Direct Soir n°134 29 mar 2007
Direct Soir n°134 29 mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de 29 mar 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Laure Manaudou fabuleuse

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Directsoir t Jeudi 29 mars 2007 12 CULTURE MUSIQUE/Air s’élève plus haut Air sort un nouvel album tout en douceur, « Pocket symphony ». Premier concert ce soir à Paris, avant le château de Versailles, en juin prochain. Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunkel sont chevaliers de l’Ordre des arts et des lettres, et travaillent avec des artistes exigeants, de Sofia Coppola à Beck en passant par Charlotte Gainsbourg. Air atteint manifestement la reconnaissance de ses pairs. Cela n’empêche pas les deux musiciens de sortir des disques originaux, comme ce Pocket Symphony, composé en vase clos, peut-être pour mieux protéger la création de l’ébullition extérieure. Le résultat est délicat et serein. On s’immerge, en l’écoutant, dans des sonorités planantes, parfois japonisantes et spatiales. On y rencontre des amis précieux, tels Jarvis Cocker (du groupe Pulp, récemment en solo), ou Neil Hannon (The Divine Comedy, Cinéma/Rivette fidèle à Balzac u Tiré d’une œuvre de Balzac déjà portée à l’écran, notamment avec Edwige Feuillère en 1941, Ne touchez pas à la hache est l’adaptation de La duchesse de Langeais. Jacques Rivette donne à son film le titre préalablement choisi par Balzac. Le réalisateur évoque l’épisode où le général de Montriveau raconte à la comtesse une parabole autour du thème de la hache. L’homme annonce ainsi sa vengeance à cette femme qui se refuse à lui. La mise en scène s’appuie sur la relation trouble de ces deux personnages, entre hypocrisie, orgueil et passion. Ne touchez pas à la hache, de Jacques Rivette. En salle. TOPDESTOPS Box-office : haut en couleurs Cette semaine, une grande bataille crie victoire en tête du classement : 300, adapté d’un comics de Frank Miller par Zack Snyder, est, certes, d’un réalisme saisissant mais gare aux apparences : il a été intégralement filmé sur fonds verts et bleus. vu chez Vincent Delermégalement). Air a su être au rendezvous pour ce cinquième album : ni la production de l’album de Charlotte Gainsbourg, ni le travail en solo de Jean-Benoît sous le nom de Darkel n’ont perturbé le duo. Pour baigner dans le ciel ouaté de Air, il faut s’y prendre à l’avance. Le concert programmé ce soir, à la Cigale, est complet, alors que le groupe propose un plateau versaillais le 29 juin au château de leur ville natale. Un cadre majestueux pour écouter des artistes que le monde anglo-saxon nous envie : Alex Gopher, Etienne de Crécy et Phoenix, tous issus de la scène de l’ouest parisien, seront de cette partie de campagne. Air, Pocket Symphony, EMI. Le 29 juin au château de Versailles. 300 (e) Warner Bros Ensemble c’est tout (e) Pathé Distribution La môme (-2) TFM Distribution Le come-back (-1) Warner Bros La cité interdite (-3) SND CAROLINE HALAZY,JULIETTE MICHAUX,CAROLE TOLILA,THOMAS MAHLER,ALEXANDRE CARRÉ,ALLAN VAN DARC 1 2 3 4 5 Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunkel. Jeanne Balibar et Guillaume Depardieu. LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (-3) : perte de trois places (e) : entrée Source : www.cboboxoffice.com M. JAMET C. GARSIAN LE LIVRE DE POCHE DU JOUR Entre les murs relate le quotidien d’un professeur de français et de ses élèves pendant une année scolaire. François Bégaudeau s’est inspiré de son expérience d’enseignant dans un collège de l’est parisien, classé en Zone d’éducation prioritaire (ZEP). Son roman, constitué principalement de dialogues, se lit comme un reportage. L’écrivain balance entre le pessimisme et un humour jubilatoire porteur d’espoir. Adaptation déjà prévue sur grand écran. Entre les murs, François Bégaudeau, (Folio, 290 pages, 6 €). OPERA Anna Netrebko : la révélation u Evénement musical, hier soir à 20h, au Théâtre des Champs-Elysées à Paris. Près de 2 000 personnes se pressaient pour venir écouter et découvrir la nouvelle diva des voix classiques, la soprano russe Anna Netrebko, aux côtés d’une autre star, le ténor mexicain Rolando Villazon. Pour Netrobko, il s’agissait de son premier concert à Paris – ce qui explique le trac qui l’a saisie au début du spectacle. Rolando Villazon s’était déjà produit en France, mais la prestation du couple, précédée d’un gros battage de presse, a littéralement emballé le public, dans lequel on reconnaissait Roberto Alagna et Yvan Cassar. Des ovations debout à la suite des multiples rappels et reprises ont salué le ténor, véritable héritier de Placido Domingo, et Anna Netrebko dont la jeunesse, la beauté, le talent de comédienne aussi bien que la superbe voix ont subjugué la salle. Les vendeurs de places au marché noir, qui proposaient des billets à 1000 euros et parfois plus ne s’étaient pas trompés : de Gounod à Verdi, de Puccini à Catalani, le ténor et la soprano ont justifié l’engouement des mélomanes au cours d’une soirée qui a largement dépassé l’horaire prévu. Anna Netrebko et Rolando Villazon. K. SCHOENDORFER/REX FEATURES DR Mémoires d’un professeur
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER M. TAAMALLAH/ABACA DR SPECTACLE ✱ LOU VOLT Ce « one-woman music-hall show » est autobiographique. Lou Volt porte bien son nom. Elle a de l’énergie à revendre, et une allure de diva quand elle arrive sur scène dans une robe rouge flamboyante, ou au contraire en pantalon cigarette et look années 50. Drôle et attachante, elle parle sous un angle différent des rapports hommes-femmes, du « Botox blues » aux allusions à son mari, originaire du Cantal. Elle interprète une galerie de personnages touchants (femme délaissée ou dominatrice). Elle use également de ses charmes humoristiques en chanson, mêlant spectacle musical et comédie. Jusqu’au 31 mars, du mardi au samedi à 22h au Théâtre de Dix- Heures, 36 boulevard de Clichy, Paris 18e. Tél. : 01 46 06 10 17. Jonathan Lambert, homme de télévision et humoriste, actuellement à la Comédie de Paris. HUMOUR ✱ BATAILLE EN MUSIQUE Après avoir proposé ce spectacle partout en France, Yvan le Bolloc’h et Bruno Solo se retrouvent demain soir sur la scène de la Cigale pour un « combat musical ». Fini le temps du copinage devant la machine à café : ils sont dans ce spectacle deux amis fâchés que la musique départagera sur avis du public. D’un côté, Bruno Solo avec le groupe Grosse Caisse, de l’autre, Yvan le Bolloch’et Ma Guitare s’appelle revient (dont le disque est sorti depuis quelques mois). Tom Novembre est l’arbitre de ce show, où se succèdent coups bas (vols DR d’instruments, entre autres) et moments musicaux. Le gagnant sera sacré grâce à l’applaudimètre. Combat musical La Cigale, 120 boulevard de Rochechouart, Paris 18e. Tél. : 01 49 25 81 75. EXPOSITION ✱ CHANTILLY Du XVI e au XIX e siècle, beaucoup d’artistes ont collectionné les ALPHA DOG Un film de Nick Cassavetes avec Bruce Willis, Justin Timberlake, Sharon Stone. Le réalisateur américain s’inspire d’un fait divers authentique. Johnny, un dealer de 20 ans est en cavale. Histoires de gang, de mauvais garçons et de jolies filles. En salles. VIES NOCTURNES de Jonathan Lambert ✜ SON LIEU Chez moi dans ma cuisine, avec mes enfants qui braillent. ✜ SON BAR Les bars des grands hôtels parce qu’il y a des Japonaises, elles sont fascinantes avec leurs sacs Vuiton. ✜ SON RESTAURANT Le Stella, avenue Victor-Hugo (Paris 16 e), pour son steak tartare et quand j’ai les moyens, Alain Senderens à la Madeleine, le plus grand chef. ✜ SA SALLE Le cinéma le Max Linder (Paris 9 e). dessins de leurs prédécesseurs, soit pour former leur œil, soit par goût et passion, soit encore pour s’en inspirer dans leurs propres réalisations. Dans le cadre de la Semaine du dessin 2007, le musée Condé propose une exposition présentant une sélection de dessins de maître ayant appartenu à des artistes collectionneurs comme le peintre italien Vasari, le sculpteur ✜ SON DVD La soupe aux canards des Marx Brothers ou Buffet froid (Bertrand Blier). ✜ SON LIVRE La biographie de Paris Hilton. ✜ SA MUSIQUE Lou Reed et Iggy Pop. Ruxthiel ou encore l’architecte Hippolyte Destailleur, sans oublier les peintres anglais. Ces derniers tiennent une place très importante parmi les collectionneurs. Exposition au musée Condé, château de Chantilly « De Primatice à Ingres, L’artiste collectionneur » Jusqu’au 4 juin 2007. Tél. : 03 44 62 62 62. ✜ SON SITEe.bay parce qu’on peut tout y acheter, objets, tableaux, etc. ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR SOIRÉE ✱ « SCRATCH MASSIVE » Maud et Sébastien, deux passionnés d’électronique, sortent leur deuxième album, Time, sous le nom de Scratch Massive. Un faux ami, puisqu’il n’est pas question de scratch ni même de hiphop. Ici, l’électronique est sous perfusion rock, tendance années quatre-vingt (Human League, The Cure), et donc hantée par une noirceur mélodique apaisante. Quelques titres viennent donner un peu plus de rythme à une production globalement léchée. Les Scratch Massive sont aussi des DJs, habitués notamment du Pulp, lieu devenu incontournable, dont on a annoncé la fermeture prochaine. Une bonne raison de courir à la soirée Naked, animé par ce duo à très fort potentiel. Scratch Massive, Time (Château Rouge/Nocturne). Ce soir au Pulp, 25, boulevard Poissonnière, Paris 2e. DR DR Directsoir t Jeudi 29 mars 2007 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :