Direct Soir n°134 29 mar 2007
Direct Soir n°134 29 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de 29 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Laure Manaudou fabuleuse

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Jeudi 29 mars 2007 6 ACTU EN COUVERTURE LAURE MANAUDOU/Sur une autre planète Laure Manaudou survole les championnats du monde de natation à Melbourne, avec Michael Phelps chez les hommes. Jusqu’où iront ces champions d’exception ? Entre championnats du monde et jeux Olympiques, elle a déjà récolté sept médailles. Bien des nageurs rêveraient d’avoir le palmarès de Laure Manaudou au moment de prendre leur retraite. Née le 9 octobre 1986, la nageuse n’a pas encore 21 ans. Non contente d’être une championne, Laure Manaudou est une véritable star. La natation est loin d’être le sport le plus médiatique. Pourtant, dans un classement paru l’été dernier, la nageuse était la sportive préférée des Français. Seuls deux hommes la devançaient : les footballeurs Zinedine Zidane et Thierry Henry. Il faut dire que la native de Villeurbanne sait dépasser le cadre du sport. Elle est aussi à l’aise sur le podium de la Rod Laver Arena que sur ceux des défilés de mode. Avec sa taille mannequin et son sourire angélique, elle fera bientôt le bonheur de marques comme Gucci ou Yves Saint Laurent. Arena, l’un de ses premiers sponsors, lui a d’ailleurs dédié une ligne de vêtements. Nageuse insatiable Dans l’eau, Laure Manaudou fait preuve d’une boulimie de courses. Même si elle ne possède pas la fluidité technique de certaines de ses adversaires, sa puissance inouïe N. GOUHIER/CAMELEON/ABACA Un univers atypique Le clan Manaudou Avec ses parents, Jean-Luc et Olga, Laure ne pouvait pas mieux tomber. Un père joueur et entraîneur de handball, une mère pratiquant le badminton : elle baigne dès son enfance dans un environnement sportif ! Le virus de la natation a contaminé toute la famille. Les deux frères de Laure, Nicolas et Florent, nagent aussi. Les parents Manaudou suivent les exploits de leurs garçons et Olga a toujours le portable à portée de main pour envoyer un texto à sa championne de fille. JEAN-BAPTISTE WERNER,ALEXANDRE BOUDET GOUHIER-KEMPINAIRE/CAMELEON/ABACA La puissance physique de Laure Manaudou lui permet d’être pluridisciplinaire. lui permet de briller dans plusieurs disciplines. Le relais disputé aujourd’hui était sa sixième épreuve à Melbourne. On peut penser que c’est trop, que cette surcharge de compétition est inutile, voire nuisible à la championne. La petite douleur à l’épaule, le forfait pour le 50 mètres dos ont apporté de l’eau au moulin de ses détracteurs. Après avoir remporté le 200 mètres nage libre hier, Manaudou l’a reconnu : elle a renoncé au 50 mètres le matin même afin de se préserver. Mais son palmarès plaide en sa faveur. Avec déjà trois médailles dont deux en or N. GOUHIER/CAMELEON/ABACA (avant le relais d’aujourd’hui), et un record du monde pulvérisé sur le 200 mètres nage libre, Laure Manaudou effectue une nouvelle et incroyable moisson de médailles. Et pour ces championnats du monde, le programme de l’insatiable nageuse française est loin d’être terminé. Ce week-end, elle tentera une nouvelle fois de s’imposer, lors du relais 4x100 mètres 4 nages et du 800 mètres nage libre. Seul, chez les hommes, l’Américain Michael Phelps peut être admis sur la même « autre planète », celle des champions d’exception. Philippe, l’autre Lucas Avec Luca Marin, l’idylle dure depuis 8 mois. Avec Philippe Lucas, l’aventure a débuté il y a 6 ans. Laure rejoignait Melun pour se consacrer à la natation. Aujourd’hui au Canet en Roussillon, il est devenu bien plus qu’un entraîneur. Son style unique fait de lui un personnage atypique dans le milieu du sport. S’il aime la provoquer par presse interposée, c’est toujours pour tirer le meilleur de sa protégée. Elle assure qu’elle s’entend très bien avec lui. Laure est d’ailleurs la marraine du fils de Lucas. GOUHIER-KEMPINAIRE/CAMELEON/ABACA Son palmarès Avant ces championnats du monde, Laure Manaudou avait déjà remporté 3 médailles olympiques (2004), 1 titre mondial (2005) et 10 médailles européennes dont 7 en or (2004, 2006). Avec 5 titres, le 400 mètres nage libre reste sa course fétiche. Nager, un business Jamais un champion français de natation n’avait gagné autant d’argent. Le weekend dernier, Laure Manaudou signait un contrat avec Artemis, la holding financière de François Pinault. Son mécène lui assure 5 millions d’euros sur 5 ans. Elle entre donc dans une nouvelle dimension : celle des sportifs millionnaires. Ils sont désormais 8 sponsors (dont Arena, Lancel, Lastminute.com, EDF, la Société des bains de Monaco…) à pouvoir utiliser l’image de la championne française.
www.directsoir.net TRANSPORTS/La route prend le train La ligne de ferroutage Perpignan-Luxembourg entre en service aujourd’hui. Mettre des camions sur des trains, l’idée ne date pas d’hier. Mais l’autoroute ferroviaire Perpignan- Luxembourg, inaugurée aujourd’hui à Bettembourg, pourrait représenter une petite révolution dans le monde du transport routier français. La présence annoncée de deux ministres des transports, Dominique Perben et son homologue luxembourgeois Lucien Lux, ce matin dans cette commune du Grand-Duché, le laisse supposer. Les infrastructures de cette autoroute ferroviaire, la plus longue d’Europe, ne sont pas, à proprement parler, nouvelles : les 1 050 km de voies de chemin de fer existaient déjà. Le procédé est original. Déjà expérimenté dans d’autres pays européens, son utilisation, en France, se limitait jusqu’ici au franchissement des Alpes pour rejoindre l’Italie. Contrairement au transport modal traditionnel, où des caisses de marchandises passent du camion au train, ce sont les remorques entières qui sont chargées sur les wagons. Seul le tracteur reste à quai « Vingt remorques, soit un demi-train, peuvent être chargées en 20 à 40 minutes » explique Nicolas Welsch. Le directeur général de la société Lorry-Rail, qui exploitera la ligne, assure qu’à neuf cent euros par camion, le procédé sera compétitif avec la route. « A partir d’octobre, ajoute-t-il, MARSEILLE/Port bloqué h Le port autonome de Marseille entre dans sa troisième semaine de paralysie. Aujourd’hui, une nouvelle réunion entre Gaz de France, la direction du port et le préfet de la région Paca, Christian Frémont, a eu lieu pour tenter de débloquer les terminaux pétroliers. Ils n’ont pas été approvisionnés depuis 16 jours et ce sont maintenant 51 bateaux qui attendent en rade de Fos de pouvoir décharger leurs cargaisons. La production des raffineries pourrait être menacée. L’Union française des industries pétrolières avertissait mercredi, dans un communiqué, que les raffineries risquaient de « s’arrêter les unes après les autres dès vendredi ». Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a estimé « possible » que le conflit « se résorbe rapidement ». Si la réunion d’aujourd’hui n’y parvient pas, c’est la distribution aux particuliers qui pourrait être menacée. Mais le pétrolier Esso se veut optimiste et estime qu’il « est beaucoup trop tôt pour parler de pénurie » d’essence. nous assurerons un parcours chaque nuit dans les deux sens ». Dès lors, la ligne permettra de véhiculer trente mille camions par an. « Si le taux de remplissage est bon » nuance Jean-Paul Deneuville. Le délégué national de la Fédération nationale des transports routiers pointe deux obstacles : d’une part, « les trois-quarts des camions chargés dans une région sont déchargés dans la même région, ce qui exclut le ferroutage », de l’autre, « la route reste le moyen le plus souple et le plus réactif ». Michel Dubromel espère convaincre les transporteurs routiers d’abandonner le bitume. Pour le responsable du Réseau transport de France nature environnement, « on va dans le bon sens, mais il faut des politiques plus volontaristes ». L’association écologiste réclame d’imposer le paiement d’une « éco-redevance » aux transporteurs qui continuent à préférer la route. h La grotte Cosquer, située dans les calanques de Marseille, se retrouve au cœur d’une bataille juridique entre l’Etat et le plongeur qui l’a découverte il y a seize ans. Le tribunal administratif de Marseille examine aujourd’hui une requête du scaphandrier professionnel, Henri Cosquer. Après avoir donné son nom à la grotte, il souhaite obtenir une récompense pour sa découverte, auprès du ministère de la Culture. L’avocat du plongeur, M e Mathieu Jacquier comptait mettre en avant la loi sur l’archéologie préventive de 2001. Dans un de ses décrets d’application, elle prévoit que l’inventeur d’une découverte archéologique immobilière « peut bénéficier d’une récompense dont le montant et la nature sont fixés par le ministère de la Culture, après avis du conseil national archéologique ». Il réclame donc une évaluation de « l’intérêt archéologique » du site. Un argument qui n’est pas certain d’être valable en raison de la nonrétroactivité de la loi. En effet, c’est en 1991, FRANCE À savoir Sur l’ensemble des 1050km qui font de cette autoroute ferroviaire la plus longue d’Europe, les panneaux de signalisation ont dû être déplacés pour permettre aux wagons d’une largeur de 2,60m de circuler. JUSTICE/Bataille autour d’une grotte dix ans avant, que les trésors de cette grotte ont été révélés. Cette année-là, Henri Cosquer remarque les peintures préhistoriques, dans une grande salle à 120 mètres de l’entrée. Unique au monde, cette grotte sous-marine abrite plusieurs dizaines d’œuvres peintes et gravées il y a environ 27 000 et 19 000 ans. Aujourd’hui son inventeur regrette d’avoir partagé sa découverte : « Je n’avais qu’à rester tranquille, ne rien dire à personne ». Henri Cosquer dans « sa » grotte. F. BROADCAST/GAMMA ACTU EN BREF Retour du thème de l’insécurité v Depuis deux jours, les incidents de la Gare du Nord ont changé le climat électoral. Pour Ségolène Royal, l’ex-ministre de l’Intérieur est responsable d’avoir fait du pays « la France des affrontements ». Un point de vue partagé par François Bayrou : « Ce qui est choquant, c’est de prétendre qu’on a réglé les problèmes, alors qu’ils s’aggravent tous les jours. » De son côté, Nicolas Sarkozy était sur place hier. Il a répété qu’il ne serait pas du côté « des fraudeurs, des tricheurs, des malhonnêtes. Je suis du côté des victimes ». Le thème de l’insécurité, qui avait dominé la campagne présidentielle en 2002, pourrait faire son retour dans la course 2007 à l’Elysée. Gangstérisme/Deux tentatives de braquage v Trois employés de La Poste de Saint-Mandé (94) ont été pris en otage ce matin pendant plusieurs heures. Au même moment, un autre braquage s’est produit dans un hypermarché dans la Meuse où le personnel a été séquestré pendant près de deux heures. Tous les malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite. La Poste à Saint-Mandé Explosions à Nevers v A 5 heures, la nuit dernière un incendie suivi de deux explosions a détruit une maison du centre-ville de Nevers (Nièvre). Une femme est décédée dans l’accident « des suites de la déflagration » ont indiqué les pompiers. Ils n’écartent pas la possibilité de retrouver d’autres victimes. Dans la matinée, le feu était maîtrisé. L’origine du sinistre reste inconnue. ANTONIN MOSER,LAURE DEGOUY,COLOMBE PRINS,BENJAMIN FRANÇOIS,ALEXANDRE BOUDET J. BRINON/AP Directsoir t Jeudi 29 mars 2007 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :