef de l’Etat. Le parlement turc a annoncé ce matin le calendrier de la prochaine élection présidentielle. Le premier des quatre tours du scrutin a été fixé à vendredi prochain. Il y aura ensuite une semaine entre chacun des tours suivants, et c’est le 15 mai que l’on connaîtra le nom du nouveau Président. L’actuel Premier Yasuhisa Shiozaki. ENQUÊTE AFGHANISTAN ministre, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé qu’il ne serait pas candidat à la fonction suprême. Abdullah Gül, qui occupe actuellement les fonctions de chef de la diplomatie du pays, représentera le parti de la Justice et du Développement (AKP, issu de la mouvance islamiste). Les milieux laïques étaient opposés à la candidature d’Erdogan. ■ Le gouvernement japonais a décidé ce matin de maintenir sa participation à la coalition internationale en Afghanistan. C’est le secrétaire général de l’exécutif, Yasuhisa Shiozaki, qui l’a annoncé a l’issue de la réunion. La marine japonaise effectue actuellement une mission de soutien et d’approvisionnement des navires alliés dans l’océan Indien. Cette mission devait s’achever le 1 er mai prochain, L’ACTU MONDE 3 SRI LANKA Attaque aérienne des rebelles tamouls ■ Les Tigres de libération de l’Eelam Tamoul (LTTE) ont conduit la nuit dernière une attaque aérienne contre un dispositif militaire gouvernemental situé dans la péninsule de Jaffna, au nord de l’île. Si les rebelles tamouls ont affirmé avoir engagé deux appareils dans l’opération, les porte-parole de l’armée sri lankaise n’en évoquent qu’un seul mais confirment un bilan de six morts et de six blessés. Il s’agit du deuxième raid de ce type mené par les séparatistes depuis le début du conflit sri lankais : une offensive de ce type avait fait trois morts le mois dernier non loin de Colombo, la capitale. Hier soir, un autre attentat à la mine, imputé aux Tigres tamouls, a fait cinq morts et trente-trois blessés dans le district de Vavuniya. Depuis 1972, le conflit sri lankais aurait fait soixante mille morts, civils et militaires. Le Japon prolonge sa présence militaire Les musulmans jugent les Etats-Unis et Al-Qaida Une étude conduite par l’institut WorldPublicOpinion.org et l’université américaine du Maryland en Egypte, en Indonésie, au Maroc et au Pakistan, révèle qu’une large majorité des populations interrogées (74%) souhaite le départ des forces américaines stationnées au Proche-Orient et, plus généralement, dans tous les pays musulmans. Les attaques menées contre les forces américaines en Irak suscitent des réactions différentes selon les pays : 91% des Egyptiens et 61% des Marocains les approuvent, alors que cette opinion n’est partagée que par 31% des Pakistanais. Certains objectifs d’Al-Qaida, comme l’application de la charia, recueillent l’approbation Abdullah Gül et Recep Tayyip Erdogan. mais a été prolongée de 6 mois. Le Japon est aussi présent en Irak où il participe à des opérations aériennes depuis le Koweït, mais a retiré ses troupes terrestres en juillet dernier. Dans l’archipel, des voix s’élèvent pour critiquer la participation à ces opérations, considérées comme contraire à la Constitution nipponne, qui interdit le recours à la force dans le règlement des conflits internationaux. ■ de la majorité. Par ailleurs, la responsabilité d’Al-Qaida dans les attentats du 11 septembre 2001 n’est considérée comme établie que par une minorité des sondés (3% des Pakistanais), alors que le rôle des services secrets israéliens semble une explication plausible pour 29% des Egyptiens et 15% des Marocains. ■ U. BEKTAS/REUTERS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :